Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

les filtres sont-ils indispensables ?



  1. #1
    RT3669

    Talking les filtres sont-ils indispensables ?


    ------

    bonjour a tous . je me demandai , en vagabondant sur de nombreux sites , est ce que les filtres type OIII UHC etc etc etaient vraiment indispensable pour obtenir de bonne photos de nebuleuses ?http://www.astronome.fr/Filtres_interferentiels.HTM
    cela par exemple, est ce qu'ils vallent la peine que j'en achete un (d'après le peu que j'ai vu sa serait le UHC ) , car ils sont quand meme relativement chere !!! peuvent-ils etres utilisés en visuel ou ils sont résérvé a l'astrophoto ? merci d'avance

    -----
    newton 150/750 sur HEQ5 goto

  2. #2
    Lionel

    Re : les filtres sont-ils indispensables ?

    Tu auras déjà pusieurs renseignements ici : http://astrosurf.com/cielextreme/page250F.html
    Tant qu'il y aura des étoiles...
    Logiciel ASTRO pour astronomes amateurs.

  3. #3
    RT3669

    Re : les filtres sont-ils indispensables ?

    ok merci de ta reponse
    newton 150/750 sur HEQ5 goto

  4. #4
    Erakis

    Arrow Re : les filtres sont-ils indispensables ?

    Salut,

    On parle plus souvent de filtres interférentiels pour le visuel que pour la photo. Surtout peur ceux que tu cites en exemple (OIII et UHC). En fait en photo les techniques les plus utilisées sont le RVB (rouge vert bleu) et le LRVB (luminance rouge vert bleu) ; pour ce faire on utilise un filtren rouge, un filtre vert et un filtre bleu, comme leur nom l'indique. Pour la couche de luminance (qui contribue à montrer les détails les plus faibles), quand il y en a une, il s'agit soit d'une très longue pose en noir et blanc (en noir et blanc on gagne en sensibilité en général), soit d'une très longue pose en H-alpha. Pour cette dernière il faut un filtre H-alpha ; je pense que c'est celui-ci le plus utilisé en imagerie, filtres RVB mis à part.
    Il existe cependant des filtres OIII, H-beta et SII (soufre deux) pour la photo, notamment pour ceux qui, comme Russell Croman ou Richard Crisp, font des images en fausses couleurs pour révéler une partie de la composition chimique d'une nébuleuse, à la manière du télescope spatial Hubble ! Mais assez peu d'astrophotographes, aujourd'hui, utilisent ce principe.

    Pour en revenir au visuel, les filtres UHC, OIII et dans une moindre mesure H-beta sont très utilisés en visuel. C'est en général pour le visuel qu'ils sont conçus vus qu'ils snot filetés pour pouvoir se visser sur la jupe de nos oculaires.
    Tu pourras te demander pourquoi on ne voit pas de filtres H-alpha pour le visuel alors que c'est principalement dans cette longueur d'onde que les nébuleuses émettent. Pourtant il existe bien des filtres H-alpha pour le visuel... mais pour observer le Soleil ! Les filtres H-alpha pour le solaire sont vraiment hors de prix, et de toute façon ça ne marcherait pas en ciel profond parce qu'en vision nocturne l'oeil est très peu performant dans le rouge (inutile aussi d'essayer les filtres H-alpha pour l'imagerie, même s'ils sont beaucoup moins chers).
    Au contraire, les raies de l'oxygène III et de l'hydrogène beta (qui sont très proches, d'ailleurs un UHC a une bande passante qui englobe les raies de l'OIII et du H-beta) sont situées dans le bleu-vert, là où l'oeil est le plus sensible.

    En pratique, je trouve l'OIII vraiment magique sur des tas de nébuleuses. Souvent on ne les voit pas sans filtre, mais elles apparaissent facilement avec (Dentelles du Cygne, nébuleuses de la Rosette ou du Croissant, ainsi que de nombreux autres objets). Attention, un tel filtre peut être decevant dans un site pollué (bnalieue par exemple), surtout en-deçà d'un certain diamètre. On préfèrera alors un filtre un peu moins sélectif : UHC voire LPR dans le cas d'un site urbain.
    Le H-beta est très comparable à l'OIII question sélectivité, donc il faut déjà un bon site pour pouvoir l'utiliser dans de bonnes conditions. Par contre il servira beaucoup moins souvent qu'un OIII (à part les nébuleuses de la Californie (NGC 1499), du Cocon (IC 5146), de la Tête de cheval (IC 434 - B33) ou de De Mairan (M43), il n'y a pas grand chose) ; à acheter en dernier donc.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Les Zététiciens, qui sont ils ?
    Par Europa73 dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 93
    Dernier message: 24/07/2007, 22h08
  2. Les OGMs sont-ils toxiques?
    Par Nebraska dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 13
    Dernier message: 25/06/2007, 19h11
  3. les tensioactifs sont ils utilisés par les pompiers et dans quel but?
    Par Kromax dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 03/10/2006, 10h29
  4. Les virus sont-ils sauteurs?
    Par azoth dans le forum Internet - Réseau - Sécurité générale
    Réponses: 3
    Dernier message: 11/02/2005, 02h18
  5. Tout Les Fichiers Sont Ils Important
    Par zoulou dans le forum Matériel - Hardware
    Réponses: 5
    Dernier message: 27/01/2005, 20h30