Répondre à la discussion
Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 31 à 34 sur 34

1+1 = 3



  1. #31
    barbaz

    Re : 1+1 = 3

    Merci pour votre commentaire. J'ajouterai que, et cela va faire plaisir aux adeptes de la philosophie, s'il n'y avait pas eu des discussions philosophiques depuis l'Antiquité, on ne serait sans doute jamais parvenu à résoudre les paradoxes concernant l'infini mathématique, ce qui a mené au calcul différentiel et integral, inventé par Leibniz et Newton !

    -----


  2. Publicité
  3. #32
    ansset

    Re : 1+1 = 3

    c'était une autre époque, et depuis les sciences se sont affranchies de "prémisses" philosophiques.
    Leibniz, que tu cites par exemple a fait une démonstration de l'existence de Dieu !
    penses tu que cette démo ait encore un sens aujourd'hui ?
    débat stérile pour moi !
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  4. #33
    Tryss2

    Re : 1+1 = 3

    Surtout que ce ne sont pas les philosophes qui ont réussi à résoudre les paradoxes concernant l'infini en mathématiques, et que la résolution de ces paradoxes date plutôt de la fin du XIXème/début XXème, bien après l'invention du calcul différentiel et intégral (la notion d'infini est encore très très floue à l'époque de Leibniz et Newton )


    Aujourd'hui, c'est plutôt la science qui nourrit la philosophie que l'inverse.

  5. #34
    Dattier

    Re : 1+1 = 3

    Salut,

    Quelques remarques en passant sur le fait que "1+1=3" ce n'est pas évident, de se prononcé sur le statut de vérité (dire que c'est vrai ou faux).

    1/ Il ne faut pas oublier que "1+1=3" est un ensemble de symboles qu'il faut interpréter pour en connaître le sens.
    2/Une interprétation étant quasi-connu par tout le monde, elle donne la sensation d'évidence et d'être "l'interprétation".
    3/ Alors qu'il ne faut pas oublier qu'il y a toujours la possibilité d'interprété en dehors des évidences connus cette suite de symbole, en effet il existe une interprétation mathématique ou cette suite de symbole est vrai en se plaçant dans l'anneau quotient Z/Z=F1 par exemple.

    Bilan : il faut faire attention aux évidences, ce ne sont que le fruit d'un consensus, et comme tout consensus, il peut être amené à changer.

    Bonne journée.
    Raisonnement Exact : A est exacte si avec 10 exemples et pas de contre-exemples connus des concernés

Sur le même thème :

Page 2 sur 2 PremièrePremière 2