Discussion fermée
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 55

Suppression du capes et de l´agrégation



  1. #1
    christophe_de_Berlin

    Suppression du capes et de l´agrégation


    ------

    Bonjour,

    Il y a des rumeurs sur le net, comme quoi le capes et l´agrégation devrait être supprimés dès l´année prochaine.

    J´ai téléphoné à la maison des concours, la dame chargée de l´enseignement n´était même pas au courant, elle affirme que ce ne sont que des rumeurs.

    Est-ce que quelqu´un sait quelquechose de plus concret?

    christophe

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Pïngouinche

    Re : suppression du capes et de l´agrégation

    Cela fait longtemps qu'on a ce type de rumeurs... Ca ressemble très fortement aux hoaxes qui polluent nos boîtes mails et qui affirment que MSN va cesser d'être gratuit... Faut croire qu'il y en a que ça amuse.

    Bien que ces concours (surtout l'agreg !) soient à mon avis une imbécillité à plus d'un titre, ils ont probablement encore de beaux jours devant eux.

    Et je pense qu'un minimum de cohérence est nécessaire : les inscriptions pour l'IUFM sont déjà faites, celles pour la prépa agreg sont en train de se faire. Le gouvernement ne va pas décider de supprimer ces concours juste la veille de la rentrée prochaine, sans en avoir discuté...
    Surtout que c'est typiquement le genre de réformes (comme l'hypothétique suppression des prépas) qui mettrait plusieurs années à accoucher d'une solution qui fasse consensus...

    Si le gouvernement avait vraiment la volonté de les supprimer (et c'est évident que non, de toute façon !), il faudrait qu'il s'y prenne dès maintenant pour avoir une chance que ça aboutisse avant la fin du mandat Sarkozy...

  4. #3
    invite43219988

    Re : Suppression du capes et de l´agrégation

    Perso je ne vois pas bien pourquoi l'agreg serait une imbécilité, le seul problème est peut-être qu'un agregé puisse ne pas être plus pédagogue que mon chat.
    Sinon Sarkozy a bien envoyé une lettre à Darcos "http://www.elysee.fr/elysee/root/bank/print/79113.htm" qui irait dans le sens d'une espèce de master pour l'enseignement mais bon çà veut pas dire grand chose et il n'y a rien de très précis.
    En effet, un master pour remplacer quoi ? Capes ou agreg ?
    On ne peut clairement pas faire un master de même niveau pour ceux qui enseigneront en collège ou ceux qui enseigneront en prépa...
    Enfin bon beaucoup de questions et peu de réponses !

  5. #4
    Pïngouinche

    Re : Suppression du capes et de l´agrégation

    Citation Envoyé par Ganash Voir le message
    Perso je ne vois pas bien pourquoi l'agreg serait une imbécilité, le seul problème est peut-être qu'un agregé puisse ne pas être plus pédagogue que mon chat.
    Il est déjà assez gros (le problème, pas le chat ) pour être préoccupant, même en étant unique.

    L'agreg est une bizarrerie car (sauf erreur de ma part) la France est le seul pays à avoir DEUX concours d'enseignement (sachant que certains pays n'en ont même pas un seul, déjà...). Mais c'est une spécialité française, comme la dualité fac/prépa qui passe pour une curiosité inexplicable auprès de nos voisins.

    Et c'est également une ânerie assez profonde puisqu'elle pousse à l'extrême cette "logique" parfaitement ridicule d'hypertrophie du bagage intellectuel et de pédagogie zéro, ce qui est l'exact inverse d'une formation cohérente pour enseigner. Mais peu importe, là n'est pas le sujet.

    Quand bien même une refonte profonde du mode de recrutement des profs me paraîtrait être une bonne idée, la session 2009 se déroulera comme prévu, c'est une certitude absolue. Et pour après, faut voir, mais tout cela n'aboutira à mon avis jamais.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Gwyddon

    Re : Suppression du capes et de l´agrégation

    Pïngouinche,

    Ta naïveté est touchante

    Et je pense qu'un minimum de cohérence est nécessaire : les inscriptions pour l'IUFM sont déjà faites, celles pour la prépa agreg sont en train de se faire. Le gouvernement ne va pas décider de supprimer ces concours juste la veille de la rentrée prochaine, sans en avoir discuté...
    Va dire ça à tous les étudiants qui ont vu, il y a deux ans, leur agrégation supprimée en cours d'année

    Ensuite,

    Si le gouvernement avait vraiment la volonté de les supprimer (et c'est évident que non, de toute façon !)
    Tu ne dois pas habiter dans le même pays que moi

    Alors pour rappel : le nombre de postes n'arrête pas de chuter d'année en année, et surtout, je t'invite à lire ATTENTIVEMENT la lettre de mission du président à notre ministre.

    Enfin je rappelle ce que j'ai déjà dit sur ce site : la "rumeur" en question n'en est pas une, la suppression de l'agrégation est bien à l'ordre du jour, cf la discussion CA de l'ENS dont j'avais rappelé la teneur. La question qui reste en suspens en fait, c'est : est-ce vraiment en 2009, ou plutôt en 2010 ?
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  8. #6
    Pïngouinche

    Re : Suppression du capes et de l´agrégation

    Citation Envoyé par Gwyddon Voir le message
    Va dire ça à tous les étudiants qui ont vu, il y a deux ans, leur agrégation supprimée en cours d'année
    De quoi s'agit-il exactement ? Jamais entendu parler de cette affaire...

    Alors pour rappel : le nombre de postes n'arrête pas de chuter d'année en année, et surtout, je t'invite à lire ATTENTIVEMENT la lettre de mission du président à notre ministre.
    La chute des postes, je m'en inquiète suffisamment pour être au courant Quant à la lettre de mission, je viens de la découvrir ce soir : il est effectivement question d'une sorte de master pro qui remplacerait les concours.

    Si faire éclater le cadre national du concours serait à mon sens une grosse erreur, il n'en reste pas moins que le système actuel est assez absurde. La "solution" envisagée par NS (ou plutôt par ses conseillers, j'imagine...) nous fait tomber de Charybde en Scylla, c'est certain, mais le fait que le problème arrive sur la table n'est pas mauvais.

    Une piste envisageable serait sans doute de réformer profondément les concours du secondaire pour les axer beaucoup plus sur la pédagogie que le bagage intellectuel ; et supprimer purement et simplement l'agreg en ce qui concerne le secondaire.

    Maintenant, proposer de mettre fin aux concours (ce qui se situe dans la droite ligne de l'intégration des IUFM aux universités depuis l'an passé), c'est la porte ouverte à toutes les dérives.

    Toutefois, cela m'étonne fortement de ne voir personne en parler si c'est déjà aussi sûr et planifié...

    Tu ne dois pas habiter dans le même pays que moi
    Corollaire de la phrase précédente.

  9. Publicité
  10. #7
    Ksilver

    Re : Suppression du capes et de l´agrégation

    "Mais c'est une spécialité française, comme la dualité fac/prépa qui passe pour une curiosité inexplicable auprès de nos voisins." >>> euh... j'ai beaux cherché je connais quand meme tres peu de pays qui dispose d'un unique organisme de formation par discipline... enfin ceci dit je suis pas un expert des système d'éducation étranger non plus...


    et honetement, tu trouverai normale que les professeur qui enseigne en Collège est recu la meme formation que ceux qui encadre les M2 et doctorat ?... c'est quand meme un peu l'esprit de la différence entre Capes et agrégation à la base... meme si c'est vrai qu'il n'est officielement pas utile d'etre agrégé pour enseigner à la fac, et qu'un nombre non négligeable d'agregé enseigne en lycée, il faut bien mettre une limite quelque part. le système est pas parfait, mais un unique concours d'éducation pour tous les niveaux serait encore plus absurde.

  11. #8
    christophe_de_Berlin

    Re : Suppression du capes et de l´agrégation

    [QUOTE=Ksilver;1597417]"
    et honetement, tu trouverai normale que les professeur qui enseigne en Collège est recu la meme formation que ceux qui encadre les M2 et doctorat ?...

    Une agrégation de français tu n´auras point...

  12. #9
    Pïngouinche

    Re : Suppression du capes et de l´agrégation

    Citation Envoyé par Ksilver Voir le message
    et honetement, tu trouverai normale que les professeur qui enseigne en Collège est recu la meme formation que ceux qui encadre les M2 et doctorat ?... [...] un nombre non négligeable d'agregé enseigne en lycée. [...] mais un unique concours d'éducation pour tous les niveaux serait encore plus absurde.
    Ben justement, c'est bien là le problème ! Ce n'est pas seulement "un nombre non négligeable" d'agrégés qui enseignent en lycée mais la majorité d'entre eux, et certains enseignent même en collège ! (j'ai eu en 6ème un prof de Français avec agreg + thèse, qui était prof hors classe...)

    L'agreg doit être un concours réservé à l'enseignement supérieur, là où l'évaluation des compétences disciplinaires est très important. Mais par contre, avoir deux concours pour la même profession (prof au lycée), c'est absolument ridicule et inutile.
    L'agreg d'aujourd'hui a des contours trop flous, puisqu'elle permet d'enseigner de la 6ème à bac + 3. Il devrait y avoir en France un et un seul concours d'enseignement sup ; puis un et un seul concours d'enseignement secondaire. Cela me paraîtrait quand même beaucoup plus cohérent...

  13. #10
    MiMoiMolette

    Re : Suppression du capes et de l´agrégation

    Plop,

    Citation Envoyé par christophe_de_Berlin Voir le message
    Citation Envoyé par Ksilver Voir le message
    "
    et honetement, tu trouverai normale que les professeur qui enseigne en Collège est recu la meme formation que ceux qui encadre les M2 et doctorat ?...
    Une agrégation de français tu n´auras point...
    Et à mon humble avis, une agrégation de maths il pourrait avoir
    - Je peux pas, j'ai cours
    - Vous n'êtes pas un peu vieux ?
    - Je suis le prof

  14. #11
    God's Breath

    Re : Suppression du capes et de l´agrégation

    Citation Envoyé par MiMoiMolette Voir le message
    Et à mon humble avis, une agrégation de maths il pourrait avoir
    Si elle existe encore en 2009...

  15. #12
    christophe_de_Berlin

    Re : Suppression du capes et de l´agrégation

    Bon ben je vois que j´ai remué bien des émotions avec ma question!
    Il me semble aussi bizarre de se retrouver en collège avec une agrégation en poche: vu la tranche d´âge à enseigner, j´imagine qu´on est plus occupé à faire reigner la discipline que de transmettre un savoir abstrait. Une réforme s´impose certainement, mais bon ceci dit, étant à l´étranger depuis 23 ans, je suis coupé des réalités françaises. Ici en Allemagne, pour être prof de collège, on étudie depuis toujours en premier lieu la pédagogie. Et la bivalence est aussi depuis toujours incontournable. Ceci dit, le système est aussi dans une crise sans précédant, mais pour des raisons différentes. Les profs sont plus compétants pédagogiquement, et quand ils sont titularisés, ils sont très largement mieux payés!! Beaucoup de gens les envient. Par contre, il n´y a pas ce système de concours où on est titularisé après la première année. Après les études, on fait une demande de poste dans les différents "Länder" et on attend. La grande mode en ce moment, c´est de les employer largement en dessous du tarif et de les jeter à la fin de l´année scolaire, donc beaucoup vivent en dessous du minimum vital... Quand je vois ça, je me demande si le système français est si mauvais....

  16. Publicité
  17. #13
    Pïngouinche

    Re : Suppression du capes et de l´agrégation

    Supprimer les concours aboutira sans doute à ce genre de sitution ici aussi. Sans parler des ingéalités terribles que ça pourrait créer : aux grands lycées parisiens les meilleurs étudiants de licence et de maitrise, aux collèges de bouseux les étudiants-futurs-profs au rabais.

  18. #14
    christophe_de_Berlin

    Re : Suppression du capes et de l´agrégation

    Citation Envoyé par Pïngouinche Voir le message
    Supprimer les concours aboutira sans doute à ce genre de sitution ici aussi. Sans parler des ingéalités terribles que ça pourrait créer : aux grands lycées parisiens les meilleurs étudiants de licence et de maitrise, aux collèges de bouseux les étudiants-futurs-profs au rabais.
    N´est-ce pas déjà comme ça?

  19. #15
    Pïngouinche

    Re : Suppression du capes et de l´agrégation

    Oh, je suppose que ça doit être bien pire en Allemagne qu'en France, vu ce que tu dis Pour l'instant, même si les parigos bénéficiaient des profs les plus diplômés (ce qui ne veut pas dire des meilleurs, n'est-ce pas...), il y avait quand même un semblant de justice maintenu par l'affectation nationale des enseignants.
    Mais c'est certain que les nouveaux projets ne vont pas améliorer les choses.

  20. #16
    martini_bird

    Re : Suppression du capes et de l´agrégation

    Salut,

    Il me semble aussi bizarre de se retrouver en collège avec une agrégation en poche: vu la tranche d´âge à enseigner, j´imagine qu´on est plus occupé à faire reigner la discipline que de transmettre un savoir abstrait.
    Ce qui est bizarre, c'est que des collègues qui font le même boulot ne sont pas reconnus de la même manière.

    Par ailleurs, je voudrais insister sur le fait que l'enseignement des mathématiques au collège et à l'école primaire est difficile, précisément parce que les concepts en jeu sont fondamentaux. Le prof doit guider l'élève dans la construction de ses apprentissages et ne surtout pas l'enserrer dans des représentations limitées : ceci exige un recul important vis-à-vis de la discipline.

    Et ceci indépendamment du fait que l'école est avant tout le lieu où l'élève apprend à apprendre.

    Cordialement.
    « Angle éternel, la terre et le ciel, pour bissectrice, le vent. » Garcia Lorca

  21. #17
    MaliciaR

    Re : Suppression du capes et de l´agrégation

    Bonjour,

    Citation Envoyé par Ksilver Voir le message
    et honetement, tu trouverai normale que les professeur qui enseigne en Collège est recu la meme formation que ceux qui encadre les M2 et doctorat ?...
    Je voudrais juste une précision là dessus. Un agrégé est censé être encadrant d'un thésard, donc cela signifie pour vous qu'en tant qu'agrégé il a une HDR?

    Cordialement,
    An expert is one who knows more and more about less and less.

  22. #18
    Gwyddon

    Re : Suppression du capes et de l´agrégation

    Hello,

    Pour surajouter à la remarque de MaliciaR : être agrégé ne requiert que le M1, je ne vois donc pas en quoi la formation d'un M1 permet d'encadrer des M2 et des thésards
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  23. Publicité
  24. #19
    invite43219988

    Re : Suppression du capes et de l´agrégation

    Je ne sais pas ce qu'est une HDR.
    Sinon il ne faut pas non plus jeter la pierre aux agregés qui pour beaucoup sont contraints d'enseigner en collège ou lycée pendant beaucoup d'années de leur vie...
    Perso, je donne des cours particuliers à des étudiants de collège et c'est particulièrement frustrant d'être allé jusqu'en M1 pour leur enseigner comment ajouter des nombres relatifs.
    J'ai du mal à croire qu'un agrégé puisse enseigner par choix au collège, malgré peut être quelques exceptions qui devraient effectivement être corrigées par l'éducation nationale puisqu'il est clair qu'un enseignant de collège n'a pas à être mieux payé que ses confrères pour le même travail.
    L'agreg, c'est quand même un investissement considérable dans les études par rapport au capes et il est normal de tendre une "carotte" à l'étudiant qui la passe sans quoi je ne vois pas bien pourquoi tout le monde ne se contenterait pas d'un simple capes. Après il est évident qu'un prof agregé n'a rien à faire dans un collège.
    Pour les lycées, il peut peut être y avoir plus débat dans le sens ou je pense que certains capetiens (même si c'est loin d'être le cas de tous) sont loin d'avoir le recul nécessaire pour enseigner correctement à un élève (car le recul permet de structurer ses cours entre autre et d'avoir différents choix pour aborder un sujet et mieux faire passer la pilule aux élèves...)
    Mais après il serait utopique de "sélectionner" certaines personnes ayant le capes au détriment d'autres sous prétexte qu'elles sont plus pédagogues... car il me semble difficile d'évaluer correctement la pédagogie d'un prof pour l'éducation nationale...
    Enfin bon, mettre le capes au meme niveau que lagreg dans un M1 fédérateur de la pensée mathématique est absurde car enseigner en supérier et au lycée ou collège demande des investissements bien différents alors que vont ils vraiment faire ? Supprimer l'agreg ca veut dire la remplacer, sans quoi le niveau des enseignants du supérieur va considérablement baisser (et ce malgré toute la pédagogie qu'on aura pu leur inculquer à la place à mon avis).
    Supprimer les privilèges des agregés pour boucher le trou de la sécu ?
    Bah je me demande bien qui va s'emmerder à aller jusqu'à l'agreg (parce que c'est quand même bien cette année que je me rends compte de la différence de niveau entre capes et agreg) et à taffer comme un fou pendant ses études pour toucher 1600 euros net par mois pendant ses 10 premières années d'enseignement.
    Enfin il est clair qu'il y a plein de problèmes et que ca va etre difficile d'aborder tout ca sans faire des mécontents...
    Nous verrons bien...
    Pour ma part, je vais me depecher d'avoir cette agreg (si j'y arrive parce que pour le moment c'est mal barré pour mon M1 lol) en espérant qu'il ne la supprime pas avant, ou meme une fois que je l'aurai acquise !

  25. #20
    invite43219988

    Re : Suppression du capes et de l´agrégation

    Je ne pense pas que Ksilver parlait essentiellement des agrégés mais plutot des enseignants du supérieur en général ! (les chercheurs quoi)

  26. #21
    martini_bird

    Re : Suppression du capes et de l´agrégation

    Après il est évident qu'un prof agregé n'a rien à faire dans un collège.
    Ah bon ? On peut peut-être leur laisser le choix, non ?
    « Angle éternel, la terre et le ciel, pour bissectrice, le vent. » Garcia Lorca

  27. #22
    Gwyddon

    Re : Suppression du capes et de l´agrégation

    Citation Envoyé par Ganash Voir le message
    Je ne sais pas ce qu'est une HDR.
    Habilitation à diriger les recherches. Sans elle, il n'est théoriquement pas possible d'encadrer des thésards.


    L'agreg, c'est quand même un investissement considérable dans les études par rapport au capes et il est normal de tendre une "carotte" à l'étudiant qui la passe sans quoi je ne vois pas bien pourquoi tout le monde ne se contenterait pas d'un simple capes. Après il est évident qu'un prof agregé n'a rien à faire dans un collège.
    [...]
    Bah je me demande bien qui va s'emmerder à aller jusqu'à l'agreg (parce que c'est quand même bien cette année que je me rends compte de la différence de niveau entre capes et agreg) et à taffer comme un fou pendant ses études pour toucher 1600 euros net par mois pendant ses 10 premières années d'enseignement.
    Je te signale qu'un jeune chercheur touche à peu de chose près ce salaire net... Même moins d'ailleurs. Et chercheur = au moins doctorat (bac+8) plus les post-docs

    Donc je ne plains pas plus les agrégés, qui sont comparativement bien mieux loti...

    Enfin bon, mettre le capes au meme niveau que lagreg dans un M1 fédérateur de la pensée mathématique est absurde car enseigner en supérier et au lycée ou collège demande des investissements bien différents alors que vont ils vraiment faire ? Supprimer l'agreg ca veut dire la remplacer, sans quoi le niveau des enseignants du supérieur va considérablement baisser (et ce malgré toute la pédagogie qu'on aura pu leur inculquer à la place à mon avis).
    Citation Envoyé par Ganash Voir le message
    Je ne pense pas que Ksilver parlait essentiellement des agrégés mais plutot des enseignants du supérieur en général ! (les chercheurs quoi)

    Il me semble qu'une mise au point s'impose. L'agrégation n'a rien à voir avec la recherche, et ne permet sûrement pas d'être chercheur. L'agrégation est destinée avant tout à l'enseignement dans le secondaire, et à certaines catégories d'enseignement dans le supérieur, assez réduite : les PRAG à l'Université (qui n'enseignent qu'en L1 et L2, et qui ne font que ça donc pas une goutte de recherche), les professeurs de classes préparatoires, et les professeurs en IUT.

    Donc la majorité des agrégés, contrairement à ce que certains semblent penser dans cette discussion, enseigne au collège/lycée... Car l'agrégation est faite pour enseigner au lycée surtout
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  28. #23
    MaliciaR

    Re : Suppression du capes et de l´agrégation

    Citation Envoyé par Ganash Voir le message
    Je ne sais pas ce qu'est une HDR.
    HDR = Habilitation à Diriger la Recherche. En gros, celui qui est nommé directeur de thèse... Il y a des concours pour l'avoir et il faut un gros pré-requis en plus... Donc, un agrégé est un peu loin du compte...

    Sinon il ne faut pas non plus jeter la pierre aux agregés qui pour beaucoup sont contraints d'enseigner en collège ou lycée pendant beaucoup d'années de leur vie...
    Perso, je donne des cours particuliers à des étudiants de collège et c'est particulièrement frustrant d'être allé jusqu'en M1 pour leur enseigner comment ajouter des nombres relatifs.
    Jeter la pierre? Personnellement, je n'ai pas vraiment lu un truc pareil ci-dessus...

    Ensuite, je suis en M1 aussi et je donne des cours aussi pour gagner ma vie. Je ne trouve rien de rabaissant à enseigner à des collégiens et à des lycéens. Je rejoins totalement Martini_bird : tu enseignes l'apprentissage et l'amour des connaissances aussi, et ça c'est vraiment assez tripant

    Citation Envoyé par Ganash Voir le message
    Je ne pense pas que Ksilver parlait essentiellement des agrégés mais plutot des enseignants du supérieur en général ! (les chercheurs quoi)
    Un agrégé n'est pas maître de conférence de facto! Encore moins, un HDR... Attention aux raccourcis quand même

    Cordialement,

    EDIT : Gwyddon, il faut que tu écrives moins vite, je te l'ai déjà dit
    An expert is one who knows more and more about less and less.

  29. #24
    invite43219988

    Re : Suppression du capes et de l´agrégation

    Ah bon ? On peut peut-être leur laisser le choix, non ?
    Certes mais dans ce cas on les paie comme un capetien
    Il me semble qu'une mise au point s'impose. L'agrégation n'a rien à voir avec la recherche, et ne permet sûrement pas d'être chercheur. L'agrégation est destinée avant tout à l'enseignement dans le secondaire, et à certaines catégories d'enseignement dans le supérieur, assez réduite : les PRAG à l'Université (qui n'enseignent qu'en L1 et L2, et qui ne font que ça donc pas une goutte de recherche), les professeurs de classes préparatoires, et les professeurs en IUT
    Oui je n'ai jamais dit que l'agregation et la recherche avait un quelconque rapport....
    Perso je pense que l'agregation devrait servir aux classes prépas et peut être effectivement aux niveaux L1-L2 de FAC.
    Et sinon la majorité des agregés sont bien au lycée mais pour le collège je ne vois vraiment pas bien l'interêt !

  30. Publicité
  31. #25
    MiMoiMolette

    Re : Suppression du capes et de l´agrégation

    Et sinon la majorité des agregés sont bien au lycée mais pour le collège je ne vois vraiment pas bien l'interêt !
    C'est comme si on se demandait pourquoi il faut avoir un niveau de L3/M1 pour enseigner au collège...


    -> Faut pas se triturer l'esprit
    - Je peux pas, j'ai cours
    - Vous n'êtes pas un peu vieux ?
    - Je suis le prof

  32. #26
    MaliciaR

    Re : Suppression du capes et de l´agrégation

    Citation Envoyé par MiMoiMolette Voir le message
    C'est comme si on se demandait pourquoi il faut avoir un niveau de L3/M1 pour enseigner au collège...


    -> Faut pas se triturer l'esprit
    Moi pas comprendre, là

    Cordialement,
    An expert is one who knows more and more about less and less.

  33. #27
    Pïngouinche

    Re : Suppression du capes et de l´agrégation

    Citation Envoyé par Ganash Voir le message
    Bah je me demande bien qui va s'emmerder à aller jusqu'à l'agreg (parce que c'est quand même bien cette année que je me rends compte de la différence de niveau entre capes et agreg) et à taffer comme un fou pendant ses études pour toucher 1600 euros net par mois pendant ses 10 premières années d'enseignement.
    C'est 2050€ net minimum après deux ans, et comme la plupart sont profs principaux et avec des heures sup, c'est plutôt 2300€ net dès les toutes premières années, ce qui n'est pas moche. Et c'est souvent bien au-dessus des 2500€ après 10 ans.

    Mais il est certain qu'il faut quand même être de mauvaise foi pour prétendre que l'agreg apporte à un futur enseignant un surplus significatif de compétence pour sa vie professionnelle, par rapport à un certifié.

    Sans parler des inégalités absolument dégueu que ça crée entre enseignants, juste parce que certains ont eu "les tripes" de se pourrir la vie un an de plus que les autres à étudier des trucs absolument inutiles pour leur profession... De tels avantages sont absolument injustifiables, et il n'y a de toute façon pas à avoir deux concours pour le même métier. Qui peut soutenir sincèrement sans trembler des genoux que c'est logique et souhaitable ?

    D'où l'inutilité absolue de ce "concours du secondaire bis" que je souhaite vivement voir disparaître au plus vite.

  34. #28
    invite43219988

    Re : Suppression du capes et de l´agrégation

    Je parlais du cas où ils enlèveraient les privilèges des agrégés en les mettant à la même paie qu'un capetien ...

    Mais il est certain qu'il faut quand même être de mauvaise foi pour prétendre que l'agreg apporte à un futur enseignant un surplus significatif de compétence pour sa vie professionnelle, par rapport à un certifié.

    Sans parler des inégalités absolument dégueu que ça crée entre enseignants, juste parce que certains ont eu "les tripes" de se pourrir la vie un an de plus que les autres à étudier des trucs absolument inutiles pour leur profession... De tels avantages sont absolument injustifiables, et il n'y a de toute façon pas à avoir deux concours pour le même métier. Qui peut soutenir sincèrement sans trembler des genoux que c'est logique et souhaitable ?

    D'où l'inutilité absolue de ce "concours du secondaire bis" que je souhaite vivement voir disparaître au plus vite.
    Alors je suis de mauvaise foi !
    Un capetien bon pédagogue ou non n'aura sans doute pas le recul nécessaire pour enseigner à un niveau supérieur à celui du lycée, ce qui n'est pas le cas d'un agrégé. On ne parle donc pas de compétences pédagogiques mais pour ce qui est de la connaissance et de tout ce qu'elle peut apporter à un élève si on sait l'utiliser, y'a pas photo.

    Les inégalités entre enseignant, je comprends qu'elles soient dégueu niveau collège et lycée, mais en prépa, il est normal qu'un agrégé soient largement mieux payés car le travail y est bien plus dur et il faut plus d'une année supplémentaire comparé à un capetien de "dur labeur" comme tu dis pour avoir l'agreg.
    Maintenant, plutot que de tourner autour du pot, j'aimerais que tu nous dises clairement si tu souhaites donc un unique concours et par conséquent voir des profs capetiens enseigner en prépa, ce qui me parait tout à fait ridicule, ou si tu as une autre idée en tête.
    Ensuite, en supposant qu'il y ait un concours spécifiques pour les classes supérieures, il me parait utopique d'enlever les privilèges que celui ci apporte à un enseignant sans quoi plus personne ne s'emmerdera à continuer ses études et les gens se contenteront d'aller au concours le plus faible.

  35. #29
    Pïngouinche

    Re : Suppression du capes et de l´agrégation

    Citation Envoyé par Ganash Voir le message
    Alors je suis de mauvaise foi !
    Un capetien bon pédagogue ou non n'aura sans doute pas le recul nécessaire pour enseigner à un niveau supérieur à celui du lycée,
    Il n'en a jamais été question !
    Il me semble pourtant bien que depuis le début, je précise sans arrêt que je veux la suppression de l'agreg en ce qui concerne l'enseignement dans le secondaire... Je n'ai jamais parlé de mettre des certifiés en prof de fac !

    Je m'auto-quote :
    L'agreg doit être un concours réservé à l'enseignement supérieur, là où l'évaluation des compétences disciplinaires est très important. Mais par contre, avoir deux concours pour la même profession (prof au lycée), c'est absolument ridicule et inutile.
    L'agreg d'aujourd'hui a des contours trop flous, puisqu'elle permet d'enseigner de la 6ème à bac + 3. Il devrait y avoir en France un et un seul concours d'enseignement sup ; puis un et un seul concours d'enseignement secondaire. Cela me paraîtrait quand même beaucoup plus cohérent...

  36. #30
    invite43219988

    Re : Suppression du capes et de l´agrégation

    Oki d'acc !
    Le problème, c'est que beaucoup d'agrégés ne vont pas dans le secondaire par choix mais parce que les postes du supérieur sont déjà pris ^^

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière