Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Expérience de privation de sommeil



  1. #1
    jippyx

    Expérience de privation de sommeil

    Bonjour,

    je créée ce post pour parler d'expériences personnelles sur la déprivation de sommeil volontaire.

    Lorsque l'on dort, le cerveau passe dans d'autres modes de fonctionnement. Le cerveau pendant que l'on dort régénère aussi un certains nombre de neurotransmetteurs. L'équilibre de ces neurtransmetteurs jouent un role important dans notre équilibre psychologique.

    Lorsque l'on se prive de sommeil, on peut donc avoir des expériences d'autres états de conscience. J'ai déjà fait l'expérience de ne pas dormir pendant 5 jours et il se passe des choses assez extraordinaires : hallucinations auditives et visuelles, autre perception du monde se rapprochant de notre etat de conscience lorsque l'on reve, ou tout peut arriver, insensibilité à la douleur... Le mécanisme de refoulement ne fonctionne plus non plus et on accède à son inconscient.

    Avec cette expérience, il est assez difficile ensuite de recuperer la normalité "instantanément" et il peut rester certaines "croyances" ou hypothèses quelques temps. L'entourage n'est pas non plus très compréhensif. Comment redevenir normal rapidement ? Faut il s'inquiéter ? Est ce que cette expérience peut provoquer des troubles ?

    J'essaie de ne pas refaire l'experience emais comme j'ai cherché à me priver de sommeil, j'ai développé une capacité de résistance à la fatigue. Et je peux ne pas dormir plusieurs jours dans certains cas, si j'ai beaucoup de choses à faire deux nuits à la suite par exemple, sans le desirer. Je n'ai pas de problèmes réguliers sinon au niveau du sommeil.

    Est ce que l'etat dans lequel on est ensuite est un etat schizophrenique ? Si oui, est ce de la schizophrenie "réelle" (qui doit etre traitée) ou une reaction normale du cerveau (et l'on doit simplement se reposer) ?

    Un DJ new yorkais n'avait pas dormi 10 jours dans le cadre d'une experience encadrée, et il n'est jamais redevenu normal parait il...

    -----


  2. #2
    S. Royant-Parola

    Re : Expérience de privation de sommeil

    La privation de sommeil entraine une fragilité de l'organisme avec fatigue, troubles de la vigilance, hallucinations qui sont proches des hallucinations hypnagogiques, troubles de la régulation thermique et métabolique. D'ailleurs les expériences menées chez les animaux ont montré que la privation de sommeil conduisait à la mort dans un tableau d'infection et d'hyperthermie... Donc je ne peux que vous déconseiller de recommencer l'expérience. L'expérience du disj jockey a été faussée car pour tenir éveillé, il prenait des amphétamines ce qui provoque en soit des troubles psy.
    Voir aussi les différents aspects positifs et négatifs de la privation de sommeil:

    http://www.morphee.biz/article-5588497.html
    http://www.morphee.biz/article-13830133.html

    SRP

  3. #3
    jippyx

    Re : Expérience de privation de sommeil

    Merci pour votre réponse.

    Il serait donc normal d'être déstabilisé après manque de sommeil.

    Je n'ai pas fait l'expérience très souvent, j'ai du tenir trois fois 5 jours, et une fois plus de 8, je ne dis pas combien car moi même je ne suis pas sur et j'étais très mal après cela.

    J'ai aussi essayé de faire une nuit blanche sur deux, sur plusieurs semaines, ca provoque aussi des troubles, et c'est comme si le monde onirique dans lequel on vit en dormant ressurgissait.

    Est ce que les troubles générés doivent être soignés comme une schizophrénie, c'est à dire avec des neuroleptiques, ou si le repos était suffisant. J'ai un psychiatre qui a voulu me prescrire ces médicaments, en disant que l'état risquait de revenir... Le traitement ayant beaucoup d'effets secondaires, j'ai arrêté. Les psychiatres considèrent ce trouble comme bouffée délirante, c'est pourquoi d'ailleurs je n'ai pas trop recommencé de peur d'avoir des problèmes avec eux : alors qu'en réalité cela peut se provoquer volontairement. Ensuite ce que l'on a vu pousse à recommencer la même expérience, pour "comprendre".

    Je ne sais comment expliquer mon cas à un médecin, je cherchais d'ailleurs un spécialiste du sommeil. Je crois que les medicaments qu'on a voulu me donner sont néfastes voire toxiques pour quelqu un qui n en a pas besoin.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Mon expérience de paralysie du sommeil (éveillé)
    Par ZennY dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 9
    Dernier message: 19/09/2008, 21h04
  2. [Physiologie] sommeil
    Par cell1 dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 17/12/2007, 21h46
  3. Sommeil
    Par Toni dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 2
    Dernier message: 19/02/2007, 22h18
  4. sommeil
    Par kidnapped dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 12/09/2006, 00h10
  5. TPE Sommeil - infos sommeil paradoxal
    Par Darkflow dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 09/01/2006, 11h20