Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 33

"Déjà rêvé"- souvenirs flash de rêves oubliés



  1. #1
    maryjh

    "Déjà rêvé"- souvenirs flash de rêves oubliés


    ------

    Bonjour,

    J'aimerai partager avec vous une expérience assez étrange, difficile à expliquer mais qui m'intrigue. J'aimerai savoir si c'est quelque chose de fréquent.

    Quand je m'endors je passe souvent (quasiment tout le temps) par une phase de mi-sommeil où je réfléchis à ma journée, mes choses à faire etc (comme tt le monde avant de dormir j'imagine) et où je rêve en même temps c'est à dire que je vois des images/situations sans aucun sens, et je suis alors totalement consciente du fait que je m'endort.

    Lorsque je suis dans cet "état", il m'arrive d'avoir un flash-back d'une image/d'un moment d'un rêve récent (datant de qques jours), que j'avais totalement oublié. Quand cela m'arrive, je me concentre et je me sens dans un état assez particulier qui se rapproche de la sensation qu'on a dans un rêve lucide. Je me concentre et j'ai alors un flux d'images ou de scènes de rêves que j'ai fait, des rêves de plus en plus vieux que j'avais totalement oublié et qui peuvent avoir plusieurs semaines, voir plusieurs mois (!). Si je décide de me concentrer sur un rêve en particulier, j'arrive à revivre certains moments de ce rêve, à ressentir certaines émotions dans lesquelles je me trouvais lors de ce rêve. Si je me laisse aller sans me concentrer sur un rêve particulier, c'est juste quelques secondes de rêves différents qui s'enchaînent, rapidement, comme si on zappait à la télé. Et c'est comme une suite logique, par exemple la dernière fois je me suis souvenue d'un rêve où j'étais au ski, ce qui m'a fait penser à un autre rêve qui s'est passé à la montagne, puis à un autre, à un autre, à un autre, jusqu'à ua ce que ce cheminement me fasse changer de "theme" de reves et me fasse revivre des rêves super vieux, je me suis souvenue d'un rêve d'il y a presque 2 ans ! (je me souviens l'avoir raconté à quelqu'un). Le plus troublant quand je me souviens de rêves vieux c'est que tout est très clair, je me souviens très nettement du lieu et de certaines conversations, de la problématique du rêve, de beaucoup de choses, tout cela très clairement même pour les très vieux rêves. Par contre il m'est impossible de modifier le cours du rêve car je ne suis pas en train de rêver, juste me remémorer, comme un film ou un souvenir, alors qu'eveillé je serai incapable de m'en souvenir.

    C'est une expérience très troublante (et assez fascinante je dois dire).
    Je me demande si ça arrive à beaucoup de gens ?

    Voilà merci de m'avoir lue

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    maryjh

    Re : "déjà rêvé"- souvenirs flash de rêves oubliés

    Je ne l'ai pas vraiment précisé mais le but de ce message sur le forum est de comprendre comment le cerveau est capable de telles choses, peut être a t on la sensation d'oublier des choses alors que lui, il se souvient de tout ?

  4. #3
    iharmed

    Re : "déjà rêvé"- souvenirs flash de rêves oubliés

    bonsoir

    Lorsqu’on s’endorme on passe du conscient à l’inconscient et lorsqu'on se réveille on passe de l’inconscient au conscient.

    Il s’agit de 2 univers totalement différent mais au moment du passage de l’un a l’autre et dans un bref instant le conscient regarde dans l’inconscient.

    L’inconscient est comme une soupe pleine d’informations il contient tout notre vécu y compris a quoi nous avons pensé et rêvé.

    Dans ce moment de passage, chacun de nous voit dans la soupe de son inconscience ce qu’il lui a été présenté.

    Je ne pense pas que ça sera la même chose pour nous tous
    Dernière modification par iharmed ; 21/12/2019 à 22h50.

  5. #4
    invite84127968

    Re : "déjà rêvé"- souvenirs flash de rêves oubliés

    Ce qui est étonnant c'est le fait de dater les rêves, cela signifierait que peut-être la première fois que vous les aviez fait vous vous en souveniez au matin et qu'ensuite vous les avez mis de côté? Le fait de les refaire vous renverrai peut-être dans les premiers souvenirs de ces rêves?

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    shub22

    Re : "déjà rêvé"- souvenirs flash de rêves oubliés

    Citation Envoyé par Liet Kynes Voir le message
    Ce qui est étonnant c'est le fait de dater les rêves, cela signifierait que peut-être la première fois que vous les aviez fait vous vous en souveniez au matin et qu'ensuite vous les avez mis de côté? Le fait de les refaire vous renverrai peut-être dans les premiers souvenirs de ces rêves?
    On pourrait dire qu'il y a une stase du rêve proprement dite et Freud parlait de traces mnésiques pour évoquer l'inconscient, ce qui invoque la fabrication du rêve à partir de tas de matériaux dont des souvenirs mais d'autres choses encore probablement renvoyant à ce que nous appelons "l'imagination" dans notre état de réveil et de conscience.
    Lors du réveil et de la souvenance du rêve, il y a une organisation éveillée du cerveau qui met en jeu d'autres facultés comme la mémoire impliquant la faculté de fabriquer un récit à partir de son rêve, lequel comprend ou peut comprendre des images qui parfois se sont empreintes très fortement dans certaines zones du cerveau: pour le moment difficilement localisables mais qui ont à voir avec celles de la mémoire vraisemblablement.
    Encore qu'on sache pas vraiment pour tout dire...
    “L'eau ferrugineuse, NON !”

  8. #6
    kstio

    Re : "déjà rêvé"- souvenirs flash de rêves oubliés

    Hello Maryjh,

    je n'ai malheureusement pas d'explication à ce phénomène, par contre il m'arrive d'expérimenter le même genre de flashback, mais en très très bref.

    Lorsque cela m'arrive, je ne parviens à visualiser qu'une fraction de seconde d'un rêve datant de la veille, qui était oublié également. C'est tellement rapide et flou qu'il m'est impossible de me remémorer la trame du rêve, ce qui est très frustrant. Je sais juste que ce que je vois provient d'un rêve de la nuit précédente, mais c'est tout. Cette fraction de seconde étant écoulée, je ne me souviens plus de rien.

    Petit détail qui influence très probablement le phénomène ; je consomme du THC chaque soir avant de m'endormir. De manière générale, les souvenirs que j'ai de mes rêves sont donc très limités.

    Idéalement vous allez me dire, il faudrait que je fasse l'expérience d'arrêter de fumer et voir les conséquences que cela aurait sur ces fameux flashbacks de rêves...

  9. Publicité
  10. #7
    ansset
    Animateur Mathématiques

    Re : "déjà rêvé"- souvenirs flash de rêves oubliés

    Salut,
    Citation Envoyé par kstio Voir le message
    je n'ai malheureusement pas d'explication à ce phénomène, par contre il m'arrive d'expérimenter le même genre de flashback, mais en très très bref.

    Lorsque cela m'arrive, je ne parviens à visualiser qu'une fraction de seconde d'un rêve datant de la veille, qui était oublié également. C'est tellement rapide et flou qu'il m'est impossible de me remémorer la trame du rêve, ce qui est très frustrant. Je sais juste que ce que je vois provient d'un rêve de la nuit précédente, mais c'est tout. Cette fraction de seconde étant écoulée, je ne me souviens plus de rien.
    Comment peut tu avoir "tout oublié" et se souvenir quand même. ???
    ceci, les rêves un peu récurrents me semblent fréquents, mais ce n'est pas mon domaine.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  11. #8
    Merlin95

    Re : "déjà rêvé"- souvenirs flash de rêves oubliés

    Si ça peut t'aider moi aussi jai l'impression d'un rêve dont le souvenir n'est pas conscient mais réel.
    « Il y a 3 sortes de gens au monde : ceux qui savent compter et ceux qui ne savent pas. »

  12. #9
    shub22

    Unhappy Re : "déjà rêvé"- souvenirs flash de rêves oubliés

    Citation Envoyé par iharmed Voir le message
    bonsoir

    Lorsqu’on s’endorme on passe du conscient à l’inconscient et lorsqu'on se réveille on passe de l’inconscient au conscient.

    Il s’agit de 2 univers totalement différent mais au moment du passage de l’un a l’autre et dans un bref instant le conscient regarde dans l’inconscient.

    L’inconscient est comme une soupe pleine d’informations il contient tout notre vécu y compris a quoi nous avons pensé et rêvé.

    Dans ce moment de passage, chacun de nous voit dans la soupe de son inconscience ce qu’il lui a été présenté.

    Je ne pense pas que ça sera la même chose pour nous tous
    Le conscient et l'inconscient ne sont pas deux domaines totalement distincts et comme séparés par une porte NAND
    En état de rêve, le cerveau demeure sensible à certains signaux du corps comme par exemple l'envie d'uriner.
    Et du coup le rêve et son déroulement peut s'incliner sur ce thème pour provoquer finalement le réveil du rêveur et l'inciter à aller aux toilettes
    quant à savoir si le conscient peut être influencé d'une certaine façon par l'inconscient au travers par exemple de prises de décisions, ce n'est pas ici que j'oserais soutenir cette thèse sous peine de risquer de finir comme Galilée
    sans en avoir ni le talent ni le génie évidemment, cela va sans dire
    Dernière modification par shub22 ; 21/01/2021 à 19h56.
    “L'eau ferrugineuse, NON !”

  13. #10
    amineyasmine

    Re : "déjà rêvé"- souvenirs flash de rêves oubliés

    Citation Envoyé par shub22 Voir le message
    Le conscient et l'inconscient ne sont pas deux domaines totalement distincts et comme séparés par une porte NAND
    bonjour
    Ils sont séparés par deux portes
    Une porte d’entrée et une porte de sortie, comme les diodes en électricité

    Avant de s’endormir on passe brusquement du conscient à l’inconscient, un petit moment de changement de codes et d’images et nous voilà endormis.

    Au réveille c’est un peu différent.

    Un réveille brusque avec la sonnette d’alarme est aussi brusque et nous voilà conscient et on commence la journée normalement.

    Un réveille lent te laisse le temps de voir dans l’inconscient, tu vois des originalités des solutions de génie, des défaites catastrophiques, mais impossible de retenir le moindre indice.

    Tu te réveilles avec juste des sentiments qu’il y a beaucoup mieux à faire mais tu ne sais pas quoi

  14. #11
    vep
    Responsable des forums

    Re : "déjà rêvé"- souvenirs flash de rêves oubliés

    Citation Envoyé par amineyasmine Voir le message
    bonjour
    Ils sont séparés par deux portes
    Une porte d’entrée et une porte de sortie, comme les diodes en électricité
    Vous avez les sources de cette affirmation ?

  15. #12
    amineyasmine

    Re : "déjà rêvé"- souvenirs flash de rêves oubliés

    Citation Envoyé par vep Voir le message
    Vous avez les sources de cette affirmation ?
    Bonjour
    Malheureusement, non. Pas au sens scientifique du forum. Désolé.

    Mes propos sont une conclusion de mes lectures des pensées de certains grands penseurs qui ne sont pas qualifiés de scientifique que je confronte à ma propre existence.

    C’est hors charte, je ne donnerai pas plus de détail.

    Puisqu’il m’a été demandé, je cite une source : SCHOPENHAUER

    Pour clôturer et arrêter de parler des choses non scientifiques, bien vouloir trouver ci-après une situation de [ Arthur Schopenhauer ]

    "Chaque journée est une petite vie, chaque réveil une petite naissance, chaque nouveau matin est une petite jeunesse."

  16. Publicité
  17. #13
    vep
    Responsable des forums

    Re : "déjà rêvé"- souvenirs flash de rêves oubliés

    Je rappelle que la philosophie n'entre pas dans les thématiques de ce forum.
    merci donc de respecter la ligne scientifique et d'éviter toute considération personnelle

  18. #14
    amineyasmine

    Re : "déjà rêvé"- souvenirs flash de rêves oubliés

    bonjour
    d'accord

  19. #15
    El-Pepe

    Re : "déjà rêvé"- souvenirs flash de rêves oubliés

    Bonjour
    Si ça peut être utile, j'ai souvent, au cours d'un rêve, la sensation d'être dans un endroit que je connais, où j'ai déjà été. Il m'arrive parfois dans ces cas-là d’avoir la sensation d'avoir déjà rêvé de cet endroit... Et je peux même garder, au réveil, la sensation d'avoir rêvé plusieurs fois du même endroit, sans pour autant pouvoir rattacher cette sensation à des rêves dont je me souvienne consciemment. Je pencherais, sans plus de preuve que ça, pour un phénomène neurologique du même type que la paramnésie (sensation de déjà-vu : quand une sensation présente est "traitée" à tort comme un souvenir par mon cerveau) : lors de l'activité cérébrale un peu aléatoire du rêve, le "module" d'identification des lieux s'activerait sans sans vraie raison et me ferait identifier comme "déjà connus" des lieux qui ne le sont pas. A noter que ça a pu m'arriver également éveillé, quoique moins fort, dans des endroits réels, qui me semblaient familiers sans qu'un souvenir leur soit associé (suscitant à une certaine époque des interprétations spiritualistes du type "réminiscence de vie antérieure"...)
    Voilou.

  20. #16
    BrainMan

    Re : "déjà rêvé"- souvenirs flash de rêves oubliés

    Il vous arrive des choses vraiment extraordinaires, quelque-part je suis jaloux.
    Chez moi je m'allonge, pouf je m'endors, ploup je me réveille à heure fixe, et parfois, chose super rare genre une fois sur 100 j'ai un bout de rêve duquel je sors en me réveillant.
    J'ai jamais rêvé deux fois la même chose ou d'approchant.
    Juste pour dire que votre cas n'est pas une généralité.

  21. #17
    El-Pepe

    Re : "déjà rêvé"- souvenirs flash de rêves oubliés

    Citation Envoyé par BrainMan Voir le message
    Il vous arrive des choses vraiment extraordinaires, quelque-part je suis jaloux.
    Chez moi je m'allonge, pouf je m'endors, ploup je me réveille à heure fixe, et parfois, chose super rare genre une fois sur 100 j'ai un bout de rêve duquel je sors en me réveillant.
    J'ai jamais rêvé deux fois la même chose ou d'approchant.
    Juste pour dire que votre cas n'est pas une généralité.
    Et oui, ma vie est passionnante
    Blague à part, l'objet de mon message n'était pas de raconter la passionnante vie en question, encore moins de généraliser un quelconque cas. Mais de proposer un exemple, qui me semblait dans le sujet du fil, d'un moment onirique où des fonctions cognitives se voient activées en l'absence d'un élément déclencheur. Ici respectivement le sentiment de reconnaissance d'un lieu, et un lieu connu.
    J'ai osé avancer une explication neurologique bricolée maison, avec l'espoir inavoué que quelqu'un de plus calé que moi en ce domaine la commente ou la corrige...
    Mais je crois que je vais ouvrir une nouvelle discussion plutôt que parasiter celle-ci...

  22. #18
    Pterygoidien
    Animateur Biologie

    Re : "déjà rêvé"- souvenirs flash de rêves oubliés

    Citation Envoyé par amineyasmine Voir le message
    bonjour
    Ils sont séparés par deux portes
    Une porte d’entrée et une porte de sortie, comme les diodes en électricité

    Avant de s’endormir on passe brusquement du conscient à l’inconscient, un petit moment de changement de codes et d’images et nous voilà endormis.

    Au réveille c’est un peu différent.

    Un réveille brusque avec la sonnette d’alarme est aussi brusque et nous voilà conscient et on commence la journée normalement.

    Un réveille lent te laisse le temps de voir dans l’inconscient, tu vois des originalités des solutions de génie, des défaites catastrophiques, mais impossible de retenir le moindre indice.

    Tu te réveilles avec juste des sentiments qu’il y a beaucoup mieux à faire mais tu ne sais pas quoi
    Mouais, les sources philosophiques pour parler d'un sujet hautement complexe, non merci.
    Le passage de l'état de veille au sommeil profond passe justement par une succession d'étapes intermédiaires (l'endormissement doit répondre à un ensemble de critères pour s'initier, et le cerveau va passer entrer dans des cycles de sommeil qui alternent justement des états d'activation différents, le passage du "conscient" à l'inconscient n'a donc absolument rien d'abrupte). Conscience et inconscient ne sont au final jamais qu'une dichotomie descriptive, il existe des états intermédiaires de conscience. La notion même de conscience n'a pas vraiment de définition univoque, et est liée à d'autres éléments (dont les processus attentionnels).

    La méditation et l'hypnose sont des exemples d'état intermédiaire. Le "modèle a deux portes" que vous évoquez est donc totalement opposé aux connaissances actuelles, ainsi qu'aux observations de la vie courante.
    Bonjour et merci sont deux formules de politesse à la portée de tout le monde !

  23. Publicité
  24. #19
    Nitsirk

    Re : "Déjà rêvé"- souvenirs flash de rêves oubliés

    Bonjour,
    Cela fait quelques jours que j'ai dans la journée des flashs de rêves que je pense être de la nuit d'avant.
    J'ai pendant quelques secondes des sensations toujours agréables de rêve fait et des images flash, mais j'ai beau essayer de me le remorer, pas moyen, et les images s'estompent tellement vite que je ne parviens pas à les fixer.
    Ce qui m'interpelle c'est qu'à chaque fois j'ai cette sensation que la situation m'étais très agréable, je précise que je prends de cachets à base de plantes en vente libre pour me faire aller me coucher en ce moment.
    Sans doute y est ce pour quelque chose 🤔

  25. #20
    shub22

    Re : "déjà rêvé"- souvenirs flash de rêves oubliés

    Citation Envoyé par Pterygoidien Voir le message

    La méditation et l'hypnose sont des exemples d'état intermédiaire. Le "modèle a deux portes" que vous évoquez est donc totalement opposé aux connaissances actuelles, ainsi qu'aux observations de la vie courante.
    Je serais assez d'accord. J'ai fait des séances d'hypnothérapie pour des problèmes de douleurs et l'infirmière me demandait de laisser arriver l'inconscient et que ce dernier prenne possession ou arrive sur le devant de la conscience
    Ce que vous appelez "état intermédiaire"... Et dans cet état intermédiaire on est beaucoup plus suggestible donc réceptif aux directives de l'hypnothérapeute qui peut "influencer" le patient de façon à soulager la douleur et induire des sentiments liés à de la relaxation
    La sophrologie en quelque sorte mais j'y connais pas assez pour en parler.
    Il existe 2 topiques de Freud: une qui effectue une tripartition entre Surmoi, Moi et Ça et la seconde entre inconscient, préconscient et conscient.
    La première renvoie à une organisation statique du psychisme tandis que la seconde laisse la place à des mouvements dynamiques.
    Dans ses écrits Freud passe d'un mode à l'autre pour parler de toute sorte de choses comme rêve, lapsus, mots d'esprit etc.
    “L'eau ferrugineuse, NON !”

  26. #21
    Merlin95

    Re : "déjà rêvé"- souvenirs flash de rêves oubliés

    Attention l'inconscient freudien n'a pas les mêmes fondements que dans l'hypnothérapie en ou que dans l'hypnose type éricksionenne général.
    « Il y a 3 sortes de gens au monde : ceux qui savent compter et ceux qui ne savent pas. »

  27. #22
    oxycryo

    Re : "déjà rêvé"- souvenirs flash de rêves oubliés

    bonjour à tous et toute, et réponse a #1
    est-ce que cela ressemble au "sommeil hyphagogique" une phase flou entre veil et sommeil...

    en tout cas ce phénomène m'est bien connu... c'est un état de détente, ou la conscience "s'égaye" de reverie plus profonde qu'un reverie diurne

    si, par hasard, par exemple, vous faites un travail, nouveaux, répétitif, toute la journée, (genre tri de petit pois (par exemple))...
    il n'aurait rien d'étonnant qu'au moment de l'endormissement, un pseudo-rêve de "tri de petit-pois" vienne marquer cette phase particulière...

  28. #23
    shub22

    Re : "déjà rêvé"- souvenirs flash de rêves oubliés

    Citation Envoyé par Merlin95 Voir le message
    Attention l'inconscient freudien n'a pas les mêmes fondements que dans l'hypnothérapie en ou que dans l'hypnose type éricksionenne général.
    C'est totalement vrai
    Dans l'hypnose on demande de laisser filtrer l'inconscient pour aboutir à un stade où l'on devient influençable, ce qui permet à l'hypnothérapeute d'effecteur un genre de thérapie par les mots ou des sons comme des bols tibétains pour atténuer les douleurs
    L'inconscient dans l'hypothèse freudienne, ou lacanienne ou autre -il y en a des centaines dans la psychanalyse-, n'est pas fonctionnaliste c.-à-d. est déconnectée totalement d'un point de vue systémique des autres fonctions du cerveau comme les perceptions cognitives, les sensations qui ont pour but d'apporter du plaisir ou d'atténuer la douleur
    Ou d'avertir la conscience pour permettre des activités réflexes comme retirer sa main lorsqu'on se brûle
    L'hypothèse de l'inconscient est conjecturale dans le cas de la psychanalyse et c'est pour cela qu'elle est parfois si mal vue de la part de certains scientifiques
    “L'eau ferrugineuse, NON !”

  29. #24
    Pterygoidien
    Animateur Biologie

    Re : "déjà rêvé"- souvenirs flash de rêves oubliés

    Citation Envoyé par shub22 Voir le message
    Ou d'avertir la conscience pour permettre des activités réflexes comme retirer sa main lorsqu'on se brûle
    Les réflexes de retraits ne passent pas par la conscience. Ils sont totalement inconscients et font intervenir des voies neuronales distinctes des aires cérébrales supérieures; le retrait est indépendant de la conscience. Les informations sont par contre véhiculées à la conscience par la suite, pour permettre notamment de prendre la fuite, d'associer un évènement à un danger, etc. Mais l'évènement qui va de la stimulation d'un nocicepteur à la stimulation d'un groupe de muscles implique une voie neuronale dont le centre d'intégration est médullaire (spinal). De même qu'une grenouille décérébrée garde ses réflexes spinaux.

    Citation Envoyé par shub22 Voir le message
    L'hypothèse de l'inconscient est conjecturale dans le cas de la psychanalyse et c'est pour cela qu'elle est parfois si mal vue de la part de certains scientifiques
    Ca n'est pas qu'elle est mal vue, elle est principalement traitée avec indifférence. D'autres domaines plus compétents de la psychologie et des neurosciences, qui répondent aux objectifs de la psychologie scientifique, ont formulé des définitions plus adaptées de la conscience avec le corps de connaissances dont on dispose actuellement: bien que les modèles restent imparfaits, la notion de conscience a une définition assez claire et a été intégrée avec d'autres processus mentaux (états d'éveil/sommeil, processus attentionnels et vigilance, etc.).

    La notion d'inconscient freudien , en revanche, est définie très vaguement et échoue à répondre à ces objectifs. Pour citer saint.112 dans un autre thread :
    Citation Envoyé par saint.112 Voir le message
    (...) Pour commencer le concept freudien d’inconscient, en tant qu’entité, est une vue de l’esprit qui, en plus d’un siècle, n’a été confirmé par aucune donnée expérimentale. Ce qui existe vraiment ce sont des fantasmes, des motivations, des affects, des cognitions, qui sont inconscients, ce qui est tout à fait différent. Autrement dit entre une réification arbitraire désignée par un substantif, l’inconscient, et la qualification de processus émotionnels et cognitifs par l’épithète inconscient(e) il y a le gouffre entre une “théorie“ inventée de toute pièce par un escroc intellectuel et la réalité expérimentale.
    Dernière modification par Pterygoidien ; 09/03/2021 à 14h36.
    Bonjour et merci sont deux formules de politesse à la portée de tout le monde !

  30. Publicité
  31. #25
    shub22

    Re : "Déjà rêvé"- souvenirs flash de rêves oubliés

    Et avec votre définition de l'inconscient plus "scientifique" (il faudrait s'entendre sur la définition scientifique au sens strict du terme de l'inconscient) vous arrivez à des résultats ?
    Ou vous connaissez des gens employant cette définition étant arrivés à des résultats? Peut-être allez-vous dire que les TCC ont été admises comme thérapies officiellement en milieu hospitalier
    Et que cela est un signe: malheureusement les affections psychiques sont généralement assez même souvent très compliquées à soigner -sans parler des psychoses que l'on n'arrive que très rarement à guérir voire jamais- car au départ la maladie mentale n'a que très peu à voir avec une maladie organique. Et l'approche de la "maladie" comme symptômes, étiologie, manifestations est très différente au niveau mental ou psychique et nécessite une approche à part.
    Et si les TCC arrivent à de fort bons résultats notamment sur des phobies, elles ne soignent pas tout.
    Comment guérir des phobies, des cauchemars récurrents, soulager des angoisses bref tous les avatars de la névrose que chacune connait obligatoirement pour y être passé au moins une fois dans sa vie ?
    La définition de Leibniz des petites perceptions -avec l'aperception comme écran vierge en toile de fond- est assez proche -pour ce que j'en ai compris- de ce qu'on entend par l'inconscient dans les sciences cognitives
    Je vous y renvoie
    La question de la légitimité de l'inconscient disons freudien fait toujours débat, ce qui ne me gêne guère: Freud était médecin donc scientifique et il voulait fonder la psychanalyse de façon scientifique.
    et pour parler de l'inconscient il parlait de "traces mnésiques".
    Freud n'a pas réussi à fonder la psychanalyse comme une science et comme disait un ami, la psychanalyse n'a rien d'une science et c'est justement pour cela que ça marche
    Hmm enfin j'ai envie de faire mon Woody Allen et dire que elle marche heu... Bon lui disait cela de façon drôle et je suis incapable de l'imiter
    “L'eau ferrugineuse, NON !”

  32. #26
    Pterygoidien
    Animateur Biologie

    Re : "Déjà rêvé"- souvenirs flash de rêves oubliés

    Si on admet qu'il y a bien un inconscient, on n'en fait pas la pierre angulaire de notre pratique, et c'est là toute la différence. Donc la question des résultats, j'ai envie de dire, de quels résultats parlez vous ? On se préoccupe surtout des éléments qui sont objectivables, plutôt que de se baser sur notre interprétation subjective, qui pose beaucoup de problèmes (il y a beaucoup plus d'erreurs pour les troubles de la personnalité chez les psychanalystes que dans les autres branches, ainsi que de nombreux amalgames entre troubles du développement et organisation psychotique). Pour ce qui est des résultats des thérapies, j'ai envie de vous renvoyer au rapport de l'Inserm.
    Pour ce qui est de Freud, Freud s'est montré extrêmement dogmatique dès le début de sa pratique et n'a pas hésité à mentir à de nombreuses reprises au sujet de ses patients : on est loin d'une démarche scientifique.

    Je ne suis pas totalement hermétique à la psychanalyse pour ma part puisqu'elle peut apporter des pistes de réflexions, mais pour peu que des théories rentrent en conflit, je n'hésite pas une seule seconde à opter pour les thérapies qui ont fait leur preuve en terme d'efficacité. Par exemple, il y a des pistes de réflexion assez importante dans la phénoménologie pour ce qui est des troubles psychotiques, ce qui renvoie à une psychanalyse existentielle (où la notion d'inconscient est tout à fait différente).
    Bonjour et merci sont deux formules de politesse à la portée de tout le monde !

  33. #27
    Tifanny02

    Re : "Déjà rêvé"- souvenirs flash de rêves oubliés

    Bonsoir, c'est très intéressant tout ça, moi c'est dans la journée qu'il m'arrive en se moment d'avoir des flashs de mes anciens rêves, mais que des rêves très vieux, certains d'une dizaine d'années. Pourquoi ? Je me le demande..

  34. #28
    shub22

    Re : "Déjà rêvé"- souvenirs flash de rêves oubliés

    Citation Envoyé par Pterygoidien Voir le message
    Si on admet qu'il y a bien un inconscient, on n'en fait pas la pierre angulaire de notre pratique, et c'est là toute la différence. Donc la question des résultats, j'ai envie de dire, de quels résultats parlez vous ? On se préoccupe surtout des éléments qui sont objectivables, plutôt que de se baser sur notre interprétation subjective, qui pose beaucoup de problèmes (il y a beaucoup plus d'erreurs pour les troubles de la personnalité chez les psychanalystes que dans les autres branches, ainsi que de nombreux amalgames entre troubles du développement et organisation psychotique). Pour ce qui est des résultats des thérapies, j'ai envie de vous renvoyer au rapport de l'Inserm.
    Pour ce qui est de Freud, Freud s'est montré extrêmement dogmatique dès le début de sa pratique et n'a pas hésité à mentir à de nombreuses reprises au sujet de ses patients : on est loin d'une démarche scientifique.
    c'est possible mais alors que dire de Galilée qui disait lors de La chute des graves, que deux corps de poids différents lancés dans un vide parfait tomberaient au même moment sur le sol ? Il n'y avait certainement pas moyen de réaliser un vide parfait à son époque et pourtant sa prédiction s'est avérée vraie. Bon c'est pas un argument rhédibitoire je reconnais.
    J'ai fait une année de fac où l'on fêtait Pasteur et un prof réputé -dont je pourrais donner le nom- affirma que Pasteur avait menti sur une expérience qu'il prétendait avoir réalisé au sommet d'une montagne et destinée à montrer que la génération spontanée était un mythe qui n'avait rien de scientifique. Tout ça pour convaincre l'auditoire que les microbes et les germes bref la vie microscopique était à l'origine de la vie et en exclure tout vitalisme ou holisme. Il nous a détaillé les preuves de ce qu'il avançait. Mais dans le traitement des psychoses, même si Lacan qui dirigea Sainte-Anne a écrit sur la psychose paranoïaque, la psychose ne se soigne pas par des livres qui décriraient une théorie parfaite ou du moins adéquate dans tous les cas de ces maladies dites mentales. Les psys que je connais ont forgé leur pratique non pas tellement par des livres mais par leur pratique en observant les psychotiques dans des HP et/ou cliniques.
    La thérapie des psychoses est extrêmement difficile: la plupart du temps les psychotiques deviennent de "vieux psychotiques" où ils ont appris avec le temps à vivre avec leur maladie: tellement bien qu'on ne le soupçonne pas.
    Citation Envoyé par Pterygoidien Voir le message
    Je ne suis pas totalement hermétique à la psychanalyse pour ma part puisqu'elle peut apporter des pistes de réflexions, mais pour peu que des théories rentrent en conflit, je n'hésite pas une seule seconde à opter pour les thérapies qui ont fait leur preuve en terme d'efficacité. Par exemple, il y a des pistes de réflexion assez importante dans la phénoménologie pour ce qui est des troubles psychotiques, ce qui renvoie à une psychanalyse existentielle (où la notion d'inconscient est tout à fait différente).
    Je ne connais pas assez ce dont vous parlez pour émettre une opinion voire un avis. Mais il existe des tas de branches qui sont certainement toutes intéressantes. Comme l'ethnopsychiatrie de Tobie Nathan
    “L'eau ferrugineuse, NON !”

  35. #29
    Merlin95

    Re : "Déjà rêvé"- souvenirs flash de rêves oubliés

    Citation Envoyé par shub22 Voir le message
    c'est possible mais alors que dire de Galilée qui disait lors de La chute des graves, que deux corps de poids différents lancés dans un vide parfait tomberaient au même moment sur le sol ? Il n'y avait certainement pas moyen de réaliser un vide parfait à son époque et pourtant sa prédiction s'est avérée vraie. Bon c'est pas un argument rhédibitoire je reconnais.
    J'ai fait une année de fac où l'on fêtait Pasteur et un prof réputé -dont je pourrais donner le nom- affirma que Pasteur avait menti sur une expérience qu'il prétendait avoir réalisé au sommet d'une montagne et destinée à montrer que la génération spontanée était un mythe qui n'avait rien de scientifique. Tout ça pour convaincre l'auditoire que les microbes et les germes bref la vie microscopique était à l'origine de la vie et en exclure tout vitalisme ou holisme.
    Tout est une question de mesure, et de la balance apport/résultats manipulés.

    De plus pasteur n'avait pas pensé à la baisse de notre système immunitaire en conséquence au manque de contact trop important avec les bactéries.

    Il nous a détaillé les preuves de ce qu'il avançait. Mais dans le traitement des psychoses, même si Lacan qui dirigea Sainte-Anne a écrit sur la psychose paranoïaque, la psychose ne se soigne pas par des livres qui décriraient une théorie parfaite ou du moins adéquate dans tous les cas de ces maladies dites mentales.
    Pas si simple.

    Les psys que je connais ont forgé leur pratique non pas tellement par des livres mais par leur pratique en observant les psychotiques dans des HP et/ou cliniques.
    Pas forcément que des livres mais des études, des faits etc.
    La thérapie des psychoses est extrêmement difficile: la plupart du temps les psychotiques deviennent de "vieux psychotiques" où ils ont appris avec le temps à vivre avec leur maladie: tellement bien qu'on ne le soupçonne pas.[/QUOTE]
    A supposer que cela soit exact alors il y aurait quand même la possibilité que c'est peut-être les manières d'agir pour annuler les "effets", non ?

    Je ne connais pas assez ce dont vous parlez pour émettre une opinion voire un avis. Mais il existe des tas de branches qui sont certainement toutes intéressantes. Comme l'ethnopsychiatrie de Tobie Nathan
    C'est pas plutôt qu'il n'y en pas autant qu'on le "pourrait".
    « Il y a 3 sortes de gens au monde : ceux qui savent compter et ceux qui ne savent pas. »

  36. #30
    shub22

    Re : "Déjà rêvé"- souvenirs flash de rêves oubliés

    Je réponds très vite et succinctement.
    Dans la théorie de Freud nous sommes tous névrosés. Il y a différentes névroses et types de névroses classifiées et étudiées par lui et ses successeurs: obsessionnelles, maniaques, de compulsion, de transfert etc. Je ne fais pas la liste elle serait trop longue et non exhaustive
    Les gens voient un psychanalyste lorsqu'ils éprouvent un mal-à-vivre, ressentent un mal-être du à leurs névroses et qui commencent à les préoccuper. Qui les empêchent à différents degrés de vivre normalement en famille, au travail, dans les relations de couple ou ailleurs etc.
    Les psychoses quant à elles sont totalement un autre ordre et les "fous" généralement n'arrivent radicalement plus à communiquer, ainsi les enfants autistes. Ils vivent dans un monde souvent fermé où la parole, la sociabilité et la communication semblent exclues.
    La grande difficulté est de tomber sur un moment où un psychotique va sortir une phrase devant un médecin ou aide-soignant, émettre un mot qui permettra de déterminer et comprendre où il se trouve: ce qui éventuellement permettra à des soignants de rétablir un contact avec lui, là où il a perdu le contact avec le monde extérieur. De comprendre où il se trouve pour essayer d'avoir une prise avec lui et qui passe par la compréhension de son monde. Je sais pas si je m'explique bien
    Travail qui nécessite beaucoup de patience et de longue haleine évidemment et qui ne se fait pas en un jour
    Tenter de restaurer ce lien symbolique perdu dès l'enfance -ou mal constitué -comme dans le cas de ces enfants autistes qui ont des rituels où ils refont tout le temps et encore et toujours le même parcours en une sorte de va-et-vient ambulatoire permanent, ainsi que l'avait étudié Bettelheim et qui passa toute sa vie à soigner des enfants autistes
    c'est pour cela que les traitements sont longs fort longs et rarement couronnés de succès dans un premier temps
    Et que la théorie si elle permet de situer et comprendre le problème comme cette perte du lien symbolique au monde extérieur pour les autistes ne permet pas pour autant de donner des clés dans un premier temps pour le restaurer et effectuer la "bonne" thérapie qui rétablira son rapport au monde par la communication et le langage
    Et donc de soigner
    “L'eau ferrugineuse, NON !”

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Actu - Dossier : rêve prémonitoire, cauchemar... le rêve dans tous ses états
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 03/04/2017, 07h20
  2. Controler ses rêves ou rêves lucides
    Par JackCore dans le forum Psychologies (archives)
    Réponses: 3
    Dernier message: 24/10/2014, 20h25
  3. rêves lucides, Biblio rêve similaire question
    Par Etorre dans le forum Psychologies (archives)
    Réponses: 13
    Dernier message: 30/12/2012, 23h37
  4. Des conséquences des souvenirs de rêves sur la phase d'éveil
    Par N1C0LAS dans le forum Psychologies (archives)
    Réponses: 0
    Dernier message: 03/10/2012, 14h28
  5. Signification de mon rêve... un rêve de meutre !
    Par pulp_fiction dans le forum Psychologies (archives)
    Réponses: 6
    Dernier message: 18/07/2011, 17h42