Discussion fermée
Affichage des résultats 1 à 14 sur 14

Néo phobie alimentaire



  1. #1
    sigrid

    Néo phobie alimentaire


    ------

    Bonjour,
    J'ai un gros problème avec ma fille qui aura 4 ans dans quelques jours.
    Elle ne mange pas grand chose, et c'est peu dire.
    Maintenant elle me dit "je déteste manger".
    En fait elle refuse de goûter, et instister ne sert à rien car elle se fait vomir.
    Tout ce qui est lait est impossible avec elle, même en changeant le goût (lait-fraise par exemple) et ça c'est depuis le début. Dès la maternité elle n'a pas voulu mon lait ni celui du biberon est j'ai galéré jusqu'à l'âge d deux mois où j'ai pris sur moi de tenter les desserts lactés et petits suisses. Ce fut un peu laborieu, mais bien moins que les biberons et elle manifestait enfin l'envie de manger.Mais elle n'en veut plus.
    Et comme elle est née l'été de la canicule, elle a eu droit au...coca (sans les bulles) pour qu'elle ne se déhydrate pas. Les solutés elle les recrachait, et en fait le coca elle adore depuis. Je précise que c'était sur ordre de l'équipe médicale de l'hopital qui la suivait.
    Là elle fait 12,3 kg pour 104cm alors c'est peut-être pas catastrophique, mais une bonne gastro et c'est l'hosto à chaque fois.
    Les légumes=impossible. Une soupe ultra moulinée (mais pas ne serait-ce qu-un tout petit morceau), velouté, de temps en temps, passe encore (deux fois cette hiver) et si je me dis "elle a aimé, j'en garde pour demain", c'est une utopie! Ca ne marche pas.
    Viandes,un tout petit peu et un coup oui, un coup non. Poisson non. Oeufs non (sauf dans une quiche). Jambon oui s'il est fûmé. Pommes de terres ok, riz, pâtes ou blé ok mais pas n'importe les quelles et sans sauces sauf à la crème (tout de même) et sans beurre.
    Tricher en disant mais non, c'est pas de l'oeuf, c'est de l'omelette ou encore c'est du dragon, ça ne marche pas et la rend encore plus méfiente envers ce quelle mange.

    J'ai deux autres enfants qui eux mangent tout, avec des préférences certes, mais ils mangent tout.
    Je fais toute la cuisine moi même, et jamais de boîtes ou du déjà prêt, sauf pour les frites que je prends quelquefois surgelés.
    Je fais participer ma fille, mais cela ne change rien.
    Elle n'aimme même pas les bonbons: que les fraises tagada (pas les autres copies) et le chocolat noir premier prix qui me sert pour les desserts ou gateaux.
    Elle gateaux achetés elle ne mange que des spéculos ou des gateaux au café.
    Hier j'ai tenté la cantine pour la 4è fois de l'année: elle n'a mangé qu'un tout petit bout de pain, pourtant il y avait des frites et elle est sensée les aimer. Le bout de pain était la moitié d'une tranche de baguette de 2 cm d'épaisseur.

    Quand elle est à la maison j'arrive à m'arranger pour qu'elle mange un peu, mais il faut de la stratégie et de la psychologie et je commence à m'y perdre un peu.
    Mais je suis sensée recommencer à travailler, mais je ne peux pas la laisser à la cantine dans ces conditions, si?
    Son organisme tiendrait-il le coup à la longue.
    Je veux dire, étant donnée qu'elle a déjà une très mauvaise relation avec le fait de se nourrir, est-ce que je ne risque pas de la pousser un peu plus près de l'anorexie en la mettant à la cantine. Je veux dire, il n'y a pas de tendresse ni de compréhension à la cantine et malgré que je leur ai dit de ne pas forcer, car il est plus important qu'elle mange quelque chose, que le fait qu'elle mange de tout. Le soir je peux rattraper le coup, un peu au moins. Si on fait du forcing, c'est fini, elle ne mange pas et si on instiste vraiment elle vomit le double de ce qu'elle aurait éventuellement avalé.

    Pourtant son jeu préféré c'est de faire la cuisine et nous faire manger ses délicieux plats (en plastique) , et aussi de préparer la cuisine avec moi, mais quand on passe à la pratique...BIG CATA!

    Je ne sais pas comment faire pour que ça ne s'aggrave pas car j'ai tenté tout ce que j'ai pu trouver comme trucs et astuces, et rien...

    Quand en plus dans les magasins il devient impossible de trouver de la crème épaisse grasse (40pourcents), ou encore des desserts avec du sucre, du vrai... Un vrai casse tête quand on veut des aliments qui nourissent vraiment.

    A la télé ils nous rabachent avec l'obésité, maigrir, ne pas grossir, et elle ENTENDS ça. Elle dit, maman, il ne faut pas manger ça ça fait grossir. C'est le serpent qui se mord la queue.
    Elle a besoin de graisses et elle les exclue. Elle a besoin de sucres (ne serait-ce que pour l'énergie) et elle l'évite. Elle a besoin de protéines,et là encore moins elle en mang mieux ça va.
    Les féculents, c'est bien, mais ça ne fait pas le tout.
    elle est vive et intélligente, c'est déjà bien, et est plutôt en avance pour son âge au niveau raisonnement, mais comment faire?
    Comment faire pour l'intégrer à la cantine (ils refusent qu'elle emmène son propre repas car ça pourrait faire des jalousies) car on habite à 8 km de l'école et il n'y a pas de transport à midi. Ca fait beaucoup d'allers-retours.
    Et comment faire pour qu'elle ne dévie pas vers l'anoréxie infantile.
    "Je détéste manger"...!!!!
    Même ses grand mères n'osent pas la garder plus d'un repas tellement elle ne mange rien(ni en variété, ni en quantité).
    J'ai vu pédiatres, et même deux fois un endocrino à la Timone, mais rien. Un psy, il a dit que c'était à moi d'aller me soigner car je faisais une montagne pour rien, mais honnêtement je ne crois pas.
    Quelqu'un connait-il un cas semblable? Comment s'en sortir? Comment éviter les pièges et comment donner le plaisir du palais à ma fille?

    -----
    Celui qui ne tente rien, n'a rien!

  2. Publicité
  3. #2
    (PSO)Clémentine

    Re : Néo phobie alimentaire

    Bonjour Sigrid,
    les médecins pensent-ils que son poids est critique? Est-ce qu'ils s'inquiètent que ta fille ne mange "rien"? Si non, alors pas de panique.
    Si oui, alors il faut lui donner à manger ce qu'elle accepte. Peut-être que pour la cantine tu peux avoir une prescription du médecin afin qu'elle apporte ses repas. La cantine accepte que certains enfants très allergiques apportent leur repas, sur prescription médicale.

    Un conseil qui sera peut-être inutile, mais on ne sait jamais... La nourriture est un moyen de pression qu'utilisent les enfants. Si tu ne fais pas attention à ce qu'elle mange (il faudra tenir pendant un petit moment!), si tu ne lui accordes pas plus d'attention qu'elle mange ou qu'elle ne mange pas, peut-être qu'elle arrêtera d'utiliser ce moyen de pression contre toi.
    Je doute qu'elle se laisse mourir de faim.
    Parles-en avec ton médecin en tous cas, quelles solutions il préconise.

    La cantine est une bonne chose à mon avis car elle va détacher l'image du repas avec celle de la maman.

    bon courage
    Quoi!? Z'avez plus de jus de goyave!? Bah euh, chais pas... papaye alors?

  4. #3
    sigrid

    Re : Néo phobie alimentaire

    Bonjour,
    et merci pour votre réponse.
    Alors biensûr, je suppose qu'elle ne se laissera pas mourir de faim...Mais j'ai le spectre d'une anorexie qui tourne , et tourne... Si elle en arrivait là c'est bien se laisser mourir de faim, non?
    Bon, on en est pas là et je voudrais bien éviter d'y arriver. Si je m'en fais pour celà c'est parce que je connais deux anorexiques. On ne se cotoye plus, car l'une comme l'autre se sont coupées des autres mais à chaque fois que je les croise je me demande combien de temps cette agonie va durer et comment des squelettes peuvent couri...à petit pas , certes, mais quand même.
    Paranthèse fermée, j'en reviens à ma fille;

    Nous allons donc essayer celà.Je mets de très grandes assiettes avec très peu dedans, afin qu'elle ait l'impression qu'il y a rien (y'en a presque rien d'ailleurs) dans l'assiette, et qu'elle en viendra vite à bout...Ca n'a pas changé grand chose.
    Généralement elle meure de faim, et dès la deuxième fourchettée elle n'en peut plus.

    Elle doit avoir un estomac très réduit...

    Parcontre, pensez vous que je doive laisser trainer des trucs, afin qu'elle aille se servir d'elle même quand elle a faim même si cela n'a rien d'équilibré? En fait je n'ai jamais laissé mes ainés grignoter en dehors des repas, mais pour le coup je me pose des questions.

    Les médecins... C'est bien là le problème: il n'y en a pas deux qui sont du même avis. Certains sont ravis de voir un enfant qui ne soit pas obèse, d'autres ne disent rien de spécial, et les derniers hurlent au secours.

    J'ai eu droit à ces remarques suivantes:
    *ah, voilà une petite fille comme je les aime,mince, belle et vive.
    *on voit tellement enfant obèses, madame,...
    *vous lui donnez quatre repas par jour au moins?
    *attention, elle est maigrelette,faudrait pas qu'elle en perde sinon ce sera hopital et sonde
    * elle suit la courbe du bas au niveau du poid, elle est limite dans les normes, mais si on tient compte du fait qu'elle et en haut de la courbe de la taille, attention!
    *ne l'embêtez pas
    * faites du forcing (là je doute qu'ils aient essayé)
    * peits suisses à 40 pourcents ( aromatisés, il n'y a que ceux de la marque carrefour ou Lidl, sinon c'est entre 20 et 25 pourcents de MG), ce qui laisse peu de choix, et elle n'en veut plus de toutes façons
    *l'étape suivante c'est l'anorexie infantile
    * et j'en passe

    Vous comprendrez que j'ai du mal à savoir sur quelle pied danser, et qui écouter.
    Je ne veux pas trop écouter les trop alarmistes, ça m'énerve parcequ'ils vous font la morale sans donner de solution possible. Ils disent ce qu'il ne faut pas faire, mais pas ce qu'il fait faire.

    celui qui la suit actuellement est un généraliste qui à mon âge et qui est père de trois enfants qui ont les mêmes âges que les miens, alors il est un peu plus à l'écoute, ne me reproche rien, mais il marque quand même réguliairement dans le carnet "surveiller prise de poids".
    Je veux dire que ceux qui disent de faire du forcing, je me demande s'ils ont des enfants? Ca me paraît être plus de la maltraitance qu'autre chose.Non?

    Et pour la cantine, je n'aurais bientôt pas le choix, car je vais devoir reprendre un travail, et des boulots qui suivent les horaires des écoles, je n'en connais guère.

    Hier je n'ai pas regardé ce qu'elle mangeait,mais elle n'a fait que de jour avec son assiette et déplacé la nourriture. Quand elle n'en voulait plus, j'ai tout rassemblé et n'ai pas vu la différence entre avant et après sachant que j'avais mis deux cuillères à soupe de blé avec un quart de tranche de jambon...

    Mais bon, je vais suivre vos conseils du mieux que je pourrais, et je vous tiendrais au courant de l'évolution...
    Merci en tout cas.
    Celui qui ne tente rien, n'a rien!

  5. #4
    (PSO)Clémentine

    Re : Néo phobie alimentaire

    Bonjour,
    étant donné les avis médicaux divergents, autant suivrent ceux (s'ils sont plusieurs) les plus agréables: elle est en bonne santé, peu importe si elle ne mange pas beaucoup.

    Forcer un enfant à manger n'est pas de la maltraitance, il ne faut pas non plus tout exagérer! de même l'anorexie est peu répandue chez les très jeunes enfants, c'est plutôt au moment de l'adolescence. Pour plus d'information, je te propose de visiter quelques-uns des liens de cette page:
    ici

    Ceux qui seraient intéressants sont notamment les associations d'aide aux familles. Tu pourras faire le point.

    Peut-être qu'effectivement laisser traîner de quoi manger comme des fruits, du pain, des gateaux pas trop sucrés ou gras sera bien. Et puis une autre chose, si tes ainées n'ont pas le droit de grignoter, tu peux pour autant les mettre dans la confidence et leur demander d'être "un exemple". Je m'explique. Tu laisses trainer des en-cas. Tu te mets d'accord avec les ainés pour qu'ils viennent se servir de ces en-cas en présence de ta fille et ils lui en proposent un également. Elle peut accepter d'en manger plus facilement si c'est dans un moment de complicité avec ses frères et soeurs. Responsabiliser les grands peut être un atout.

    En tous cas, pas de panique. Il faut relativiser mais je comprends que tu sois inquiète. J'ai une amie qui a toujours très très peu manger et qui est très mince mais elle n'a jamais fait d'anorexie. C'est un trouble bien spécifique l'anorexie.

    Bon courage!!!
    Clémentine
    Quoi!? Z'avez plus de jus de goyave!? Bah euh, chais pas... papaye alors?

  6. #5
    soizic44

    Re : Néo phobie alimentaire

    Bonjour ma fille de 5 ans et demi est néophobe également.
    Avez vous trouvé des solutions ? Merci de me répondre car je ne sais plus quoi faire !!!

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    neektak

    Unhappy Re : Néo phobie alimentaire

    Bonjour,
    J'ai 18 ans, et je crois être atteinte de ce trouble.
    Depuis ma jeunesse, c'est ainsi. Lorsque l'on me forcait, je vomissait dans mon assiette.
    Aujourd'hui encore, je suis incapable de manger quelque chose ayant un condiment, une sauce ou quelque chose de compliqué. Si c'est laid, on oublie! Si c'est juteux, on oublie! Si c'est textureux, .. on oublie! Je vais gouter, je vais aimer le goût, mais ma tête dira que je n'aime pas. Alors, elle m'envoie le signaux qui dit: "tu n'aime pas cela", je vais donc avoir une fréquence cardiaque qui s'accélère, une sorte de panique. Je vais commencer à être sur les nerfs. Si je n'ai pas le choix de le manger, les yeux peuvent devenir plein d'eau. Si je dois en plus en manger plusieurs bouchée, alors là, le coeur me lève carrément! Si par mégarde, je suis chez un soupé d'ami... puisque c'est très impolie.... je vais prendre beaucoup beaucoup d'eau et m'arranger pour que cette dernière bouchée passe. Je vais ensuite affirmer ne plus avoir faim. Généralement, j'accepte bien de ne pas manger.. on s'habitue!..

    C'est réellement un calvaire ce problème. Ce cependant, je n'ai pas encore la solution. Je ne trouve nul part le nom de ce trouble alimentaire ou de cette phobie...

    Avez-vous tenter de lui donner des vitamines pour combler les carrences alimentaires?

    Les médecins et les psychologues ont beau dire qu'il n'y a rien, j'en metterai ma main au feu que si! J'ignore ce qu'ils ne comprennent pas..

  9. Publicité
  10. #7
    sigrid

    Re : Néo phobie alimentaire

    Cela fesait longtemps que je n'avais pas refait un tour par là. 5 ans depuis mon derier message
    Ma fille vient d'avoir 9 ans, mesure 1m40 pour 22 kg, sachant qu'elle a grossi......
    Côté nourriture, elle mange des quantités correctes à condition de ne pas sortir de ses habitudes, mais aussi à condition de ne pas servir 2 fois d'affilée le même truc... Ca c'est très compliqué si on tient compte du peu de choses qu'elle mange.
    En gros: pâtes (de préférence maison) en forme de spagetti ou coquillettes, blé, coeur de blé, quinoa, boulgour, semoule, pommes de terre, omelette (pas d'oeuf sous une autre forme), jambons divers, poissons à la plancha, viande non grasse (mais selon humeur)... Les pizzas maison, elle adorait, elle n'aime plus....
    Lasagne maison, ça elle adore. Aujourd'hui elle m'a sorti qu'elle n'aimait pas les gateaux "à la vanille", or c'était un gateau aux yaourts comme je lui en ai toujours fait et comme elle a toujours aimé....
    Côté desserts, mousse au chocolat noir, basta. Avant c'était petit suisses.....
    Fromage oui si c'est du râpé ou de la mozza.
    Pas une goutte de lait.
    Elle n'aime aucun bonbon.
    Elle aime le chocolat noir, bas de gamme (le premier prix) à croquer ou fondu.
    Aucun jus de fruit ni fruits, que ce soit cru ou cuit.
    Elle demande tout le temps des crêpes mais en mange rarement plus d'une.
    Légumes: impossible. Elle aimait la purée pomme de terres carrottes, mais ce temps est fini......

    Bon, je m'arrange pour ne pas la mettre à la cantine car à chaque fois elle en reviens dans tous ses états.... car ils la forcent... Mais si on la force, elle vomit et là, le peu qu'elle a avalé repart....

    Pour les carances éventuelles, je lui fais 2 fois par an une cure d'Azinc, mais c'est surtour en fibres qu'elle est carancée.... donc constipations et douleurs abdominales fréquentes.

    petit déjeuner type: 1 tranche de brioche grillée, avec 1 cuillère ( petite, sinon ça l'éceure) de nutella, 1/2 verre d'eau....

    J'ai pas de solutions... J'essaie d'être patiente.... Je cuisine souvent un truc spécial mademoiselle, car on est 5 et les 4 autres aiment à peu près tout et sont gourmets!
    Elle a des périodes où elle a envie de gouter, et même si elle a à peine gouté une miette, chaque fois est une victoire.....

    Ca passera peut être.... mais pas encore....
    voili voilou
    Dernière modification par sigrid ; 03/05/2012 à 00h35.
    Celui qui ne tente rien, n'a rien!

  11. #8
    sandra42

    Re : Néo phobie alimentaire

    Bonjour
    ma fille a également 9 ans et souffre de ce que je pense être une phobie alimentaire.
    Déjà nourrisson elle a eu un rapport à la nourriture délicat. A 15 jours elle a été hospitalisée car elle n'avait pas repris son poids de naissance, d'après les médecins elle aurait eu une gastro... Pour ma part je pense que le point de départ a été le rythme qu'on m'avait recommandé à la sortie de maternité... A savoir la réveiller toutes les 4h pour la faire manger. Résultat des courses, on lui coupait son rythme de sommeil pour la "gaver" puis elle vomissait la totalité du bib!
    Après 3 mois à ce rythme nous avons consulté un ostéo et j'ai décidé de ne plus suivre les conseils du pédiatre et de simplemnt suivre le rythme de ma fille.
    Jusqu'à son 1er anniversaire tout était à peu près normal. Puis elle a refusé le lait, alors on compensait avec des petits suisses mais ça ne m'a pas trop alarmé puisqu'on était en plein dans la diversification. J'avais déjà remarqué qu'elle n'aimait que ce qui a peu ou pas de gout.
    Petit à petit elle a refusé de plus en plus d'aliments...et ça continue. Il nous est même impossible de lui faire gouter quoique ce soit. Si j'ai le malheur de mettre dans son assiette un peu de quelque chose pour qu'elle goute à côté de ce qu'elle aime, elle ne touchera pas l'asiette tant que je n'aurais pas enlevé "cette chose".
    Alors oui on a essayé le "si tu ne manges pas ce qu'il y a au repas, tu n'auras rien d'autre". Et bien chers médecins figurez vous que si, certains enfants préfèreraient mourir de faim que de porter à leur bouche une chose qu'ils ne veulent pas!
    On a essayé le forcing...ça a toujours fini par du vomit dans l'assiette (pas sympa pour l'enfant ni pour les autres personnes à table)
    On a essayé la récompense...aucun effet non plus.
    Et puis là nouveau médecin généraliste qui lui me dit de lui préparer ce qu'elle aime et de ne pas me prendre la tête tant qu'elle grandit bien, n'est pas fatiguée et travaille bien à l'école... Bon, je dois dire que depuis effectivement à la maison c'est moins "prise de tête" mais quand même ça m'angoisse toujours de voir qu'un aliment qu'elle acceptait jusque là ne trouve plus grâce à ses yeux et que par ailleurs aucun nouvel aliment n'est introduit.
    Aujourd'hui ma fille ne mange que des barquettes gout noisette au petit déjeuner. Au gouter elle accepte facilement les gateaux industriels type briochette aux pépites, crêpes, gaufres... Et puis les repas, pfff : riz, pâtes (avec une pointe de beurre ou de crème liquide allégée), pomme de terre à l'eau ou frites, carottes crues sans assaisonement, tomates crues sans peau et natures, blanc de poulet, steack hachés (uniquement type burgers), boulettes de viande (de l'enseigne suédoise). Il m'arrive de faire des râpées de pommes de terre dans lesquelles je "planque" carottes et courgettes (épluchées parceque sinon visibles) et elle accepte la soupe sans AUCUN morceaux mais surtout ORANGE. Pour le dessert, yaourt aux fruits mixés ou crème dessert chocolat.

  12. #9
    mh34

    Re : Néo phobie alimentaire

    Bonjour, bienvenue sur les forums de FS.
    Sans préjuger du cas de votre fille...juste ça ;
    Et bien chers médecins figurez vous que si, certains enfants préfèreraient mourir de faim que de porter à leur bouche une chose qu'ils ne veulent pas!
    Non. Ce n'est pas vrai. Aucun enfant ne se laisse mourir de faim s'il a à disposition de quoi manger. Pas plus votre fille qu'un autre.
    C'est simplement ( et c'est bien normal ; je suis une maman moi aussi, et je n'aurais pas non plus été capable de le faire lorsque mes enfants étaient petits) que vous n'avez jamais poussé la chose assez loin. Ce qui ne signifie pas qu'il faut le faire. Juste que vous n'avez pas de crainte à avoir sur ce sujet, votre fille ne se laissera en aucun cas mourir de faim par simple refus de manger un aliment qu'elle ne veut pas goûter, si elle n'a rien d'autre à sa disposition.
    Et puis là nouveau médecin généraliste qui lui me dit de lui préparer ce qu'elle aime et de ne pas me prendre la tête tant qu'elle grandit bien, n'est pas fatiguée et travaille bien à l'école...
    A mon avis il a raison. Ca vous évite à toutes les deux le stress au moment des repas, c'est le but de l'affaire.
    Il faut surtout éviter de vous focaliser sur ce problème si vous voyez qu'elle va bien.

  13. #10
    sandra42

    Re : Néo phobie alimentaire

    Non. Ce n'est pas vrai. Aucun enfant ne se laisse mourir de faim s'il a à disposition de quoi manger. Pas plus votre fille qu'un autre.
    C'est simplement ( et c'est bien normal ; je suis une maman moi aussi, et je n'aurais pas non plus été capable de le faire lorsque mes enfants étaient petits) que vous n'avez jamais poussé la chose assez loin
    Et heureusement! Ce que je voulais dire par là c'est que si plusieurs jours d'affilés je ne lui propose que des aliments qu'elle n'accepte pas, alors si elle préfère encore ne rien manger du tout et effectivement en tant que parents on n'a pas envie de tester la résistance au refus de notre enfant!
    Ceci dit, même si là on ne parle plus de la même chose, il existe bel et bien, dans le cadre de l'anorexie extrême, des gens qui se laissent mourir de dénutrition même s'ils ont de la nourriture à disposition... Et malgré tout c'est un spectre qui plane...

    Il faut surtout éviter de vous focaliser sur ce problème si vous voyez qu'elle va bien.
    c'est pas évident malgré tout... Dernier exemple en date, ce midi, quenelles à la béchamel (qu'elle mangeait il y a encore 1 mois). Refus catégorique car elle "n'aime plus la béchamel". Alors on fait quoi? On cède et on prépare autre chose? Ou elle reste le ventre vide jusqu'au gouter où là elle va se ratrapper avec des gateaux?
    Au quotidien ce n'est pas évident, je m'efforce de toujours préparer un aliment dont je sais qu'elle le mangera tout essayant de l'intégrer dans une logique de menu pour toute la famille mais malgré tout ça reste limité. Et je ne veux pas par ailleurs préparer quelque chose juste pour elle car son frère ne comprendrait pas pourquoi lui il doit manger comme ses parents et pas elle.
    Alors oui elle va bien mais socialement quand même c'est pas évident. Quand on est invités, quand elle part en voyage scolaire (une semaine à manger du pain, youpi), devoir se justifier parce que aux yeux de beaucoup si elle est comme ça c'est qu'il y a un raté dans l'education.

  14. #11
    sandra42

    Re : Néo phobie alimentaire

    Bonjour, bienvenue sur les forums de FS.
    Merci
    je dois avouer que je suis tombée sur ce forum par hasard

  15. #12
    val007

    Re : Néo phobie alimentaire

    Bonjour à toutes et tous,
    voilà que je tombe sur ce forum un peu par hasard, et là je me dis : ouf, on est pas seuls et on sait enfin ce qu'a notre petit bonhomme !!!
    A 15 mois, notre Martin, qui faisait notre fierté en mangeant de tout, s'est arrêté du jour au lendemain... Au début, il mangeait encore correctement son repas de midi chez sa nounou et on ne s'affolait pas ( je me disais que j'étais sans doute une mauvaise cuisinière... ). Mais au bout de quelques mois il a également arrêté de manger son assiette chez nounou. Depuis, ses repas se réduisent à très peu : frites, saucisse ou viande panée, pain perdu, parfois croque-monsieur. En-dehors des repas, il adore tout ce qu'il ne faut pas : chips, gâteaux au chocolat, biscuit au chocolat, bonbons ! On a bien sûr essayé des milliers de tactiques pour le faire manger et chercher la cause de ce refus En culpabilisant sur ce qu'on avait du faire de mal pour qu'il en arrive là ( et en ne voyant vraiment pas ce qu'on avait fait de mal ! ). Mais depuis un mois, voilà qu'il refuse également ses biberons ( notre seul espoir d'alimentation non carencée ! ). Il se réveille la nuit parce qu'il a faim... Là, on commence à flipper, malgré les dires de notre médecin qui trouve Martin malgré tout en bonne santé et bien développé : jusqu'à quand ??? d'après vos témoignages, je constate qu'il n'y a pas de solution miracle mais on a au moins un nom à mettre là-dessus : la néophobie alimentaire... et c'est pas de notre faute !!!

  16. Publicité
  17. #13
    Laetitia13

    Re : Néo phobie alimentaire

    Bonjour,
    VoilÃ*, je relance sur ce sujet car je vis la même situation avec mon fils qui fera 4 ans en janvier.

    Je vous explique depuis le début.
    Je suis maman d'un petit garçon de presque 4 ans. Ã* sa naissance J'ai décidé de l'allaiter. Je l'ai allaité jusqu'Ã* ses 19 mois, j'étais alors enceinte de son petit frère. Le changement de goût du lait a fait qu'il s'est sevré naturellement et tout seul. Il n'a jamais voulu du lait infantile, le pédiatre m'avait alors conseillé de lui donner des yaourt nature au lait entier, il a aimé un moment puis s'en est lassé.

    Étant mon premier et comme je ne savais pas trop cuisiner, je l'ai diversifiée Ã* l'âge de 6 mois avec des petits pots de type bledina.
    Il a toujours aimé manger ces petits pots et ceux jusqu'Ã* ses 19 mois.

    En effet, le refus de manger Ã* commencé. Il a diminué le nombre de plats tout fait qu'il aimait petit Ã* petit jusqu'Ã* en accepter 1 seul le midi (légumes et volaille Ã* la basquaise) et 1 le soir (légumes et pâtes).

    À la naissance de son petit frère, il a commencé petit Ã* petit Ã* refuser son plat du soir et ne désirait manger que celui du midi. Il a donc mangé le plat de légumes et volaille Ã* la basquaise le midi et le soir pendant plusieurs mois. À noter qu'il accepté de manger seulement si c'est moi qui lui donnais.

    Nous avons essayé de lui faire manger comme nous mais cela n'a jamais marché.
    Même quand il était petit et que je préparais des soupes maison, il n'en mangeait pas.

    Autant vous dire que pour son petit frère je lui donne très très rarement des plats tout fait et que je lui prépare du fait maison.

    Son pédiatre nous a toujours dit de ne pas s'en faire et que ce n'étais pas grave qu'il mange toujours la même chose.

    Cependant, il a fait sa première rentrée en maternelle ce septembre et nous avons également commencé Ã* consulter une pédopsychiatre.

    Nous avons donc décidé de ne plus lui donner ses petits pots mais de lui proposer comme nous.

    Mis Ã* part nuggets frites ou crêpes au Nutella, il ne veut rien d'autre.

    Nous avons essayé le chantage, les récompenses, la privation de son doudou la nuit... Rien n'y fait, ça ne lui fait ni chaud ni froid! Même s'il a été un peu triste sans son doudou, il a quand même bien dormi.

    Voici la liste des aliments qu'il accepte :

    - Yaourt aromatisé aux fruits
    - dessert au chocolat (Danette et Nesquik)
    - les gâteaux ( au chocolat de préférence)
    - les crêpes (au Nutella)
    - le pain de mie
    - Cracotte
    - compote (pour enfants)
    - recreole
    - nuggets frites avec mayonnaise
    - les kinders
    - mms, Smarties... évidemment
    - il ne bois que de l'eau (pas plus mal mais refuse de goûter au jus de fruits)

    La pédopsychiatre nous dit qu'il va bien et qu'il est juste têtu..

    Mais voilÃ*, nous l'avons inscrit Ã* la cantine il y a 1 mois et l'atsem me prend toujours Ã* part quand je vais le récupérer le soir pour me dire qu'il n'a rien mangé. À chaque fois je lui explique qu'il est suivi par un pédiatre et une pédopsychiatre et même en lui donnant des certificats médicaux attestant qu'il est apte Ã* manger Ã* la cantine même s'il ne mange rien, elle me redit toujours qu'il ne mange rien et qu'elle ne peut pas le laisser avec 2 galettes dans le ventre toute la journée. (Ils leur donne 1 galette Ã* 10h et 1 pour le goûter)
    C'est très difficile pour moi car je sais qu'il ne mange pas mais que selon les docteurs, la cantine lui fera du bien et qu'il finira par manger. (Selon ce qu'ils servent, il mange du pain et dessert mais selon les ATSEMs ce n'est pas suffisant). La, elle me dit qu'elle va appeler la mairie pour leur dire qu'il ne mange pas car elle ne veut pas accepter mon fils a la cantine.

    À la maison, c'est aussi difficile car il ne mange que du pain de mie et son dessert. Je ne peux pas non plus lui faire des nuggets frites tout les jours! De plus son petit frère n'est pas content de ne pas avoir comme son grand frère alors j'essaie de cacher son assiette..


    Je ne sais plus quoi faire.. ce week-end nous avons essayé les récompenses.. j'ai empaqueter des petits cadeaux et lui ai dit que des lors qu'il gouterai un nouvel aliment il aurait droit Ã* un petit cadeau.. il a goûter une petite cuillère de confiture Ã* la fraise .. il a eu son petit cadeau.. il était content!

    Puis hier, c'était raclette, j'ai voulu essayé le si tu goute pas, tu n'auras rien d'autre! Ni doudou pour la nuit.. cela l'a rendu triste, il a voulu des câlins mais Il n'a rien mangé.. je lui ai préparé une petite assiette avec du fromage Ã* raclette (1 petit bout de même pas 1cm) une tranche de pain de mie, des gâteaux et un cadeau. Il a passé la soirée Ã* réfléchir (oui oui il m'a dit je réfléchis) au final il a voulu le mettre dans la bouche mais même pas il croque, il crache et se fait vomir.....sa a été un grand raté! Du coup il est allé dormir le ventre vide et sans doudou.

    Aujourd'hui, comme il n'avait rien manger, je l'ai gardé Ã* la maison et Ã* midi il a goûter une cuillère de sauce au fromage.. il s'est essuyer la bouche mais n'a pas vomi! Donc il a eu droit au cadeau.. mais il n'a pas voulu goûter au pates.. il a fini avec pain de mie et dessert..

    Que me conseillez vous? Que dois-je faire pour l'aider?

    Merci d'avance pour votre aide.

  18. #14
    vep

    Re : Néo phobie alimentaire

    Bonjour ,

    Comme indiqué dans le post" comment participer au forum", nous ne traitons pas ici les cas particuliers.
    Ce site 'est pas un lieu de consultation et de conseils aussi ce sujet sera clot.
    Cependant, on peut vous conseiller d'aller rencontrer un thérapeute avec votre enfant.
    Les thérapies TCC (thérapie cognitivo comportementales" peuvent donner des résultats rapides dans le cas des troubles des conduites alimentaires.
    Cherchez dans l'annuaire les psychologues pratiquant les TCC, ou sur le site de l'AFTCC (http://www.aftcc.org/carte_membres)

    Bon courage

Discussions similaires

  1. Frénésie alimentaire : le trouble de comportement alimentaire le plus commun
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 4
    Dernier message: 23/02/2009, 19h53
  2. phobie
    Par katib71 dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 2
    Dernier message: 14/11/2007, 00h32
  3. Neo et G418
    Par Popol03 dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 07/03/2007, 10h40
  4. Phobie du danger ?
    Par invite7863222222222 dans le forum Neuropsychologie et Psychologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 29/06/2006, 03h43
  5. Phobie ?
    Par PiRoXyDe dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 2
    Dernier message: 15/06/2006, 23h00