Répondre à la discussion
Page 1 sur 3 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 62

L'intelligence: Innée ou Acquise



  1. #1
    carb000n

    Talking L'intelligence: Innée ou Acquise


    ------

    Bonsoir à tous.

    A votre avis: L'intelligence est elle une faculté innée ou acquise ?

    Merci.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    domenzo

    Re : L'intelligence: Innée ou Acquise

    personnellement , je dirais qu'elle est innée .
    Ou plutot qu'il existe differents facteur : biensur tout le monde ne possede pas le meme potentiel à la naissance ( je me trompe peut etr e mais cela me semble evident).
    Ensuite , l'education tant au niveau de la famille que de l'ecole permet de la developper .
    C'est pourquoi que durant l'enfance normallement aucune negligence de la part des parents mais egalement du systeme educatif est importante .
    quelquesoit le potentiel d'origine il est possible d'accroitre son intellignece , j'en suis persuadé.
    Aprés il est certain que le terme "intellignece " est trés vaste: il englobe beaucoup d'aspect( ouverture d'esprit , emotionnel, culture, vivacité d'esprit ......).

  4. #3
    Evil.Saien

    Re : L'intelligence: Innée ou Acquise

    Salut,

    La réponse est: on ne sait pas (encore).

    C'est un sujet de recherche actif. Le fait que l'intelligence soit en partie inné et en partie acquise semble faire conscensus dans la communauté scientifique. Par contre, la part de chacun est inconnue.

    Il y a aussi, dans le même filon, pas mal de recherches à propos de l'expression de l'intelligence dans la morphologie du cerveau. D'autres qui cherchent à élucider l'influence sociétale sur l'intelligence, etc etc...

    Enfin bref, la réponse est les deux, même si on ne sait pas exactement quelle part prend quoi.

    ++
    Mon psychiatre, pour quinze mille francs, il m'a débarrassé de ce que j'avais : quinze mille francs

  5. #4
    invite9321657

    Re : L'intelligence: Innée ou Acquise

    Bonsoir.. à mon avis,
    Si l'intelligence est purement acquise, toute la question peut tenir au dévelloppement. Sait on mémoriser ? A t'on une mémoire organisé ? Sait on apprendre, plus ou moins bien ? Est ce qu'on est plus ou moins rigoureux dans sa pensé, dans son imagination, avec la réalité ? Et surtout au final est on motivé, intimement motivé ou pas ?
    Déjà l'honnêteté intellectuelle, la capacité à toujours accepté les choses tel qu'elles sont, dans absolument toute les circonstances, fait défaut à beaucoup de gens.
    C'est surtout ça qui fait l'intelligence à mon avis.. il y a énormément d'élément de façon d'être au délà de l'acte, concernant la façon de gérer ses émotions et d'élaborer ses stratégies, concernant le rapport aux choses et à leur relation etc, qui sont transmises inconsciemment de parents à enfants, et qui pourrais passer pour de l'"Inné" sans l'être réellement.

    D'un autres cotés les facteurs innés, ça pourraient être :
    - l'étendu des liens de chaque neurone, c'est à dire leur foisonnement, l'étendu de leurs arbres de connections. Si on associe chacun neurone à un élément conceptuelle décrivant la réalité on comprend en quoi cela peut faire la différence dans l'intelligence.
    - la structure des réactions des neurones.. exemple frappant : les trisomiques 21. Le fait que les neurones s'organise face aux stimulis implique que cette capacité puisse varier.
    - l'éventuelle vitesse de transmissions des signaux, liés à l'espacement des gaine de myelline.. on peut déjà établir que l'ajustement entre la longueur des gaine et l'optimum joue sur la vitesse du signal et donc sur celle de tout le systéme réflexe.
    - la qualité du stockage d'information, dans le cas particulier (éventuelle) du stockage séquentiel. Si jamais les neurones stock des données au sens propre par un mécanisme purement chimique d'enregistrement - restitutions, alors l'efficacité de ce systéme doit jouer sur l'intelligence..

    Au final, l'intelligence doit être un caractère génétique très propre, car fortement sélectionner. Si un seul des éléments de base du systéme et défectueux, l'individu est sans doute tout de suite pénalisé, ce qui signifie que c'est un groupe de gène critique, donc fortement sanctionner par la sélection naturelle. ça implique que tous les gagnants d'aujourd'hui ont un fort niveau par rapport à ce qu'il a pu être, ayant eu l'intelligence de réussir la séléction naturelle.. (en même temps, c'est le cas pour beaucoup d'autre gènes)..

  6. #5
    (PSO)Clémentine

    Re : L'intelligence: Innée ou Acquise

    Citation Envoyé par domenzo Voir le message
    personnellement , je dirais qu'elle est innée .
    Personnellement, je dirai que l'intelligence est le fait d'extra-terrestres qui s'insèrent dans nos cerveaux à la naissance et nous contrôlent alors jusqu'à ce qu'on meurt.

    Je rappelle que ceci est un forum scientifique et que les avis personnels n'ont pas leur place. Essayez d'argumenter et si possible de faire référence à des lectures, des études qui relèvent de la démarche scientifique.
    de plus, cette question de l'inné et de l'acquis a été posé de nombreuses fois sur ce forum, merci de faire des recherches et de lire les sujets antérieurs avant de poser de nouveau la question.
    Clémentine pour la modération.
    Quoi!? Z'avez plus de jus de goyave!? Bah euh, chais pas... papaye alors?

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Evil.Saien

    Re : L'intelligence: Innée ou Acquise

    Citation Envoyé par (PSO)Clémentine Voir le message
    Personnellement, je dirai que l'intelligence est le fait d'extra-terrestres qui s'insèrent dans nos cerveaux à la naissance et nous contrôlent alors jusqu'à ce qu'on meurt.[/COLOR]

    Blague a part, c'est une hypothese qu'on ne peut exclure pour le moment qui expliquerait le passage de la matiere inanimee a la matiere vivante. Biologiquement, le fait meme de mourir est un mystere.
    Mon psychiatre, pour quinze mille francs, il m'a débarrassé de ce que j'avais : quinze mille francs

  9. Publicité
  10. #7
    carb000n

    Re : L'intelligence: Innée ou Acquise

    Je vous soumet une citation tirée d'une récente lecture:
    "LE QI EST-IL D'ORIGINE GENETIQUE ?

    Il est maintenant démontré que le QI est une des caractéristiques humaines les plus déterminées génétiquement (de 40 à 80% de corrélation). Evidemment l'environnement est extrêmement important, mais son influence semble n'être qu'à la baisse (i.e. : un environnement défavorable peut détruire un potentiel, mais un environnement favorable ne pourrait l'augmenter)"
    Lien - FAQ Intelligence (page d'ou est tirée la citation)
    Lien - Statistiques (tableau de données sur lesquelles s'appuie cette dernière citation)
    Qu'en pensez-vous ?

  11. #8
    [PSO]Fabrice.g

    Re : L'intelligence: Innée ou Acquise

    Pas grand chose.

    Douance n'est pas un site scientifique. C'est un site de "promotion" pour les gens qui ont un QI supérieur à la moyenne. Un peu comme "Mensa".

    L'information telle qu'elle est présentée ici est erronée. La seule corrélation qu'on puisse tirer des études qui cherchent un lien entre le QI et la génétique (généralement, ces études utilisent la méthode des jumeaux) c'est une corrélation entre le QI d'un des jumeau avec celui de l'autre jumeau. Ca n'a jamais été la corrélation entre une quelconque variable génétique et le QI.

    De plus, ces twins studies reposent sur certains préconçus, et échouent à contrôler certaines variables. Par exemple, ils supposent qu'entre les jumeaux MZ (monozygotes : les "vrais" jumeaux) et les jumeaux DZ (dizygotes : les "faux" jumeaux) seul le pourcentage de gènes communs change (100% pour les MZ, et 50% pour les DZ). Il y a beaucoup plus que ça qui varie entre les jumeaux MZ et DZ. D'une part, une partie des jumeaux DZ sont de sexe différent (la corrélation moyenne entre les QI de DZ de sexe différents est très inférieure à celle de DZ de même sexe, pourtant, le pourcentage de gènes commun est identique), d'autre part, les MZ sont plus probablement confondus l'un avec l'autre, habillés de la même façon, traités de la même façons, etc. que des DZ. En d'autre termes, il y a énormément d'attentes de similarité entre 2 MZ, qui ne se retrouvent pas entre 2 DZ.

    Enfin, parler de jumeaux MZ, c'est un gros raccourcis, il y a 3 type de gémellité MZ :
    1) Les jumeaux partagent tout : gènes, poche amniotique, et placenta
    2) Il peut n'y avoir qu'un placenta et 2 poches amniotiques,
    3) Finalement, il peut y avoir 2 placentas et 2 poches amniotiques.
    Seuls ces derniers sont véritablement comparables aux jumeaux DZ (qui sont nécessairement di-chorionique, cad, qu'ils ont 2 placentas). Il semblerait que seul un tiers des naissances chez les MZ soient di-chorioniques. Etant donné l'importance du placenta dans le développement du foetus, il me semble que c'est un facteur à prendre en compte pour ajuster un peu ces conclusions.

    Finalement, d'un point de vue épistémologique. Les sciences humaines ne "démontrent" rien. Nous émettons des hypothèses, et cherchons à voir si les données appuient ces hypothèses. De plus, une corrélation entre 2 variables n'est pas nécessairement la preuve que l'une des variables cause l'autre.

  12. #9
    Evil.Saien

    Re : L'intelligence: Innée ou Acquise

    Salut,

    Juste une précision:

    * Il existe une corrélation entre le volume du cerveau et le QI.

    * Il existe des variations d'un certain locus influençant la taille du cerveau.

    «functional variation in the val66met locus in the 5' prodomain of brain-derived neurotrophic factor (BDNF) was found to influence brain morphology in normal humans.»
    http://www.jneurosci.org/cgi/content...ct/26/40/10235

    C'est bien ce que tu cherchais non
    Mon psychiatre, pour quinze mille francs, il m'a débarrassé de ce que j'avais : quinze mille francs

  13. #10
    Evil.Saien

    Re : L'intelligence: Innée ou Acquise

    Citation Envoyé par [PSO]Fabrice.g Voir le message
    les MZ sont plus probablement confondus l'un avec l'autre, habillés de la même façon, traités de la même façons, etc. que des DZ. En d'autre termes, il y a énormément d'attentes de similarité entre 2 MZ, qui ne se retrouvent pas entre 2 DZ.
    Irrecevable.

    1. Il y a une plus grande corrélation des QI entre parents et enfants naturels qu'entre parents et enfants adoptés.

    2. Héritabilité:
    Jumeaux Monozygotes élevés ensemble: 0.86
    Jumeaux Monozygotes élevés séparément: 0.74
    Jumeaux Dizygotes élevés ensemble: 0.59
    Enfant et Moyenne des parents, vivants ensemble: 0.50
    Parent adoptif et enfant vivants ensemble: 0.20

    On voit très bien que la proximité génétique prédomine emplement sur le «vivre ensemble».
    Mon psychiatre, pour quinze mille francs, il m'a débarrassé de ce que j'avais : quinze mille francs

  14. #11
    [PSO]Fabrice.g

    Re : L'intelligence: Innée ou Acquise

    Juste pour revenir sur l'histoire des jumeaux MZ monochorionique versus di-chorionique. Il semble que la chorionicité induise une différence importante dans les scores à certaines sous échelles de QI, les jumeaux MZ-MC ayant des corrélations plus importante qu'entre des jumeaux MZ-DC (cette différence explique 14% de la variance, Jacobs et al. 2001). Cependant, 70% des jumeaux MZ sont MC (et les 30% qui restent sont DC), alors que la totalité des jumeaux DZ sont nécessairement dichorionique. Donc, indépendamment des gènes (qu'ils soient MC ou DC, les jumeaux MZ partagent les mêmes gènes), l'environnement pré-natal joue un rôle important. Ce résultat est également à mettre en parallèle des adoption study.

    En 2001, Plomin et collabrateurs ont tenté de détecter des marqueurs génétiques de l'intelligence (sur un échantillon de personnes au QI >130). A la fin de l'étude, aucun marqueur ne ressort significatif.

    Dans les chiffres[1] que cite douance.org (et qui sont tirés pour la plupart de la méta-analyse de Devlin et al., 1997), il manque une information concernant les Jumeaux DZ (seuls, sans les confondre avec les frères et soeurs) élevés séparément. Parce que si la corrélation est plus importante, cela voudra dire qu'on ne peut pas interpréter les adoption studies de la façon suivante :

    On voit très bien que la proximité génétique prédomine amplement sur le «vivre ensemble».
    En attendant une telle information, on en peut pas conclure grand chose de ces études dans la mesure ou il y a de gros problèmes dans la représentativité de la population des enfants adoptés (cf. le cours de mon prof de différentielle : J-L Roulin) :
    - La représentativité des parents génétiques (plus probablement jeunes, et/ou de classe moyenne),
    - Celles des parents adoptifs (plus probablement uppermiddleclass voir upperclass),
    - Le rôle de l'environnement pré-natal,
    - etc.
    La question ne porte pas uniquement sur le "vivre ensemble" mais également sur le "vivre dans un milieu (socio-économique) similaire".

    De plus, comme je l'ai déjà dit si on compare les corrélations de jumeaux DZ de même sexe, de jumeaux DZ de sexe opposé, et de frères et/ou soeurs (cad pas nés le même jour), on se rends compte, à pourcentage de gènes commun égal (50%), les jumeaux DZ de même sexe ont une corrélation plus importante entre leurs scores de QI que les DZ de sexe opposés, qui ont eux même une corrélation plus importante que les frères et/ou soeurs.

    Autre fait troublant, l'héritabilité du QI change en fonction de l'âge auquel les sujets sont évalués (en particulier, cette héritabilité augmente avec l'âge), ce qui interroge à la fois par rapport à l'aspect génétique et à l'aspect environnemental du QI.

    Ce que montre la méta-analyse de Devlin et collaborateurs (1997), sur laquelle se base douance.org pour ces corrélations, c'est justement que si on prends en compte l'environnement maternel pré-natal, la part de variance expliquée par les gènes est considérablement diminuée. Je cite :

    Maternal effects, often assumed to be negligible, account for 20% of covariance between twins and 5% between siblings, and the effects of genes are correspondingly reduced...
    Donc, et c'est mon argument depuis le début, l'interprétation des twins studies de façon générale est difficile puisque de nombreuses variables sont confondues avec la proximité génétique. Malheureusement, ces études sont les seules (à ma connaissance) qui permettent d'argumenter sur le rôle du génétique dans le développement de l'intelligence.

    [1] Les chiffres que cite douance.org ne sont pas un indice d'héritabilité, mais une corrélation entre les scores de QI des frères ou soeurs. L'héritabilité se calcule ceci (calcul simplifié) : h2 = 2(rMZ-rDZ).

  15. #12
    invite9321657

    Re : L'intelligence: Innée ou Acquise

    C'est flippant.. en même temps la nature est injuste : fallait s'y attendre !
    Je pense qu'il faut gérer cette information en gardant à l'esprit que la moyenne ne permet pas de juger chacun..
    Autrement dit, ce n'est pas parce qu'en moyenne nous avons un QI plus faible que les Hong Konguais, que chaque les français est moins doué que chaque Hong Konguais.. (je prend l'exemple le moins "polémique" volontairement)..
    Pour moi le respect commence au moment ou on laisse le bénéfice du doute à chaque personne qu'on rencontre..

  16. Publicité
  17. #13
    invite9321657

    Re : L'intelligence: Innée ou Acquise

    et puis, l'intelligence n'est pas la seul aptitude qui peut être util a un humain..

  18. #14
    Vladzol

    Re : L'intelligence: Innée ou Acquise

    Citation Envoyé par Fabrice
    Douance n'est pas un site scientifique. C'est un site de "promotion" pour les gens qui ont un QI supérieur à la moyenne. Un peu comme "Mensa".
    Douance.org est un site pourri tout le monde est d'accord. Par contre, que reproches tu à Mensa? Perso j'ai été membre plusieurs années et je n'ai pas grand chose à reprocher à cette assoc.

  19. #15
    [PSO]Fabrice.g

    Re : L'intelligence: Innée ou Acquise

    Citation Envoyé par Vladzol Voir le message
    Douance.org est un site pourri tout le monde est d'accord. Par contre, que reproches tu à Mensa? Perso j'ai été membre plusieurs années et je n'ai pas grand chose à reprocher à cette assoc.
    Son communautarisme basé sur l'intelli... euh... la réussite à des tests de QI.
    Mais ce n'est que mon opinion. Le coté (citations "glanées sur la toile mensanne", les italiques sont de moi) :

    «Mensa est une organisation sociale dont les membres se rencontrent pour passer du bon temps lors d'activités communes avec des gens aussi intelligents qu'eux.» (Site Montréal)
    «Mensa offre des opportunités de rencontrer des gens, d'échanger des idées, d'apprécier des activités en société, de vous faire de nouveaux amis à votre niveau intellectuel. »
    Mensa est une association fondée dans le but de favoriser les contacts entre personnes ayant un jour réussi un test les situant dans les 2 % supérieurs de la population.
    (...) Mensa vous offre 100 % d'opportunités de connaître des personnes issues d'horizons géographiques, professionnels variés. Elles auront toutes en commun une intelligence certaine.
    Je dois dire que ce n'est pas le genre de communauté qui me plait. Mais, encore une fois, ce n'est que mon opinion.

  20. #16
    Vladzol

    Re : L'intelligence: Innée ou Acquise

    Citation Envoyé par Fabrice
    Je dois dire que ce n'est pas le genre de communauté qui me plait. Mais, encore une fois, ce n'est que mon opinion.
    Ok je suis d'accord avec toi, ce que laisse supposer ces citations sent mauvais. Mais ce n'est pas ce que j'ai vu, en tout cas très majoritairement, à Mensa. J'ai rarement croisé à mensa des gens méprisants qui trimballaient en bandoulière une supposée supériorité intellectuelle (attitude que perso j'ai toujours combattu, en plus d'être profondément infondée elle porte préjudice à l'image de cet outil diagnostique parfois utile qu'est un test de QI). En fait le truc qui m'a le plus marqué c'est justement qu'on y rencontre énormément de gens différents, tombés là pour une raison X ou Y, souvent hasardeuse (c'est mon cas, jamais je n'aurais cru réussir les tests). Honnêtement mis à part la réussite aux tests, difficile d'extraire le moindre point commun. Il y a des cadres-sup, des facteurs et des chômeurs, des matheux et des littéreux, des dépressifs amorphes et des piles électriques. J'ai surtout tenu dans cette association des discussions de bistrot, en fait les mêmes que dans d'autres contextes, franchement.
    Ensuite bon, comme dans beaucoup de groupes humains, il y a aussi des personnes à Mensa qu'il faut mieux éviter...
    Dernière modification par Vladzol ; 08/02/2008 à 20h52.

  21. #17
    Vladzol

    Re : L'intelligence: Innée ou Acquise

    (je ne peux pas modifier mon message précédent, j'ai pris trop de temps alors j'en écrit un deuxième ) En fait je me souviens même m'être fait plusieurs fois la réflexion que j'avais observé à mensa plus de tolérance que dans beaucoup d'autres contextes. Au final si il y a éventuellement une tendance qu'il me semble avoir remarqué c'est la présence de beaucoup de gens qui dans leur existence sont passé pour "bizarres", "étranges", aux yeux de leur entourage (j'y ai personnellement surtout rencontré des "monsieur tout le monde" bien qu'on leur ai collé pour certain des étiquettes, et d'ailleurs j'en suis un aussi) et de ce fait ils savent ce que c'est que de se faire juger à l'emporte pièce et ne le font pas eux-même (en tout cas c'est ce qu'il m'a semblé pour beaucoup de ceux que j'ai rencontré).

  22. #18
    [PSO]Fabrice.g

    Re : L'intelligence: Innée ou Acquise

    Si tu me dis que le "contenu" n'est pas ce que la façade laisse présager, alors, je suis content de m'être trompé.

    Merci de la précision.

  23. Publicité
  24. #19
    biophile

    Lightbulb Re : L'intelligence: Innée ou Acquise

    Inné ou acquis ? c'est une question désuette...
    C'est comme se demander qu'est qui est le plus important dans un gâteau au chocolat : la farine ou le chocolat ?
    s'il n'y avait pas de farine, ça ferait une crème au chocolat...
    s'il n'y avait pas de chocolat, ça ferait un gâteau nature...
    Or on veut un gâteau au chocolat, donc ces deux ingrédients sont nécessaires. Et les calculs de "pourcentages" sont bons pour les mathématiciens, cela n'empêchera jamais qu'il faut les deux...

    Donc concernant l'intelligence, il y a forcément une part d'inné, au moins pour programmer la neurulation. Et le système nerveux se développe par des processus de maturation, facilitation et d'induction. Donc les facteurs externes sont aussi déterminants dans la mise en place de la communication neuronale.

    Le sondage sur vos âges respectifs montre que vous êtes en majorité de la nouvelle génération, alors laissez tomber ce vieux débat de chercheurs butés dans leurs principes étanches, alors qu'ils sont tous complémentaires...
    innéistes et associationnistes : faites la paix !

  25. #20
    biophile

    Re : L'intelligence: Innée ou Acquise

    piste de réflexion : des recherches sur le cerveau d'Einstein n'ont révélé aucune corrélation entre le nombre de neurones et l'intelligence. Mais il y aurait une corrélation entre le nombre d'astrocytes par neurone et l'intelligence, qui se vérifierait dans la phylogenèse.
    Il y a peu, on n'attribuait aux astrocytes qu'un rôle trophique. Maintenant on a observé un double réseau de communication : communication électrique des neurones entre eux, mais aussi communication chimique des astrocytes (entre eux et avec les neurones)
    Une piste à étudier...

  26. #21
    invité6543212033

    Re : L'intelligence: Innée ou Acquise

    Salut biophile !

    Que peut tu dire sur ce sujet des cellules gliales !

    çà m'intéresse ! lol !

    Cordialement

  27. #22
    romainpsycho

    Re : L'intelligence: Innée ou Acquise

    toujours ce débat stérile entre l'innée et l'acquis ....

    Je ne peux que vous renvoyer à la pensée de Cyrulnik qui pour lui explique que il ne peux y avoir d'acquis sans innée et d'innée sans acquis... Et que ce débat n'est que le reflet de la dichotomisation de la perception tel qu'on peux l'entrevoir aussi dans le paysage politique...

    On pourra aussi se complaire que l'innée/l'acquis peut refléter aussi des convictions politiques. A droite, on met beaucoup plus en avant l'innée, tandis qu'à gauche on est beaucoup plus tourné vers l'acquis. Je vous laisse comprendre tout seul pourquoi , ou sinon vous renvoi à l'œuvre de Cyrulnik toujours

    Bonne réflexion

  28. #23
    biophile

    Re : L'intelligence: Innée ou Acquise

    Bonjour romainpsycho,
    Pourrais tu citer des titres d'ouvrages ? cela m'intéresserait
    Merci
    Biophile

  29. #24
    romainpsycho

    Re : L'intelligence: Innée ou Acquise

    Boris Cyrulnik "la naissance du sens" édition Psychologie Pluriel

  30. Publicité
  31. #25
    biophile

    Re : L'intelligence: Innée ou Acquise

    merci, j'y jetterai un oeil (ou deux)
    Biophile

  32. #26
    romainpsycho

    Re : L'intelligence: Innée ou Acquise

    Il y a un chapitre Innée Acquis , c'est un regard plutôt original et différent de ce qu'on li normalement dans la presse universitaire. En plus il écrit bien

  33. #27
    blackbox

    Re : L'intelligence: Innée ou Acquise

    Le qi est un outil de discrimination comme il y en a eu tant dans l'histoire des hommes, on sait où cela peut mener. Amha réussir un score de zéro à chaque test de qi est la plus belle preuve d'intelligence.

  34. #28
    mopral

    Re : L'intelligence: Innée ou Acquise

    J'ai souvent entendu dire que jouer aux échecs était un très bon moyen d'améliorer son intelligence. Vrai ou faux ?

    On pourrait néanmoins le penser car les grand joueurs d'échec ont paraît-il un QI tournant autour des 160, et Gary Kasparov en serait l'exemple. En effet, ce jeu développe la logique et la mémoire, ce qui est nécessaire pour avoir un bon résultat à un test de QI.

    A moins que ces personnes aient eu un cerveau particulièrement performant dès la naissance..

    Qu'en pensez-vous ?

  35. #29
    Mecton

    Re : L'intelligence: Innée ou Acquise

    J'ai souvent entendu dire que jouer aux échecs était un très bon moyen d'améliorer son intelligence. Vrai ou faux ?

    On pourrait néanmoins le penser car les grand joueurs d'échec ont paraît-il un QI tournant autour des 160, et Gary Kasparov en serait l'exemple
    Whouais, mais bien que les champion de basket soitent tous grands, je ne le deviendrais pas en faisant du basket !

  36. #30
    temporary-ghost

    Re : L'intelligence: Innée ou Acquise

    Tout d'abord je crois qu'il faut définir ce que l'on appel intelligence.
    Sans rentrez dans les détails, je dirais qu'on peut associer l'intelligence au QI d'un individu : sa capacité à trouver une solution à un problèmes donné. Aussi vous comprendrez qu'un guerrier peut être aussi intelligent qu'un chercheur, c'est juste que selon leurs caractères, ils sont confrontés à des problèmes différents et on donc une intelligence différente!
    N'allez pas demander à un guerrier de réfléchir à un problème de la nasa, ni même à un chercheur de réfléchir à une stratégie d'attaque de château fort (bien que tout est possible)!

    Disons, que l'on nait avec un type d'intelligence bien défini, cependant, il est indiscutable que seul les expériences accroissent les qualités de l''intelligence d'un individu, le rendent plus tranchant, plus rapide, voir même s'élève à un niveau supérieur.

Sur le même thème :

Page 1 sur 3 12 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. l'intelligence
    Par swim& dans le forum Planètes et Exobiologie
    Réponses: 57
    Dernier message: 16/01/2008, 12h19
  2. [Immunologie] Immunité acquise et lymhocytes T8
    Par Sofou25 dans le forum Biologie
    Réponses: 27
    Dernier message: 05/10/2007, 12h03
  3. Réponses: 6
    Dernier message: 05/10/2006, 18h19
  4. l'intelligence
    Par philosophe dans le forum [ARCHIVE] Philosophie
    Réponses: 64
    Dernier message: 01/10/2004, 22h29
  5. La réponse immunitaire innée
    Par caroline dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 25/05/2004, 14h46