Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 15 sur 15

est ce que l'inhibition intellectuelle existe ?



  1. #1
    Mertseger

    est ce que l'inhibition intellectuelle existe ?

    j'en sais rien et je vous pose la question

    si vous cherchez "complexe albatros"
    vous tomberez sur un document qui dit certains individus inhibent volontairement leur intelligence, test de qi à l'appui on voit de nettes différences

    qu'en pensez vous

    en utilisant son imagination ?


    je sais que certaines maladies font descendre le QI comme la schizophrénie, la névrose hystérique, en existent ils d'autres ?

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Cyrille999

    Re : est ce que l'inhibition intellectuelle existe ?

    Bonjour,

    La plupart des maladies psychiques entraînent une baisse de l'Intelligence (au sens large: QI, mémoire de travail, etc....).

    Bien sûr qu'elle existe. Tu as parlé des travaux du docteur Alain Gauvrit (complexe albatros), j'avais lu la même chose dans le livre "les surdoués" de Rémy Chauvin.

    Si tu fais un travail introspectif, il est fort probable que tu peux trouver une régression intellectuelle chez toi, après avoir vécu des déboires affectifs, des injustices ou tout autre "événement affectif à forte valence cognitivo-émotionnel).

    Cyrille
    La connaissance est la matière première de l'Intelligence.

  4. #3
    lamorgana

    Re : est ce que l'inhibition intellectuelle existe ?

    bonjour,

    Je ne connaissais pas le nom de ce "complexe" mais je l'ai rencontré.

    Je crois qu'il y a une différence entre la baisse de "performances" intellectuelle due à une "maladie" ou choc émotionnel et ce complexe ou cette inhibition de performances sont voulues pour une meilleur intégration.
    Qu'en pensez vous?
    Anal Nathrach, udhras beothadh, dochioll dian fe

  5. #4
    myoper

    Re : est ce que l'inhibition intellectuelle existe ?

    Bonjour,
    Citation Envoyé par Mertseger Voir le message
    je sais que certaines maladies font descendre le QI comme la schizophrénie, la névrose hystérique, en existent ils d'autres ?
    Comme quoi les définitions sont importantes, car si, par exemple dans la schizophrénie, il y a diminutions cognitives (pas forcément permanentes), il ne semble vraiment pas qu'ils soient moins intelligents.
    Plus généralement, exercer sont intelligence implique s'impliquer plus ou moins dans certains "processus" (dans tous les sens du terme), et certains ne le souhaitent pas.
    (Ex: je suis heureux comme ça, donc je ne me pose pas de questions bien que mon sens critique (intelligence) me le permet).

  6. #5
    nyogoso

    Re : est ce que l'inhibition intellectuelle existe ?

    j'en ai aussi entendu parler de ce "complexe de l'albatros",inspiré de l'abatros de Baudelaire<<...Exilé sur le sol au milieu des hueés,ses ailes de géants l'empechent de marcher >>

    Eh oui,parfois trop de grandeur peut être handicapant et marcher quand on peut voler si haut,c'est tellement dommage.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    invité576543
    Invité

    Re : est ce que l'inhibition intellectuelle existe ?

    Pas mal de textes sur le sujet sur le site de la gappesm

    Cordialement,

  9. Publicité
  10. #7
    Biogenesis

    Re : est ce que l'inhibition intellectuelle existe ?

    Bonjour,

    Je me permet de rebondir...

    Je crois qu'il y a une différence entre la baisse de "performances" intellectuelle due à une "maladie" ou choc émotionnel et ce complexe ou cette inhibition de performances sont voulues pour une meilleur intégration.
    Qu'en pensez vous?
    Je suis d'accord, dans les cas d'enfants surdoué(e)s. Lorsque l'enfant n'a pas conscience de ces "performances" il peut en résulter un ennui à l'école, donc de mauvais résultats en classe, une désocialisation avec ses camarades, brimades des parents pour les notes, etc... cela pouvant aller jusqu'aux "déboirs affectifs" dont parlait Cyrille999. Il a été constaté que certains de ces enfants dont ses "performances" ont été démontrées et qui en ont pris connaissance, ont inhibés volontairement leur intelligence afin de mieux s'adapter à leur environnement scolaire (quand, par exemple, les parents n'ont pas les moyens de les inscrire dans une école spécialisée). Ayant compris d'où venait leur "problème" si l'on peut dire, c'est un des moyens trouvé pour y remédier...

    Ce qui ne les empêchent pas d'avoir, à ce moment là, de meilleurs résultats. Ils se montrent, d'aileurs, en général plus discrets et réservés que les autres enfants...

    je sais que certaines maladies font descendre le QI comme la schizophrénie, la névrose hystérique, en existent ils d'autres ?
    Tu as raisons de citer ces "dysfonctionnements" mais sans chercher aussi loin une simple lésion dans une région du cerveau peut entrainer une "réduction" des facultés cognitives (cela peut venir de n'importe quoi: accident, choc à la tête (trauma), méningite, tumeur, épilepsie, syndrome d'alcoolisme foetale, sydrome de down... la liste est longue...)

    Mais si tu parles d'inhibition volontaire, je pense comme lamorgana qu'il s'agit de prime abord d'une question d'intégration... Maintenant... je peux me tromper...

  11. #8
    Le baron

    Re : est ce que l'inhibition intellectuelle existe ?

    L'inhibition intellectuelle existe; je l'ai rencontrée et c'est pas vraiment drôle si tu veux savoir.

    Pour faire simple, il y a d'un côté l'envie de contact social et de l'autre le sentiment d'être étranger, de ne pas être comme les autres.

    Se sortir d'une situation comme ça est d'autant plus chaud que tu manques de motivation et tu ne t'aimes progressivement plus beaucoup et dans certains cas tu commences à avoir des envies suicidaires.

    Dans ce contexte, tu seras incapable de nouer de nouveaux liens sociaux et tu resteras prisonniers des gens que tu fréquentes qui ne te font pas nécessairement du bien, mais qui te rappellent qui tu es quand même, puisque sans les autres tu peines à garder ton identité.

    Ton désaccord refoulé envers tes amis ou collègues de boulot se manifestera dans ton rapport avec d'autre personnes: tes parents, tes frères et soeurs, etc. avec qui tu entretiendras un rapport souvent conflictuel et très variable.

    La solution? Aparemment, il n'en existe pas de générale; il faut essayer de fréquenter les gens qui te ressemblent le plus et voir quel aspect de ta personnalité les autres ne comprennent pas et te concentrer sur les aspects que les autres comprennent (d'ailleurs c'est ce que tout le monde fait inconsciemment). Bon cela dit la solution miracle existe pas. Là, je suis à demi inhibé depuis déjà un bon moment et je commence à lâcher. S'il y avait une solution miracle, je serais pas malheureux de la connaître...

  12. #9
    invité576543
    Invité

    Re : est ce que l'inhibition intellectuelle existe ?

    Citation Envoyé par Le baron Voir le message
    (...) je serais pas malheureux de la connaître...
    Je réitère ma référence au site de la gappesm, on y trouve un certain nombre de textes (en particulier ceux d'Arielle Adda) et de témoignages qui, me semble-t-il, peuvent aider.

    Textes à lire, mais peut-être aussi à faire lire par l'entourage immédiat.

    Eh oui,parfois trop de grandeur peut être handicapant et marcher quand on peut voler si haut,c'est tellement dommage.
    Ce n'est un handicap que relatif. Il faut bien réaliser que c'est la pression de la société, la pression des autres qui fabrique artificiellement un handicap.

    Ce qui est dommage, c'est aussi que la société se prive ainsi, par la réaction majoritaire contre une minorité, des apports que cette minorité pourrait amener.

    Cordialement,

  13. #10
    Mertseger

    Re : est ce que l'inhibition intellectuelle existe ?

    autre chose qui m'intrigue

    que veux dire avoir "5 ou 6 cerveaux disponibles"
    c'est un super goa'uld ?

    et pourquoi on appelle ça "complexe de l'albatros"
    apparement coté signification ça veut dire "prisonnier"


  14. #11
    lamorgana

    Re : est ce que l'inhibition intellectuelle existe ?

    Bonjour...

    que veux dire avoir "5 ou 6 cerveaux disponibles"
    c'est un super goa'uld ?
    je n'ai pas compris...
    Anal Nathrach, udhras beothadh, dochioll dian fe

  15. #12
    birger jarl

    Re : est ce que l'inhibition intellectuelle existe ?

    Evidemment que ça existe. Ca entraine une régression intellectuelle, on se sent réellement descendre comme une sorte d'avion qui amorce la descente jusqu'à sidération totale. Ca forme un véritable masque, et l'inhibition intellectuelle empêche absolument les potentialités de s'exprimer aussi hautes soit-elles. Quand l'inhibition est ou devient légère, la stigmatisation est encore plus forte de la part des autres et de soi-même, parce que même légère elle peut suffire à maintenir même quelqu'un de fortement surdoué à la moyenne et le masque passant inaperçu les autres vont encore moins voir qu'il y a quelquechose qui limite les potentialité, et soi-même allons avoir l'impression de ne pas être inhibé donc de ne pas se limiter. On finit par avoir l'impression d'être "d'une autre époque" et par s'oublier complètement. De plus quand on cherche à expliquer à des gens, ils vont répondre: "mais tu sais c'est normal ça change avec l'âge", "mais ça arrive à tout le monde de régresser"etc......
    Il y a également un sentiment d'affadissement extrême(aller toujours plus loin auparavent et ensuite se retrouver bloqué tout en bas) qui donne aussi un sentiment de lourdeur et j'ai l'impression que des TOC peuvent être lié à ça.
    L'inhibition est un comportement inconscient, qui revient à une sorte de dissimulation(et qui peut être la recherche de la dissimulation), et plus les gens vont nous stigmatiser plus on va chercher à dissimuler.
    Ca peut être pour l'intégration sociale pour certains, d'autres pour se sécuriser intérieurement de par le replis sur soi, ou encore pour se sentir serein de par la quasi-abscence de penser, se dissimuler a cause d'une non-reconnaissance(je veux dire être dans une sorte de rébellion, et donc chercher à jouer avec le jugement des autres), mais je pense aussi que une intelligence élevée peut faire ressentir à soi-même un sentiment cauchemardesque ou glauque.
    On se met à envisager de se désinhiber prochainement, mais évidemment pas immédiatement puisqu'on "ose" pas. Il y a dans l'inhibition l'idée d'oser. Dans l'immédiat: non non pas question.

  16. Publicité
  17. #13
    djladall

    Re : est ce que l'inhibition intellectuelle existe ?

    Salut, je suis tombé sur le forum en m'interessant au sujet. Comme vos message sentent le vecu j'ai le droit de penser que je ne suis pas le seul, et donc moin de raison d'envisager la schizophrenie lol

    La phrase de Baudelaire c'est : "Exilé sur le sol au milieu des huées, Le poete est pareil au prince de nuées, Ses ailes de géant l'empêchent de marcher"

    J'ignorait que ce poème (L'albatros ) donna nom au "complexe de l'albatros"

    http://pedagogie.ac-toulouse.fr/garsep/gauvrit.htm

    Il est ecrit sur le phenomene : " Il ne s'agit pas là d'une perte définitive du potentiel, d'une « lampe qui s'éteint », comme on peut le voir par exemple dans les états démentiels, mais d'une simple « baisse de tension » avec déficit momentané et récupérable de l'efficience."

    Vraiment chouette ce site, je pense que l'inhibition n'arrive pas qu'au surdoué, mais aussi à toute les personne qui pensent différemment
    comme par exemple un autiste asperger
    Dernière modification par djladall ; 27/11/2009 à 00h48.

  18. #14
    abeytu

    Re : est ce que l'inhibition intellectuelle existe ?

    Bonjour,
    je suis tombée par hasard sur ce forum,je cherchais des infos sur les travaux du Dr Gauvrit parce que j'ai été à l'institut Beaulieu de 1997 à 1999. Et honnetement je ne vois pas ce qu'il y avait dans la prise en charge qui aurait pu permettre d'augmenter le QI ou de lever une quelconque inhibition. Quelques exemples:
    - Le jour de la visite je dus choisir un numéro, ce numéro c'était le mien, celui qui serait inscrit sur mes vetements (je ne sais pas pourquoi d'ailleurs)
    - Les éducateurs relisaient nos courriers et les colis que nous recevions étaient ouverts.
    - Plus personel, j'étais la bas pour des problemes alimentaires, on m'a forcé à manger ( mes camarades me maltraitaient parce que j'étais timide et la directrice avait dit que tant que je ne mangerais pas normalement elle ne ferait rien pour moi). Je m'arrete la ce n'est pas le sujet.

    j'ai lu les conclusions du dr Gauvrit et j'ai du mal a comprendre comment le QI des élèves a augmenté. De plus comment le QI peut il être un indicateur du bien être des enfants ?

    De formation scientifique en voyant les deux courbes je trouve que cela manque d'une expérience témoin (avec des enfants non pris en charge dans une structure spécialisé), comment évolue leur QI s'il est testé de la même facon ?

  19. #15
    Gorky

    Re : est ce que l'inhibition intellectuelle existe ?

    Oui, je pense également, comme tous les autres intervenants que l'inhibition intellectuelle existe. Je pense que l'on peut réprimer une partie de sa personnalité pour survivre.
    Exemple : les distraits pathologiques. Dans un milieu "ordinaire", un enfant ayant tendance à être très distrait sera considéré comme incapable de concentration et sera appelé plus ou moins violemment à "revenir à la réalité". En fait, certains gamins très intelligents auxquels les adultes reprochent leur "manque de concentration" ont au contraire une capacité de concentration exceptionnelle, au point de les détacher du milieu ambiant quand ils sont passionnés par une tâche, une lecture, etc.
    Si bien que les adultes, voulant les guérir de cette distraction, de l'habitude d'être toujours "dans la lune" (en fait plongé dans leurs pensées) les houspillent en permanence, ce qui peut faire d'eux des angoissés chroniques, incapable de se concentrer sur quoi que ce soit...
    Il y a bien d'autres exemples de "mutilations intellectuelles" qui sont des stratégies de survie.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Est-ce que le hasard existe vraiment ?
    Par caribou.volant dans le forum Epistémologie et Logique
    Réponses: 171
    Dernier message: 16/09/2010, 16h28
  2. est-ce que ça existe?
    Par wawa93 dans le forum Logiciel - Software - Open Source
    Réponses: 7
    Dernier message: 07/03/2008, 19h58
  3. Est-ce que l'anti-gravité existe?
    Par Micsolo dans le forum Physique
    Réponses: 7
    Dernier message: 30/01/2008, 20h30
  4. Sondage, est-ce que le hasard existe ?
    Par glevesque dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 48
    Dernier message: 23/03/2005, 20h24
  5. Est que le nombre d'or existe ?
    Par kevin69 dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 7
    Dernier message: 29/08/2004, 13h36