Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 44

Cerveaux et jeux vidéos...



  1. #1
    Stephking

    Cerveaux et jeux vidéos...

    Bonjour.

    Y a t-il est études fiables qui peuvent décrire l'impact des jeux vidéos sur le cerveaux sur le long terme?

    Parceque l'on ma dit que les jeux détruisaient les neuronnes

    merci

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    azoth

    Re : Cerveaux et jeux vidéos...

    Bonsoir,

    Bof, je suppose qu'en s'y mettant à plusieurs, on doit pouvoir démontrer que la pratique excessive de Futura Sciences est néfaste à la santé.
    Plus sérieusement je ne vois pas pourquoi le fait de jouer soit néfaste à nos neurones. Je penserai plutôt le contraire.
    Tout dépend bien sur de ce qu'on entend par long terme...

    Amicalement.

  4. #3
    Dordon

    Re : Cerveaux et jeux vidéos...

    Parceque l'on ma dit que les jeux détruisaient les neuronnes
    C'est tes parents qui t'on dit ça non?
    Je sais que les jeux videos peuvent stimuler le developpement des plus petits dans certains cas (jeux éducatifs).
    On pert des neurones en jouant et c'est normal puisqu'on en pert tout le temps mais que les jeux videos soit la cause de la perte de ces neurones m'etonnerai .

    DrDn

  5. #4
    Jiav

    Re : Cerveaux et jeux vidéos...

    Parceque l'on ma dit que les jeux détruisaient les neuronnes
    Oui c'est vrai et scientifiquement prouvé (mais où donc ai-je mis la référence?). A condition de se taper la tête assez fort sur l'écran bien sur.

  6. #5
    mach3

    Re : Cerveaux et jeux vidéos...

    bonjour, ça dévie de la question initiale, mais ça reste dans le sujet, avez-vous remarqué à quel point les jeux videos peuvent "hanter" le cerveau quand on a des phases où on y joue plusieurs heures par jour? par exemple on en rêve beaucoup, ou on a l'impression d'entendre ou de voir des détails du jeu lorsqu'on est très fatigué.

    m@ch3
    Never feed the troll after midnight!

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    azoth

    Re : Cerveaux et jeux vidéos...

    Citation Envoyé par mach3
    bonjour, ça dévie de la question initiale, mais ça reste dans le sujet, avez-vous remarqué à quel point les jeux videos peuvent "hanter" le cerveau quand on a des phases où on y joue plusieurs heures par jour? par exemple on en rêve beaucoup, ou on a l'impression d'entendre ou de voir des détails du jeu lorsqu'on est très fatigué.

    m@ch3
    Bonjour,

    C'est vrai, mais c'est le cas de toute activité prenante: travail intensif par exemple, ou de tout ce qui peut mobiliser notre attention : soucis, problèmes personnels...

    Amicalement.

  9. Publicité
  10. #7
    manu_mars

    Re : Cerveaux et jeux vidéos...

    Citation Envoyé par Stephking
    Parceque l'on ma dit que les jeux détruisaient les neuronnes
    merci
    Bonjour
    On en dit des choses.... Ayant travaillé dans un cybercafé pendant 6 ans, j'ai pu cotoyer une clientele fidele et assidue, et de ce que j'en ai vu (qui n'est pas une etude scientifique ni un rapport de sondage), je te rassure:
    les personnes "normales" sont restees tout a fait normales, et les gens a "probleme" sont reste plus ou moins a probleme.
    AMHA, le fait de jouer regulierement n'a pas d'incidence notable en terme de destruction des neurones. Il faut plutot chercher ce qui fait que l'on peut tomber dans l'abime du jeu video, similaire je pense a celui du jeu au casino: La fuite d'une realité qui angoisse, le desir de vivre "en parallele", le fait d'appartenir a une sorte de corporation, et le sentiment de mener une existence choisie, meme si elle l'est par cetains aspects par procuration.
    Ce que fait le jeu video, et d'une autre maniere tout ce qui est jeu d'argent (les ptits tickets a gratter par exemple) c'est reveler des symptomes d'une vie societale en souffrance des lors que cela devient une passion effrénée. C'est encore une fois un avis personnel, qui n'engage que moi; mais d'une maniere generale, je remarque que des qu'un phenomene de societe prend une ampleur considerable (se reporter par exemple au budget de l'edition du jeu video qui est superieur a celui du cinema!!), alors il se trouve toujours des detracteurs, petris de bonnes intentions moralistes et sanitaires qui bien souvent ne voient la réalité de la vie par un petit bout de lorgnette.
    Il m'est arrivé d'avoir a faire au magasin directement à ce genre de personne, a qui je conseillais, plutot que d'etre virulent, de rester, voir et ecouter, et de faire un parallele avec leur experience de vie...

    Manu
    lui: "le vide, ca creuse"
    elle: "A table!"

  11. #8
    dolmen

    Smile Re : Cerveaux et jeux vidéos...

    Moi ce que je sais c'est que les jeux vidéos sont accusés de provoquer
    -des crises d'épilepsie (12 pour cent des crises sont dues aux jeu vidéos ),
    -des suicides dans les cas extremes ( exemple un homme de 25 ans en Corée du Nord) ,
    -de la myopie, des divorces, des pertes d'emploi,
    -une diffusion de la violence ( 1/3 des jeux vidéos ne fonctionnent que sur la violence ) ,
    -des insomnies, un manque d'apetit ... (c'est vraiment dans les cas extremes ! heureusement )

    Conclusion : ne pas trop jouer avec des jeux vidéos ...

    dolmen

  12. #9
    GottferDamnt

    A

    Pour l'épilepsie, on pourrait très bien faire le même reproche à la télé... On passe cependant plus de temps de nos jours devant l'ordinateur.
    Le jeune coréen ne s'est pas à proprement parler suicider, il est mort d'épuisement: dans ce cas, la plupart des sports devrait être contre-indiqué.
    Pour ce qui est de la violence, j'aimerais bien dire "et alors?". Je ne vois pas réellement le problème... J'aime également les films de genre, je ne suis pas un psychopathe pour autant.
    Pour les insomnies, là je ne peut qu'approuver mais ca marche également pour la télévision: en restant concentrer sur quelque chose on fatigue moins.

    Conclusion: Arrêtons de juger les machines pour l'utilisation qu'on en fait. De même que la plupart de mes amis, j'aime la violence, rester devant mon PC pendant des heures et manger du nutella à la petite cuillière: ca n'empêche que je n'ai ni de problèmes scolaires majeurs ni la vie social d'un ermite.

  13. #10
    Jiav

    Re : Cerveaux et jeux vidéos...

    Citation Envoyé par dolmen
    -des crises d'épilepsie (12 pour cent des crises sont dues aux jeu vidéos ),
    -des suicides dans les cas extremes ( exemple un homme de 25 ans en Corée du Nord) ,
    -de la myopie, des divorces, des pertes d'emploi,
    -une diffusion de la violence ( 1/3 des jeux vidéos ne fonctionnent que sur la violence ) ,
    -des insomnies, un manque d'apetit ...
    Références?

    Citation Envoyé par GottferDamnt
    Conclusion: Arrêtons de juger les machines pour l'utilisation qu'on en fait.
    Tout à fait, surtout quand c'est basé sur des légendes urbaines!
    Dernière modification par Jiav ; 15/10/2005 à 15h04.

  14. #11
    dolmen

    Re : Cerveaux et jeux vidéos...

    Jiav, les références sur les jeux vidéos sont :
    -sciences et avenir (janvier 1997)
    -sciences et avenir (mars 2003)
    -inter CDI 185,(septembre/octobre 2003)
    -science et vie junior (2005)

    Gottferdamnt, je ne dis pas que l'on est obligé d'avoir tous les problèmes que j'ai indiqué et heureusement, ce n'est que des cas extremes !

    dolmen

  15. #12
    Jiav

    Re : Cerveaux et jeux vidéos...

    heu... des vrais je veux dire..

  16. Publicité
  17. #13
    titanic

    Re : Cerveaux et jeux vidéos...

    Salut !

    C'est comme toujours, faut pas abuser des bonnes choses ... Le danger ça serait d'être tellement accro aux jeux vidéos ou à la pratique de l'ordinateur, qu'on en deviendrait complètement cinglé !

    Attention danger si c'est pour vivre par-là sa vie par procuration. Cela dénote souvent une inaptitude à affronter la réalité de la vraie vie, ce qui est une fragilité psychologique propre aux psychopathes ...

    Nota : ce site pas trop mal : http://www.jeuxvideopc.com/forums/vi...c.php?p=226158
    Le déterminisme c'est la science, la science c'est le déterminisme.

  18. #14
    juudku

    Re : Cerveaux et jeux vidéos...

    Moi je crois surtout que la jeunesse d'aujourd'hui (dont je fais encore partie) pose tellement de "problèmes" qu'on cherche a trouver des réponses à la question "mais pourquoi sont-ils si méchants?" .
    Les jeux vidéos touchant majoritairement les jeunes et faisant fuir les autres (pas tous quand même), la cible est toute trouvée.
    L'argument de la violence dans les jeux est récurrent dans ce sens. Pourtant, comme dans les films, ils sont classés par degré et les plus cruels sont vivement déconseillés aux personnes sensibles.
    Ca me rappelle quand des groupes de parents manifestaient à la grande époque de "pokémon", jugé ultra-violent parce qu'il y avait trop de "KO's"...

  19. #15
    shokin

    Re : Cerveaux et jeux vidéos...

    ça nous déconnecte - et pas qu'un peu - de la réalité.

    ça peut faire croire que la guerre est un jeu.

    Je préfère les jeux communicatifs, impliquant la parole, le lien avec les autres personnes.

    Shokin
    Pardon, humilité, humour, hasard, tolérance, partage, curiosité et diversité => liberté et sérénité.

  20. #16
    enderalartic

    Re : Cerveaux et jeux vidéos...

    Perso j'ai quelques potes qui se sont fait largues a cause de jeux videos, je connais un pere qui passes ses nuits avec ses gamins en reseau et sa femme fait bien la tete, les mmorpg n'incitent pas a trouver un taf , loin de la , (sensation de perdre quand tu ne joue pas), phenomene de no life , mon colloc est 14h par jour sur sa becane , quand il se leve , pour lui il va au taf , etre 2 eme du ladder diablo 2 ca se merite mais bon il discute par team speack avec les autres de diablo 2 , il sort jamais (sauf pour faire les courses) bref cen était qu un petit temoignage

  21. #17
    Dordon

    Re : Cerveaux et jeux vidéos...

    Les jeux video n'ont probablement pas d'effet direct sur le cerveau mais à hautes doses, il est indéniable qu'il y est de l'addiction. Je connais quelqu'un qui a redoublé à cause d'un jeux video...

    DrDn

  22. #18
    R78

    Re : Cerveaux et jeux vidéos...

    l'addiction, conséquence du plaisir fait-elle si peur? nous sommes tous dépendants de quelque chose... et alors, être dépendant des jv est-il plus néfaste que de la cigarette? (sûrement) des tableaux de Dali? ou des patisseries de chez mon boulanger d'en face?

    je pense que l'addiction est néfaste au moment ou on ne trouve plus ce plaisir.

    de tte façon, meme si vous perdez des neurones, vous les perdez en étant heureux... vive les jeux vidéo!

  23. Publicité
  24. #19
    juudku

    Re : Cerveaux et jeux vidéos...

    D'accord il y a addiction de jeux vidéos, et ça arrive assez souvent pour qu'on trouve ça "normal"... mais il y a des gens accros aux jv tout comme il y a des gens accros à messenger, toute une génération que je ne comprends pas, à la télé, à internet en général, aux sms, au monde gothique, aux filles, à l'alcool, à la série "friends", aux drogues douces, à futura,...

    mais les jeux sont violents kidit lui! sauf que perso je joue pas mal, sans être accro (en fait j'ai des périodes d'accroïsme, si un jeu me plaît), et qu'on peut tout à fait trouver des jeux qui ne contiennent pas de violence et qui sont poilants

    Pour en revenir à la question de départ, personne n'arrive à confirmer que les jeux vidéos n'agissent pas plus sur notre cerveau que ne le fait le dvd "les XI commandements" ?

  25. #20
    shokin

    Re : Cerveaux et jeux vidéos...

    Selon des chercheurs de l'Université de l'Etat du Michigan, la violence que le cerveau perçoit dans les jeux vidéo fait réagir le joueur, même inconsciemment.

    Les chercheurs ont mené l'étude sur 13 sujets masculins devant le jeu « Tactical Ops: Assault on Terror ». Un appareil à résonance magnétique (IRM) enregistrait les activités du cerveau tendis que le joueur jouait à la gueguerre virtuelle contre les terroristes.

    11 des 13 cobayes ont été sujets à d'importants effets observés sur le cerveau. Le jeu stimulait le cerveau en le poussant à avoir une activité cérébrales typique des pensées aggressives. « Il y a un lien de cause à effet entre le fait de jouer à un jeu de tir à la première personne et les activités du cerveau, considérées comme typiques des pensées aggressives » explique Rene Weber, un des responsables de recherche. Il conclue ainsi : « Les jeu vidéo violents ont souvent été critiqués pour provoquer des réactions agressives et un comportement violent du joueur. D'un point de vue neurobiologique, nous avons montré que ce lien existe. »

    Les 13 cobayes étaient tous allemands, de 18 à 26 ans, et jouent chacun 15 heures par semaine en moyenne. Les résultats de l'étude devraient apparaître en 2006 dans un rapport complet. Pour ce qui est de l'agressivité d'un joueur devant un jeu vidéo, c'est aux manettes qu'il faut demander de témoigner, et pas forcément besoin d'un FPS pour faire effet, un simple jeu de sport suffit... A quand une loi contre les jeux sportifs interdits aux moins de 18 ans ?
    Source

    Je crois avoir lu la même information sur Futura-même et sur bien d'autres sites.

    Allons lire ce qu'en dit Wikipedia :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Jeu_vid%C3%A9o

    Shokin
    Pardon, humilité, humour, hasard, tolérance, partage, curiosité et diversité => liberté et sérénité.

  26. #21
    transhuman

    Re : Cerveaux et jeux vidéos...

    C est vraiment n'importe quoi : Y a pas besoin d'une etude pour découvrir que "Tactical Ops: Assault on Terror " engendre la violence...

    Moi je suis contre les jeux videos qui pervertissent notre jeunesse....D'ailleurs voici quelques sites débordants de violence gratuite :

    http://www.modthesims2.com
    http:// www.sims2.free.fr

    encore plus violent les accros n'ont pas toujours besoin d'un ordinateur pour satisfaire leur vice, c'est scandaleux :
    http://www.strategikon.info
    http://grognard.com
    ....

    Bon c'était une boutade mais s'you plait arrêtez de taper sur les jeux, qu'ils soient de rôles ou video...y en a marre çà fait vingt ans que çà dure zut...

  27. #22
    Jiav

    Re : Cerveaux et jeux vidéos...

    Il y a un lien de cause à effet entre le fait de jouer à un jeu de tir à la première personne et les activités du cerveau, considérées comme typiques des pensées aggressives » explique Rene Weber
    Bizarre: pas moyen de trouver cette étude sur pubmed. J'aurais bien aimé voir ça de plus près, histoire d'apprendre ce que c'est une activité typique des pensées agressives en IRM

    Même si c'était vrai, il est bien évident ça ne dit rien sur la persistence de ces activités ou leur facilitation à long terme.
    D'un point de vue neurobiologique, nous avons montré que ce lien existe.
    Donc cette conclusion m'apparait comme sacrément sur-interprètée

  28. #23
    azoth

    Re : Cerveaux et jeux vidéos...

    Bonjour,

    N'y auraiti-il pas un aspect social (par la je veux dire qui a trait à la société) dans le jugement porté sur les jeux vidéo?

    J'ai connu il y a de celà pas mal de temps deux personnes qui se sont prises de passion pour le jeu d'échec. Et ce au point de ne penser qu'à ça, de ne parler que de ça et de ne faire que ça à longueur de jour et de nuit.
    Ils en ont fait leur métier et sont très respectés par tout le monde.
    D'un point de vue humain, ce sont des tueurs qui ne pensent qu'à écraser leur adversaire et ne vivent que pour la compétition. Leur conversation est nulle, leurs centres d'intérêts inexistants à par les échecs.

    Je n'ai jamais entendu la moindre critique sur leur façon de vivre, ni lu une étude sur le coté dangereux des échecs.
    Dernière modification par azoth ; 15/11/2005 à 11h55.

  29. #24
    Arkor

    Re : Cerveaux et jeux vidéos...

    Parceque les échecs sont reconnus et "estimés" par notre culture, tout comme le cinéma par exemple, mais les jeux vidéo, non.
    Beaucoup de gens sur ce forum ne se rendent pas compte que leur pensée est la reproduction des valeurs culturelles de la société dans laquelle ils vivent.
    Toute société est fondée sur un système de valeurs, valeurs bien évidemment diférrentes d'une société à une autre. Et cet ensemble de valeur fait partie de la culture de la société.
    C-a- dire qu'il y a certaines choses qui seront désignées par la culture de la société comme positives, d'autre seront désignées comme négatives.
    Mais cela ne vient pas des choses en elles mêmes. On peut se demander sur quoi repose une "valeur" de la société. Une valeur est-elle arbitraire? Comment nait elle, s'impose -t-elle dans le conscient ou l'inconscient collectif pour finir par être communément admise?
    Le fondement n'est pas toujours juste. Il faut traiter les faits sociaux comme des choses disait Birkheim.
    Exemple de choses auxquels notre société donne une valeur positive:
    -l'amour
    -l'art

    Exemple de choses auxquelles notre société donne une valeur négative:
    -l'argent
    -la jalousie
    -les jeux vidéo

    Je le répète essayons de voir les choses de manière neutre.

  30. Publicité
  31. #25
    transhuman

    Re : Cerveaux et jeux vidéos...

    Une autre raison de la critique récurrente des jeux videos comme des wargames, des jeux de rôles ou des simulations comme le paint-ball c'est que ces activités reflètent une partie de la société même en la déformant.
    Dans les échecs, dans le Tarot ou le bridge il y a une énorme distance entre les symboles du jeu et les symboles de notre société.

    Je sais que l'église avait lutté contre le Tarot lors de sa généralisation. Est ce que le jeu d'échec n'a pas été l'objet de critiques à la renaissance alors que le cavalier était toujours présent sur le champ de bataille et que le role social du fou n'était pas si lointain dans la mémoire collective ?

    Aujourd'hui beaucoup de gens expriment du respect pour l'armée. Mais peu d'entre eux supporte qu'on leur rappele que au bout d'un famas on peut fixer une baïonnette et pas pour découper des sardines ...

    Il en est de même pour les jeux de rôles. Parmi toutes les critiques que j'en ait lu les plus virulentes portaient sur la notion de niveau, d'acroissement des capacités. Celà gène car çà rappelle trop la compétition sociale.

    Hier je blaguais avec les sims. Mais maintenant que les sims2 ont aussi intégré cette notion de progression des compétences ( notamment avec les points d'aspiration ) je ne serais pas étonné que ce jeu se fasse attaquer notamment par la presse féminine.

  32. #26
    shokin

    Re : Cerveaux et jeux vidéos...

    Essayons de voir les choses de manière réaliste.

    Gardons les pieds sur terre, sur la réalité, plutôt que de nous envoler la tête dans les nuages.

    Shokin
    Pardon, humilité, humour, hasard, tolérance, partage, curiosité et diversité => liberté et sérénité.

  33. #27
    guismo1er

    Re : Cerveaux et jeux vidéos...

    salut, j'ai lu votre topic, et j'ai entendu parler que les jeux , pouvaient jouer sur le cerveau . je m'explique

    prenez un jeu , où vous etes la personne en elle meme, vous voyez pas votre corps, la caméra est à la place du personnage, vous voyez seulement vos mains, mais vous verrez jamais votre tete

    Il parait que le cerveau croyait qu'on bougeait réellement et qu'il se passait qqch au niveau des oreilles. c'est comme quand vous avez bu (notion d'equilibre , je sais pas )

    fin voilà, j'ai entendu parler de ca, à vous de me dire si c un hoax
    Follow yours dreams, become what you want and never give it up!

  34. #28
    THeOnewHoWasfrEE

    Angry Re : Cerveaux et jeux vidéos...

    Personne n'a vu 'Farenheit 9/11' ?
    dans un passage du film ou il parle de la guerre en irak il interview de jeunes militaires qui n'ont aucun mal a tirer sur les irakiens parce que 'c'est comme dans les jeux video'.
    Alors quand on voit ça on est en droit de se poser des questions.

  35. #29
    Castelcerf

    Re : Cerveaux et jeux vidéos...

    je vais peu être débordé du sujet; je vais donc essayer de rester flou.
    Je pense que les jeux video n'engendre pas de violence de facon direct. A part pour quelque personne déjà à problème.
    (Quelqun à parler de jeux de role ; je ne ferais aucun lien; car c'est pour moi une activité sociale et physique très différente du jeu video.)

    Donc à la base je dirai comme beaucoup cela n'as pas grande importance tant qu'on sais en faire un usage qui ne soit pas débordant sur le reste de sa vie. Ce que beaucoup de gens arrivent à faire.Il n'y a pas de soucis.

    Par contre la ou il y a quelquechose qui me fait un peu peur; c'est que clairement lorsquel'on jous on "est" le joueur. (Comme l'a donc montré certaines etudes) Bien plus que dans un jeu de role ou l'on se contente justement de jouer un role en étant conscient.
    la l'immersion est bien plus inconsciente et plus profonde; tout en paraissant moindre.

    La ou je trouve qu'il y a danger; c'est que l'homme est encore un nouveau née; nos science sont extrêment récente; et cela m'etonnerait beaucoup que nous ayons deja reussis a comprendre tous les mécanismes de l'homme et ce qu'ils impliquent en si peu de temps.

    La pensé est elle quelquechose de purement interne à chaque homme et n'as t'elle aucune influence quelqueconque sur le monde que l'on appel réel ou sur le monde "invisible" qui nous entoure? (cad qui echappe à notre perception; je pourrai develloper plus profondement et avec des exemples mais cela m'obligerait à pratiquer un exercice d'équilibriste pour rester dans le domaine de futura; je demande donc à chacun de se faire sa propre conception de ce que j'évoque en fonction de ses expériences personnel)

    A ma connaissance les travaux scientifique sur la pensée n'en sont qu'à leur balbutiement et sont forcément sujet à caution.

    Personnellement j'envisage le monde du jeu video comme tout aussi réel que celui dans lequel on vis.
    Celui que nous appelons réel ne l'es que par nos perceptions.
    Pour le joueur le monde du jeu video est donc aussi réel; impliquant des stimuli, avec action et réactions. Bien sur ce monde du jeu video est rudimentaire comparé à notre monde réel. ( je parle ici surtout des dernière générations de jeux video, les premiers mario etant quand même bien plus limité à mon avis; dans l'immersion de la pensée dans un monde dit "virtuel")
    Mais qui nous dit que notre propre monde réel n'es pas lui meme rudimentaire comparé à un autre dans un domain de perception plus large.

    Bon bref tout ca donc pour dire que ce monde réel du jeu video; entraine des pensées réel mais situé dans le monde réel des perceptions humaines; puis ce que le jeu video crée par l'homme fait lui même parti du monde réel.
    Il y a donc peu etre un risque de pollution du monde réel par celui que l'on a introduit dedans.
    Vous me suivez ?

    Bien sur tout ceci en prenant en compte la pure speculation d'une l'influence quelconque des pensées sur l'environnement du penseur...
    Cette supposition fera peu être se dréssé les cheuveux de certains ?
    Cependant il me semble qu'à létat actuel de nos connaissances c'est une hypothèse qui a autant de poid que l'affirmation inverse. Je pratique une science du doute et je suis ouvert, en l'absence de connaissance pour moi toutes les hypothèse se valent.

    Par conséquent je trouve l'homme bien peu prudent.
    Et bien sûr de lui pour s'adonner à de tel divertissement sans pouvoir aucunement en mesuré les conséquences sur ce que nous ne connaissons pas encore.

    Bon effectivement si on appliquait le principe de prudence vis à vis de tout ce que l'on ne connais pas encore ; on avancerait pas beaucoup. ce n'es donc sans doute pas la bonne solution dans tous les domaine. Mais dans le domaine purement "inutile" qu'es le divertissement je me pose des questions.

    Dire qu'il y a a peine quelques années certains avaient peur de se faire prendre en photo. L'homme à gagner en confiance en lu;i vis à vis du monde qui l'entoure à une vitesse folle (Notament grace à la science qui a permis de beaucoup expliquer. Mais elle n'es pourtant qu'à ses début..) Et peu être qu'on s'en mordra les doigts un jour.

    Regardez le changement climatique; sans doute d'ici quelques années la france pourra voir arriver des cyclones sur ses cotes, 2006 devrait confirmé cette tendance...
    Peu être devrait on appliquer le principe de précaution plus souvent quand ce n'es pas pour des domaine humanitaire ou à but de faire progresse l'etre humain.

    Bon voila j'espere que vous avez reussis a me suivre à peu pret ^^.. Et que vous ne me prenez pas pour un fou.
    De toute facon je parle je parle; mais je suis comme tout le monde et j'ai moi aussi beaucoup "joué"; je prend toujours du plaisir à faire des ptites après-midi jeux video entre pote. Cependant depuis maintenant 1 ans ou 2 je me pose ce genre de questions.. cela ne m'empêche pas de jouer mais cela me met parfois mal à l'aise et je me demande si je ne fait pas une connerie en étant si faible.

    Pour conclure, je suis aussi un roliste; et je regrette amèrement le peu et la mauvaise publicité qu'à connu le jeu de role. Notre société ferait bien mieux d'inciter ses jeunes à faire du jdr et des grandeurs natures plustot que de se coller devant un ecran pour s'hypnotiser. Le jdr est bien plus enrichissant dans bien des domaines.

  36. #30
    Jiav

    Re : Cerveaux et jeux vidéos...

    prenez un jeu , où vous etes la personne en elle meme, vous voyez pas votre corps, la caméra est à la place du personnage, vous voyez seulement vos mains, mais vous verrez jamais votre tete

    Il parait que le cerveau croyait qu'on bougeait réellement et qu'il se passait qqch au niveau des oreilles. c'est comme quand vous avez bu (notion d'equilibre , je sais pas )
    L'utilisation de la réalité virtuelle peut en effet induire des perturbations sur le sens de l'équilibre, mais en fait pas besoin de ça: le simple contact d'un doigt sur un mur change grandement les réactions posturales, ce qu'on peut voir dans le déplacement moins grand du centre de pression.

    Personne n'a vu 'Farenheit 9/11' ?
    Take care d'un truc: ce film est un film de propagande (l'auteur le reconnaît volontiers en disant qu'il utilise exactement les mêmes armes que ses adversaires), alors même en étant d'accord avec le but politique recherché on ne peut pas utiliser des extraits du film comme un témoignage impartial de la réalité

Sur le même thème :

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Jeux vidéos... enfin la confirmation
    Par Corazon dans le forum Neuropsychologie et Psychologie
    Réponses: 51
    Dernier message: 08/03/2008, 12h07
  2. Pb Jeux vidéos
    Par Indoterrestre dans le forum Matériel - Hardware
    Réponses: 6
    Dernier message: 05/12/2007, 16h54
  3. Persistance rétinienne et jeux vidéos
    Par Koranten dans le forum Biologie
    Réponses: 10
    Dernier message: 21/05/2007, 22h56
  4. Orientation jeux vidéos
    Par rebyx dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 7
    Dernier message: 05/02/2007, 19h23
  5. Développement jeux vidéos
    Par kinette dans le forum Logiciel - Software - Open Source
    Réponses: 3
    Dernier message: 08/12/2004, 10h37