Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Comment les groupes peuvent-ils exister en symbiose avec l'égo?



  1. #1
    Jenscsi

    Question Comment les groupes peuvent-ils exister en symbiose avec l'égo?

    Bonjour,
    Alors voila, je me demandais comment les groupes (famille,collegues de travail,camarade de classes etc...), pouvaient exister, et bien fonctionner (cohesion sociale), en presence d'égocentrisme, ou encore, d'égoïsme?
    Quels effets/impactes peuvent avoir l'égo de chacun sur les groupes?Et si il y en a pas/ou quand il y en a pas, comment est-ce que cet égo est-il géré par chacun?


    Voila, j'espère avoir des réponses bientôt,
    Jens-Christophe

    -----

    Il n'y a point de génie sans 1 grain de folie.
    Le coeur a ses raison, que la raison ignore.(J-C)

  2. #2
    invité576543
    Invité

    Re : Comment les groupes peuvent-ils exister en symbiose avec l'égo?

    Citation Envoyé par Jenscsi
    Bonjour,
    Alors voila, je me demandais comment les groupes (famille,collegues de travail,camarade de classes etc...), pouvaient exister, et bien fonctionner (cohesion sociale), en presence d'égocentrisme, ou encore, d'égoïsme?
    Quels effets/impactes peuvent avoir l'égo de chacun sur les groupes?Et si il y en a pas/ou quand il y en a pas, comment est-ce que cet égo est-il géré par chacun?
    Bonjour,

    Pourrais-tu expliquer un peu plus en détail les significations que tu donnes aux termes en gras, en insistant sur les différences?

    Cordialement,

  3. #3
    Jenscsi

    Re : Comment les groupes peuvent-ils exister en symbiose avec l'égo?

    Oui d'accord.
    Il y a des différences entre l'égoïsme et l'égocentrisme, certe, mais ce dont j'essaye de parler, ici, c'est du commun des deux (l'égo) et de son effet sur les groupes existant, si toute fois, on considère qu'il y a en nous tous, une part d'égo.
    Alors, en faite, quand je parle de l'égo, je parle d'un phénomène/un moment où l'on rapporte forcément les choses à soi, et donc, où l'on pense/on prend du recule sur le groupe en question.
    Est-ce que ce recule/cette égo donc, va forcément entrainer un problème au sein du groupe?Va t-il, tôt ou tard, poser des problèmes au groupe et en son sein?
    Et donc, si il ne pose pas problème au groupe (du moins, pendant un certain temps), comment est-il géré par chacun?Est-il ignoré?
    Peut-on ignorer notre propre bien/notre propre pensé face à l'existance d'un groupe?Et si oui, pourquoi le ferait-on?

    Voilà, j'espère être plus précis...j'en dirais pas plus car, je préfère attendre avant de réellement émettre mon opinion dedans.
    Bien à vous,
    Jens-Christophe
    Il n'y a point de génie sans 1 grain de folie.
    Le coeur a ses raison, que la raison ignore.(J-C)

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Réponses: 16
    Dernier message: 11/06/2007, 08h32
  2. les neurones peuvent-ils bouger? (un peu)
    Par skyte dans le forum Neuropsychologie et Psychologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 26/01/2006, 06h00
  3. Les ordinateurs peuvent-ils résoudre tous les problèmes ?
    Par spi100 dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 86
    Dernier message: 21/10/2005, 11h01
  4. Les ordinateurs peuvent-ils résoudre tous les problèmes SOLVABLES ?
    Par Argyre dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 39
    Dernier message: 17/09/2005, 17h35
  5. les canards (et les poules) peuvent-ils planer?
    Par le géant vert dans le forum Biologie
    Réponses: 6
    Dernier message: 24/07/2004, 22h18