Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 15 sur 15

cerveau conscience




  1. #1
    soso69240

    Red face cerveau conscience

    bonjours

    Je voulait savoir si on avait découvert la partie du cerveau qui prend les décisions ? Par ex prendre la décision de me lever ou de m asseoir

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Deedee81

    Re : cerveau conscience

    Salut,

    Citation Envoyé par soso69240 Voir le message
    Je voulait savoir si on avait découvert la partie du cerveau qui prend les décisions ? Par ex prendre la décision de me lever ou de m asseoir
    Attention, il y a deux choses là.

    D'une part dans ton message. Le centre des décisions et de planification des tâches est le cortex préfontal.

    Voir ici par exemple : https://fr.wikipedia.org/wiki/Fonctions_ex%C3%A9cutives

    D'autre part, le titre parle de conscience. Il est maintenant largement admis que la corrélats neuronaux correspondant à la conscience sont des réseaux impliquant de nombreuses aires cérébrales. Ce n'est pas localisé à un endroit.

    Je n'ai pas de bon lien sur la conscience. Les spécialistes de ce forum pourront certainement en donner. En attendant, La Recherche vient de sortir un numéro spécial sur la conscience :
    http://www.larecherche.fr/dossiers/15
    Il est vraiment excellent. Je le conseille largement.
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  4. #3
    Paradigm

    Re : cerveau conscience

    Bonjour Deedee81, bonjour à tous,

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    Le centre des décisions et de planification des tâches est le cortex préfontal.
    Plutôt méthaphysique comme réponse non ? Comment passe nous des corrélats neuronaux des processus de décisions constatés à une identité "ontologique" ? Un centre neuronal qui sécréterait des décisions et planifications

    Cordialement,


  5. #4
    Schrodies-cat

    Re : cerveau conscience

    Pour reprendre ton exemple, la décision de se lever ou de s'asseoir peut être le résultat d'un processus automatique et inconscient (tu le fais sans réfléchir) ou d'un processus conscient et réfléchi.
    Il y a donc, même à ce niveau très simple, au moins deux circuits ou processus neuronaux qui interviennent.
    Il n'est pire sot que qui ne veut pas comprendre .

  6. #5
    myoper

    Re : cerveau conscience

    Citation Envoyé par Schrodies-cat Voir le message
    Il y a donc, même à ce niveau très simple, au moins deux circuits ou processus neuronaux qui interviennent.
    Et suivant les conditions, le contexte, les causes ou les motifs de cette action, une bonne partie des structures cérébrales sont concernées.
    Myoratorphale.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    gandhalf.legris

    Re : cerveau conscience

    Citation Envoyé par Schrodies-cat Voir le message
    Pour reprendre ton exemple, la décision de se lever ou de s'asseoir peut être le résultat d'un processus automatique et inconscient (tu le fais sans réfléchir) ou d'un processus conscient et réfléchi.
    Il y a donc, même à ce niveau très simple, au moins deux circuits ou processus neuronaux qui interviennent.
    oui mais la tu es en train d'étudier la conséquence de la décision et pas la cause
    c'est étrange quand même que beaucoup tourne autour de la robotisation de l'être humain , est ce que les méthodes d'enseignement ont une incidence dessus ?
    si la décision est automatique , tu sers à quoi dans ton corps ?

  9. #7
    noumen

    Re : cerveau conscience

    Dans « l’erreur de Descartes », A. Damasio raconte l'histoire d'un type qui prend un bout de dynamite dans le lobe frontal mais il survit. Il a une section nette du lobe frontal. Le type n'a aucun problème a part qu'il perd la capacité de prendre des décisions et d'apprendre quoi que ce soit de nouveau.
    La thèse de Damasio dit qu'il y a un cerveau des émotions et qu'il est très important pour l'apprentissage. C'est l'émotion qui vous fait décider ce que vous apprenez.

  10. Publicité
  11. #8
    100milliardsdeneurones

    Re : cerveau conscience

    Salut,
    En ce qui concerne l'expérimentation, il est beaucoup plus simple et répandu d'étudier l'inconscient (et ainsi tenter de définir la conscience "en négatif", comme pour une photo) d'une part, et l'accès à la conscience d'autres part.
    La prise de conscience correspond globalement à une diffusion d'une l'information à l'ensemble du cortex. On peut schématiser l'accès à la conscience comme une "vague" d'influx nerveux qui part du cortex sensoriel (celui qui reçoit l'information) vers l'avant du cerveau, en particulier le cortex préfrontal. Par exemple, une information visuelle est tout d'abord traitée de manière inconsciente par le cortex visuel (occipital). Pour que l'information visuelle devienne consciente, elle doit être envpyée à travers le cerveau, jus'au lobe préfrontal. Si elle n'y parvient pas, elle restera inconsciente.
    Les neuroscientifiques ont ainsi pu déterminer des "signatures de l'accès conscient", telle qu'une onde dite "P3" observée à l'électroencéphalogramme, qui traduit justement la vague d'influx nerveux à travers le cerveau.
    Concernant ta question sur les aires cérébrales spécifiquement impliquées dans la conscience, comme dit précédemment, il s'agit plutôt de l'activation de l'ensemble du cortex vers un même but/une même information. On peut cependant citer deux régions particulièrement impliquées dans cet accès conscient : le cortex préfrontal et le cortex pariétal.
    Si tu t'intéresse à la conscience, je te conseille de lire le livre de Stanislas Dehaene, Le code de la conscience, qui est excellent
    Bonne soirée !
    Dernière modification par vep ; 09/11/2015 à 21h46. Motif: Autopromotion (c'est proscrit par la charte)

  12. #9
    gandhalf.legris

    Re : cerveau conscience

    Citation Envoyé par 100milliardsdeneurones Voir le message
    Salut,
    En ce qui concerne l'expérimentation, il est beaucoup plus simple et répandu d'étudier l'inconscient (et ainsi tenter de définir la conscience "en négatif", comme pour une photo) d'une part, et l'accès à la conscience d'autres part.
    La prise de conscience correspond globalement à une diffusion d'une l'information à l'ensemble du cortex. On peut schématiser l'accès à la conscience comme une "vague" d'influx nerveux qui part du cortex sensoriel (celui qui reçoit l'information) vers l'avant du cerveau, en particulier le cortex préfrontal. Par exemple, une information visuelle est tout d'abord traitée de manière inconsciente par le cortex visuel (occipital). Pour que l'information visuelle devienne consciente, elle doit être envpyée à travers le cerveau, jus'au lobe préfrontal. Si elle n'y parvient pas, elle restera inconsciente.
    Les neuroscientifiques ont ainsi pu déterminer des "signatures de l'accès conscient", telle qu'une onde dite "P3" observée à l'électroencéphalogramme, qui traduit justement la vague d'influx nerveux à travers le cerveau.
    Concernant ta question sur les aires cérébrales spécifiquement impliquées dans la conscience, comme dit précédemment, il s'agit plutôt de l'activation de l'ensemble du cortex vers un même but/une même information. On peut cependant citer deux régions particulièrement impliquées dans cet accès conscient : le cortex préfrontal et le cortex pariétal.
    Si tu t'intéresse à la conscience, je te conseille de lire le livre de Stanislas Dehaene, Le code de la conscience, qui est excellent
    Bonne soirée !
    oui mais là , tu ne parles que du poste de radio

  13. #10
    100milliardsdeneurones

    Re : cerveau conscience

    Parce qu'il n'y a pas de preuve (à ma connaissance) d'un émetteur... (divin ?)
    Le concept de conscience en neurosciences (ou dans tout les cas, un courant important) est plutôt conçu comme un espace de travail/neuronal global.
    En gros, l'inconscient analyserai le monde qui nous entoure (et qui est capté par nos récepteurs sensoriels), établirai en parallèle toutes les interprétations possibles et ne proposerai que l'interprétation la plus probable à la conscience (cela repose uniquement sur des données expérimentales en neuro-psychologie et pas sur des théories psychanalytiques). Le but de la conscience étant de permettre des opérations cognitives complexes sur ces informations (opérations cognitives qui nécessitent la mise en jeu de l'ensemble de nos aires corticales, et qui sont donc inaccessibles à l'inconscient). Cette théorie ramenant la conscience à un espace de travail ne nécessite pas un émetteur.
    D'un point de vue plus philosophique, je pense que ce qui fait l'essence de la conscience est justement qu'elle est entièrement résumée par le fonctionnement cérébral et son architecture. C'est d'ailleurs ce qui la différencie fondamentalement de l'ordinateur chez qui le software et le hardware sont détachés.

  14. #11
    Paradigm

    Re : cerveau conscience

    Bonsoir 100milliardsdeneurones, bonsoir à tous,
    Citation Envoyé par 100milliardsdeneurones Voir le message
    Parce qu'il n'y a pas de preuve (à ma connaissance) d'un émetteur... (divin ?)
    Effectivement, "Sir, nous n'avons pas besoin de cette hypothèse". Toutefois il semble que c'est seulement vous qui faite référence à cette hypothèse !!!

    Citation Envoyé par 100milliardsdeneurones Voir le message
    Le concept de conscience en neurosciences (ou dans tout les cas, un courant important) est plutôt conçu comme un espace de travail/neuronal global.
    De ce que je peux lire dans le cadre des Neurosciences et concernant la notion de conscience d'accès plusieurs théories sont encore en présence donc effectivement la théorie de l'espace de travail global (elle s'inspire des travaux publiés en 1989 par un psychologue néerlandais, Bernard Baars. Elle a été transposée en neurologie notamment par Stanislas Dehaene, Jean-Pierre Changeux et Lionel Naccache Référence extrait de l'article : http://www.larecherche.fr/perspectiv...10-2015-201707 ), mais ce n'est pas la seule. Il y a aussi celle par exemple celle proposée par Giulio Tononi http://www.biolbull.org/content/215/3/216.full

    Cordialement,

  15. #12
    noumen

    Re : cerveau conscience

    Imaginez que vous soyez affamé et assoiffé et que vous soyez à égale distance d'un mets délicieux (disons un cheeseburger) et d'une boisson merveilleusement désaltérante (disons un coca).
    Eh bien, si vous n'avez pas la faculté de décider, vous allez vous laisser mourir à côté d'un cheeseburger froid et d'un coca tiède sans plus aucun pétillant...

  16. #13
    100milliardsdeneurones

    Re : cerveau conscience

    Bonsoir,
    Toutefois il semble que c'est seulement vous qui faite référence à cette hypothèse !!!
    je faisais référence à un émetteur en réponse à gandhalf.legris qui faisait référence au poste de radio : de la manière dont je l'ai compris, il s'agissait de comparer le cerveau à un poste de radio qui a besoin de recevoir une information pour fonctionner et être conscient.
    Oui c'est exactement ça. Je dois avouer que je ne suis pas expert des neurosciences de la conscience et que je ne connais pas du tout l'approche de Tononi... Je lirais l'article que tu proposes ce week end pour m'en faire un avis ! Mais il me semble en ayant traversé rapidement l'article que les deux théories ne sont pas si éloignées : dans les deux cas la conscience correspond à un traitement particulier et intégré de l'information.

    vous allez vous laisser mourir à côté d'un cheeseburger froid et d'un coca tiède sans plus aucun pétillant...
    Une fin peu enviable ! (Même si personnellement si tu remplaces le coca par un bon petit verre de blanc je n'hésiterai pas longtemps ) Notre cher cortex préfrontal nous évite de sacrés problèmes

  17. #14
    gandhalf.legris

    Re : cerveau conscience

    Citation Envoyé par 100milliardsdeneurones Voir le message
    Bonsoir,
    je faisais référence à un émetteur en réponse à gandhalf.legris qui faisait référence au poste de radio : de la manière dont je l'ai compris, il s'agissait de comparer le cerveau à un poste de radio qui a besoin de recevoir une information pour fonctionner et être conscient.
    Oui c'est exactement ça. Je dois avouer que je ne suis pas expert des neurosciences de la conscience et que je ne connais pas du tout l'approche de Tononi... Je lirais l'article que tu proposes ce week end pour m'en faire un avis ! Mais il me semble en ayant traversé rapidement l'article que les deux théories ne sont pas si éloignées : dans les deux cas la conscience correspond à un traitement particulier et intégré de l'information.
    sinon j'ai trouvé ce document intéressant , expliquant un peu tous les différents modèles http://www.asmp.fr/travaux/gpw/philo...3/8lambert.pdf .
    Tu dois bien te dire quand on commence à étudier un phénomène , c'est plus simple de mettre des limitations à notre raisonnement .

  18. #15
    vep

    Re : cerveau conscience

    Citation Envoyé par gandhalf.legris Voir le message
    sinon j'ai trouvé ce document intéressant , expliquant un peu tous les différents modèles http://www.asmp.fr/travaux/gpw/philo...3/8lambert.pdf .
    Tu dois bien te dire quand on commence à étudier un phénomène , c'est plus simple de mettre des limitations à notre raisonnement .

    Juste un rappel de la charte : philosophie, spiritualité et religion sont proscrites sur le forum.
    Attention à ne pas y glisser subrepticement !
    Dernière modification par vep ; 13/11/2015 à 09h28.

Discussions similaires

  1. Actu - Spaun, un cerveau artificiel pour mieux comprendre le cerveau humain
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 5
    Dernier message: 05/12/2012, 07h56
  2. Test: Vous êtes plutôt cerveau gauche ou cerveau droit?
    Par mtheory dans le forum Neuropsychologie et Psychologie
    Réponses: 153
    Dernier message: 24/04/2012, 17h48
  3. la mort du cerveau en detruisant la conscience empeche t-elle un audelà?
    Par debroglie66 dans le forum Neuropsychologie et Psychologie
    Réponses: 9
    Dernier message: 26/04/2008, 20h28
  4. Continuité de la Conscience & le Cerveau
    Par GottferDamnt dans le forum Neuropsychologie et Psychologie
    Réponses: 18
    Dernier message: 17/05/2005, 11h53
  5. Temps physique, Cerveau et conscience !
    Par GottferDamnt dans le forum [ARCHIVE] Philosophie
    Réponses: 23
    Dernier message: 09/02/2005, 19h50