Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Altérations de la mémoire à long terme.....



  1. #1
    Bounoume

    Altérations de la mémoire à long terme.....

    Les vieux ont tendance à perdre 'la' mémoire.....
    Korsakoff aussi.... Alzheimer aussi..... d'autres aussi.....

    Parmi les informations supposées mémorisées, quels éléments semblent concernés initialement? Par exemple noms de personnes/d'objets ? relations 'de situation' entre objets/concepts? relations logiques entre objets/concepts? images? séquences temporelles ou spatiales? etc......
    en excluant les mémoires praxiques (ex démonter une roue de vélo, savoir monter à cheval, cultiver ses salades et reconnaître les mauvaises herbes....)....

    Et puis, comment se font les procédures de récupération (retrouver le nom du cheval qui.... ou nom du copain qui... ou masse atomique de l'azote...) bien sûr avant d'avoir accès à Google, ou sans avoir accès.... à aucun aide-mémoire ou document extérieur)

    Et aussi:
    Comment se fait la reconstitution de souvenirs incomplets (ou devenus erronés avec le temps) ? Avec une partie consciente bien sûr, mais pas que ?????

    Et les 'faux souvenirs', les confusions grossières..... ?


    J'en oublie sûrement
    cordialement

    -----

    le bruit tue l'information......

  2. #2
    LeMulet

    Re : Altérations de la mémoire à long terme.....

    Pour commencer, il y a cet excellent dossier :
    Citation Envoyé par Futura
    Comment s’organise l’information mentale ?

    Claude Berrou, professeur à Télécom Bretagne, présente les réseaux neuronaux dans le cortex humain.

    La redondance de la mémoire, ou encore un rapprochement entre mémoire cérébrale et mémoire numérique, sont aussi abordés.



    https://forums.futura-sciences.com/c...n-mentale.html
    Bonjour, et Merci.

  3. #3
    Bounoume

    Re : Altérations de la mémoire à long terme.....

    Claude Berrou présente le fonctionnement de la 'pensée' sur le plan de la théorie de l'information. Bien sûr que c'est intéressant ( pour concevoir un modèle d' AI forte, par exemple...)
    Bien sûr il aborde les redondances et la correction d'erreurs.
    D'évidence en théorie de l'information, ils lui sont familiers (cf CNET et "turbo-codes"), ......

    Que ces systèmes, très performants, possèdent 1 équivalent au niveau des assemblages de neurones n'est pas ma question principale: d'abord je ne connais rien du tout à la théorie, et puis surtout l'animal pensant (?) que je suis n'a pas d'accès mental direct à cette couche logicielle .... le dit individu ne parvient qu'à accéder aux contenus éventuellement émergents....

    Ce que je voudrais lister, c'est les pertes puis les récupérations possibles sur le plan des signifiants, des implications logiques, des non-contradictions ou contradictions , des redressements du contenu intellectuel,ou sensoriel, des souvenir etc etc...
    C'est l'aspect cognitiviste tout bête, la psychologie primaire et scolaire, et au-delà, si cela est déterminable, est localisable et est connu, les structures cérébrales impliquées....
    le bruit tue l'information......

  4. #4
    LeMulet

    Re : Altérations de la mémoire à long terme.....

    Citation Envoyé par Bounoume Voir le message
    Claude Berrou présente le fonctionnement de la 'pensée' sur le plan de la théorie de l'information. Bien sûr que c'est intéressant ( pour concevoir un modèle d' AI forte, par exemple...)
    Bien sûr il aborde les redondances et la correction d'erreurs.
    D'évidence en théorie de l'information, ils lui sont familiers (cf CNET et "turbo-codes"), ......
    Non,pas seulement (c'est pour ça que je vous ai mis le lien).
    Citation Envoyé par Claude Berrou
    Cet ensemble hétérogène, d'une centaine de neurones environ, est capable de tisser des centaines de milliers de liens entrants et sortants, à courte ou longue distance, avec les autres microcolonnes.

    Une assemblée de microcolonnes forme une colonne corticale, et celles-ci, regroupées, constituent à leur tour des macrocolonnes.

    Une aire du cerveau contiendrait quelques milliers de macrocolonnes.

    /../

    Un élément de connaissance intemporel (par exemple le nom d'une rue, accompagné du souvenir visuel de ses maisons ou de ses commerces) fait appel à un certain nombre d'« îlots cognitifs » qui se lient pour former un motif que la théorie des graphes appelle une « clique », un sous-ensemble de nœuds entièrement interconnectés.

    La notion de « clique neurale » commence à être familière dans le champ de la neurobiologie, et nous ajoutons l'hypothèse que les nœuds réquisitionnés pour former de tels motifs graphiques correspondent physiquement aux microcolonnes corticales.
    Bonjour, et Merci.

Discussions similaires

  1. Actu - Notre mémoire à long terme est-elle plus complexe que prévu ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 05/01/2013, 11h40
  2. OGM : comprendre une étude de long terme
    Par JackCore dans le forum Biologie
    Réponses: 8
    Dernier message: 23/11/2012, 22h30
  3. [Biochimie] conservation d'echantillons au long terme
    Par neschi12 dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 25/12/2010, 20h40
  4. Effets de la pilule à long terme !
    Par dody88 dans le forum Contraception, gynécologie, grossesse et sexualité
    Réponses: 45
    Dernier message: 12/03/2010, 20h03
  5. géothermie à long terme
    Par spip18 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 10
    Dernier message: 03/06/2008, 11h40