Affichage des résultats 1 à 29 sur 29

Mon projet d'orientation



  1. #1
    tenSe

    Mon projet d'orientation


    ------

    Après beaucoup de réflexion sur la poursuite de mes étude (cf mes anciens posts), qui n'avançaient pas des masses, j'en suis arrivé à une conclusion qui, à mes yeux, est satisfaisante. A vous de me donner votre avis :

    Cette année je suis scolarisé en maths sup PC au lycée Joffre de Montpellier. Or mon but principal est de passer l'agrégation de physique pour enseigner en lycée. Par contre, j'ai peur que ça ne me plaise pas au bout de quelques temps, ou encore de rater le concours qui est assez ardu... Je suis fortement lié sentimentalement à la ville de Marseille, c'est pourquoi ça me ferait très plaisir d'aller étudier là bas. Donc je vous expose la poursuite envisagée :

    -entrée en L2 l'année prochaine, sciences de la matière mention physique-chimie à l'université de Provence (Marseille I).
    -postulation à une admission sur titre (65% des élèves sont admis sur titre) à l'ESIL (école supérieure d'ingénieurs de Luminy), mention génie des matériaux. Cette formation comprend en grande majorité des enseignements de physique, et de chimie, avec un poil de marketing et d'anglais, ce qui est donc à mon avantage. D'autre part, la formation se deroule au sein du complexe de Luminy, ce qui me donne accès aux amphis pour les cours de physique de la faculté de sciences éponyme.
    -postulation à une classe préparatoire à l'agrégation (ENS, Grenoble, Marseille...) après avoir obtenu le diplome d'ingénieur en génie des matériaux de l' ESIL.


    Je pense que cette solution est valable car elle permet d'obtenir deux status, celui d'ingénieur et celui d'agrégé. Elle permet également de ne pas négliger ma formation en physique/chimie pendant mes etudes en école d'ingénieur, ce qui ne me pénalisera pas par rapport aux autres candidats à l'agreg.

    Votre avis?

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    invite83592126

    Re : Mon projet d'orientation

    C'est surtout le tiens qui est important ! je ne connais pas trop les differents types de parcours qui mènent à l'agreg...mais celui-ci m'a l'air solide !

  4. #3
    gte79

    Re : Mon projet d'orientation

    C'est effectivement ton avis qui est le plus important !

    Mais le fait de partir d'abord avec un diplôme d'ingénieur me semble une bonne idée, ca te permettra de te réorienter plus facilement si l'enseignement te lasse.

  5. #4
    bertrand debennerot

    Re : Mon projet d'orientation

    Bonsoir,
    je compte rentrer dans l'armée de terre en septembre puis j'aurais ensuite envie d'intégrer la gendarmerie pour faire à 27 ans les tests pour le GIGN. quelqu'un pourrait-il m'éclairer sur mon projet? MERCI

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    tenSe

    Re : Mon projet d'orientation

    Bertrand, c'est une blague très nulle non?

    Je voulais juste savoir en fait, si tout se tenait dans mon parcours et si je me faisais pas une grosse illusion en espérant avoir l'agreg après l'ESIL...

  8. #6
    djerem

    Re : Mon projet d'orientation

    Bonjour,

    Je ne comprend pas pourquoi tu veux faire 1 année de prépa, 1 année de fac, 1 année d'école d'ingé et l'agreg ...
    Pourquoi ne fais tu pas plutot tes 2 ans de prépa, ton école d'ingé, et l'agreg en suite ?

  9. Publicité
  10. #7
    tenSe

    Re : Mon projet d'orientation

    l'année de prépa, c'est parce qu'on m'a bassiné en terminale...La fac c est parce que l'ESIL recrute à 35% sur e3a, et à 65% sur titre, à partir de DUT et de la fac.

  11. #8
    foudezic63

    Re : Mon projet d'orientation

    Pourquoi ne pas aller en DUT alors ? Tu auras moins de souci à t'y faire un bon dossier

  12. #9
    tenSe

    Re : Mon projet d'orientation

    Faire une réorientation en 2eme année de DUT après une prépa c'est possible? je crois que je préfère quand même la fac, ce serait plus bénéfique pour préparer l'agreg car plus orienté théorie que pratique...

  13. #10
    ugn

    Re : Mon projet d'orientation

    mais reste donc en prépa, ton plan est idiot !
    pour avoir l'agreg un jour, le mieux que t'aie à faire c'est de rester en prépa, c'est là que tu progresseras le mieux en physique/chimie. et puis tu crois qu'il y a un seul diplômé de l'esil qui a eu l'agregation ?? c'est TRES difficile, l'agregation, et ton discours respire la paresse et la recherche de la facilité.
    montpellier/marseille, c'est quand même pas la mort. tu as visiblement 17 ans et la vie devant toi pour habiter avec ton cher amour.
    va donc travailler, plutôt que concocter des plans foireux que tu regretteras.

  14. #11
    tenSe

    Re : Mon projet d'orientation

    Pourquoi rester en prépa alors que la majorité des gens qui rentrent à l' ESIL sont admis sur titre?
    Me traiter de fainéant est infondé et agressif...J'ai eu mon bac avec les félicitations du jury, je suis 3eme de ma classe, et je ne me considère pas comme un fainéant.

  15. #12
    Xib67

    Re : Mon projet d'orientation

    Citation Envoyé par ugn Voir le message
    mais reste donc en prépa, ton plan est idiot !
    pour avoir l'agreg un jour, le mieux que t'aie à faire c'est de rester en prépa, c'est là que tu progresseras le mieux en physique/chimie. et puis tu crois qu'il y a un seul diplômé de l'esil qui a eu l'agregation ?? c'est TRES difficile, l'agregation, et ton discours respire la paresse et la recherche de la facilité.
    montpellier/marseille, c'est quand même pas la mort. tu as visiblement 17 ans et la vie devant toi pour habiter avec ton cher amour.
    va donc travailler, plutôt que concocter des plans foireux que tu regretteras.
    Plan idiot ? Paresse ? Recherche la facilité ? Plans foireux ???
    Doucement !!! On ne s'insulte pas comme ça sur des accusations infondées d'ailleurs !
    L'agreg est peut etre difficile mais pas non plus impossible.

    Xib
    Would you believe me if I said that all of the dreams in your heart can come true today ?

  16. Publicité
  17. #13
    bouigs

    Re : Mon projet d'orientation

    Citation Envoyé par ugn Voir le message
    mais reste donc en prépa, ton plan est idiot !
    pour avoir l'agreg un jour, le mieux que t'aie à faire c'est de rester en prépa, c'est là que tu progresseras le mieux en physique/chimie.
    Je ne pense pas que la prépa soit obligatoire pour ensuite passer l'agreg. Néanmoins, tenSe, tu sembles avoir de réelles facilitées : pourquoi ne pas finir ta prépa ? Au mieux, tu intègres l'ENS, sinon, tu peux toujours aller en Magistère à la fac, ou bien dans une école d'ingé (et avoir un diplôme "roue de secours").


    Citation Envoyé par ugn Voir le message
    c'est TRES difficile, l'agregation, et ton discours respire la paresse et la recherche de la facilité.
    Oui, c'est difficile, mais pas non plus d'une difficulté insurmontable. Réfléchi bien avant de vouloir abandonner la prépa, car à ton âge, on change souvent d'avis et de passions...

    Bouigs

  18. #14
    Romain-des-Bois

    Re : Mon projet d'orientation

    Salut,

    à mon avis, tu te trompes quand tu dis que l'ESIL peut être un bon plan.
    Si je ne me trompe pas, ton objectif premier est l'agrég, et ensuite, tu aimerais une sortie de secours type diplome d'ingé.
    Si tu vois les choses dans cet ordre, il te faut d'abord préparer l'agrég de la meilleure façon qu'il soit, puis penser à la reconversion (et pas le contraire).

    Avec l'agrég, ou même si tu ne l'as pas mais si tu l'as préparée sérieusement, tu auras largement de quoi intégrer sur titre une bonne école d'ingé ou un bon master. (il parait que l'agrég peut être bénéfique pour un recrutement dans le privé)

    La filière qui t'intéresse à l'ESIL doit être la filière Matériaux, et ne crois pas que la physique que tu y feras (ferais ?) te préparera à l'agrég. Renseigne toi de manière détaillée sur les programmes, tu verras.

    Si tu es dans les premiers en PCSI, tu auras la PC* sans trop de problèmes et dis toi que chaque année, à Joffre il y a des 3/2 qui ont les ENS en PC*. Au pire, tu auras un bon magistère ou tu pourras aller dans la fac de ton choix (Marseille, on a compris !).

    Je ne crois pas que les prépas agrég des ENS prennent des ingénieurs, surtout d'une école où l'enseignement est appliqué.

    Si tu veux l'agrég, ne va pas en école d'ingé. C'est pas fait pour ça.


    Romain

  19. #15
    hx3

    Re : Mon projet d'orientation

    Citation Envoyé par Romain-des-Bois Voir le message
    Salut,

    à mon avis, tu te trompes quand tu dis que l'ESIL peut être un bon plan.
    Si je ne me trompe pas, ton objectif premier est l'agrég, et ensuite, tu aimerais une sortie de secours type diplome d'ingé.
    Si tu vois les choses dans cet ordre, il te faut d'abord préparer l'agrég de la meilleure façon qu'il soit, puis penser à la reconversion (et pas le contraire).

    Avec l'agrég, ou même si tu ne l'as pas mais si tu l'as préparée sérieusement, tu auras largement de quoi intégrer sur titre une bonne école d'ingé ou un bon master. (il parait que l'agrég peut être bénéfique pour un recrutement dans le privé)

    La filière qui t'intéresse à l'ESIL doit être la filière Matériaux, et ne crois pas que la physique que tu y feras (ferais ?) te préparera à l'agrég. Renseigne toi de manière détaillée sur les programmes, tu verras.

    Si tu es dans les premiers en PCSI, tu auras la PC* sans trop de problèmes et dis toi que chaque année, à Joffre il y a des 3/2 qui ont les ENS en PC*. Au pire, tu auras un bon magistère ou tu pourras aller dans la fac de ton choix (Marseille, on a compris !).
    D'accord avec les conseils de Romain. Mon expérience là-dessus est d'abord que l'ENS offre une voie royale pour toutes ces carrières et passer à côté de ça pour l'ESIL c'est... idiot! Ton classement dans ta classe peut te faire raisonnablement penser à une ENS, étant donnés les résultats de Joffre.
    Le plan B est soit de passer par une école d'ingé généraliste qui te permettra d'être pris en prépa agreg. Ensuite, avec un dossier de PC* tu peux prétendre aux magistères des ENS qui t'ouvrent les portes des prépas agreg.
    Voilà mes conseils : discute de ça avec tes profs (dont je fais peut-être partie...)

  20. #16
    bouigs

    Re : Mon projet d'orientation

    Citation Envoyé par hx3 Voir le message
    Le plan B est soit de passer par une école d'ingé généraliste qui te permettra d'être pris en prépa agreg.
    Et pourquoi donc une école généraliste ?? Quand on envisage de passer l'agreg, il faut, à mon avis, mieux faire une école d'ingé spécialisée puisqu'on y fait quand même plus de "sciences" qu'en école généraliste (où l'accent est très fortement porté sur la gestion et le management).

    Bouigs

  21. #17
    hx3

    Re : Mon projet d'orientation

    Citation Envoyé par bouigs Voir le message
    Et pourquoi donc une école généraliste ?? Quand on envisage de passer l'agreg, il faut, à mon avis, mieux faire une école d'ingé spécialisée puisqu'on y fait quand même plus de "sciences" qu'en école généraliste
    Parce que :
    1/ L'agrég est un concours généraliste
    2/ Dans une école généraliste, on a encore l'occasion de faire de tout, par exemple un peu de chimie. Les sciences qu'on y fait sont moins des sciences d'application, c'est tout. Et l'agreg exige un très bon niveau théorique. Le contenu d'un école spécialisation ne prépare pas mieux à l'agreg! Il faut de l'élctronique, de la thermo, de la méca, de l'électromagnétisme, etc...
    3/ dans les prépas agrég, on prendra plus facilement un centralien qu'un ingénieur lambda
    4/ un centralien a été un meilleur taupin qu'un ingénieur lambda, et l'agreg est un concours difficile. C'est donc un bon gage de réussite.

  22. #18
    bouigs

    Re : Mon projet d'orientation

    Citation Envoyé par hx3 Voir le message
    Parce que :
    1/ L'agrég est un concours généraliste
    Tout autant que le concours d'entrée aux Grandes Ecoles...

    Citation Envoyé par hx3 Voir le message
    2/ Dans une école généraliste, on a encore l'occasion de faire de tout, par exemple un peu de chimie.
    Tout comme dans n'importe qu'elle école d'ingé, généraliste ou non. Cela fait partie de la formation de tronc commun de n'importe qu'elle école accréditée par la CTI.

    Citation Envoyé par hx3 Voir le message
    Les sciences qu'on y fait sont moins des sciences d'application, c'est tout.
    Les sciences enseignées en écoles spécialisées ne sont pas moins théoriques pour autant. Une école d'application se permet juste d'allouer plus d'heures d'enseignement de sciences dans un domaine précis. Les matières de spécialité sont donc juste plus poussées qu'ailleurs.

    Citation Envoyé par hx3 Voir le message
    Et l'agreg exige un très bon niveau théorique. Le contenu d'un école spécialisation ne prépare pas mieux à l'agreg! Il faut de l'élctronique, de la thermo, de la méca, de l'électromagnétisme, etc...
    Peut être pas mieux, mais certainement pas plus mal ! Les cours "théoriques" enseignées en école généraliste sont plus introductifs qu'autre chose.

    Et encore une fois, l'électronique, la thermo, la méca, l'électromagnétisme, etc... sont enseignées dans toutes les écoles en 1A, généralistes ou pas.

    Citation Envoyé par hx3 Voir le message
    un centralien a été un meilleur taupin qu'un ingénieur lambda, et l'agreg est un concours difficile. C'est donc un bon gage de réussite.
    Tu ne peux pas comparer une réussite à un concours bac+2 et un concours du niveau agreg. Entre 20 et 25 ans, un étudiant gagne beaucoup en confiance, en maturité... Qui plus est, le niveau scientifique de beaucoup d'ingé sortant d'écoles prestigieuses laisse à désirer : un bon nombre croit déjà faire parti de l'élite, des winner, que les autres étudiants ne sont que des moins que rien... A cause de discours comme le tiens.

    Tu es prof, et à ce titre, je trouve limite honteux le discours élitiste que tu tiens ici.

    Bouigs

  23. Publicité
  24. #19
    hx3

    Re : Mon projet d'orientation

    Citation Envoyé par bouigs Voir le message
    Tu ne peux pas comparer une réussite à un concours bac+2 et un concours du niveau agreg. Entre 20 et 25 ans, un étudiant gagne beaucoup en confiance, en maturité... Qui plus est, le niveau scientifique de beaucoup d'ingé sortant d'écoles prestigieuses laisse à désirer : un bon nombre croit déjà faire parti de l'élite, des winner, que les autres étudiants ne sont que des moins que rien... A cause de discours comme le tiens.

    Tu es prof, et à ce titre, je trouve limite honteux le discours élitiste que tu tiens ici.

    Bouigs
    Il n'en reste pas moins que l'agreg comme tout concours nécessite pas mal de bourrinage et à ce titre un élève qui a pu intégrer une école type centrale sera mieux placé pour fournir l'effort de travail pendant la préparation et le jour de l'écrit. La maturité n'y est pour rien là-dedans.
    Je ne pense pas qu'un étudiant se plaçant parmi les winners s'abaisserait à passer l'agreg... pour terminer prof au lycée. Nous ne parlons donc pas de ce type de profil. Il ne faut pas systématiquement mettre les gens dans une case (X=obtus, imbu, etc...). Il y a de tout.

    Quant à ta conclusion sur l'élitisme=honteux, si tu pouvais développer... Nous parlons de concours, après tout...

  25. #20
    bouigs

    Re : Mon projet d'orientation

    Citation Envoyé par hx3 Voir le message
    Il n'en reste pas moins que l'agreg comme tout concours nécessite pas mal de bourrinage et à ce titre un élève qui a pu intégrer une école type centrale sera mieux placé pour fournir l'effort de travail pendant la préparation et le jour de l'écrit. La maturité n'y est pour rien là-dedans.
    Et pourtant si, la maturité joue un rôle !
    Grosso modo, l'agreg reprend une très grande partie du programme vu en prépa. Et ce n'est pas par ce qu'un étudiant ne comprenait pas toutes les subtilités d'un chapitre en CPGE qu'il sera au même niveau en prépa agreg ! Parfois, prendre du recul sur une matière permet de l'aborder de manière différente, ainsi que l'utilisation de connaissances apportées par l'études d'autres cours.

    De plus, certains taupins ont le sentiment d'être mauvais, minables, ridicule (beaucoup de termes que certains profs de prépa aiment mettre sur les copies de DS ). Et un manque de confiance en soi ne favorise pas une bonne réussite à un concours. En école, un étudiant peut alors retrouver la confiance en soi qu'il avait perdu pendant ses années prépa.

    Pour finir sur cet argument, certains taupins sont assez coïncés pour les oraux. Avec l'âge et l'expérience (présentation de travaux en école...), ils peuvent prendre de l'assurance et être meilleur pour l'oral de l'agreg. Donc si : la maturité joue un rôle fondamental dans la préparation et la réussite d'un concours.


    Citation Envoyé par hx3 Voir le message
    un élève qui a pu intégrer une école type centrale sera mieux placé pour fournir l'effort de travail pendant la préparation et le jour de l'écrit
    En plus de mon travail, je donne des cours de mécanique des fluides en tant qu'"intervenant extérieur" en école d'ingénieur. Prenons le cas de l'an dernier : j'ai donné le même cours dans une école généraliste (une Centrale pour être précis) et une école spécialisée et le même exam. Soyons honnêtes, j'ai trouvé certaines copies excellentes dans les deux écoles, mais les plus exécrables étaient du côté généraliste. En terme de moyenne générale, le niveau de l'école spécialisée s'est montré bien supérieur.

    Pourtant, le fait que je sois intervenant extérieur et que je fasse systématiquement l'appel fait que l'absentéisme n'est pas très important. Donc si l'absentéïsme n'est pas en cause, que faut il conclure : tout simplement que se placer parmis les "meilleurs" à un instant t ne garanti pas d'en faire toujours parti à l'instant t+1.

    Citation Envoyé par hx3 Voir le message
    Il ne faut pas systématiquement mettre les gens dans une case (X=obtus, imbu, etc...). Il y a de tout.
    C'est pourtant exactement ce que tu fais en disant (je carricature bien sûr, mais c'est ce que ton discours laisse penser) : "si tu fais une école spécialisée, c'est que t'es forcément pas bon"


    Citation Envoyé par hx3 Voir le message
    Quant à ta conclusion sur l'élitisme=honteux, si tu pouvais développer...
    Je développe si tu veux. Le fait de dire que Centrale (ou X, Mines...) garanti un avenir royal, la porte ouverte à n'importe quel travail ou n'importe quelle formation ultérieure témoigne d'une méconnaissance totale de ce qui se passe en dehors de ta classe de cours. Le travail d'un prof de prépa est, en dehors du fait de faire cour (sur ce point, je ne doute pas que tu fasses très bien ton métier) est aussi de se tenir informé du devenir des étudiants après l'école. Si tu peux le faire, regarde donc et tu constateras que beaucoup d'élèves qui étaient considérés comme mauvais taupins ont réussi à avoir des carrières intéressantes et que parfois, certains ont tout loupé malgré leur diplôme d'école prestigieuse.

    Le fait de ne pas se placer parmis les "meilleurs" au concours des Grandes Ecoles ne conditionne pas l'avenir académique et professionnel d'un étudiant...et heureusement !

    Bouigs
    Dernière modification par bouigs ; 21/02/2007 à 16h19.

  26. #21
    tenSe

    Re : Mon projet d'orientation

    Apparament Mr War....euh Monsieur HX3 ( ), votre vision des choses ne fait pas l'hunanimité. Suivant vos conseils, et en en parlant avec d'autres personnes, je laisse donc tomber la voie de l'ESIL. Par contre, le système de prépa ne me donne je pense pas assez de motivation pour continuer d'étudier à un rythme très soutenu comme c'était le cas au premier trimestre, et je suis très rapidement fatigué dans ce mode d'éducation, ce qui me conduit à une mauvaise gestion de mon temps de révision et à des catastrophes en DS (8,8 au dernier DS de chimie sur des erreurs dignes d'un CE1 par exemple). J'envisage donc un cursus universitaire normal à partir de l'année prochaine, tout en essayant pourquoi pas d'être admis en magistère à ENS Lyon, et de passer le concours du second tour des ENS en fin de L3, le tout en conservant un rythme de travail très soutenu et un niveau qui se veut à la hauteur des exigences d'un élève agrégatif.

    Merci pour votre attention et toutes ces réponses.

  27. #22
    hx3

    Re : Mon projet d'orientation

    Citation Envoyé par bouigs Voir le message
    C'est pourtant exactement ce que tu fais en disant (je carricature bien sûr, mais c'est ce que ton discours laisse penser) : "si tu fais une école spécialisée, c'est que t'es forcément pas bon"
    Ce n'est pas de la caricature, mais une réinterprétation complète. J'ai dit que réussir une très grande école => avoir le profil "concours". Cela ne signifie pas qu'intégrer une école moins cotée implique qu'on est nul.
    Je conseillais simplement sur la question : comment réussir au mieux l'agreg. Si on désire ne pas suivre la voie la plus logique (fac avec ou sans ENS puis concours), on sera pris plus facilement en prépa agrég si on vient d'une école généraliste, car, en pratique, ces candidats ont une formation plus adaptée au concours de l'agrég. Note, pour la chimie, que je considère par exemple Chimie paris comme généraliste.
    Après, je ne parle pas des carrières. Comment juger la réussite d'une carrière? Salaire, postes? Avec un peu de personnalité, on peut faire à peu près ce qu'on veut ; nous parlons quand même des carrières les plus variées, et comparer une école généraliste à une plus spécialisée, c'est discuter le bout de gras!

  28. #23
    hx3

    Re : Mon projet d'orientation

    Citation Envoyé par tenSe Voir le message
    Apparament Mr War....euh Monsieur HX3 ( ), votre vision des choses ne fait pas l'hunanimité. Suivant vos conseils, et en en parlant avec d'autres personnes, je laisse donc tomber la voie de l'ESIL. Par contre, le système de prépa ne me donne je pense pas assez de motivation pour continuer d'étudier à un rythme très soutenu comme c'était le cas au premier trimestre, et je suis très rapidement fatigué dans ce mode d'éducation, ce qui me conduit à une mauvaise gestion de mon temps de révision et à des catastrophes en DS (8,8 au dernier DS de chimie sur des erreurs dignes d'un CE1 par exemple). J'envisage donc un cursus universitaire normal à partir de l'année prochaine, tout en essayant pourquoi pas d'être admis en magistère à ENS Lyon, et de passer le concours du second tour des ENS en fin de L3, le tout en conservant un rythme de travail très soutenu et un niveau qui se veut à la hauteur des exigences d'un élève agrégatif.

    Merci pour votre attention et toutes ces réponses.
    Bas les masques, Ma... euh tenSe
    Bon, pour finir la partie publique de cette conversation, disons que c'est difficile pour nous z'autres de pas réussir à convaincre nos élèves de tenter des concours à la hauteur de leur potentiel. Quant aux notes, on passe tous par là : si tu n'es pas très motivé, c'est dur d'être concentré, d'où les fautes type CE1 comme tu le dis avec humour. Tu pourrais penser au DS précédent qui n'a mais vraiment rien à voir.
    Nous aurons l'occasion de rediscuter de tout cela.

  29. #24
    bouigs

    Re : Mon projet d'orientation

    Citation Envoyé par hx3 Voir le message
    J'ai dit que réussir une très grande école => avoir le profil "concours".
    Oui, mais au bout de trois ans, beaucoup de choses peuvent changer. Avoir le profil "concours" en CPGE n'implique pas forcément de le garder pour l'agreg. Pourquoi ? Par ce que de nombreux collègues de prépas ayant intégré des écoles très prestigieuses et s'étant rendu compte que l'ingénierie n'était pas faite pour eux n'ont pas réussi aussi bien leur réorientation par la suite (ils ont eu le CAPES mais pas l'agreg). Car être forcé (sous pression familiale) de finir son cycle d'ingénieur, fait que pendant 3 ans un étudiant prend l'habitude de glander...et n'est pas forcément très performant à un concours comme l'agreg.

    Citation Envoyé par hx3 Voir le message
    Je conseillais simplement sur la question : comment réussir au mieux l'agreg. Si on désire ne pas suivre la voie la plus logique (fac avec ou sans ENS puis concours), on sera pris plus facilement en prépa agrég si on vient d'une école généraliste
    Là dessus, oui. Le prestige d'une école généraliste est indiscutable. On entre plus facilement en prépa agreg. Mais en prépa agreg, on retrouve des ingénieurs venant d'écoles spécialisées et une majorité d'universitaires.


    Citation Envoyé par hx3 Voir le message
    car, en pratique, ces candidats ont une formation plus adaptée au concours de l'agrég.
    Alors là : pas du tout !Visiblement, tu ne connais ni le niveau des cours dispensés en école d'ingé, ni le niveau scientifique attendu d'un étudiant d'école d'ingénieur généraliste. Et tu te permets quand même de conseiller tes étudiants de prépa pour qui "prof = homme de savoir et de conseil" ? Ne serais-tu pas plus intéressé par les stats de ta prépa plutôt que du bonheur de tes étudiants ? Dernière question : es-tu passé par une école d'ingé généraliste pour faire de tels conseils ??

    Bouigs

  30. Publicité
  31. #25
    hx3

    Re : Mon projet d'orientation

    Citation Envoyé par bouigs Voir le message
    Visiblement, tu ne connais ni le niveau des cours dispensés en école d'ingé, ni le niveau scientifique attendu d'un étudiant d'école d'ingénieur généraliste. Et tu te permets quand même de conseiller tes étudiants de prépa pour qui "prof = homme de savoir et de conseil" ? Ne serais-tu pas plus intéressé par les stats de ta prépa plutôt que du bonheur de tes étudiants ? Dernière question : es-tu passé par une école d'ingé généraliste pour faire de tels conseils ??

    Bouigs
    On va clore ce débat stérile qui tourne aux attaques personnelles...

  32. #26
    tenSe

    Re : Mon projet d'orientation

    Voui, la ça vire à l'attaque personnelle de mon (bien aimé) prof de chimie ^^.
    Je dirais seulement que pour moi seules les voies ENS et fac comptent. Le reste passe à la trappe ce qui cloture le débat. Je vais me préparer pour l'agreg par la voie fac (en tentant d'intégrer les ENS par toutes les voies disponibles pour les élèves de fac), et pourquoi pas si je l'ai du premier coup, m'orienter vers un doctorat. Merci pour votre aide un peu...agitée .

  33. #27
    bouigs

    Re : Mon projet d'orientation

    Citation Envoyé par hx3 Voir le message
    On va clore ce débat stérile qui tourne aux attaques personnelles...
    Pourquoi refuses tu la discussion ? Tu as le droit de défendre tes opinions, du moment que restes courtois et que tu évites les clichés.

    A aucun moment je ne t'attaque personnellement, je te demande juste sur quoi tu te bases pour conseiller tes élèves, si tu connais le fonctionnement des écoles dont tu parles ?

    Pour finir, le débat n'est pas stérile, puisque pour beaucoup de taupins (et de profs ), les termes "écoles généralistes" et "écoles spécialisées" sont assez mal compris.

    Bouigs

  34. #28
    hx3

    Re : Mon projet d'orientation

    Citation Envoyé par bouigs Voir le message
    je te demande juste sur quoi tu te bases pour conseiller tes élèves, si tu connais le fonctionnement des écoles dont tu parles ?
    Je répondrai juste sur ce point. Un élève qui a un projet précis trouvera des infos de la part de nos anciens élèves sur les écoles de son choix. Je lui conseille de creuser la question pour vérifier que cela correspond à ses attentes. Mais en général, ces élèves ne sont pas trop demandeurs de conseils, juste de précisions.
    Si un élève n'a pas d'idée particulière, et qu'il en a le niveau, je lui conseille de viser une école généraliste. Ca lui laisse le temps de réfléchir et de choisir sa spécialisation dans le réseau concerné. Ca lui permettra aussi de changer de spécialité plus facilement plus tard. C'est faisable pour tout ingénieur mais plus facile quand on sort d'une école généraliste. Il y a des spécialités qui sont bien représentées dans les écoles d'ingé généralite. Je pense en particulier à l'informatique.
    J'ai cette démarche pour deux raisons. La première est que personnellement, j'ai mis du temps à trouver ma voie, et je suis très content d'avoir fourni les efforts pour ne me fermer aucune porte.
    La seconde est que nos élèves en particulier n'envisage pas forcément une école généraliste non pas par choix mais parce qu'ils ne s'en sentent pas capables. Ce ne sont pas des élèves préformatés par un milieu où les parents inculquent depuis tout petit : "tu feras les ponts mon fils!". Ils peuvent même croire qu'aux ponts, on fait des ponts (et aux mines?). Or ces écoles ne doivent pas être à mon sens réservées aux "enfants de". Il convient donc de ne pas alimenter la croyance qu'être ingénieur, "c'est déjà pas mal sachant d'ou tu viens". Les écoles formant les grands cadres de l'industrie doivent recruter dans tous les milieux sociaux.
    Tout ça est certainement subjectif, mais si les prépas ne servent qu'à faire des fils de cadres des cadres, pourquoi en faire un service public?
    J'espère que tu comprend mieux le sens de ma démarche.

  35. #29
    bouigs

    Re : Mon projet d'orientation

    Citation Envoyé par hx3 Voir le message
    Un élève qui a un projet précis trouvera des infos de la part de nos anciens élèves sur les écoles de son choix. Je lui conseille de creuser la question pour vérifier que cela correspond à ses attentes.
    Pour avoir fréquenté les fameux forums de prépa, les spé interrogent surtout les "anciens" sur la manière dont ils ont vécu le concours, et sur la vie étudiante de l'école. Les débouchés ? Ils ne se posent pas trop de question dessus puisque beaucoup de profs (et là, tu ne pourras pas me contredire) tiennent des discours fondés sur de réelles légendes urbaines : "si tu fais Centrale, X, les Arts ou autre, tu pourras faire n'importe quel métier d'ingénieur plus tard". Mais souvent, ces profs n'ont jamais mis les pieds en école...puisqu'ils sortent souvent de l'ENS et ne font que répéter ce que leur profs de prépa leur disaient.
    Qui plus est, ce discours paraît assez bizarre puisque souvent les mêmes profs disent : "travaillez maintenant, et après vous serez vraiment tranquille en école". Comment une école demandant peu de travail personnel peux former un ingénieur adaptable à n'importe quel métier ??

    Citation Envoyé par hx3 Voir le message
    Mais en général, ces élèves ne sont pas trop demandeurs de conseils, juste de précisions.
    C'est vrai. Qui plus est, il se pose le problème de la véracité des information. Il est rare qu'un ancien vienne à un forum et dise que son école est nulle et qu'il aurait mieux fait de doubler sa spé. Très souvent, on a tendence à enjoliver notre école, en donnant exactement les réponses attendues : "mais oui, le travail que tu fournis chaque jour en prépa est celui que tu dois fournir en 1 mois en école", "les fêtes étudiantes sont géniales", "oui, il y a une école d'infirmière à côté et elles sont toutes célibataires" (toutes ces réponses sont véridiques : on me les a données lors de forum de prépa).

    Citation Envoyé par hx3 Voir le message
    Si un élève n'a pas d'idée particulière, et qu'il en a le niveau, je lui conseille de viser une école généraliste. Ca lui laisse le temps de réfléchir et de choisir sa spécialisation dans le réseau concerné.
    Il faut quand même préciser qu'une école est généraliste mais qu'un diplôme ne l'est pas. Il y a toujours une dominante. Le problème est que dans ce type d'écoles, c'est pas forcé que tu arrives à aller dans la spé que tu aimes. Tu peux avoir donc au final un diplôme d'école généraliste mais spécialisé dans un domaine que tu n'aimes pas.
    Pour finir, il faut vraiment insister sur le fait que le niveau en science dans les écoles généraliste n'est pas très élevé. De toute façon, l'administration de ces écoles fait tout sont possible pour aiguiller ses élèves vers des fonction de manager (où dans ce cas là, on est bien d'accord, être pointu dans un domaine scientifique n'est pas utile). La preuve ? Prend le cas de Centrale Paris où les seuls cours obligatoires sont ceux de gestion et d'éco. Et si tu souhaites avoir un cursus plus scientifique, tu dois faire un master dans la fac d'à côté !

    Citation Envoyé par hx3 Voir le message
    Ca lui permettra aussi de changer de spécialité plus facilement plus tard. C'est faisable pour tout ingénieur mais plus facile quand on sort d'une école généraliste.
    Oui et non. Pour des postes de manager, tu peux il est vrai changer de secteur d'activité. Mais pour les postes type "ingénieur d'étude", il est quand même dur de passer du génie méca au génie électrique

    Citation Envoyé par hx3 Voir le message
    J'ai cette démarche pour deux raisons. La première est que personnellement, j'ai mis du temps à trouver ma voie, et je suis très content d'avoir fourni les efforts pour ne me fermer aucune porte.
    Mais tu ne réponds pas directement à la question. As tu dans ton parcours fréquenté une école d'ingé généraliste, et donc dans ce cas, fort de ton expérience, tu peux conseiller cette voie à tes élèves voulant être agrégés mais avoir un diplôme d'ingé comme roue de secours ? Ou bien ne répètes-tu ce qu'on entend en prépa depuis des années sur la suprématie des écoles généralistes devant les écoles spécialisées ?

    Citation Envoyé par hx3 Voir le message
    La seconde est que nos élèves en particulier n'envisage pas forcément une école généraliste non pas par choix mais parce qu'ils ne s'en sentent pas capables.
    Je peux pourtant te citer des écoles spécialistes réservées aux "meilleurs" étudiants de prépa : ensimag, enspg...

    Citation Envoyé par hx3 Voir le message
    Ce ne sont pas des élèves préformatés par un milieu où les parents inculquent depuis tout petit : "tu feras les ponts mon fils!". Ils peuvent même croire qu'aux ponts, on fait des ponts (et aux mines?). Or ces écoles ne doivent pas être à mon sens réservées aux "enfants de". Il convient donc de ne pas alimenter la croyance qu'être ingénieur, "c'est déjà pas mal sachant d'ou tu viens". Les écoles formant les grands cadres de l'industrie doivent recruter dans tous les milieux sociaux.
    Tout ça est certainement subjectif, mais si les prépas ne servent qu'à faire des fils de cadres des cadres, pourquoi en faire un service public?
    J'espère que tu comprend mieux le sens de ma démarche.
    Là par contre, j'ai perdu le fil ! En quoi cela intervient il dans notre différence de point de vu concernant l'orientation en école généraliste ou spécialisée pour un étudiant désirant préparer plus tard l'agreg ??

    Bouigs

Discussions similaires

  1. mon projet d'association
    Par assoc-help-me dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 0
    Dernier message: 18/06/2007, 08h39
  2. mon projet en cours
    Par filth666.dani dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 11/02/2007, 17h58
  3. Description de mon projet
    Par jayibee dans le forum Électronique
    Réponses: 10
    Dernier message: 26/08/2006, 22h41
  4. J_fet help pour mon projet
    Par jona38 dans le forum Électronique
    Réponses: 0
    Dernier message: 27/10/2005, 14h35
  5. Mon projet (télescope)
    Par Davlaf dans le forum Archives
    Réponses: 7
    Dernier message: 11/05/2004, 02h08