Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 27 sur 27

Master après une licence géosciences: oui mais lequel?



  1. #1
    Zircon

    Exclamation Master après une licence géosciences: oui mais lequel?

    Salut à tous!

    Je suis actuellement étudiant en L3 de Sciences de la Terre et de l'Environnement à Perpignan.
    L'heure devenant très pressante, et étant toujours très indécis quant à la suite que je vais donner à mes études, je me permets d'exposer ici ma situation, en espérant recueillir des témoignages, des avis, sinon des conseils sur quoi faire après ma licence !

    Je suis vraiment paumé: en effet, plus je me penche sur le problème, plus les solutions éventuelles pour l'année prochaine deviennent nombreuses, et plus je patauge...
    Cependant, il y a certaines choses que je sais :
    - tout d'abord, je sais que j'aime ce que je fais. J'ai globalement vraiment aimé les différentes matières liées aux géosciences abordées durant ma licence: environnements sédimentaires, stratigraphie, géochimie, géologie marine, géophysique, paléontologie, pétrologie,... En fait, il n'y a que pour l'hydrogéologie, que je n'ai pas accroché (bonne base hein!)
    - ensuite, je sais que je veux continuer vers un master, pas question pour moi d'arrêter à l'obtention de la licence
    - je sais que je veux me barrer de Perpignan !! je sais aussi que comparée à d'autres, la licence géosciences de Perpignan n'est pas au top...
    - je pense savoir que je veux faire un master recherche (en étant conscient de ce que cela implique à priori: thèse etc...). En effet, l'univers de la recherche m'attire vraiment. L'idée de contribuer a l'évolution des connaissances d'un domaine, tout ça... Une imagerie peut-être un peu enfantine me direz-vous! Mais bon, pour l'instant c'est mon moteur, ce qui me stimule...


    Ce qu'hélas, je ne sais pas, c'est quel master (plutôt recherche, donc), faire, ni où ! Comme ma licence est assez large, elle a embrassé pas mal de domaines, sans jamais les approfondir assez à mon goût (sauf en hydro, pour ceux qui suivent ).

    Du coup je me suis renseigné sur plusieurs pistes. J'en ai parlé avec mes profs, j'ai contacté divers responsables de formations dans d'autres universités, mais au jour d'aujourd'hui, je suis toujours au point mort !

    Parmi les 4 formations que je retiens aujourd'hui:
    - master Géosciences océan, à Brest;
    - master STEP (Sciences de la Terre, de l'Environnement et des Planètes), à Jussieu, en spécialité géologie ou géophysique;
    - master ENVOLH (Environnement, océaographie littorale et hauturière) à Bordeaux;
    - master Réservoirs Géologiques, à Montpellier (recommandé par mes profs niveau débouché, mais bon, ça ne vaut pas plus que ça ne vaut).

    Les deux premiers me tentent le plus, niveau thématique... Mais je veux bien avoir vos avis sur les deux derniers !
    Pour Paris, il paraît qu'au niveau des masters STEP, il y a possibilité, sous certaines conditions, d'en changer en cours de formation (5 masters recherche proposés), et même une possibilité, en M2, de rejoindre un parcours dit "planétologie en IDF" (vos avis sur ce point m'intéressent aussi beaucoup)! Donc en se lançant dans un M1 STEP, il semblerait qu'on minimise les risques de se planter, de par les possibilités de réorientation en cas de pépin...

    J'en suis actuellement là, ne sachant trop pour quelle discipline "craquer"... Il va de soi que je n'aurai pas le temps de faire des stages avec des spécialistes en chacune (géophy, océano,...), donc cette réponse est à proscrire



    Si ce pavé vous parait fouillis, pour résumer: j'attends des témoignages sur les diverses formations citées (vécu, cursus par la suite, plans à éviter,...), éventuellement des propositions, et plus éventuellement encore, que l'on me chuchote à l'oreille quelles sont les vraies questions à se poser, afin de choisir la bonne discipline dans laquelle on veut approfondir ses connaissances, et éventuellement consacrer 40 ans de sa vie si la formule fait mouche


    Accessoirement (et je finirai là-dessus, ouf), certains de mes profs (une minorité cependant) ont eu un discours extrêmement pessimiste, voire décourageant, sur la recherche en elle-même, suggérant plutôt un master pro, et disant à demi-mots que les organismes de recherche publique ne recruteraient plus dans un avenir très proche...
    Esprits chagrins, ou réalistes selon vous?

    -----

    Dernière modification par Zircon ; 28/02/2008 à 04h37.

  2. Publicité
  3. #2
    bratisla

    Re : Master après une licence géosciences: oui mais lequel?

    Yop.

    Tu ne nous limites pas vraiment en tapant si large surtout que les géosciences, c'est vaste, et il y a peu à voir entre géophysique et sédimentologie.

    Déjà, le choix entre master pro et master recherche + thèse.
    Alors, je vais casser ton moteur, mais les places pour avoir un poste de recherche en géosciences c'est juste chaud ... enfin, plutôt aléatoire. La géophysique/modélisation numérique, c'est la mort ; pour le reste, tout dépend fortement des départs à la retraite/rapports de force dans les différents labos. Si tu tiens vraiment à avoir un poste de chercheur, il te faut dès maintenant trouver un master avec un directeur de thèse qui te pistonnera activement, peu importe le domaine, et préparer dans ton agenda un séjour postdoctoral (à l'étranger de préférence) et au moins une publi dans une revue de rang A (pour être qualifié). Honnêtement, vu la loterie que ça peut être, je conseille plutôt d'abandonner cette idée, ou si vraiment tu es motivé de ne jamais prendre ce qu'on te dit pour argent comptant et toujours croiser les sources. Toujours.

    Ensuite, les masters recherche, ceux que je connais, et leurs dominantes
    - le "plus évident" est l'IPGP, vu le battage médiatique. Bon, c'est Paris, donc pour se loger c'est la misère noire - des masters équivalents en niveau existent par ailleurs. Si vraiment y'a un sujet de thèse qui t'intéresse avec un chercheur précis (Nikolai Shapiro est bien dynamique), tu peux y aller
    - en géophysique pure et dure, le master de Grenoble, ou le master de Strasbourg
    - en volcano, le master de Clermont-Ferrand
    - à Montpellier, il y a un master recherche terre et environnement, plus axé sur la géologie et le SIG - et la sédimento. A Montpellier tu vas en bouffer de la sédimento. (je ne rentre pas dans les détails, sinon ça va se terminer en gueulante)
    - à Brest, le master de géosciences marines, mais bon les débouchés sont plus que maigres
    - pourquoi ne pas partir à l'étranger, genre ETH Zurich ? Très bonne formation, et débouchés plus faciles parce que formation à l'étranger où l'on ne considère pas les bac+8 comme de la m.....

    Pour les master pro, le mieux est de viser ceux partenaires de boîtes qui embauchent. Je déconseille de viser Total, qui se traîne une réputation exécrable en partie justifiée (stagiaires, etc.). Des boites comme Schlumberger, CGG Veritas, ou des bureaux d'étude en géologie/géotechnique sont plus solides. Après, je connais mal les master pro, sauf celui de Montpellier (où j'ai enseigné ) qui a un niveau d'étudiants un peu bof bof.

    A noter un dernier bon plan, que je conseille vraiment : tu peux faire un master recherche orienté géophysique/géologie applicable, et te trouver une bourse CIFRE en collaboration avec une entreprise. Il faut juste éviter les CIFRE en collaboration avec des chantiers de forage de tunnel : ce sont des partenariats public-privé qui se dissolvent dès que le chantier est terminé ; sinon c'est du tout bon, bonne formation généraliste (je conseille un minimum de géophysique, pour avoir un bagage physique et mathématique utile minimal ) + bonne thèse en entreprise sur des sujets sympas AVEC cotutelle (donc si l'un des codirecteurs est odieux tu te rabats sur l'autre) = le pied.

    A peu près tous les conseils que je peux donner. Enfin, je pourrais être plus particulièrement précis sur certaines personnes à éviter en géophysique, mais pas de diffamation publique sur un forum

  4. #3
    Zircon

    Re : Master après une licence géosciences: oui mais lequel?

    Tout d'abord, merci pour ta réponse! Je n'ai vraiment rien contre le fait qu'on réponde à mon pavé par des pavés, bien au contraire

    J'ai bien conscience que le champ de discussion que j'ouvre est vraiment XXXL, mais j'espère qu'il se réduira grâce aux différents conseils et que très prochainement j'y verrai beaucoup plus clair


    Ta réponse me permet de préciser quelques nouveaux paramètres:

    - partir à l'étranger au cours de mon cursus ne me fait pas vraiment peur, mais j'avoue appréhender s'il faut le faire dès le M1... De plus, mon niveau en allemand s'est... évaporé depuis la terminale, et celui en anglais est tout ce qu'il y a de plus passable, mais je suppose qu'une immersion totale fait faire plus de progrès que 3h de cours hebdo avec un prof qui s'en fout un peu

    - pour Strasbourg, tu ne parlerais pas par hasard de la formation de l'EOST? J'ai regardé leur formation de près y a quelques jours, et ça m'a pas particulièrement emballé, ni refroidi, donc pourquoi pas Par contre j'ai vu qu'ils prenaient les gens sur dossier dès le M1, d'où ma question: mon dossier, en gros, c'est 11 de moyenne à tous les semestres. Avec à chaque fois une mention (AB ou B) dans les UE "géosciences", et des cartons énormes dans les UE "remplissage d'ECTS" (génétique des populations, biologie végétale, classification et organisation du vivant,...), et au final, grâce aux compensations, ça passe! Donc ils regardent le détail des notes? Ou voir "11" et "Perpignan", ça fait atterrir directement dans la corbeille ?

    - le master recherche, j'ai envie de le faire par intérêt personnel, mais aussi et surtout pour avoir un boulot après , donc c'est actuellement mon critère prédominant: ne pas aller dans un truc bouché de chez bouché, qui ne permettra de ne dégager aucune équivalence à bac+5 ! Sans ça, je ne me poserais pas tant de questions, je me lancerais dans un master planétologie (celui de Nantes, ou le parcours dès M2 en IDF), car c'est vraiment ce qui me rend le plus curieux, mais niveau embauche après... Bref, je sais que le choix que je suis en train de faire risque de ne pas faciliter ma future embauche, mais je n'ai pas l'intention de la rendre carrément impossible

    - la bourse CIFRE, ça me semble intéressant en effet. Je suppose que le master conditionne énormément ça: avec le master océan de Brest, doit pas y avoir beaucoup de bourses de ce genre pour les doctorants... Sinon, en admettant que je fasse un master géophy/géologie appliquée/télédétections/..., la bourse CIFRE en elle-même, elle se décroche comment? Je pense qu'il y a sélection des meilleurs dossiers par les entreprises, mais encore? Y a des universités qui ont des partenariats, ce genre de choses?


    Sinon pour les personnes ou endroits à éviter, je veux bien des noms en MP... Bien sûr, comme tu me l'as dit, j'essaierai de croiser les données, mais j'en tiendrai compte dans tous les cas

  5. #4
    bratisla

    Re : Master après une licence géosciences: oui mais lequel?

    (bon, je n'avais pas vu que tu avais ciblé des masters. Honte sur moi)

    - l'anglais, je l'ai bossé en 1) lisant des règles de wargame (mode ASL hardcore) 2) en jouant avec des anglophones et en communiquant avec TeamSpeak (mode ww2online hardcore) Quand tu es motivé ("omfg panzer running nw your position, burn his ass"-accent texan- "euh ouat ?"-accent français) tu apprends vite. Reste le gros problème du support financier, le meilleur plan restant de partir avec les bourses Erasmus.

    - pour l'EOST, je ne sais pas ... tente ta chance, je pense que ça vaut le coup. En tout cas les étudiants qui sortent de cette formation sont très bons amha (je n'ai pas fait ladite formation, hein, je constate juste les résultats)
    - un master recherche pas trop "exotique" n'est pas forcément un boulet pour ton embauche future, au contraire : certains masters recherche proposent des formations méthodologiques uniques (inversion, gravimétrie). Ca serait bien tout de même de tenter de faire le stage de M1 en entreprise, et réserver le stage de M2 pour goûter à la recherche et voir si ça vaut le sacrifice ou pas , mais c'est mon avis personnel.
    - les bourses CIFRE : voici le site "officiel" http://www.anrt.asso.fr/fr/espace_ci...il.jsp?index=2
    je ne sais pas comment on est au courant "des bons plans", je pense que c'est surtout un réseau de relations à tisser. Mais, dans mon ancien labo, sur 6 thésards, il y en avait 2 en cifre (dont un qui a fini par racheter son entreprise ), donc dans un labo dynamique, même en sciences de la Terre (un des deux thésards était géologue pur), c'est jouable

    pour les masters cités en premier post
    - géosciences marines Brest : j'ai peu d'infos, je peux me renseigner facilement. Avantage, c'est dans un cadre superbe, défaut je crois que c'est un master assez peu côté ...
    - master à Jussieu : master de l'IPGP, avec des cours de l'IPGP, forcément ça en jette sur le cv. C'est à Paris (donc problèmes afférents pour le logement), mais avoir un cours avec le Maître Tarantola qui claque ses bretelles en faisant un cours de méthodes inverses, c'est le top.
    - master réservoirs à Montpellier : bons débouchés sans doute, avec le chef du master qui est un ancien de Total et qui est passé professeur, et des besoins réels notamment pour la gestion des reservoirs gazeux et pétroliers mais aussi des aquifères. Après, il se trouve que j'y ai donné un cours (que j'ai un peu foiré, rapport au traitement du signal qui n'est pas bien passé, trop "matheux", mea culpa). Mon avis perso : le niveau géophysique est un peu faible puisque le prof de gravimétrie (Roger Bayer, un bon) va bientôt partir à la retraite, et que le prof qui s'occupait de la sismique est parti à Strasbourg (ce qui fait que je l'ai remplacé), et la sédimento prend une place un peu trop importante par rapport aux besoins. Cf le message perso pour avoir des premiers contacts sur place.
    - je rajouterais le master de géophysique à Grenoble (que je connais bien aussi), d'un bon niveau, bien implanté dans la géologie alpine, en choisissant bien ses modules ; par contre, c'est bien un master recherche assez pointu.

    Voilà voilà.

  6. #5
    judogirl

    Re : Master après une licence géosciences: oui mais lequel?

    Salut,
    je vais essayer de t'aider avec mes quelques connaissances... Bon déjà pour Bordeaux et Montpellier désolée j'ai pas d'infos..

    Pour Brest:
    le master Géosciences océans regroupe comme son nom l'indique toutes les thématiques qui touchent à l'océan... Tu peux donc avec le jeu des options te spécialiser en géophysique, sédimento ou géochimie marine ! A savoir que qui dit océans dit bateaux, si ce que tu aime c'est voir de tes propres yeux les structures c'est pas le bon plan, on a rarement vu un plongeur aller à 3000m de fond pour observer une dorsale par exemple . Si tu poursuit en thèse dans le domaine marin ça impliquera peut-être des campagnes en mer, ça parait logique mais autant le dire au cas où ça ne te tenterai pas du tout !! Sinon pour rejoindre Bratisla le cadre est super ! Les cours de Master ont lieu à l'IUEM et non pas à l'université donc vraiment au bord de la mer (petite plage à 50m)

    Pour Paris:
    Le cadre de vie est tout de suite moins sympa (encore que il y en a qui aiment...). Le master en lui même est constitué d'un paquet d'options allant de la sédimento à la volcano en passant par les planètes donc là encore tu as la possibilité de te spécialiser au grès de tes envies. La label IPGP peut peut-être un avantage au moment de postuler pour les thèses (je dis peut-être car je n'en suis pas sure...) ou du moins faciliter les contacts !

    Sinon de mémoire je crois qu'en M2 à Brest il y a environ 8 étudiants et à Paris environ 15.

    Sache quand même que le passage de M1 à M2 n'est pas cloisonné ! Tu peux faire ton M1 à un endroit et ton M2 dans un autre (à condition bien sur que ton dossier soit accepté). C'est personnellement ce que j'ai fait et ça n'a pas posé de problèmes d'adaptation ou de continuité entre les cours des 2 années !

    Voilou, j'espère avoir pu t'aider un peu !
    Bon courage

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Zircon

    Re : Master après une licence géosciences: oui mais lequel?

    Déjà, vraiment merci à vous deux, c'est exactement le genre de contribution que j'espérais en créant ce topic !

    Pour Brest, c'est justement l'aspect bateaux/campagne en mer (pas toute l'année, mais ponctuellement) qui m'intéresse comme perspective professionnelle, en plus du thème "géologie marine": j'adore naviguer. On a eu un stage de quelques jours en mer et j'ai adoré l'ambiance à bord, même si le bateau était relativement petit (le Tethys II, de la flotte INSU/CNRS, si vous connaissez...). Par ailleurs j'ai navigué quelques fois à l'époque avec un ancien pote sur son voilier, et c'est vraiment quelque chose que j'aime, et qui fait que j'ai retenu ce master brestois !

    Pour Paris, j'en suis natif, et j'aime beaucoup y être (y étudier et y passer l'essentiel de l'année, ça sera sûrement moins fun qu'y aller pour pour les vacances voir la famille, ceci dit ), et j'ai quelques solutions logement possibles, au moins temporairement, chez des oncles etc... donc ça enlève de suite un des gros points noirs soulevé à juste titre par Bratisla !
    Allez, j'arrête mon 3615-ma-life, mes pavés ont pas besoin de ça...

    J'ai regardé le master de Grenoble: il a effectivement l'air très très axé géophysique "dure", ça me fait un peu peur à vrai dire...

    Pour Montpellier, des éléments nouveaux font que je mets de côté durablement cette possibilité, mais je n'en dirai pas plus

    Bratisla, si tu peux réellement avoir plus d'infos sur Brest et me les communiquer (niveau ambiance, devenir des anciens étudiants, proportion prise en thèse,... par exemple), je t'en serai très reconnaissant! "On" m'a dit qu'avant, l'université s'entendait très bien avec l'IFREMER, mais qu'en ce moment c'est en train de mal tourner, et la qualité ainsi que la côte de la formation pourraient en pâtir... Mais je prends tout ce qui vient de ce "on" avec énormément de recul, et avec des pincettes (prof un peu aigri, coutumier du fait de pratiquer le règlement de comptes via étudiants interposés...).

    Judogirl: tu es passée de quel M1 dans quelle université à quel M2 (dans quelle autre université, le cas échéant)?

  9. Publicité
  10. #7
    judogirl

    Re : Master après une licence géosciences: oui mais lequel?

    Citation Envoyé par Zircon Voir le message
    Bratisla, si tu peux réellement avoir plus d'infos sur Brest et me les communiquer (niveau ambiance, devenir des anciens étudiants, proportion prise en thèse,... par exemple), je t'en serai très reconnaissant! "On" m'a dit qu'avant, l'université s'entendait très bien avec l'IFREMER, mais qu'en ce moment c'est en train de mal tourner, et la qualité ainsi que la côte de la formation pourraient en pâtir... Mais je prends tout ce qui vient de ce "on" avec énormément de recul, et avec des pincettes (prof un peu aigri, coutumier du fait de pratiquer le règlement de comptes via étudiants interposés...).
    Je suis en thèse à Brest et j'avoue de pas être au courant de problèmes avec l'ifremer... Mais bon faut que j'ai autre chose à faire de mes jounées que de m'occuper de ce genre de guéguerre interne
    Point de vue étudiant j'ai pas fait mes études là donc je ne sais pas trop mais vu de l'extérieur l'ambiance à l'air bonne ! Chaque année en moyenne 2 thèses sont proposés par le labo et en 2007 aucun étudiant de Brest n'est resté (apparemment les sujets ne leurs convenaient pas) mais si tu te tape un bon dossier y'a donc des chances que tu puisse poursuivre ici

    Citation Envoyé par Zircon Voir le message
    Judogirl: tu es passée de quel M1 dans quelle université à quel M2 (dans quelle autre université, le cas échéant)?
    J'ai un fait un M1 Biologie-Géologie (formation des profs de SVT) à Nancy et ensuite le M2 Volcanologie de l'université Paris XI (Orsay). Comme tu vois y'a pas grand chose à voir entre les 2 et je dirai même que je partais avec un "handicap" par rapport à mes camarades et pourtant ça c'est très bien passé !


    PS: si j'ai l'air de prêcher pour ma paroisse j'en suis désolée, je peux juste parler de ce que je connait...

  11. #8
    Zircon

    Re : Master après une licence géosciences: oui mais lequel?

    Citation Envoyé par judogirl Voir le message
    Je suis en thèse à Brest et j'avoue de pas être au courant de problèmes avec l'ifremer... Mais bon faut que j'ai autre chose à faire de mes jounées que de m'occuper de ce genre de guéguerre interne
    Point de vue étudiant j'ai pas fait mes études là donc je ne sais pas trop mais vu de l'extérieur l'ambiance à l'air bonne ! Chaque année en moyenne 2 thèses sont proposés par le labo et en 2007 aucun étudiant de Brest n'est resté (apparemment les sujets ne leurs convenaient pas) mais si tu te tape un bon dossier y'a donc des chances que tu puisse poursuivre ici



    J'ai un fait un M1 Biologie-Géologie (formation des profs de SVT) à Nancy et ensuite le M2 Volcanologie de l'université Paris XI (Orsay). Comme tu vois y'a pas grand chose à voir entre les 2 et je dirai même que je partais avec un "handicap" par rapport à mes camarades et pourtant ça c'est très bien passé !


    PS: si j'ai l'air de prêcher pour ma paroisse j'en suis désolée, je peux juste parler de ce que je connait...
    Ok merci d'avoir pris la peine de répondre!
    Tu sais ce qu'ils sont devenus, les étudiants en M2 de 2007? Thèse ailleurs, réorientation,...? Je demande, parce que j'aimerais vraiment savoir quelles sont les possibilités de hm... reclassement, on va dire, une fois ce master recherche effectué!

  12. #9
    judogirl

    Re : Master après une licence géosciences: oui mais lequel?

    Va voir sur ce site: http://www.univ-brest.fr/deagm/index.htm
    Tu y as la présentation détaillé du Master, les sujets de stage et le devenir des étudiants (en allant dans débouchés). Bon y'a pas encore la promo 2007 dedans mais ça peut donner une idée !

  13. #10
    Zircon

    Re : Master après une licence géosciences: oui mais lequel?

    J'avais regardé ce site il y a quelques temps, pour la présentation du Master, mais j'avais même pas remarqué qu'il y avait une rubrique débouchés/devenir des étudiants

    Un point qui m'interpelle cependant: sur la page d'accueil, il y a des tableaux sur le bilan des années antérieures du Master GO. Environ la moitié des étudiants en M1 ne poursuivent pas en M2... De leur propre gré (réorientation,...), ou alors leur candidature pour le M2 n'est pas retenue (à cause d'un mauvais dossier) ?
    En admettant que quelqu'un puisse répondre à cette question

  14. #11
    judogirl

    Re : Master après une licence géosciences: oui mais lequel?

    A mon avis il doit y avoir un peu des 2...
    Dans les M1 qui ne vont pas en M2 à Brest il doit y avoir des gens qui sont partis en M2 ailleurs, des gens qui ont choisi d'arrêter et des gens qui n'ont pas été pris dans le M2 de leur choix (Brest ou autres)...
    Mais ça je pense que c'est vrai pour tous les master vu que le passage M1-M2 n'est pas automatique, il se fait sur dossier... Faire un M1 dans une université ne garantit pas que tu y fera ton M2 car les places en M2 sont limités souvent volontairement (rien ne sert d'en prendre 30 en M2 si on sait que 90% d'entre eux ne pourront pas poursuivre en thèse). D'où l'intérêt de s'assurer un bon dossier pour avoir le choix (et ne pas être obligé de faire un M2 par défaut) et de postuler à plusieurs M2 au cas où

  15. #12
    Zircon

    Re : Master après une licence géosciences: oui mais lequel?

    Ok!
    Et donc le M2 GO de Brest semble assez "ouvert à l'extérieur", puisque en M2 l'effectif d'étudiant est nettement supérieur au nombre d'étudiants en M1 GO passant en M2...
    Bien bien, je poursuis mes investigations! J'ai d'ailleurs appris qu'un chercheur de l'IFREMER, qui a d'ailleurs donné des cours dans le cadre du master océan de Brest, venait d'arriver à la fac de Perpignan, je vais essayer de prendre RDV avec lui à la rentrée, voir ce qu'il peut m'en dire...

  16. Publicité
  17. #13
    judogirl

    Re : Master après une licence géosciences: oui mais lequel?

    Citation Envoyé par Zircon Voir le message
    Bien bien, je poursuis mes investigations! J'ai d'ailleurs appris qu'un chercheur de l'IFREMER, qui a d'ailleurs donné des cours dans le cadre du master océan de Brest, venait d'arriver à la fac de Perpignan, je vais essayer de prendre RDV avec lui à la rentrée, voir ce qu'il peut m'en dire...

    Excellente idée !!
    n'hésite pas non plus à prendre contact avec les responsables des différents master qui t'intéresse (en gardant à l'esprit que leur avis est souvent un peu subjectif )

  18. #14
    Zircon

    Re : Master après une licence géosciences: oui mais lequel?

    Citation Envoyé par judogirl Voir le message
    Excellente idée !!
    n'hésite pas non plus à prendre contact avec les responsables des différents master qui t'intéresse (en gardant à l'esprit que leur avis est souvent un peu subjectif )
    Je l'ai fait, mais pour certains, je me demande s'ils sont trèèès longs à répondre, ou s'ils ne répondront pas du tout

  19. #15
    Zircon

    Re : Master après une licence géosciences: oui mais lequel?

    Alors alors...
    J'ai rencontré le prof nouvellement arrivé à Perpignan, de l'IFREMER, qui était auparavant à Brest.
    Contact très sympathique, mais qui me laisse toujours un peu dans le flou... En effet, il s'est montré très encourageant sur le thème "si quelque chose vous intéresse, lancez vous à fond dedans, cela ne sera jamais du temps perdu! Puis vous m'avez l'air motivé, c'est très bien ça !".
    Très aimable et optimiste donc, mais mes questionnements personnels demeurent... Il m'a encouragé aussi bien pour l'IPGP que pour Brest, disant que le choix se situe surtout au niveau de la thématique, mais ça je le savais... Ça fait plaisir, mais j'avance pas pour autant

    Finalement, j'ai plus l'impression qu'on va décider à ma place: je vais "candidater" pour différentes formations (à l'heure actuelle, je pense à 2 masters STEP avec l'IPGP -géophysique et géologie-, au master Géosciences Océan à Brest, et sans doute un master Géosciences à Paris VI). Et comme mon dossier n'a rien de formidable (toujours la mention dans les UE typiquement "géol", et un rang dans la promo entre 1er et 2ème -sur une quinzaine-, mais une moyenne stagnant à 11 à cause de matières alakon...) et qu'en plus il vient de Perpignan (pas de plus-value à ce niveau là)... J'irai là où on voudra bien de moi

    A moins qu'un déclic tardif...
    Dernière modification par Zircon ; 08/03/2008 à 05h08.

  20. #16
    judogirl

    Re : Master après une licence géosciences: oui mais lequel?

    Citation Envoyé par Zircon Voir le message
    J'irai là où on voudra bien de moi
    Essai quand même de réfléchir à ce que tu fera si tu es pris partout parce que les réponses tomberont toutes en même temps et tu n'auras pas forcément beaucoup de temps pour te décider (et prendre une décision précipité est le meilleur moyen de se tromper )

  21. #17
    Professeur Ulc

    Re : Master après une licence géosciences: oui mais lequel?

    Citation Envoyé par judogirl Voir le message
    Je suis en thèse à Brest et j'avoue de pas être au courant de problèmes avec l'ifremer... Mais bon faut que j'ai autre chose à faire de mes jounées que de m'occuper de ce genre de guéguerre interne
    Point de vue étudiant j'ai pas fait mes études là donc je ne sais pas trop mais vu de l'extérieur l'ambiance à l'air bonne ! Chaque année en moyenne 2 thèses sont proposés par le labo et en 2007 aucun étudiant de Brest n'est resté (apparemment les sujets ne leurs convenaient pas) mais si tu te tape un bon dossier y'a donc des chances que tu puisse poursuivre ici



    J'ai un fait un M1 Biologie-Géologie (formation des profs de SVT) à Nancy et ensuite le M2 Volcanologie de l'université Paris XI (Orsay). Comme tu vois y'a pas grand chose à voir entre les 2 et je dirai même que je partais avec un "handicap" par rapport à mes camarades et pourtant ça c'est très bien passé !


    PS: si j'ai l'air de prêcher pour ma paroisse j'en suis désolée, je peux juste parler de ce que je connait...
    @Judogirl : Je savais pas qu'il y avait un master volcano à paris (11).
    Je croyais qu'il y en avait qu'un seul en france, à clermont.

    Ca m'intéresse; en gros ça débouche sur quoi? Ya que la poursuite en thèse pour la recherche; ou alors la prévention des risques?
    On m'avait dit que c'était la filière la plus bouchée ...

    Et tu fais quoi comme thèse? De la volcano à Brest??? Non je pense pas. C'est quoi le titre de ta thèse?
    Ca m'intéresse beaucoup.


    @Zircon : hey c'est toi mec?
    Bah oui c'est toi. Tu veux faire un master? , t'as pas était foutu d'avoir le 1er semestre (de L1); et là t'es à 10,6 ; c'est ça un futur chercheur?
    Non mais, on y arrivera jamais ! hahaha !!

    En tous cas moi je suis quasi sûr là; je vais très certainement faire le master de Brest.
    Même s'il y pleut souvent, celà me permettra de voir des beaux couchers de soleil.
    Et puis les locaux ont l'air sympa.

    Oui, indéniablement c'est le master qui me convient !



    Non mais plus sérieusement :

    Quels sont les rapports avec l'IFREMER ?
    Est-ce que les stages faits à l'université sont en collaboration avec l'IFREMER?
    Y a t-il beaucoup d'intervenants en cours avec ces derniers?
    Proposent t-ils un nombre conséquent de thèses?
    Est t-il facile d'obtenir une bourse pour la thèse? (notamment avec ce master de brest)
    Est-il facile de trouver du boulot avec ce master sans faire de thèse? (non)
    Est-il facile de trouver un post-doc à l'étranger? Comment?
    Puis, si vous avez tout lu, comment trouver du taf avec sa thèse et son post-doc? En gros à part (pour la france) les universités, le CNRS, l'IFREMER qu'y a t'il ??? (dans le privé donc, puis dans le public s'il y a autre chose).


    Et enfin : que pensez vous du master "parcours planétologie" en île de France.
    Il y a 2 parcours :
    Physique (pour les licenciés de physique biensûr), et géologie (idem)
    Cela me plait énormément mais bon, au niveau débouchés c'est vraiment zéro.
    Avez-vous des conseils? des contacts? des suggestions?


    En tous cas je remercie d'avance ceux qui ont tout lu; et puis merci pour vos réponses. !!

  22. #18
    judogirl

    Re : Master après une licence géosciences: oui mais lequel?

    Citation Envoyé par Professeur Ulc Voir le message
    @Judogirl : Je savais pas qu'il y avait un master volcano à paris (11).
    Je croyais qu'il y en avait qu'un seul en france, à clermont.

    Ca m'intéresse; en gros ça débouche sur quoi? Ya que la poursuite en thèse pour la recherche; ou alors la prévention des risques?
    On m'avait dit que c'était la filière la plus bouchée ...

    Et tu fais quoi comme thèse? De la volcano à Brest??? Non je pense pas. C'est quoi le titre de ta thèse?
    Ca m'intéresse beaucoup.
    Salut,
    comme je suis un peu pressée je vais seulement répondre à ma partie aujourd'hui
    Alors oui il y a un master de volcano à Paris, c'est le master "environnements sédimentaire et volcanique, parcours volcanologie" ! Le programme est relativement proche de celui de clermont apparemment mais comme il est moins connu il y a moins de demande (quoique...) et la sélection se fait plus sur la motivation que sur les notes (contrairement à clermont).
    Evidemment ça débouche quasi exclusivement sur la recherche (en tout cas en France) ! Il a peut-être quelques possibilités de gestion de risques à l'étranger mais bon... Comme bcp de filière recherche c'est relativement bouché en France mais si on a pas peur de bouger et si on n'oublie pas de faire valoir ses compétences (car ce qu'on apprend en volcano peut se ré-appliquer à bcp de domaines) ça se passe pas trop mal !
    Sinon oui on peut faire de la volcano à Brest, de la volcano marine !! Je travaille en ce moment sur l'interraction d'un point chaud avec une dorsale du point de vue géochimique et géochronologique !
    Voilou !

  23. Publicité
  24. #19
    Zircon

    Re : Master après une licence géosciences: oui mais lequel?

    Citation Envoyé par Professeur Ulc Voir le message
    ...
    Si t'appelles pas quelqu'un... Hein, professeur 10,00!
    Sinon je trouve que tu n'as pas un rapport nombre de questions/post assez élevé, tu devrais faire un effort et augmenter ça!
    Pour l'ensemble de tes questions... C'est "NON", ou "ah mais je sais pas" !


    @JudoGirl: ça a l'air sympa comme thèse, c'est un des sujets que les précédents M2 du master Géosciences Océan n'ont pas voulu prendre, ou c'est encore autre chose?

  25. #20
    judogirl

    Re : Master après une licence géosciences: oui mais lequel?

    Citation Envoyé par Zircon Voir le message
    @JudoGirl: ça a l'air sympa comme thèse, c'est un des sujets que les précédents M2 du master Géosciences Océan n'ont pas voulu prendre, ou c'est encore autre chose?
    C'est un sujet où il n'y avait pas de candidats du master de Brest (et où j'étais en concurrence avec quelqu'un de Clermont à ce qu'on m'a dis) car la précédente promo était surtout spécialisée en géophysique... Remarque il y aurait eu des candidats brestois c'est pas sur qu'il l'aurait eu car le recrutemet en thèse se fait sur dossier (même si être déjà sur place peut surement aider...)

  26. #21
    judogirl

    Re : Master après une licence géosciences: oui mais lequel?

    Bon aujourd'hui j'ai plus le temps alors je m'attaque à la suite:

    Citation Envoyé par Professeur Ulc Voir le message

    Quels sont les rapports avec l'IFREMER ?

    Je sais pas et je m'en fiche !

    Citation Envoyé par Professeur Ulc Voir le message


    Est-ce que les stages faits à l'université sont en collaboration avec l'IFREMER?
    Les 2 sont possibles, à l'université seul, en collaboration avec l'ifremer, en collaboration avec une autre université, etc... Tout dépend du sujet de stage !

    Citation Envoyé par Professeur Ulc Voir le message

    Y a t-il beaucoup d'intervenants en cours avec ces derniers?
    Je sais pas... Mais je voie pas ce que ça change !

    Citation Envoyé par Professeur Ulc Voir le message

    Proposent t-ils un nombre conséquent de thèses?
    Est t-il facile d'obtenir une bourse pour la thèse? (notamment avec ce master de brest)

    Le nombre de thèse ça doit être en moyenne 2 à 3 par an ! Obtenir une bourse pour la thèse n'a pas grand chose à voir avec l'intitulé de ton master... Bien sur il faut une certaine cohérence mais ce qui compte c'est ton classement car le recrutement en thèse se fait sur dossier ! Et ce n'est pas parce que tu fera ton master à un endroit que tu y restera pour la thèse

    Citation Envoyé par Professeur Ulc Voir le message

    Est-il facile de trouver du boulot avec ce master sans faire de thèse? (non)
    D'après les stats dispo sur le site du master je trouve que l'embauche est pas mal !

    Citation Envoyé par Professeur Ulc Voir le message


    Est-il facile de trouver un post-doc à l'étranger? Comment?

    Le monde est tellement vaste que y'arrive toujours à trouver quelque chose ! Il y a des sites spécialisés pour ça ou ça peut se faire par des contacts lors de congrès où des candidatutes spontannées, etc... Il n'y a pas de règle

    Citation Envoyé par Professeur Ulc Voir le message


    Puis, si vous avez tout lu, comment trouver du taf avec sa thèse et son post-doc? En gros à part (pour la france) les universités, le CNRS, l'IFREMER qu'y a t'il ??? (dans le privé donc, puis dans le public s'il y a autre chose).


    Ca dépend de ta thèse, certaines sont très appliquées, d'autres plus fondamentales mais les compétences techniques acquises peuvent être appréciés par les entreprises de géotechniques ou orienté pétrole donc oui il y aussi la possibilité d'être embauché dans le privé. Au niveau public tu as cité les principaux je pense

    Citation Envoyé par Professeur Ulc Voir le message


    Et enfin : que pensez vous du master "parcours planétologie" en île de France.
    Il y a 2 parcours :
    Physique (pour les licenciés de physique biensûr), et géologie (idem)
    Cela me plait énormément mais bon, au niveau débouchés c'est vraiment zéro.
    Avez-vous des conseils? des contacts? des suggestions?

    Nan j'ai pas d'avis là-dessus C'est un choix à faire... Ce qui te plait le plus ou ce qui a plus de chances de te donner du boulot... Les 2 sont légitimes donc à toi de voir ! (oui je sais ça aide pas lol)

    Bye

  27. #22
    Professeur Ulc

    Re : Master après une licence géosciences: oui mais lequel?

    Haha d'accord !!

    Merci de ta réponse.

    C'est vrai que le choix est difficile entre ce qui me plait le plus, et ce qui m'ouvrira le plus de portes.

    Je pense que je vais opter pour Brest, car les débouchés en planéto sont ultra limités; c'est trop pointu.

  28. #23
    vivitox

    Re : Master après une licence géosciences: oui mais lequel?

    Salut,
    alors je viens t'apporter ma modeste contribution. Je suis tombée sur ton poste ce matin et je voudrais réagir par rapport aux réponses que tu as pu obtenir et aux questions que tu te poses.

    Pour ce faire, je vais te faire un petit récap de mon parcours perso.
    j'ai obtenu la licence géosciences de l'univ de perpignan en 2004 avec mention AB et un trés bon classement.
    J'ai postulé à 2 masters, souhaitant faire de la recherche en océano :
    le master recherche ENVOLH de bordeaux
    et le master recherche EMDD - EM de perpignan
    j'ai été acceptée dans les deux, mais par choix et par goût je suis restée à perpignan.
    J'ai obtenu en juin 2006 mon M2 recherche EMDD - EM de l'université de perpignan avec mention et un classement de seconde.
    C'est ensuite que tout c'est compliqué.

    En géosciences les bourses sont rares et difficiles à obtenir surtout dans le domaine de l'océano surtout si comme moi tu as un sujet bien en tête. Je voulais bosser sur les turbidites. J'ai obtenu un sujet de thèse mais malheureusement pas les financements et cela n'est pas dû ni à mes notes ni au fait que j'ai suivi la formation de perpignan car contrairement à ce que tu crois de nombreux professeurs dispensant cette formation (Mme Gaullier, Mr Tesson, ...) sont trés reconnus et assurent à la formation une relativement bonne reconnaissance.
    Par rapport à la formation recherche de Brest, 2 condisciples de mon M2 à perpignan avait déjà obtenu ce master et cela ne leur avait pas plus ouvert les portes vers la thèse. Tout cela simplement pour te dire qu'une formation de master recherche avec tes notes moyennes risque de ne pas pouvoir te permettre d'obtenir une thèse et donc de te conduire un peu dans une impasse car dans le domaine de l'océano les débouchés sont trés faibles.
    Je te conseillerais donc de faire plutôt un master pro.

    C'est ce que j'ai fait, n'ayant pas obtenu de bourse de thèse, j'ai opté pour faire un master 2 pro réservoirs géologiques à montpellier car avec mon attrait pour les turbidites, je pensais que cette formation dans le domaine pétrolier serait la plus apte à répondre à mes aspirations.
    Je suis donc diplômée de master pro réservoirs géologiques depuis 2007 et je viens de trouver un poste avec Cv ... pour travailler dans un grd groupe pétrolier dans le domaine des géosciences. Les autres de ma classes ont presque tous déjà décroché un emploi dans les géosciences et certains ont mêmes obtenu des bourses cifre pour leurs thèses.

    En ce qui concerne cette formation, je ne peux te parler que de la partie dispensée en M2 car je n'ai pas suivi le M1. Elle est par contre relativement éloignée de ce qui est fait en L3 à perpignan (fracturation, pétrographie, diagraphies, sismique 3D, géochimie pétrolière, ...) mais les débouchés sont réels.
    Un conseil cependant quelques soit le Master 2 que tu souhaites obtenir je te conseille vivement de choisir le M1 qui s'y rapporte car même, si en ayant obtenu le M1 correspondant ta place en M2 n'est pas assurée à cause de la sélection entre les deux années, il est d'autant plus difficile d'accéder à un M2 sans ce fameux M1. En effet, certains M2 sont trés demandés et choisies alors les personnes ayant eu d'excellentes notes et ayant tous les pré-requis c'est-à-dire ayant suivi un certain nombre de cours similaires en M1 sachant que n'avoir pas suivi certaines matières en M1 peuvent être éliminatoire et directement d'exclure de la liste des admissibles à l'inscription dans ce M2.
    Pour exemple, à montpellier, nous n'étions que 2 à n'avoir pas suivi le M1. J'ai eu la chance d'être prise avec le M2 recherche de perpignan alors que pourtant je connais une personne ayant postulé en même temps que moi qui avait un M2 recherche en pétrole de l'université de Nancy et qui elle n'a pas été admise.

    Voilà, j'espère que mon message pourra t'aider à y voir plus clair.
    Bon courage pour faire ton choix,

  29. #24
    Zircon

    Re : Master après une licence géosciences: oui mais lequel?

    Salut;
    Merci pour ta "modeste contribution"
    Ton post a la saveur aigre douce des rappels de la réalité (c'est pas une critique hein!), mais d'un autre côté, j'ai bien conscience de la difficulté réelle d'obtenir une thèse...

    L'ennui c'est que je ne trouve pas de master pro qui m'intéresse, ayant pourtant beaucoup scruté les offres à travers la France. Car c'est un des "avantages": je n'ai pas peur de quitter Perpignan, biiiien au contraire! D'autant plus que cette année le master recherche n'y était même pas assuré...

    Je me trouve donc encore à hésiter entre Brest et Bordeaux, avec une préférence marquée pour Brest. Je postulerai pour les 2, peut-être également à Nantes (master géologie-géophysique)...

    PS: les 2 fameux condisciples de M2 qui venaient de Brest, ils ont trouvé quelque chose suite au M2 de Perpi? Est-ce que par hasard tu aurais gardé contact avec eux, afin d'éventuellement me permettre d'en parler avec eux?

  30. Publicité
  31. #25
    vivitox

    Re : Master après une licence géosciences: oui mais lequel?

    "Je me trouve donc encore à hésiter entre Brest et Bordeaux, avec une préférence marquée pour Brest. Je postulerai pour les 2, peut-être également à Nantes (master géologie-géophysique)...

    PS: les 2 fameux condisciples de M2 qui venaient de Brest, ils ont trouvé quelque chose suite au M2 de Perpi? Est-ce que par hasard tu aurais gardé contact avec eux, afin d'éventuellement me permettre d'en parler avec eux?[/QUOTE]"

    Je pense que tu as raison de postuler au moins à ces trois là, car souviens-toi que l'on ne te répondra peut-être pas oui à toutes tes demandes (tout le mal que je te souhaites, est qu'ils te disent tous oui) ! Et une fois les réponses obtenus, tu aura encore le temps de choisir entre tes réponses positives.

    En ce qui concerne ton P.S, je n'ai malheureusement plus de contacts avec eux. Je crois que l'un des deux fait actuellement en CDD du data management en géosciences dans un labo de recherche à Nice, mais je n'en sais malheureusement pas plus.

  32. #26
    Zircon

    Re : Master après une licence géosciences: oui mais lequel?

    Ok, merci encore pour ton témoignage et ta participation à ce topic ô combien important pour moi

  33. #27
    ALF2000

    Re : Master après une licence géosciences: oui mais lequel?

    Il y a aussi le Parcours Planétologie Ile de France avec trois Master associés :
    http://planeto.geol.u-psud.fr/master

Discussions similaires

  1. Licence Géosciences -> puis quel Master ??
    Par Zircon dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 1
    Dernier message: 11/12/2007, 00h01
  2. Radiateur intertie, oui mais lequel ?
    Par Allan47 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 10/10/2007, 21h39
  3. Pc portable, oui mais lequel?!
    Par M I L A S dans le forum Matériel - Hardware
    Réponses: 8
    Dernier message: 23/08/2007, 21h39
  4. [Brun] Lcd Philips Oui, Mais Lequel???
    Par jbellaire dans le forum Dépannage
    Réponses: 3
    Dernier message: 03/08/2007, 11h50
  5. Lycée oui mais lequel ?
    Par Charco_21 dans le forum Orientation avant le BAC
    Réponses: 14
    Dernier message: 19/05/2007, 08h52