Affichage des résultats 1 à 29 sur 29

Meilleurs choix d'études pour devenir astrophysicienne



  1. #1
    Shéhérazzade

    Question Meilleurs choix d'études pour devenir astrophysicienne


    ------

    Bonjour à tous.

    Je m'apprête à entrer en TS maths, et naturellement je commence à me préoccuper sérieusement de mon avenir.
    J'aimerai profondément faire de l'astrophysique plus tard, et je me demandais quelles seraient les différentes voies d'études possibles, et quelles seraient les meilleures, ou les plus "judicieuses".
    Je pensais à une prépa MPSI ou PCSI...
    Faire un "simple" licence-master-doctorat est-il possible, et peut-il "suffire", vu le nombre minuscule de places disponibles chaque année ?

    Pourriez-vous me donner, selon vous, le meilleur choix de cursus ?

    Merci d'avance de vos réponses,
    Cordialement,
    Fanny.

    -----

  2. Publicité
  3. 📣 Nouveau projet éditorial de Futura
    🔥🧠 Le Mag Futura est lancé, découvrez notre 1er magazine papier

    Une belle revue de plus de 200 pages et 4 dossiers scientifiques pour tout comprendre à la science qui fera le futur. Nous avons besoin de vous 🙏 pour nous aider à le lancer...

    👉 Je découvre le projet

    Quatre questions à explorer en 2022 :
    → Quels mystères nous cache encore la Lune 🌙 ?
    → Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes 👩‍⚕️?
    → Comment nourrir le monde sans le détruire 🌍 ?
    → L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente 🤖 ?
  4. #2
    wharton

    Re : Meilleurs choix d'études pour devenir astrophysicienne

    J'ai 2 amis qui se destinent à faire de la recherche dans ce domaine. Ils ont tous les 2 suivis une Licence de Physique, peu importe l'université et ensuite, avec un bon dossier, ils ont intégré le master qui se fait à Paris, à l'observatoire.
    Ils sont tous les 2 passionés par ça depuis longtemps et il est vrai qu'il y a très peu de postes, mais qu'il est plus facile d'obtenir avec ce master-là qu'avec un autre !!

    Voilou
    Radiophysicienne

  5. #3
    Shéhérazzade

    Re : Meilleurs choix d'études pour devenir astrophysicienne

    Et à propos d'une prépa ?
    Qu'en pensez-vous ?
    La véritable science enseigne, par-dessus tout, à douter et à être ignorant.

  6. #4
    lanf

    Re : Meilleurs choix d'études pour devenir astrophysicienne

    Ce que j'en pense c'est que le métier peut faire rêver mais attention aux désillusions. Il y a très peu de place et de toute façon, il faut avoir une thèse si tu veux espèrer avoir quelquechose. Je connais deux personnes qui ont un doctorat dans ce domaine là et faute de postes, ils ont décidé d'ouvrir une librairie sur ce sujet là. Avoir un bac+8 et faire libraire, il y a mieux comme devenir. Donc attention...

    Ensuite, la prépa ne me semble pas forcément indiqué car tu y feras beaucoup de choses qui ne te seront pas forcément utile. Le mieux reste le classique LMD en université.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #5
    GillesH38a

    Re : Meilleurs choix d'études pour devenir astrophysicienne

    comme dans tout métier de chercheur, le doctorat est INDISPENSABLE.

    Apres, on peut y arriver par la voie universitaire, ou par la voie des grandes écoles.. mais cette dernière n'est pas forcément la meilleure, car il y a très peu d'écoles qui permettent de suivre un master (et ce sont surtout les plus difficiles). On peut toujours s'inscrire en master apres un diplome d'ingénieur, mais l'expérience montre que la formation en école d'ingé s'éloigne pas mal de la physique fondamentale, et ce n'est pas forcément facile de revenir après dans cette culture. En revanche elles donnent l'avantage d'avoir un "parachute" qui permet de retrouver plus facilement un job dans le privé, parce qu'il faut bien avoir conscience que tous les thésards ne seront pas tous embauchés.

    Des mauvaises langues disent que le meilleur parcours joue à saute-mouton , c'est celui qui donne les meilleures chances d'accès à toutes les formations :
    * essayer de faire une prépa et au moins avoir une équivalence de licence.
    * repasser dans le système universitaire pour avoir un L3 et un M1, si on travaille correctement avec un prepa on peut etre tres bien classé
    * intégrer une école d'ingé (en 2e année) sur dossier avec un bon niveau M1, c'est tout a fait possible
    * faire ensuite un M2 en 3e année ou apres l'école d'ingé. Apres on a le temps de se décider de continuer en recherche ou pas, en ayant acquis plus d'expérience et en étant mieux fixé sur ses chances.

    Ca ne fait perdre qu'un an , et c'est probablement le "chemin de moindre action" dans la jungle des formations supérieures .

  9. #6
    Shéhérazzade

    Re : Meilleurs choix d'études pour devenir astrophysicienne

    J'ai conscience que ce sera très difficile, mais c'est ancré en moi, c'est ce que je veux faire de ma vie.
    Je crois donc que je dois essayer de faire tout mon possible pour y arriver. Advienne que pourra...

    Par contre, je ne suis pas du tout attirée par le métier d'ingénieur, c'est pourquoi je me demande si je devrais quand-même tenter de passer par une école d'ingénieurs...

    Si je tente une prépa scientifique, vaut-il mieux MPSI ou PCSI ?
    Quelles sont les différences entre ces deux filières ?
    Quels sont les avantages et les inconvénients, lorsque l'objectif est l'astrophysique ?

    Vers quels domaines et quels métiers peut-on se tourner si l'on ne trouve pas de postes en recherche ?
    Existe-t-il des passerelles entre les différentes études ?

    Merci de votre attention, et de partager votre expérience avec moi.
    Fanny.
    La véritable science enseigne, par-dessus tout, à douter et à être ignorant.

  10. Publicité
  11. #7
    Shéhérazzade

    Re : Meilleurs choix d'études pour devenir astrophysicienne

    Petit ajout : j'avais pensé à tenter une ENS après les deux ans de CPGE...
    Qu'en pensez-vous ?
    Est-ce utile ?
    Est-ce judicieux ?
    Mieux que le cursus LMD ou équivalent ?
    La véritable science enseigne, par-dessus tout, à douter et à être ignorant.

  12. #8
    Rincevent

    Re : Meilleurs choix d'études pour devenir astrophysicienne

    Sur l'astrophysique il y a aussi divers infos et liens dans ce fil.
    Ceux qui manquent de courage ont toujours une philosophie pour le justifier. A.C.

  13. #9
    GillesH38a

    Re : Meilleurs choix d'études pour devenir astrophysicienne

    Citation Envoyé par Shéhérazzade Voir le message
    Petit ajout : j'avais pensé à tenter une ENS après les deux ans de CPGE...
    Qu'en pensez-vous ?
    Est-ce utile ?
    Est-ce judicieux ?
    Mieux que le cursus LMD ou équivalent ?
    si tu es assez bonne pour intégrer une ENS, c'est evidemment un parcours de choix .
    Pour ce qui est de MP ou PC, la différence n'est pas essentielle parce que le programme de physique est largement suffisant dans tous les cas. Je dirais que tu as plutot interet de privilégier la filière ou tu te sens le plus à l'aise, c'est aussi là ou tu as le plus de chance de réussir un concours (il faut de toutes façons de la physique, mais est-ce que tu préfères les maths ou la chimie ? ).

    La spécialisation en astrophysique ne commence de toutes façons qu'en M2, à bac + 5. Personnellement, si tu te sens capable de faire une prépa, je pense que c'est le meilleur choix initial. Apres tu pourras effectivement tenter les ENS ou les quelques écoles qui peuvent te permettre de faire un M2 (en particulier l'INPG ), quitte a revenir dans le système universitaire si tu n'as pas eu ce que tu voulais. Ta formation de prépa ne sera de toutes façons pas perdue.

  14. #10
    wharton

    Re : Meilleurs choix d'études pour devenir astrophysicienne

    Citation Envoyé par gillesh38 Voir le message

    La spécialisation en astrophysique ne commence de toutes façons qu'en M2, à bac + 5.
    Si je peux juste apporter une pécision, le master qui se fait à l'observatoire, qui est un des plus réputés dans le domaine recrute sur dossier en M1 et non en M2
    Radiophysicienne

  15. #11
    Gwyddon

    Re : Meilleurs choix d'études pour devenir astrophysicienne

    Citation Envoyé par wharton Voir le message
    Si je peux juste apporter une pécision, le master qui se fait à l'observatoire, qui est un des plus réputés dans le domaine recrute sur dossier en M1 et non en M2
    Peut-être, mais l'année de M1 n'est pas une année de spécialisation, en ce sens gillesh a raison
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  16. #12
    Shéhérazzade

    Re : Meilleurs choix d'études pour devenir astrophysicienne

    Citation Envoyé par gillesh38 Voir le message
    si tu es assez bonne pour intégrer une ENS, c'est evidemment un parcours de choix .
    Pour ce qui est de MP ou PC, la différence n'est pas essentielle parce que le programme de physique est largement suffisant dans tous les cas. Je dirais que tu as plutot interet de privilégier la filière ou tu te sens le plus à l'aise, c'est aussi là ou tu as le plus de chance de réussir un concours (il faut de toutes façons de la physique, mais est-ce que tu préfères les maths ou la chimie ? ).

    La spécialisation en astrophysique ne commence de toutes façons qu'en M2, à bac + 5. Personnellement, si tu te sens capable de faire une prépa, je pense que c'est le meilleur choix initial. Apres tu pourras effectivement tenter les ENS ou les quelques écoles qui peuvent te permettre de faire un M2 (en particulier l'INPG ), quitte a revenir dans le système universitaire si tu n'as pas eu ce que tu voulais. Ta formation de prépa ne sera de toutes façons pas perdue.
    J'ai vraiment envie de tenter la prépa, puis l'ENS, même si je ne suis pas sûre d'être prise...
    Effectivement, auquel cas, je pourrai retourner en université en ayant acqui de rudes méthodes de travail...

    J'ai encore quelques questions :
    -Qu'est ce que l'INPG ?
    -Et si je termine mes deux ans de prépa sans être prise en ENS ou "INPG", où devrai-je aller ? Quelles études reprendre ?
    -Enfin, existe-t-il des écoles "spécialisées" pour former les futurs astrophysiciens ?

    Merci beaucoup, votre aide m'est précieuse...
    Fanny.
    La véritable science enseigne, par-dessus tout, à douter et à être ignorant.

  17. Publicité
  18. #13
    Shéhérazzade

    Re : Meilleurs choix d'études pour devenir astrophysicienne

    Citation Envoyé par wharton Voir le message
    Si je peux juste apporter une pécision, le master qui se fait à l'observatoire, qui est un des plus réputés dans le domaine recrute sur dossier en M1 et non en M2
    De quel master et de quelle école s'agit-il ?

    Merci d'avance...
    Fanny.
    La véritable science enseigne, par-dessus tout, à douter et à être ignorant.

  19. #14
    wharton

    Re : Meilleurs choix d'études pour devenir astrophysicienne

    Master de l'observatoire de Paris :

    http://ufe.obspm.fr/

    Voilou !!

    Et sinon, après les 2 ans de prépa, tu peux réintégrer la fac en 3ème année sous réserve d'une commission qui examine ton dossier et valide tes acquis en te délivrant une équivalence....
    Donc si tu fais une prépa et que tu n'es pas prise, tu peux toujours aller en fac et ce ne sera pas du temps de perdu !!
    Radiophysicienne

  20. #15
    zabi

    Re : Meilleurs choix d'études pour devenir astrophysicienne

    Citation Envoyé par wharton Voir le message
    Si je peux juste apporter une pécision, le master qui se fait à l'observatoire, qui est un des plus réputés dans le domaine recrute sur dossier en M1 et non en M2
    Euh, je vais juste apporter une petite précision: on peut postuler en M1 à l'observatoire mais il n'est pas automatique d'être pris dans le M2 recherche et l'on peut postuler directement pour entrer en M2 (ce que j'ai fait il y a un an quand j'ai postulé pour ce M2).

  21. #16
    wharton

    Re : Meilleurs choix d'études pour devenir astrophysicienne

    oui, je voulais juste dire que c'était la voie la plus logique. Les gens que je connais qui y sont ont fait comme ça donc ....
    Radiophysicienne

  22. #17
    minibus

    Re : Meilleurs choix d'études pour devenir astrophysicienne

    Hello,

    Il me semble que le doctorat est un diplôme permettant d'accéder à la recherche mais aussi à l'enseignement... Je me pose donc la question : si un thésard n'obtient pas de poste de recherche, peut-il espérer être pris à un poste d'enseignant ? Les universités recrutent t-elle beaucoup dans ce domaine ? Merci d'avance...

  23. #18
    Gwyddon

    Re : Meilleurs choix d'études pour devenir astrophysicienne

    Bonjour,

    Citation Envoyé par minibus Voir le message
    Il me semble que le doctorat est un diplôme permettant d'accéder à la recherche mais aussi à l'enseignement... Je me pose donc la question : si un thésard n'obtient pas de poste de recherche, peut-il espérer être pris à un poste d'enseignant ? Les universités recrutent t-elle beaucoup dans ce domaine ? Merci d'avance...
    A la fac, un poste d'enseignant est toujours associé à un poste de recherche, PRAG excepté qui n'enseignent qu'en premier cycle. Mais les PRAG ont obligatoirement l'agrég...

    Bref un maître de conf est obligatoirement chercheur en plus d'être enseignant, et si tu ne veux pas faire de recherche il y a les PRAG mais il faut l'agrég ; conclusion, un thésard non recruté en poste de recherche ne sera pas enseignant à la fac.
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  24. Publicité
  25. #19
    minibus

    Re : Meilleurs choix d'études pour devenir astrophysicienne

    conclusion, un thésard non recruté en poste de recherche ne sera pas enseignant à la fac.
    Bref, il se retrouve dans une impasse, et ne peut rien faire de son diplôme ?

  26. #20
    wharton

    Re : Meilleurs choix d'études pour devenir astrophysicienne

    y'a un peu de ça oui, c'est le problème de beaucoup de personnes ayant un doctorat
    Radiophysicienne

  27. #21
    Gwyddon

    Re : Meilleurs choix d'études pour devenir astrophysicienne

    Il faut bien voir que la grande majorité des néo-docteurs ne trouve pas de poste immédiatement. On passe par une période dite de "post-doc", où l'on a des contrats à durée déterminée, soit de recherche pure, soit d'enseignant-chercheur (le cas des ATER, Attachés Temporaires d'Enseignement et de Recherche)
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  28. #22
    minibus

    Re : Meilleurs choix d'études pour devenir astrophysicienne

    Je me demande : après un doctorat d'astrophysique, y a-t'il moyen de se réorienter vers un autre domaine plus ou moins proche (physique des hautes énergies, physique des particules, ...) ou la spécialisation lors des études est-elle trop grande pour autoriser cela ? Mais après tout, serait-ce vraiment utile du point de vue de l'emploi ?

  29. #23
    wharton

    Re : Meilleurs choix d'études pour devenir astrophysicienne

    Tu as toujours la possibilité de refaire un M2 pour diversifier un peu tes compétences.....
    Radiophysicienne

  30. #24
    Gwyddon

    Re : Meilleurs choix d'études pour devenir astrophysicienne

    Citation Envoyé par wharton Voir le message
    Tu as toujours la possibilité de refaire un M2 pour diversifier un peu tes compétences.....
    Ça serait totalement inutile, si la réorientation consiste à travailler dans un domaine de la physique assez proche. La meilleure chose à faire serait de demander à faire un post-doc dans ledit domaine proche, quitte à suivre en parallèle des cours d'école doctorale.

    Une autre approche complémentaire serait de suivre lesdits cours dès la thèse.

    Dans tous les cas, le principal il me semble est d'être cohérent avec son projet scientifique.
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  31. Publicité
  32. #25
    minibus

    Re : Meilleurs choix d'études pour devenir astrophysicienne

    Merci de vos réponses !
    Je me demandais également : les normaliens (ou autre grande école) bénéficient-ils d'un avantage sur un thésard issu de l'Université devant l'embauche ? Cela me parait évident, mais à quel point est-ce perceptible ?

  33. #26
    Shéhérazzade

    Re : Meilleurs choix d'études pour devenir astrophysicienne

    Bonsoir à tous,

    Je me demandais quelle était la différence entre les classes étoilées et les autres...

    MP* ou PC* sont-elles très différentes de MP ou PC ?
    L'entrée dans ses classes est-elle très sélective ou relativement facile d'accès ?
    Le programme et les cours y sont-ils beaucoup plus durs et rigoureux ? Dans quelles mesures ?
    Est-ce que faire MP* ou PC* a une forte incidence sur une possible entrée dans une ENS par rapport à un préparationnaire sortant de MP ou PC ?
    Est-ce un réel critère de sélection ?
    Ces classes préparent-elles spécifiquement aux "grandes écoles", ou peuvent-elles être vraiment utiles même en cas "d'échec" suivi de réorientation en licence ?

    Merci de vos futures réponses, que j'espère nombreuses, et comme toujours très utiles !
    Fanny.
    La véritable science enseigne, par-dessus tout, à douter et à être ignorant.

  34. #27
    Athéna89

    Re : Meilleurs choix d'études pour devenir astrophysicienne

    En fait à l

  35. #28
    Athéna89

    Re : Meilleurs choix d'études pour devenir astrophysicienne

    [Je suis désolée pour le message précédent, fausse manip.]

    En fait à la fin de la 1ere année de prépa, il y a une sélection pour entrer en étoile. Donc ce sont les meilleurs élèves qui sont dans ces classes. Ca permet aux profs d'aller plus vite et d'approfondir certaines parties du programme. Et donc forcément, au final, les élèves intègrent beaucoup mieux les grandes écoles.
    Cela dit, il doit y avoir plein d'exemple de gens qui étaient en non-* et qui ont intégré l'ENS.

    A part ça, il me semble qu'à supaéro il y a la possibilité de faire de l'astrophysique. Mais bon je ne connais pas trop...

  36. #29
    Gwyddon

    Re : Meilleurs choix d'études pour devenir astrophysicienne

    Bonjour,

    Citation Envoyé par Shéhérazzade Voir le message
    MP* ou PC* sont-elles très différentes de MP ou PC ?
    Non.

    L'entrée dans ses classes est-elle très sélective ou relativement facile d'accès ?
    Elle est sélective, mais il faut voir que c'est une distinction surtout interne à lycée, et plus généralement par rapport aux lycées d'une même région. Du coup les classes étoilées sont aussi de niveaux hétérogènes entre elles, et des lycées peuvent avoir de très bonnes classes non-étoilées.

    De plus, cette sélection se fait sur les résultats de la première année, surtout sur la base des maths il faut bien le dire. Rien n'empêche au final un élève d'une classe non-étoilée de se révéler bien meilleur à l'issue des deux ans qu'un élève en classe étoilée.

    Bref, la seule chose qui compte, c'est le résultat aux concours, pas ce qui s'est passé pendant les deux ans

    Le programme et les cours y sont-ils beaucoup plus durs et rigoureux ? Dans quelles mesures ?
    Le programme est identique (à un chouilla près, concernant les ENS...). Par contre, en étoile c'est sensé aller plus vite, et les exercices donnés sont sensés être plus difficiles.

    Est-ce que faire MP* ou PC* a une forte incidence sur une possible entrée dans une ENS par rapport à un préparationnaire sortant de MP ou PC ?
    Honnêtement je pense que cela peut avoir une incidence. Maintenant il faut savoir que c'est l'élève qui passe le concours, pas sa prépa ; rien ne l'empêche d'approfondir par lui-même des points de cours qui lui paraissent indispensable pour le concours visé...

    Est-ce un réel critère de sélection ?
    Non, puisque encore une fois ce qui compte c'est le résultat au concours, on ne prendra jamais en compte ce qui s'est passé pendant les deux ans

    Etre en étoile ne signifie pas réussir automatiquement... Et inversement !

    Ces classes préparent-elles spécifiquement aux "grandes écoles", ou peuvent-elles être vraiment utiles même en cas "d'échec" suivi de réorientation en licence ?
    Tu peux sans problème te réorienter en fac après, je ne vois pas où est le problème

    J'ai du mal à voir le sens de ta question..


    Citation Envoyé par minibus Voir le message
    Merci de vos réponses !
    Je me demandais également : les normaliens (ou autre grande école) bénéficient-ils d'un avantage sur un thésard issu de l'Université devant l'embauche ? Cela me parait évident, mais à quel point est-ce perceptible ?
    Hum, répondre à cette question est délicat.. Une chose est sûre en ce qui concerne la recherche : entre un normalien médiocre et un universitaire bon, c'est l'universitaire qui sera embauché, encore heureux !

    Mais à niveau équivalent, à nombre de publi équivalent, je pense (malheureusement) que le prestige étant ce qu'il est, ce sera le normalien..

    Ensuite dans le privé, les réseaux étant ce qu'ils sont, malheureusement il est sûr et certain que le normalien, quel que soit son niveau (hormis le cas extrême d'un étudiant catastrophique) sera privilégié... Merci les réseaux
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

Discussions similaires

  1. comment devenir astrophysicienne??
    Par Fanier dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 15
    Dernier message: 14/07/2008, 17h53
  2. Tous nos meilleurs voeux pour 2006
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 01/01/2006, 10h03
  3. Tous nos meilleurs voeux pour 2006
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 23/12/2005, 10h36