La recherche actuelle ?
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

La recherche actuelle ?



  1. #1
    invite9e237b53

    La recherche actuelle ?


    ------

    Bonsoir à tous ,
    je sais que des questions similaires ont déjà était posées mais je n'ai trouvé aucune réponse exacte, du moins aucune qui me paraissait clair et précise. Voici ma question :

    Je voulais savoir ou en est la recherche en France aujourd'hui ?
    Je souhaiterais devenir chercheur en exobiologie.
    Deja est ce envisageable car j'entends beaucoup dire que c'est ultra bouché?
    De plus j'entends beaucoup parlé que la recherche c'est très dur d'obtenir une place après la thèse, que c'est mal payé et que le métier demande énormément de temps.
    Souhaitant comme tout le monde, avoir du temps libre , avoir une famille, etc .. plus tard, je me demanderais si tout cela était vrai ou pas car je ne trouve pas de réponse claire et précise, certains disent que oui et d'autres que non, donc je voudrais avoir l'avis de personne qui s'y connaissent dans ce domaine ^^
    Et pour devenir chercheur en exobiologie, il faut faire 5 années de fac + une thèse sur ce sujet ?

    Merci d'avance pour vos réponses : )

    -----

  2. #2
    nowell

    Re : La recherche actuelle ?

    Bonjour

    Même s'il est vrai que l'univers de la recherche est une véritable jungle, il n'en reste pas moins accessible à celui qui veut réussir.
    Le travail, la persévérance, l'amour de la science sont des qualités requises.
    Devenir chercheur requiert le passage de certains niveaux d'étude supérieure.
    Vous pouvez devenir technicien en laboratoire suite à un BTS ou une licence pro. Vous pouvez être embauché à un poste un peu hybride (pas vraiment chercheur à proprement parlé, mais pas technicien non plus,) avec un master. Mais il faut savoir qu'à diplôme équivalent bac+5, un ingénieur sera favorisé.
    Et le doctorat à bac+8 est nécessaire pour obtenir le grade de chercheur et par la suite pouvoir évoluer comme directeur de département, directeur de recherche...
    Cela impose la validation d'un thèse qui se fait en 3 à 4 ans, selon les aléas qu'imposent le sujet demandé.
    Il faut savoir qu'obtenir une thèse demande déjà énormément de travail, car elles sont attribuées au mérite (par matière, comptez entre 1 et 5 sujets par an par académie).

    Après la thèse, vous n'êtes jamais lâché dans la nature. Vous effectuez la plupart du temps un post-doc de quelques années où vous êtes encore plus ou moins sous la tutelle d'un directeur. EN général ce post doc s'effectue sur un domaine de sujets dont vous souhaiter faire votre boulot toute votre vie. Il peut aller de 1-2 ans à 8 ans parfois, c'est variable.

    Par exobiologie, vous entendez l'étude hors de notre planète ? Il est vrai que le secteur semble plutôt bouché. Mais si vous êtes le meilleur vous trouverez votre place, c'est comme partout, on ne rejette que les "moins meilleurs" à ce niveau.

    Pour ce qui est de la recherche française, elle jouit d'un paradoxe assez dingue. Les instituts de recherche français comme le CNRS, l'INSERM, l'INRA, l'INCI, sont publics et très mal financés. Cependant le CNRS est désigne il me semble comme le meilleur institut de recherche au monde de par sa productivité. Comprenez que bien que les fonds publics alloués à la recherche soient dérisoires, les chercheurs français ont une qualité de recherche relativement moyenne (toujours à la recherche d'argent) et parviennent malgré tout à publier 3 ou 4 fois plus que les US. Nous sommes malgré la qualité de la recherche publique très compétitifs.

    Après il existe également la recherche privée, et là c'est une autre histoire, c'est le grand luxe: budget, infrastructures, ressources humaines, tout est là pour prospérer devant son microscope en toute paix.

    Alors oui le métier demande beaucoup de temps. SI vous êtes enseignant chercheur, comptez 50-60 heures par semaine. Si non comptez malgré tout plus de 35h ^^. Mais cela n'empêche pas du tout d'avoir de vie de famille, (je n'en ai pas), mais je peux vous dire pour travailler avec des professeurs, et enseignants chercheurs, ils arrivent très bien à concilier les deux. De plus, quand l'équipe d'un labo s'entend bien , l'ambiance est vraiment bon enfant, déconne fréquente etc... oui la science ça rend fou ^^

    Et pour ce qui est du salaire, si vous ne vous en préoccuperez même pas dans le privé (biensur cela reste relatif, ne vous attendez pas non plus à 10.000€ par mois au début), dans le public, c'est une honte: vous commencez à 1650€/mois environ, avec un bac+8, oui je sais, faut aimer ce qu'on fait. Selon vos grades, vos publis, vos recherches et tout, vous pouvez monter à 7.000€ en fin de carrière dans le public (c'est le cas des professeurs hors classe avec 25 ans de bouteille par exemple).
    Bref, voici les données officielles du CNRS : attention les données sont brut, décomptez toute ses charges et impôts, à hauteur de 40%
    Le salaire brut mensuel d'un chargé de recherche de 2e classe est compris entre 2 000 € et 2 600 €.
    Le salaire brut mensuel d'un chargé de recherche de 1e classe est compris entre 2 150 € et 3 800 €.
    Le salaire brut mensuel des directeurs de recherche est compris entre 3 000 € et 6 000 €.


    Et ici les salaires des corps enseignants d'université.
    http://nicolas.tentillier.free.fr/Salaires/index.html

    J'espère avoir répondu à vos questionnements, Si vous avez d'autres zones d'ombre sur votre avenir, je vous invite à me joindre par MP,
    cordialement
    Nowell
    Dernière modification par nowell ; 03/04/2010 à 11h22.
    Si les faits ne correspondent pas à la théorie, changez les faits. (A. Einstein)

  3. #3
    invite9e237b53

    Re : La recherche actuelle ?

    Tout d'abord, merci pour votre réponse rapide et surtout plus que complète!
    Je vois d'après votre message et ce que j'entends qu'il faut être très motivé pour devenir chercheur.
    Et je voulais aussi vous demander, qu'appeler vous par post doc ?
    C'est a dire qu'on continue plusieurs années et que l'on fait la même chose que lors de la thèse ?
    Oui ce que j'entends par exobiologie, c'est l'étude des autres planètes et surtout ce que j'aimerais, c'est l'étude de la vie sur les autres planètes.
    La recherche française n'est dont pas si mal que sa et quand est t-il de la recherche anglaise ? ( j'habite très proche de l'Angleterre et j'entends pas mal parlé de grandes universités ^^ )

    Pour ce qui est des heures de travail, je pense que quelque soit le métier il faut beaucoup travaillé et pis quand on aime, on ne compte pas

    En tout cas, je vous remercie fortement pour toute les informations utiles que vous m'avait fourni

  4. #4
    nowell

    Re : La recherche actuelle ?

    Je sais qu'un maitre de conf avec lequel je travaille a fait un post doc de 8 ans . 6ans en Angleterre et 2 ans en Suisse.
    Il a alors effectué des recherches différentes entre les deux pays.

    La recherche post-doctorale est en fait un genre de CDD, et permet au chercheur de travailler sur un sujet de la boite qui l'emploie.

    Le maitre de conf que je connais a travaillé a Leeds si je ne me trompe pas en labo de neurosciences, (je travaille en neurosciences moi-même). Le salaire est légèrement supérieur à celui français (2400€ bruts environ, ça reste assez variable, avec le change et les impôts anglais que je ne connais pas).
    Par contre la Suisse, je me souviens bien qu'il m'avait dit qu'en passant de son post doc suisse à son poste au cnrs en france en neuro, il a divisé son salaire par trois (et oui c'est la Suisse!!^^)

    Je ne saurais vous en dire d'avantage sur les British.
    Cordialement
    Si les faits ne correspondent pas à la théorie, changez les faits. (A. Einstein)

  5. A voir en vidéo sur Futura
  6. #5
    invite9e237b53

    Re : La recherche actuelle ?

    Salaire divisé par 3 Oo ?
    Quand même !
    Sinon je suis content de voir que le postdoc est plusieurs considéré comme un emploi car par une poursuite d'etudes encore car 8 ans c'est déjà long ^^
    Après pour le salaire, sa ne me derange pas du moment que sa me suffit pour vivre et pour avoir un minimum de pouvoir d'achat sa me va, le principal reste que je veux faire quelque chose qui me passione et qui a de l'avenir.
    Merci pour toutes tes réponses, maintenant j'ai beaucoup plus d'informations la dessus, et donc je pense que la recherche n'est pas aussi en mal que je le pensais, y a quand même de l'avenir a se lancé la dedans!

    Merci beaucoup !

  7. #6
    invite9e237b53

    Re : La recherche actuelle ?

    Bonjour, pour ne pas refaire un post, je pose ma question sur mon précédent sujet.
    J'ai réfléchi au réponse que l'on m'a donné et sa cogite fort dans ma tête
    Mais à quoi se résume vraiment la vie d'un chercheur? (C'est a dire les horaires, le boulot à la maison, etc ... )
    Faut-il beaucoup voyagé et toutes ces choses ?
    Et pour la thèse, est-elle vraiment dur a trouvé?
    Désolé de posé beaucoup de questions mais je n'ai pas les moyens de me lancé dans des études puis de m'arrêter pour faire autre chose donc je voudrais faire le bon choix dés maintenant ^^

    Merci d'avance.

  8. #7
    invitef0241180

    Re : La recherche actuelle ?

    Salut,

    alors qu'est-ce qu'une vie de chercheur???
    La réponse classique (le mec qui en veut et qui taffe vraiment): 10 heures de boulot par jours (souvent plus) qui se décompose différemment selon le job

    * soit uniquement de la recherche (travail expérimental pratique + recherche documentaire et différentes activités de rédaction)
    * recherche plus enseignement (des heures d'enseignements parfois peu par semaine parfois beaucoup, plus souvent de l'encadrement d'étudiant, de la rédactions et du suivis de projet et dans certain cas encore un peu de travail pratique)

    Puis en fin de carrière, notamment à l'université, plus que de la gestion de labo, donc rédaction de projet, de publication scientifique, de l'enseignement de la correction de thèse et autres mémoires.

    Pour le boulot à la maison, et bien ça dépend encore plus des gens, mais souvent tous les chercheurs pensent presque toujours à leur travail à l'extérieure, mais bon ça c'est aussi à la personne de limiter cela.

    Voyager ou pas??? dans un message précédent on te parlait du post-doc, en générale pratiquement tout le monde te dira va faire un post-doc aux USA, perso je serai maintenant beaucoup plus mitigé (je suis moi même en fin de post-doc aux USA) perso je conseillerai une expérience de post-doc en europe si possible en angleterre pour la maitrise de la langue anglaise. Mais bon je pense qu'il y a de très bon post-doc à faire en france, en plus tu es sur place pour trouver un boulot, car à l'étranger ça peut-être chaud (c'est ce que je vis actuelement).

    Avoir une thèse est plus complexe maintenant que lorsque j'ai eu la miène, mais il faut avoir en tête que tout le parcours pour arriver à faire de la recherche est sur le même profil, au final assez peu de place pour pas mal de concurrent, donc 2 choix possibles: être le meilleur (et pouvoir le prouver par ton CV) et choix suivant avoir des relations (ça marche quand tu n'es pas forcément le meilleur).

    J'espère que ça te donne une idée de ce qu'est ce milieu, j'espère aussi ne pas faire un portrait trop sombre du boulot

    Bon courage

  9. #8
    Rincevent

    Re : La recherche actuelle ?

    salut,

    Citation Envoyé par Jim6080 Voir le message
    La réponse classique (le mec qui en veut et qui taffe vraiment): 10 heures de boulot par jours (souvent plus) qui se décompose différemment selon le job
    y'a moyen d'avoir une vie sociale quand même... tout le monde est pas intégriste...

    * soit uniquement de la recherche (travail expérimental pratique + recherche documentaire et différentes activités de rédaction)
    la recherche théorique ça existe aussi

    Puis en fin de carrière, notamment à l'université, plus que de la gestion de labo, donc rédaction de projet, de publication scientifique, de l'enseignement de la correction de thèse et autres mémoires.
    dès que tu as un peu de bouteille tu te retrouves avec des "responsabilités administratives" plus ou moins importantes... mais y'a des gens qui arrivent à aller jusque la retraite, voire l'éméritat en minimisant les aspects administratifs... je connais plusieurs chercheurs de 70 ans passés qui sont encore aussi actifs que des postdocs et qui n'ont jamais vraiment cessé d'être très actifs en recherche

    je pense que pour ça en France c'est plus facile que dans d'autres pays... aux US par exemple, c'est clair que le "chef de groupe" fait généralement peu de recherche lui-même car il doit passer un max de temps à chercher de l'argent pour des thésards et postdocs...

    Pour le boulot à la maison, et bien ça dépend encore plus des gens, mais souvent tous les chercheurs pensent presque toujours à leur travail à l'extérieure, mais bon ça c'est aussi à la personne de limiter cela.
    tout à fait

    tout le monde te dira va faire un post-doc aux USA,
    c'est effectivement mieux perçu qu'un postdoc en Europe par pas mal de commissions... m'enfin il me semble qu'il faut quand mème signaler que toutes ces choses dépendent fortement du domaine... rien qu'en physique ça change beaucoup selon la spécialité...

    perso je serai maintenant beaucoup plus mitigé (je suis moi même en fin de post-doc aux USA) perso je conseillerai une expérience de post-doc en europe si possible en angleterre pour la maitrise de la langue anglaise. Mais bon je pense qu'il y a de très bon post-doc à faire en france, en plus tu es sur place pour trouver un boulot, car à l'étranger ça peut-être chaud (c'est ce que je vis actuelement).
    encore une fois ça dépend des domaines... en physique, postdoc en France c'est quasi-impossible... mais même si aller aux US est un plus sur le CV, ce n'est pas indispensable pour avoir un CV sérieux et obtenir un poste...

    Avoir une thèse est plus complexe maintenant que lorsque j'ai eu la miène, mais il faut avoir en tête que tout le parcours pour arriver à faire de la recherche est sur le même profil, au final assez peu de place pour pas mal de concurrent, donc 2 choix possibles: être le meilleur (et pouvoir le prouver par ton CV) et choix suivant avoir des relations (ça marche quand tu n'es pas forcément le meilleur).
    et trouver quelqu'un qui est prêt à te prendre en thèse est pas tout... faut aussi trouver un financement... et ça c'est pas gagné... ni si c'est l'étudiant lui-même qui le cherche, ni si c'est le "candidat-directeur"...
    j'espère aussi ne pas faire un portrait trop sombre du boulot
    va voir le fil "devenir des chercheurs" ouvert par RMIste si tu veux voir du vrai sombre de chez sombre
    Ceux qui manquent de courage ont toujours une philosophie pour le justifier. A.C.

  10. #9
    invitef0241180

    Re : La recherche actuelle ?

    Merci Rincevent d'adoucir un peu mon point de vue

    Mais bon, j'ai encore de grosse bribe de motivation pour le boulot, tout en ayant un grosse lassitude et un dégout

    De toute façon, le plus gros problème concernant la recherche est la variété de situation que l'on peut rencontrer si tu mets 2 ou 3 chercheurs / thésard ensemble qui discutent de leur expérience tu risque d'avoir des surprises

    Pour ce qui est du portrait sombre, je suis plus ou moins entrain de le vivre Je suis en post-doc et ça se passe super mal, résultat je suis plus ou moins grillé pour la recherche ou en tout cas je ne suis pas au premier plan.

    Mais bon il faut suivre son coeur à mon avis, et c'est pour moi le fils conducteur d'un bon chercheur aussi, avoir l'envie, la flamme dans le coeur qui brille. Après il faut la garder vive et brillante, mais ça n'est pas toujours de notre seul responsabilité

Discussions similaires

  1. Calcul distance actuelle d'une étoile
    Par inviteb2f0a27a dans le forum Archives
    Réponses: 2
    Dernier message: 27/01/2010, 19h21
  2. Recherches actuelle en chimie
    Par DarkSasuke dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 15/11/2008, 09h43
  3. Stratégie actuelle de lanceurs de la NASA
    Par invite02ff802c dans le forum Astronautique
    Réponses: 17
    Dernier message: 04/11/2008, 18h59
  4. Astronautique actuelle
    Par invite1b8acd4a dans le forum Astronautique
    Réponses: 0
    Dernier message: 12/11/2006, 00h53
  5. Activité sismique actuelle
    Par invitef2671992 dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 4
    Dernier message: 16/05/2005, 08h32