Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 58

Pilote de chasse



  1. #1
    guizmo

    Salut, j'aimerai devenir pilote de chasse pour être ensuite officier de carrière.
    Si quelqu'un connait les filières, qu'il n'hésite pas à répondre...
    Merci d'avance.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Cécile

    Bonjour,

    Sais-tu quel peut être la mission d'un pilote de chasse ? Aller bombarder une ville ! Et bien sûr, la précision "chirurgicale" tant vantée est loin d'être vraie. Es-tu prêt à le faire et à tuer ainsi des gens ?
    Quelles sont tes motivations pour être pilote de chasse ?

  4. #3
    Neutrino

    On parle d'un jeune homme français. Le mieux qu'il puisse espérer c'est jouer au foot sur la piste du porte avion plieur d'hélice
    Neutrino

  5. #4
    Marc

    Il y a 2 filières :
    - aller directement à Salon-de-Provence après le bac : c'est une formation pour devenir pilote dans l'armée de l'air. C'est un concours après le bac (S je crois), puis après, je suppose qu'on devient pilote sur hélico, transport, ou chasse un peu selon son niveau (physique et technique )
    - intégrer l'Ecole de l'air, aussi à Salon-de-provence. C'est sur concours après maths spé. Ils prennent peu de gens, et l'épreuve comporte de nombreux tests physique. J'ai un ami qui est actuellement en dernière année de cette école.

    L'avantage de la 2ème solution, c'est que tu as un "vrai" dipôme d'ingénieur, donc tu peux envisager de te reconvertir. Les carrières sont donc plus longue que dans le 1er cas (sache que la durée de vie d'un pilote de chasse est limitée ...)

    Sache que de toutes façons ça n'est facile ni d'y rentrer, ni d'en sortir. C'est vraiment pour les warriors !!!

    Marc

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    kinette

    Bonjour,
    Si tu portes des lunettes ou des lentilles tu peux pleurer (attention si tu as des lentilles ne les perds pas!), parce qu'il me semble que c'est largement suffisant pour recaller (de même que tout petit problème physique).

    Ah oui sinon on parlait dans un fil sur la recherche du problème de la mobilité forcée...
    Bon, comment dire, l'armée si on a envie de rester un peu à un endroit, avec sa famille (si on considère que la famille ça compte), ça n'est pas le genre de carrière idéale... (j'ai eu deux amies filles de militaires haut gradés, pas super pour la famille... par contre c'est bien payé).

    Enfin bon courage...

    K.omplot (non non ça n'en est pas un)
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  8. #6
    Marc

    Au fait, sais-tu qu'il y a une autre école : l'ENAC (aviation civile). Celle-ci forme en particulier les futurs pilotes de ligne. Le concours se passe après la première année de prépa, en maths sup. Je crois que c'est un peu moins contraingnant sur les qualités physique.

    Ce genre de métiers a aussi l'avantage d'être très bien payé, et puis comme dit Kinette, pour la vie de famille à mon avis c'est mieux (même si pilote de chasse ça claque mieux pour les filles ).

    Marc

  9. Publicité
  10. #7
    Cécile

    On parle d'un jeune homme français. Le mieux qu'il puisse espérer c'est jouer au foot sur la piste du porte avion plieur d'hélice
    Ah oui ? Parce que tu sais, toi, à quoi ressemblera le monde dans 15 ou 20 ans ?

    même si pilote de chasse ça claque mieux pour les filles
    Ca dépend desquelles. Personnellement, ça me ferait fuir.

  11. #8
    John78

    Citation Envoyé par Cécile
    Bonjour,

    Sais-tu quel peut être la mission d'un pilote de chasse ? Aller bombarder une ville ! Et bien sûr, la précision "chirurgicale" tant vantée est loin d'être vraie. Es-tu prêt à le faire et à tuer ainsi des gens ?
    Quelles sont tes motivations pour être pilote de chasse ?

    Pfffff.... C'est quoi cette caricature ! Un jeune veut devenir militaire, servir son pays, eventuellement risquer sa vie pour défendre un interet collectif. Je ne vois vraiment pas où est le mal. Et l'interet de décourager les gens par idéologie anti-militariste primaire. Tout ce que certains trouvent à dire c'est "assassin" ou "c'est pas un boulot pèpèrre", ca devient fatiguant le négativisme. Décourager les vocations, c'est vraiment très constructif !

    John

  12. #9
    vince

    Bonjour, bonjour...

    Quelques compléments :

    -Comme l'a dit Marc il existe bien deux voies pour devenir pilote de chasse. La première, la voie "royale" est de faire prépa + Ecole de l'air. Pour autant, une fois à l'école de l'air tout n'est pas joué puisque seule une petite partie des élèves integreront effectivement la chasse (les plus aptes physiquement bien sûr), les autres seront pilotes de transport, d'hélicoptère, officiers mécaniciens ou renseignement. Dans tous les cas tu es officier d'active c'est à dire que tu finiras dans un bureau au bout de 15 ans environ (pour faire court).

    La deuxième voie est celle du recrutement sur titre. Tu intègres alors la formation chasse comme officier de reserve en situation d'activité (ORSA) et ton contrat est limité (environ 10 ans). La formation est assez sévère et dure plusieurs années durant lesquelles tu peux être éliminé à tout moment pour insuffisance à un test. Autant te dire que c'est assez stressant et que les mailles du tamis sont étroites. Durant ta carrière ton avancement est moins rapide que celui des officiers d'active et à la fin de ton contrat tu es remercié. Pour autant c'est une bonne voie pour ceux qui veulent piloter mais qui n'ont pas envie de finir derrière un bureau, beaucoup se recyclent ensuite comme pilotes dans le civil.

    Voilà pour ça sinon pour Cécile je me permets de trouver (pour une fois) ton jugement un peu à l'emporte-pièce. Je te crois assez intelligente pour savoir la nécessité des forces armées et pour ne pas voir derrière chaque pilote un massacreur d'enfants. C'est une banalité mais je le dis quand même, posséder une arme ne va pas toujours de pair avec l'envie de s'en servir. J'ai eu l'occasion de fréquenter un escadron de chasse au moment de la guerre du kosovo, l'état d'esprit des pilotes (pour lesquels je n'avais pourtant pas un grand respect et c'est toujours le cas) était très retenu et je crois qu'ils avaient une conscience aigue de leur responsabilité.

  13. #10
    Cécile

    Je voulais juste préciser que je ne suis pas anti-militariste primaire. Je connais la nécessité des forces armées. Mais il faut savoir, quand on s'engage dans certains corps, particulièrement l'aviation de chasse, qu'on peut être amené à tuer des civils. Ce n'est pas le cas de toutes les armes (génie, transmissions, etc.). Dans d'autres armes (infanterie, etc.) on peut (pas toujours, il est vrai) plus facilement contrôler que sa cible est militaire, on peut protéger des civils, etc. Ce n'est pas le cas des pilotes de chasse.
    L'image du pilote de chasse est peut-être très engageante (héros, qui n'a peur de rien, au-dessus de la mêlée, qui bat des records de vitesse, etc.) La réalité est différente. Il faut le savoir avant de s'y engager.
    Vince, je crois en effet que ces pilotes ont conscience de leurs responsabilités. Mais quant à moi, j'ai discuté avec un vieux monsieur qui a été emmené au STO et qui s'est retrouvé sous les bombardements en Allemagne pendant la deuxième guerre mondiale. D'où mon rejet des bombardements. Et je n'aimerais pas être à la place des pilotes qui ont un jour largué une bombe.

  14. #11
    vince

    Cécile

    Pour ce qui est de l'image des pilotes de chasse je ne peux qu'être d'accord pour dire qu'elle est largement surfaite. Moi qui avais grandi avec tous les albums de Buck Danny et Tanguy Laverdure, je fus cruellement déçu de découvrir que les pilotes de chasses n'étaient pas tous de grands et jeunes éphèbes au port altier et au courage infaillbible. Ce sont des gens comme tout le monde si ce n'est qu'ils ont une bonne vue, de bons reflexes, une colonne vertébrale bien droite et que j'ai cru déceler chez eux les reliques d'une certaine morgue héritée des temps glorieux des chevaliers du ciel.

    Quant à ta deuxième remarque elle est parfaitement recevable et vaut pour tout le monde militaire en général. Il faut savoir qu'on a l'armée qu'on mérite et, en ce sens, l'armée française est celle d'un pays somme toute assez humaniste. Ainsi les bombardements de masse tels qu'ils ont été pratiqués contre l'Allemagne ou tels qu'ils ont pu avoir lieu dans les conflits qui ont suivi (jusqu'en Irak recemment) ne font pas du tout partie de la doctrine militaire française. D'ailleurs l'armée de l'air ne compte aucun bombardier lourd depuis la deuxième guerre mondiale.
    Restent effectivement les bombardements tactiques qui sont, quoi qu'on en dise, très ponctuels et d'une précision suffisante pour limiter au maximum (ok, pas complétement) les bavures. Quant à ces dernières, elles existent effectivement et existeront sans doute encore longtemps au même titre que les bavures policières "classiques" mais sont sans commune mesure avec un Dresde ou un Cologne.

  15. #12
    tazeen

    slt guizmo

    Ce que tu envisages est assez dificile du fait que le concours d'entrée est très selectif. en effet, au moindre problème physique ou meme "psychique" tu est recalé.ils ne prennent que les meilleurs dans les paramètres comme la taille, la résistance physique, mais aussi dans certains domaines comme l'anglais :et oui il faut que tu sache parler couramment.
    tu sais ce qu'il te reste a faire
    tu peux néanmoins savoir dès aujourd'hui si tu as les capacités physiques principales(vu, ouïe,...) en allant consulter un medecin aéronautique.

    voilà

  16. Publicité
  17. #13
    guizmo

    merci beaucoup pour toutes ces réponses pratiques et philosophiques
    Quand tu es arrivé à Salon, il n'y a que les aptitudes physiques qui déterminent ceux qui intègreront la chasse?

  18. #14
    Cécile

    Salut Guizmo,

    Je suis contente de voir que tu as réfléchi à ce métier, et que ce n'est pas uniquement "pour la frime" qu'il t'intéresse.

    Restent effectivement les bombardements tactiques qui sont, quoi qu'on en dise, très ponctuels et d'une précision suffisante pour limiter au maximum (ok, pas complétement) les bavures.
    Je serais tout à fait disposée à te croire si on avait les chiffres exacts, de la part de sources multiples. Or, nous ne connaissons toujours pas le nombre de morts dus à la première guerre en Irak, par exemple, qui était surtout basée sur des bombardements.

  19. #15
    vince

    Citation Envoyé par guizmo
    Quand tu es arrivé à Salon, il n'y a que les aptitudes physiques qui déterminent ceux qui intègreront la chasse?
    non les resultats scolaires en cours d'année comptent aussi. La selection se fait à la fin de la première ou deuxième année.

  20. #16
    vince

    Citation Envoyé par Cécile
    Je serais tout à fait disposée à te croire si on avait les chiffres exacts, de la part de sources multiples. Or, nous ne connaissons toujours pas le nombre de morts dus à la première guerre en Irak, par exemple, qui était surtout basée sur des bombardements.
    Je pense qu'il vaut mieux ne pas les connaitre car ils ne doivent pas être jolis. Le problème est que les américains n'ont pas abandonné l'usage du B-52 et du tapis de bombes qui va avec.
    Je n'aurais pourtant pas la naïveté de croire que la France n'aurait pas agi de même si elle en avait eu les moyens financiers, cependant il est patent que les bombardiers lourds sont amenés à disparaitre.
    Enfin il faut noter que l'aviation de chasse c'est également en grande partie des missions d'interceptions et que, dans ce domaine, le dernier engagement aérien ayant impliqué un avion français remonte à... 1940 (hors FFL).

  21. #17
    Yoyo

    Merci de ne pas devier du sujet initial, la guerre en Irak ne fait pas partie de la question, et le forum n'est pas l'endroit pour engager une discussion qui deviendra vite sujet a polemiques.

    D'avance merci pour votre comprehension
    Yoyo

  22. #18
    Quinto

    Bonjour,
    tout d'abord il faut savoir que le metier de militaire ne consiste pas en tuer tout plein de civils, mais que bien évidemment il y'a tout plein de fonctions derrière:
    Renseignement, dissuasion ou avec ce qui se passe en ce moment, les hélicos qui lancent des sacs de sable.
    Les militaires sont aussi appelé souvent dans les missions humanitaire ou de préservation de la paix, comme ce qu'il se passe en Cote d'ivoir.

    Bon ensuite, le metier de pilote en lui même est assez difficile physiquement et intellectuellement. La prépa scientifique est un bon moyen d'y arriver je crois, mais je crois auss qu'il est possible d'etre pilote après une khâgne,ce qui m'avait beaucoup étonné...

  23. Publicité
  24. #19
    Cécile

    tout d'abord il faut savoir que le metier de militaire ne consiste pas en tuer tout plein de civils, mais que bien évidemment il y'a tout plein de fonctions derrière:
    Renseignement, dissuasion ou avec ce qui se passe en ce moment, les hélicos qui lancent des sacs de sable.
    Les militaires sont aussi appelé souvent dans les missions humanitaire ou de préservation de la paix, comme ce qu'il se passe en Cote d'ivoir.
    Je suis bien d'accord, c'est pourquoi j'avais précisé que je n'étais pas une antimilitariste primaire (secondaire, peut-être )
    Mais justement, le métier de pilote de chasse est celui qui me semble comporter le moins de missions "positives" (défense des civils, humanitaire, etc.) et le plus de risque de tuer des innocents.

  25. #20
    Quinto

    Je ne critique nullement tes idées, je voulais juste remettre les choses un peu à leur place.
    J'espère bien que tu (tu permets que je te tutoie) n'était pas antimilitariste primaire.

    Pour ce qui est des missions des pilotes de chasse, les missions d'attaque ne sont que très rares...

    Il y'a toutes les missions de reconnaissance, escorte, et beaucoup beaucoup d'entrainement.

    Tout est fait pour minimiser les dégats.

    Un peu comme le RAID ou la police en général, on ne veut pas tuer, mais quand on nous ne laisse pas le choix, il faut y aller, et autant mettre toutes les chances de notre coté pour éviter les dommages colatéraux et faire ca de la manière la plus "propre" possible. (si tant est que l'on puisse faire ca proprement, mais ce n'est pas le thème du débat)

    C'est aussi pour celà que l'on essaie de prendre des gens intelligents, fort physiquement et psycholgiquement. On ne confie pas un "joujou" qui peut devaster une région entière à n'importe qui....

  26. #21
    Cécile

    Oui, c'est plus sympa de se tutoyer.

    Tout est fait pour minimiser les dégats
    Est-ce si certains ? Bien sûr, aucun pilote de chasse ne fait volontairement des dégats. Mais l'avion de chasse est un équipement excessivement cher et la vie d'un pilote occidental compte plus aux yeux des dirigeants que celui d'un civil du pays ennemi. Donc on aura tendance à tirer de plus haut (donc moins précisément) pour ne pas risquer de perdre l'avion et le pilote à cause de la réplique de l'ennemi, non ?

    Désolée, Yoyo, si je m'éloigne un peu du sujet.

  27. #22
    Quinto

    Mais ca n'arrive jamais, "l'art de la guerre" (Sun Tse) moderne est complétement changé...
    Les risques sont minimisés, les avions volent hauts et à vitesse hallucinantes tout en conservant une précision assez forte, et à celà il faut ajouter les signatures radars vraiment affaiblies. En outre abattre un avion n'est pas si facile...

  28. #23
    Cécile

    Les risques sont minimisés, les avions volent hauts et à vitesse hallucinantes tout en conservant une précision assez forte, et à celà il faut ajouter les signatures radars vraiment affaiblies.
    S'ils volent haut, ils perdent en précision et risquent donc davantage de toucher des cibles civiles.

  29. #24
    Quinto

    Non pas du tout, ce qui peut influer ce serait:
    la vitesse de l'avion par rapport à la cible, et le vent par rapport au missile.

    Les missiles sont à guidage Laser pour la plupart, et dans ce cas la précision est très bonne.

  30. Publicité
  31. #25
    Quinto

    Evitons cependant de dévier du débat si tu n'y vois pas d'inconvénient

  32. #26
    guizmo

    Merci pout tout...
    Est-ce que quelqu'un sait combien de personne sont intégrés par année?

  33. #27
    benJ

    Re : Pilote de chasse

    bonjour j'aurai voulu savoir si l'on pouvait devenir pilote de chasse avec un bac ES!!
    voila merci!!

  34. #28
    Un passant

    Re : Pilote de chasse

    Citation Envoyé par benJ
    bonjour j'aurai voulu savoir si l'on pouvait devenir pilote de chasse avec un bac ES!!
    voila merci!!
    JE veux pas te decourager mais ca me semble extremement difficile ... Pour integrer une prepa scientifique il faut un bac S pour l'autre solution je doute qu'il prennent apres bac ES vu que l'aviation utilise énormément de connaissances physiques acquises en série S.
    Mais sérieuesement le bac S est pas si difficile que ca donc si tu as encore le choix et que tu es certain de vouloir faire ca, fonce en S ...

  35. #29
    vince

    Re : Pilote de chasse

    Les réponses précédentes doivent répondre à ta question.

    Il existe un recrutement de pilote de chasse après bac qui ne demande pas a priori un bac S.
    « Méfie-toi des proverbes chinois »
    (Proverbe berrichon)

  36. #30
    benJ

    Re : Pilote de chasse

    d'accord merci beaucoup pour vos réponse j'ai finalement choisis un bac S même si on me conseillait plutot un bas ES!!J'éspère en tout cas que je vais le réussir!
    voila merci!!

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. pilote de chasse
    Par chine13 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 2
    Dernier message: 09/04/2006, 13h07
  2. pilote de chasse
    Par carapuce dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 2
    Dernier message: 04/12/2005, 10h34
  3. pilote de chasse
    Par amir-al-bahr dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 2
    Dernier message: 25/07/2005, 02h05
  4. Pilote de chasse
    Par Quira dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 1
    Dernier message: 22/07/2005, 14h35