Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 16 sur 16

Conseils pour devenir astrophysicien/astronome



  1. #1
    ntuning57

    Conseils pour devenir astrophysicien/astronome

    Bonsoir à tous,

    Je m'appelle Nicolas, je suis actuellement en Terminale S, et mon rêve est de devenir astrophysicien/astronome. J'ai d'innombrables questions à vous poser concernant ces deux métiers et j'espère que vous aller pouvoir y répondre le mieux possible. Pour cela, j'essayerai dans mes demandes, d'être le plus clair possible.

    Je vais donc commencer par une question à laquelle je n'ai toujours pas de réponses, même après avoir lu certains topics de forum : quelle est la différence entre astrophysicien et astronome?

    Ensuite, je me suis déjà décidé pour mon orientation post-bac, la voici :

    1° Prépa PCSI/PC (je me suis renseigné sur le programme, et celui-ci me convient parfaitement, en tout cas il répond à mes attentes) Pour cette voie, je suis décidé.

    2° Là arrive le problème, d'où ma deuxième question : quelle est la meilleure voie à suivre pour devenir astrophysicien/astronome?J'hésite entre intégrer soit une école d'ingénieur, soit une ENS, la deuxième orientation m'étant plus attrayante. Sachez aussi que je souhaite avant tout faire de la recherche (en effet, je rêve de graver mon nom dans l'histoire de la physique ) plutôt que de l'enseignement, même si je suis conscient que l'enseignement est quasi indispensable au chercheur.

    Puis, je me demande quelles voies "de secours" je pourrais entreprendre pour parer un éventuel échec en prépa/concours d'entrée aux ENS? Je pense notamment à l'université, mais je n'arrive pas à me décider entre toutes les licences possibles

    Enfin, et ce sera ma dernière question (pour l'instant), quelles sont les conditions de travail d'un astrophysicien/astronome?

    Je vous remercie d'avance pour vos réponses
    Moi je vais au lit , bonne nuit à tous.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Seirios

    Re : Conseils pour devenir astrophysicien/astronome

    Bonsoir,
    Citation Envoyé par ntuning57 Voir le message
    Je vais donc commencer par une question à laquelle je n'ai toujours pas de réponses, même après avoir lu certains topics de forum : quelle est la différence entre astrophysicien et astronome?
    Je dirais qu'un astronome est plus près de l'instrument, et l'astrophysicien de la théorie. Mais je ne suis pas sûr qu'il y ait vraiment une limite nette entre les deux.
    2° Là arrive le problème, d'où ma deuxième question : quelle est la meilleure voie à suivre pour devenir astrophysicien/astronome?J'hésite entre intégrer soit une école d'ingénieur, soit une ENS, la deuxième orientation m'étant plus attrayante.
    En passant par l'ENS, tu t'orientes vers l'aspect théorique de la recherche ; en passant par une école d'ingénieur, tu peux t'orienter vers un aspect plus pratique, ou bien reprendre un M2 recherche pour t'orienter vers la recherche théorique. Cela dépend aussi de ce que tu cherches dans l'astrophysique. De toute manière, tu te présenteras à plusieurs concours, donc tu verras les écoles qui t'accepteront.
    Puis, je me demande quelles voies "de secours" je pourrais entreprendre pour parer un éventuel échec en prépa/concours d'entrée aux ENS? Je pense notamment à l'université, mais je n'arrive pas à me décider entre toutes les licences possibles
    L'important, c'est que la licence te permette d'accéder au master de ton choix, sinon ça n'a pas grande importance.
    If your method does not solve the problem, change the problem.

  4. #3
    Caachou

    Re : Conseils pour devenir astrophysicien/astronome

    coucou.

    je veux pas te décourager mais fais gaff' mon cousin a fait cette voie, je ne sais pas quelle étude exactement mais ca peut ^tre assez bouché... mais si c'est ton reve tente le, essaie juste d'avoir une roue de secours. Pas facile je sais ca fait 13 ans que je reve du mm métier et je fonce sans filet pour me rattrapper. dur ! je suis en prepa (BCPST) donne moi un peu tes résultat de TS, tes difficulté et facilité, tes methode de travail, le tps que tu passes sur tes devoirs etc je pourrais tjs te donner mon humble avis. Sinn la meilleure chose a faire c'est d'essayer de contacter un astronome/astrophysicien et de poser milleet une question a un passionné

  5. #4
    ntuning57

    Re : Conseils pour devenir astrophysicien/astronome

    Bonjour,

    Tout d'abord merci pour vos réponses, j'y vois déjà un peu plus clair.

    Phys2 =>
    "Je dirais qu'un astronome est plus près de l'instrument, et l'astrophysicien de la théorie. Mais je ne suis pas sûr qu'il y ait vraiment une limite nette entre les deux."
    D'accord. Le truc c'est que je ne sais pas encore si je vais plus me tourner vers de la théorie, ou plus vers de la pratique. Mais je pense que j'ai encore le temps pour me décider, n'est-ce pas?

    "En passant par l'ENS, tu t'orientes vers l'aspect théorique de la recherche ; en passant par une école d'ingénieur, tu peux t'orienter vers un aspect plus pratique, ou bien reprendre un M2 recherche pour t'orienter vers la recherche théorique. Cela dépend aussi de ce que tu cherches dans l'astrophysique. De toute manière, tu te présenteras à plusieurs concours, donc tu verras les écoles qui t'accepteront."
    Donc si j'ai bien compris, si je ne réussi pas mon entrée en Normal sup (ENS), je pourrai toujours me tourner vers un M2 recherche. Je suis allé voir la COP en décembre et elle m'a fait un dossier contenant entre autres des formations master. Je l'ai déjà un peu feuilleter et j'ai déjà quelques idées en tête.

    Caachou =>
    "mais si c'est ton reve tente le, essaie juste d'avoir une roue de secours. Pas facile je sais ca fait 13 ans que je reve du mm métier et je fonce sans filet pour me rattrapper. dur !"
    Ne t'inquiète pas j'ai une roue de secours au cas où (cf ci-dessus) et une motivation à toute épreuve : quand j'ai des devoirs dans les matières qui ne m'intéressent pas vraiment (surtout la philo ), je me dis que c'est pour mon avenir que je le fais, pour réaliser mon rêve.

    "donne moi un peu tes résultat de TS, tes difficulté et facilité, tes methode de travail, le tps que tu passes sur tes devoirs etc je pourrais tjs te donner mon humble avis."
    Mes résultats du 1ème trimestre : 15,40 en maths ; 15,60 en SVT ; 15,00 en physique ; 12,00 en histoire ; 12,70 en anglais ; 17,30 en allemand ; 16,80 en allemand ; 10,60 en philo ; 13,00 en EPS ; moyenne générale = 14,50. Comme tu peux le constater, mes difficultés sont principalement dans la philo, mes facilités sont dans les matières scientifiques.
    Mes méthodes de travail : le soir en rentrant du lycée, je relis le cours fait pendant la journée ; je fais les exos qui n'ont pas encore été fait pour le lendemain ; j'apprends les leçons. Quand j'ai des heures de libres, je vais systématiquement au CDI pour m'avancer dans mes devoirs.
    Temps de travail : Je suis quelqu'un de très (très) maniaque et pointilleux (capable de recopier un cours pour quelques ratures ) et en conséquence, je passe beaucoup de temps sur mes devoirs (trop pour mes proches) et en conséquence pas assez sur mes loisirs. Pour te donner une idée, je fais souvent des minuits/1h (voir plus ! ).

    Voilà pour vous répondre. Merci encore pour vos précieux conseils!

    A+

  6. #5
    Rincevent

    Re : Conseils pour devenir astrophysicien/astronome

    salut

    pour plus d'infos, voir ce fil où se trouvent divers liens...

    Citation Envoyé par ntuning57 Voir le message
    Donc si j'ai bien compris, si je ne réussi pas mon entrée en Normal sup (ENS), je pourrai toujours me tourner vers un M2 recherche.
    de toutes façons, l'ENS n'est pas un diplôme qui te permet de faire une thèse : le M2R en est un et c'est lui que tu obtiens à l'ENS ou ailleurs pour ensuite faire une thèse [cf les infos données dans les divers liens indiqués plus haut] (et sois dit en passant, tous les astrophysiciens voire les physiciens ne sont pas normaliens... de même qu'un grand nombre de normaliens ne sont pas chercheurs mais hauts fonctionnaires, etc... faudrait arrêter de croire qu'hors l'ENS point de salut ou en tous cas point de recherche...)

    Mes résultats du 1ème trimestre : (...)
    Mes méthodes de travail : (...)
    Temps de travail :
    tout ça n'a strictement aucune importance. C'est quand tu devras choisir un master et y postuler que les décisions commenceront à être importantes (bon, évidemment, si auparavant tu pars dans une école d'ingénieur trop éloignée de la physique, faut pas compter revenir vers l'astro).
    Ceux qui manquent de courage ont toujours une philosophie pour le justifier. A.C.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Caachou

    Re : Conseils pour devenir astrophysicien/astronome

    coucou!!!

    très bon résultats, félicitation! mais attention a la philo, très important en MPSI !!!! donc essaie de remonter un peu. sinn je pense que tu as des chance d'être accepté.

    je ss moi aussi pointilleuse et perfectionniste mias pas maniaque ><. je veux pas te décourager mais apprends des mnt a abandonner cette habitude de recopier tes cours, t'aura jms le tps ! au lycée je faisais aussi des minuits 1h mais surtt par glandouille en rentrant et lecture le soir. mais sitoi tu te couche a ses heures là als que tu bosses pdt tes heures de libres et dès que tu rentre du lycée :s. Cette année je fais des 2h du mat' je ss crevé, a cran et manque de m'endormir a cours. Pas top. dc essaie de lacher du lest cette année. je sais que c pas facile tu veux etre a jour ou prendre de l'avance je ss ds le mm cas que toi. mais fais gaffe la prepa c'est hard et si tu te donne a fond au lycée... vaut mieu avoir 12 de moy sans trop bosser que 15 en bossant a fond, pour avoir des réseves. après si en travaillant autant tu as jms de retard voir de l'avance ca peut le fr qd mm ms sache que tu n'aura pas forcément le tps de revoir tjs tes lecon en prepa. après je suis en BCPST dc des lecon énormes en bio a apprendre par coeur, en MPSI bcp de math et phys dc il y a du par coeur et de la comprehension c pas la mm chose. voila. je ne sais pas si tu es déja allé a des portes ouvertes de prepa ? pour discuter ac des prof et des eleves. tu peux aussi demander des conceils a tes prof. Les miens me voyais ts en prepa, je suis 9ème sur 46 ac 11,.. de moy mais je bosse 1000 fois plus et ai perdu 4 pts de moy gen... mais sic'est ton reve accroche toi, tente ac une roue de secours (autres écoles pour ton métier ou autre métier), les reves st faits pour etre realisés non ? bon courage!!!

  9. Publicité
  10. #7
    ntuning57

    Re : Conseils pour devenir astrophysicien/astronome

    Rincevent =>

    "de toutes façons, l'ENS n'est pas un diplôme qui te permet de faire une thèse : le M2R en est un et c'est lui que tu obtiens à l'ENS ou ailleurs pour ensuite faire une thèse"
    Ah ouais, mince j'ai confondu l'ENS qui est une école et le M2 qui est un diplôme. Merci de me l'avoir fait remarquer.

    "faudrait arrêter de croire qu'hors l'ENS point de salut ou en tous cas point de recherche..."
    Non non, ne t'inquiète pas. Je sais qu'il n'y a pas que l'ENS qui permet de réussir, mais c'est juste que, sur le CV, la mention "ENS" fait bonne impression, c'est pour ça que je veux passer par là.

    Caachou =>

    "très bon résultats, félicitation! mais attention a la philo, très important en MPSI !!!! donc essaie de remonter un peu. sinn je pense que tu as des chance d'être accepté."
    Merci, mais ne t'inquiète pas, je ne compte pas prendre MPSI mais PCSI en prépa. Mais je suis conscient que chaque matière a son importance, c'est juste que la philo c'est pas trop ma tasse de thé . Au deuxième trimestre normalement j'aurai 12 en philo, j'ai donc réussi à monter un peu.

    "je veux pas te décourager mais apprends des mnt a abandonner cette habitude de recopier tes cours, t'aura jms le tps !"
    Je le sais bien, tout mon entourage me le dit, tu n'es pas la première à m'en faire part. Le fait de recopier les cours, ça c'est presque fini, je le fais presque plus. En fait, mon problème c'est que je suis trop lent dans mon travail, j'ai tendance à être distrait, à rêver..., et je perd comme ça des quarts d'heures par ci et des demi-heures par là. D'où mes minuits 1H. Et à force, c'est devenu un cercle viscieux : je suis fatigué donc j'ai plus tendance à rêver, donc je perd du temps, donc je vais au lit tard, etc. Ca m'énerve d'être comme ça ! Dis t'aurais pas une méthode de travail qui pourrait m'éviter de perdre du temps? Je suis sûr que ça m'aiderait à "avoir de la réserve", comme tu l'as dit.

    "je ne sais pas si tu es déja allé a des portes ouvertes de prepa ? pour discuter ac des prof et des eleves"
    Si, j'en ai déjà visiter.

    "mais je bosse 1000 fois plus et ai perdu 4 pts de moy gen.."
    Je sais que la prépa, c'est très dûr, que ce n'est pas le niveau de travail qui marque la différence avec le lycée mais la quantité de travail en un laps de temps très court. J'ai lu dans un livre de témoignage qu'on pousse les élèves moralement. Mais on m'a souvent dis qu'il ne faut pas prendre l'exemple des autres niveau notes, que d'excellents élèves au lycée se sont retrouvés perdus en prépa, et que au contraire des élèves moyens au lycée ont vu leurs résultats s'améliorer en prépa. En fait, le tout est d'être fort psychologiquement, et sur ce point, il faut que je m'exerce aussi au 3ème trimestre.

    Voilà, merci encore à tous !

    Nico

  11. #8
    QueenOfDarkness

    Re : Conseils pour devenir astrophysicien/astronome

    mais c'est juste que, sur le CV, la mention "ENS" fait bonne impression
    Le but c'est pas que ça fasse bonne impression, le but c'est que tu fasses quelque chose qui te plaise à toi avant tout, en choisissant pour ça la bonne filière.

    je ne compte pas prendre MPSI mais PCSI en prépa
    En PCSI t'auras aussi du français / philo...

    Ouais le truc c'est que si maintenant tu fais des 00h/1h, en prépa t'auras jamais fini, c'est pour ça que Caachou te disait ça en fait. Mais la prépa va t'apprendre à mieux gérer ton temps, et à bosser plus vite et plus efficacement.

  12. #9
    Caachou

    Re : Conseils pour devenir astrophysicien/astronome

    je pense qu'en prepa puisque tu na pas le choix, tu viens naturellement a rever moins et a plus te concentrer. enfin c'est l'impression que j'ai. une fille de ma classe se couche tjs a 22H30 qq soit la charge de travail pour etre attentive en classe, mieux retenir les lecon et dc passer moins de tps apres les cours et ca lui reussit plutot bien. moi je ne peux pas je ss une grde stressée de la vie qui veux faire ses exo et savoir ses lecon. pas forcément la meilleure méthode mais j'arrive pas a fr autrement... pour éviter les reveries je ne pense pas qu'il y ait réellement de méthode... pdt un tps il me fallait du silence, une autre période de la musique ds les oreilles... certains lisent leur lecon tt haut pour etre plus concentré... il faut vraiment réussir a te motiver quitte a t'accorder des petite pauses entre deux lecon mais te fixer un tps pour chq devoirs et t'y tenir !!! bon courage surt !!! et oui dslé je me ss trompé entre mpsi et pcsi mais ca se vaut, y a juste plus de chimie en pcsi !!! et je te laisse regarder pour cette filiere mais je suis en BCPST et mes coefs st les suivant:
    bio 5
    math 4
    franc 4 (ou 5 je ne suis pu sur)
    phys chim 3

    dc on ne peut pas négliger la philo !! mais c'est super que tu es remonter et je ss sur que tu n'es pas du genre a laisser tombé als continue tes efforts

  13. #10
    ntuning57

    Re : Conseils pour devenir astrophysicien/astronome

    Bonsoir à tous,

    Après plusieurs mois d'absence sur le site pour cause de préparation du Baccalauréat (résultats dans moins de 2 jours ), je relance mon topic ; je fais donc à nouveau appel à vos précieux conseils ... et remercie déjà ceux qui ont eu la gentillesse de me répondre

    Tout d'abord, (re)posons le contexte pour vous aider à répondre à mes questions :
    - je suis en Terminale S (PC),
    - j'ai été accepté en classe préparatoire PCSI,
    - mon plus grand rêve est de devenir astrophysicien [dans le domaine de la physique des particules (ça c'est pas encore sûr à 100%)],
    - après la prépa, je compte faire un master mention : physique et applications, soit spécialité noyaux, particules, astroparticules et cosmologie , soit spécialité astronomie, astrophysique et ingénierie spatiale.

    J'en viens à ma première question : quelles sont les différentes "grandes écoles" menant au métier d'astrophysicien ?. Je pensais déjà, soit à l'UPMC de Paris, soit l'IAP, soit l'ENS de Lyon.

    Ensuite, vous me seriez d'une grande aide si vous pouviez m'expliquer comment se déroule un stage "post-doctorat" à l'étranger (eh oui, je vois loin déjà )

    Enfin, je me demandais à partir de quand l'étudiant perçois un salaire.

    Je reconnais que mes questions sont très précises, je vous remercie donc grandement pour vos réponses, qu'elles soient complètes ou non, et vous souhaite bonne nuit

    ntuning57

  14. #11
    LAZAR

    Re : Conseils pour devenir astrophysicien/astronome

    Salut,

    après la prépa, je compte faire un master mention : physique et applications, soit spécialité noyaux, particules, astroparticules et cosmologie , soit spécialité astronomie, astrophysique et ingénierie spatiale
    Après ta prépa, il te faudra passer par la case "bac +3", que ce soit en licence, ou en école.

    J'en viens à ma première question : quelles sont les différentes "grandes écoles" menant au métier d'astrophysicien ?. Je pensais déjà, soit à l'UPMC de Paris, soit l'IAP, soit l'ENS de Lyon.
    Pour remettre les choses en ordre, le "U" de UPMC ça veut dire Université, c'est donc pas une école.
    Mais si tu l'a listé, c'est que tu sais donc qu'il n'y a pas que les "grandes écoles" dans la vie.

    Ensuite, vous me seriez d'une grande aide si vous pouviez m'expliquer comment se déroule un stage "post-doctorat" à l'étranger (eh oui, je vois loin déjà )
    C'est plus ou moins le même boulot qu'un chercheur avec un poste fixe. Le statut est pas le même.
    Et c'est aussi la période ou il faut produire un max de résultats et de publications pour trouver un poste fixe après.

    Enfin, je me demandais à partir de quand l'étudiant perçois un salaire.
    Je dirais que la première vrai rentrée d'argent, bien que pas faramineuse est la bourse reçue pour la thèse (même si c'est un contrat de travail normalement patati patata)

    Je terminerai en précisant que les postes en astro c'est rare, beaucoup de candidats pour très peu d'élu chaque année.

    lazar

  15. #12
    Rêvonsdavenir

    Re : Conseils pour devenir astrophysicien/astronome

    Salut,
    Lazar, s'il te plaît, quand tu dis "beaucoup de candidats et peu d'élus" c'est par rapport aux peu postes disponibles non? Car on parle souvent sur ces forums d'une filière bouchée mais ce n'est pas simplement car notre pays promouvoit faiblement la recherche en général? Ou y a il vraiment beaucoup de docteur en astrophysique au regard des autres diplômés français? (...) J'interviens sur ce sujet car en plus des discussions sur ces forums, André Brahic répète souvent qu'il y a 1 astronome pour 100K habitants lors de ses interviews (...)².
    Merci

  16. Publicité
  17. #13
    LAZAR

    Re : Conseils pour devenir astrophysicien/astronome

    il y a 1 astronome pour 100K habitants lors de ses interviews
    Oui, il doit pas être loin du compte, aujourd'hui on doit avoir un peu moins d'un millier d'astrophysiciens en France. C'est dans l'ordre de grandeur des chiffres qu'on trouve un peu partout sur le net.
    Donc, bon le nombre de poste se libérant chaque année ne doit pas excédé la 20aine (il peut y avoir des années plus creuses que d'autres).
    "beaucoup de candidats et peu d'élus" c'est par rapport aux peu postes disponibles non?
    Donc oui.

    Car on parle souvent sur ces forums d'une filière bouchée mais ce n'est pas simplement car notre pays promouvoit faiblement la recherche en général?
    En ce moment en France, tous les sous partent au LHC .
    Après, tu fais un sondage sur ce forum, une écrasante majorité te dira que la France ne met pas assez d'argent dans sa recherche.
    Mais on va pas parler politique On est pas la pour ça (on a surtout pas le droit !!)

    lazar

  18. #14
    ntuning57

    Re : Conseils pour devenir astrophysicien/astronome

    Bonsoir,

    Tout d'abord, merci pour tes réponses. J'y vois déjà plus clair

    Après ta prépa, il te faudra passer par la case "bac +3", que ce soit en licence, ou en école.
    C'est vrai que j'ai omis de parler de la L3. Mais je ne l'oublie pas, ne t'inquiète pas

    Pour remettre les choses en ordre, le "U" de UPMC ça veut dire Université, c'est donc pas une école.
    Mais si tu l'a listé, c'est que tu sais donc qu'il n'y a pas que les "grandes écoles" dans la vie.
    Oui, c'est en quelque sorte une roue de secours... au cas où je louperais les concours d'entrée aux grandes écoles Mais je vise en priorité l'ENS ou l'IAP.

    C'est plus ou moins le même boulot qu'un chercheur avec un poste fixe. Le statut est pas le même.
    Et c'est aussi la période ou il faut produire un max de résultats et de publications pour trouver un poste fixe après.
    D'accord, en fait c'est sur la capacité à publier des découvertes que les directeurs de laboratoire se réfèrent pour leurs embauches, c'est ça ?

    Je dirais que la première vrai rentrée d'argent, bien que pas faramineuse est la bourse reçue pour la thèse (même si c'est un contrat de travail normalement patati patata)
    Merci, pour cette information

    Je terminerai en précisant que les postes en astro c'est rare, beaucoup de candidats pour très peu d'élu chaque année.
    Je le sais bien, mais c'est mon plus grand rêve que de devenir astrophysicien. Je suis près à faire n'importe quoi pour réussir

    Encore merci pour tes conseils, a+

    Nico

  19. #15
    iSqueez29

    Re : Conseils pour devenir astrophysicien/astronome

    Bonjour à tous =)

    Je viens de m'inscrire sur le forum et pour mon métier je voulais essayé de me lancer dans une carrière d'astrophysicien. Je suis élève en seconde cette année en Bretagne (très jolie region pour observer le ciel ) et je voulais avoir des renseignements :
    1°) Quelles sont les études qu'il faut faire après le bac ?
    2°) Avoir quellques informations sur le métier d'astrophysicien

    Merci d'avance à tous et bon soirée

  20. #16
    Calvert

    Re : Conseils pour devenir astrophysicien/astronome

    Salut !

    1°) Quelles sont les études qu'il faut faire après le bac ?
    N'étant pas Français, je ne connais pas le détail, mais dans les grandes lignes, c'est bachelor --> master --> doctorat.

    2°) Avoir quellques informations sur le métier d'astrophysicien
    C'est une vaste question ! Quel genre de renseignements ?

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. orientation pour devenir astrophysicien
    Par Myline dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 18
    Dernier message: 24/07/2017, 21h26
  2. Orientation pour devenir astronome...
    Par Angel-kiss dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 11
    Dernier message: 08/09/2012, 09h51
  3. Etude a faire pour devenir astrophysicien .
    Par Regenero dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 0
    Dernier message: 10/10/2009, 23h19
  4. Comment devenir astronome ou astrophysicien ?
    Par kistune dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 2
    Dernier message: 29/03/2006, 00h56
  5. astronome, astrophysicien
    Par siya dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 15
    Dernier message: 23/09/2004, 19h42