Affichage des résultats 1 à 14 sur 14

Question du "risque" pour l'aprés-bac .



  1. #1
    Diederick

    Question du "risque" pour l'aprés-bac .


    ------

    Bonjours !

    Les lacunes que j'ai en espagnole et en francais (environ 7 de moyenne ) sont elles un VERITABLE "handicappe" pour faire une serie S et pour les études aprés le bac (a caractère scientifique et surtout Physique) Malgré un niveau relativement bon en sciences (environ 16 de moyenne) ?

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Vianney

    Re : Question du "risque" pour l'aprés-bac .

    Espagnol non car tu peux arréter après le bac, mais le français est relativement important en prépa scientifique par exemple donc c'est sur qu'il faut pas le négliger.

  4. #3
    Diederick

    Re : Question du "risque" pour l'aprés-bac .

    Merci de t'as réponce, c'est a dire que je vais devoir me secoué en francais ?! comment faire avec des cours aussi nul, une prof aussi monotone, et une langue contraire a toute logique ? lol
    Je vais essaer de faire un effort pour la bonne cause ... Y en a en etude sup qui avait le même problème que moi et qui on réussit ?

  5. #4
    invite765732342432
    Invité

    Re : Question du "risque" pour l'aprés-bac .

    Citation Envoyé par Diederick
    Merci de t'as réponce, c'est a dire que je vais devoir me secoué en francais ?! comment faire avec des cours aussi nul, une prof aussi monotone, et une langue contraire a toute logique ? lol
    Une très bonne solution: lire, lire et lire encore.
    Pas la peine de choisir des oeuvres "classisques": lis ce qu'il te plait. De la SF, de la fantasy ou n'importe quoi d'autre qui contient davantage de texte qu'un roman photo.

    Concernant ta remarque sur la logique de notre langue, je te conseille d'aborder le français sous un autre angle: celui de la beauté. Interesse-toi aux jeux de mots que les humoristes comme Devos (j'ai bien dit Devos, pas Bedos ) intègrent dans leurs spectacles...

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Diederick

    Re : Question du "risque" pour l'aprés-bac .

    Merci du conseil, j'en tiendrai conte, mais je sais pas si je m'y ferai un jour a cette "beauté" lol .

  8. #6
    Ryuujin

    Re : Question du "risque" pour l'aprés-bac .

    perso, j'ai abandonné ma LV2 allemand dès le collège, cad que j'ai arrêter de la travailler.
    Au bac, j'ai eu 13, me demandez pas comment : j' en étais réduit à réutiliser les mots et phrases du texte pour mon expression.
    en prépa, j'ai bien entendu abandonné officiellement ma LV2.

    et maintenant, en école d'ingénieur, la LV2 est obligatoire, donc j'en ai commencé une nouvelle.
    J'apprécie bien plus que l'allemand, mais que de temps perdu...

  9. Publicité
  10. #7
    Major_PR

    Re : Question du "risque" pour l'aprés-bac .

    Citation Envoyé par Ryuujin
    perso, j'ai abandonné ma LV2 allemand dès le collège, cad que j'ai arrêter de la travailler.
    Au bac, j'ai eu 13, me demandez pas comment : j' en étais réduit à réutiliser les mots et phrases du texte pour mon expression.
    en prépa, j'ai bien entendu abandonné officiellement ma LV2.

    et maintenant, en école d'ingénieur, la LV2 est obligatoire, donc j'en ai commencé une nouvelle.
    J'apprécie bien plus que l'allemand, mais que de temps perdu...
    dans quelles ecoles d'ingé la LV2 est-elle obligatoire ?? j'ai fait russe jusqu'au bac, je suis en prepa et j'ai donc arrete (sans regrets ! ) : serait-ce un point fort en tant qu'ingénieur de parler russe, ou mieux vaudrait-il que je commence comme toi une autre langue, comme l'espagnol (ou autre chose !) ?
    Pourquoi ce qui est interessant est toujours plus compliqué a comprendre que ce qui ne l'est pas ??

  11. #8
    ShoTo

    Re : Question du "risque" pour l'aprés-bac .

    l'INPG par exemple

  12. #9
    Major_PR

    Re : Question du "risque" pour l'aprés-bac .

    Citation Envoyé par ShoTo
    l'INPG par exemple
    qui est une ecole de ??.... il y en a d'autre je pense ? je crois que le concours d'entree a l'ENS demande une LV2 ? ou bien est-ce seulement a l'ENS bio ?
    Pourquoi ce qui est interessant est toujours plus compliqué a comprendre que ce qui ne l'est pas ??

  13. #10
    ShoTo

    Re : Question du "risque" pour l'aprés-bac .

    bah en meme temps, l'ENS c'est pas vraiment une école d'ingé.
    Faut se metre d'accord sur quoi on parle.

  14. #11
    Gwyddon

    Re : Question du "risque" pour l'aprés-bac .

    Dans la plupart des écoles d'ingé une LV2 est obligatoire (on parle de l'après-concours ici) : X, Centrales, Mines, ENSIMAG, Supaéro, Télécom, etc...

    Ce qui est logique, vu l'évolution des échanges internationaux ne maîtriser que l'anglais n'est plus un critère d'excellence
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  15. #12
    Major_PR

    Re : Question du "risque" pour l'aprés-bac .

    en effet... est-ce que, dans l'idee d'internationalisation et d'echanger multipliés, le russe est plutot un point fort, "un critere d'excellence", ou plutot l'inverse ? (alias un poids lourd qui sert finalement pas a grand chose ?)
    Pourquoi ce qui est interessant est toujours plus compliqué a comprendre que ce qui ne l'est pas ??

  16. Publicité
  17. #13
    Lagoon

    Re : Question du "risque" pour l'aprés-bac .

    Moi j'attend l'école d'ingé pour me mettre au chinois ou japonais. Pour l'instant l'anglais me suffit

  18. #14
    Ryuujin

    Re : Question du "risque" pour l'aprés-bac .

    ben, moi j'ai fait pareil, mais si j'avais su, j'aurais commencé l'espagnol en prépa au lieu d'arrêter la LV2 ; ça m'aurait fait 3 ans de gagnés.
    mine de rien, tout le monde passe le même examen à l'INA-PG en langues, qu'on ait fait 10 ans d'espagnol, ou quelques heures.

Discussions similaires

  1. question pour un "rayon" droit.
    Par inso la folle dans le forum Électronique
    Réponses: 10
    Dernier message: 06/07/2007, 21h51
  2. Question pour les "pointures" en astro
    Par chamois dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 33
    Dernier message: 09/06/2007, 09h34