Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 13 sur 13

Khôlleur, un métier d'avenir ?



  1. #1
    Romain-des-Bois

    Khôlleur, un métier d'avenir ?


    ------

    Bonjour,

    juste une petite remarque :
    un khôlleur serait payé 50euros par khôlle (je ne sais pas si c'est bien vrai, mais apparemment c'est plausible).
    Un prof qui a le CAPES est payé 1300 euros en début de carrière pour 18 heures par semaine.
    (tout ça est approximatif).
    Si ce prof fait 15 khôlles par semaine, il gagne 4500 euros par mois environ.

    Pour 33 heures par semaine (moins les corrigés etc...), gagner 4500 euros par mois, c'est très disproportionné non ?

    Romain

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    benjy_star

    Re : Khôlleur, un métier d'avenir ?

    Tu oublies les heures de corrections, de préparation de cours, les réunions etc...

    Et 15 khôlles par mois, tout en étant prof, ça me parait serré !

  4. #3
    Cécile

    Re : Khôlleur, un métier d'avenir ?

    Oui, je pense qu'en prépa, faut compter au moins deux heures de préparation / correction pour une heure de cours. Et probablement une heure de préparation par heure de kholl (c'est vraiment comme ça que ça s'écrit ??)
    Donc tes 33 heures par semaine deviennent 66 heures (au moins !).
    Les 4500 euros sont alors bien mérités.

  5. #4
    reinette

    Re : Khôlleur, un métier d'avenir ?

    Si je ne m'abuse, avant que tu trouves un endroit pour faire autant d'heures de colles, en tant que capetien, il va falloir chercher. De plus, ca m'etonnerait qu'un capetien soit paye autant de l'heure de colles. Il me semble que c'est plutot le tarif agregé : en n'etant pas dans le circuit education nationale, c'est plutot 25/30 euros. Ca diminue considerablement l'avantage, surtout que d'experience, ca demande du travail et c'est crevant une fois sur place.

  6. #5
    Coincoin

    Re : Khôlleur, un métier d'avenir ?

    Salut,
    Y a des conditions pour être colleur, ou bien il suffit d'être choisi par le lycée ?
    Encore une victoire de Canard !

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    reinette

    Re : Khôlleur, un métier d'avenir ?

    Je crois qu'il faut au moins etre titulaire d'une licence. Ce sont les enseignants de sup/spe , voire le proviseur qui recrutent les colleurs.

  9. Publicité
  10. #7
    Coincoin

    Re : Khôlleur, un métier d'avenir ?

    Ok... Je sais que des élèves de mon école ont été colleurs dans leurs anciennes prépas.
    Mais si c'est seulement 25/30 euros pour les extérieurs, ce n'est pas aussi intéressant que ce que je pensais (même si un prof doit bien arrondir ses fins de mois)
    Encore une victoire de Canard !

  11. #8
    reinette

    Re : Khôlleur, un métier d'avenir ?

    L'astuce , c'est de trouver plusieurs colles a la suite dans le meme niveau. Tu rentabilises plusieurs fois les exos proposes. Personellement, je l'ai plus fait pour mettre un pied dans le cote enseignement pour "tester", l'argent etant un bonus (non negligeable). Je ne connais pas la somme avec precision, (pas 50 en tout cas), demande peut etre a ceux qui en font actuellement.

  12. #9
    Ithilian_bzh

    Re : Khôlleur, un métier d'avenir ?

    C'est pas plutôt 1 euro la minute de colle ? (tarif que j'ai entendu quelque part...)

    Pour ce qui est du niveau, chez nous, ils prennent des X et des normaliens 2è année pour les intégrés (à l'X, ils n'ont donc pas de licence...). Mais ce sont les profs qui doivent choisir les colleurs.
    Astronome ingénieur alternatif

  13. #10
    Romain-des-Bois

    Re : Khôlleur, un métier d'avenir ?

    Bien sûr, j'exagère !

    effectivement, j'ai appris que le tarif CAPEs était bien inférieur au tarif Agreg.

    Quelques remarques quand même :
    effectivement le cours doit être préparé etc... mais les heures de khôlles ne demandent pas de préparation intensive. Surtout que le même khôlleur khôlle plusieurs fois au même niveau et sur le même programme.
    Ensuite, mon prof de maths (en MPSI) khôlle dans 5 classes différentes au moins (MPSI-PSI-PSI*-MP1-MP2) avec au moins deux khôlles par semaine et par classe. Il est agrégé (puisque prof en prépa) et donne en gros 15 heures de cours par semaine (plus quand y a les DS) et il est prof en prépa agreg (doctorat de maths également).
    Il doit donc avoir un sacré salaire.

    Il y a une khôlleuse d'anglais qui est MC en fac, et qui gagne plus en donnant des khôlles qu'avec son salaire de MC !!!

    Un bon truc pour les jeunes profs, non?

  14. #11
    Ryuujin

    Re : Khôlleur, un métier d'avenir ?

    mon prof de bio en kharré faisait toutes les kholles de sa classe ( ça en fait une douze sur deux semaines ) plus quelques kholles en première année.
    Les sujets comme les cours et exos, faut les faire la première année, la deuxième à la limite pour pas que les élèves se les refilent d'un an sur l'autre, puis c'est bon jusqu'au prochain gros changement de programme.

  15. #12
    Gwyddon

    Re : Khôlleur, un métier d'avenir ?

    Dans mon ancien lycée, il y a aussi des centraliens qui sont colleurs. Mais tout ça c'est du bouche-à-oreille, comme c'est le prof qui choisit ses colleurs, il peut prendre ses anciens élèves...
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  16. Publicité
  17. #13
    matthias

    Re : Khôlleur, un métier d'avenir ?

    Je confirme. Si on intègre une école d'ingé assez côtée, il est possible de devenir colleur dès la première année dans son ancien lycée (en sup bien sûr, pas en spé).

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Pilote de chasse : un métier d'avenir ?
    Par tenebros dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 3
    Dernier message: 19/07/2007, 11h46
  2. biologiste marine est-il un métier d'avenir??
    Par izel dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 0
    Dernier message: 17/07/2007, 20h57
  3. être khôlleur...
    Par pepinou dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 21
    Dernier message: 08/12/2006, 23h13
  4. Question d'avenir
    Par Wullss dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 4
    Dernier message: 10/09/2006, 19h19
  5. Chercheur :un métier d'avenir ?
    Par élithan dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 4
    Dernier message: 01/04/2006, 12h26