Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 12 sur 12

Passion : neuropharmacologie, quelle L3, quel Master, quel métier?




  1. #1
    azael_lp

    Passion : neuropharmacologie, quelle L3, quel Master, quel métier?

    sBonjour à tous

    je viens à vous car je souhaiterai obtenir quelques informations et conseils concernant mon orientation scolaire mais aussi savoir quelle profession pourrait correspondre au mieux à mes attentes : je viens de terminer une L1 de Biologie (avec de nombreuses UE de chimie), en formation continue car j’ai interrompu mes études pendant quatre années avant d’entamer cette Licence. Mes deux grandes passions sont la chimie organique et la neurobiologie, concrètement cela signifie que j’aime (souhaiterai) manipuler, transformer, synthétiser mais aussi acquérir de solides connaissances dans le domaine des neurosciences..pour résumer, disons que c’est la neuro-pharmacologie qui me botterai vraiment, tout en ayant bien conscience que je dois surement faire un choix entre manipuler et élaborer de nouvelles molécules ou bien étudier pleinement la neurobiologie.
    Puisque que je ne souhaite pas être chercheur, mais désirerai pouvoir travailler à leurs côtés, développer des bio-molécules qui seraient exploitées par les neurobiologistes, c’est donc plus la partie chimie/biochimie qui m’intéresse, que la partie comportementale (neuropsychologie)..mais c’est bien dans ce milieu ci que je souhaite travailler de manière à pouvoir m’épanouir personnellement.

    Pour résumer :

    - conception de bio-molécules suivant l’application désirée
    - synthèse de ces bio-molécules
    - tout cela aux côtés de neurobiologistes

    Je sais que :

    - Pharmacie aurait été plus appropriée
    - Licence de chimie, éventuellement
    - peu de débouchés
    - je rêve peut-être un peu

    Mais sur ce dernier point, même si ce que je vais vous dire n’est peut-être pas très censé, sachez bien que j’étudie avant tout pour me nourrir l’esprit et m’épanouir personnellement dans ce qui me passionne, l’objectif professionnel n’étant que secondaire (ce qui ne veut pas dire qu’il est négligé, au grand dieu non, mais il passe après la simple acquisition de connaissances) et donc, même si je venais à ne pas trouver de débouchés dans ce domaine précis, je mise sur le fait que des études en biologie et en chimie m’ouvriront forcément certaines portes, que ce soit dans l’environnement ou bien en tant que technicien de laboratoire, tous domaines de la biologie et de la chimie organique confondus.

    J’ai donc besoin de savoir :

    - Serait-il plus judicieux d’effectuer ma L3 à l’université de Montpellier, qui dispose de nombreuses UE de neurobiologie, neuropsychologie, neuroanatomie etc..alors que, comme dit précédemment, je souhaite avant tout synthétiser?

    - Existent-ils des Masters qui marient à part entière chimie synthétique et neurobiologie, ou faut-il concevoir ces deux disciplines séparément?

    - Quel statut me verrai-je attribuer avec un Master dans ce domaine? Ingénieur? L’ingénieur manipule-il beaucoup, ou faut-il plutôt être technicien de laboratoire? (dans ce dernier cas, au-revoir les études passionnantes en neuro..non?)

    - Et dans le cas ou il existe bel et bien un Master combinant pleinement chimie organique et neurobiologie, pensez-vous que cela puisse être pénalisant de terminer ma Licence à l’UBS Vannes, qui propose beaucoup d’UE de chimie (pas forcément organiques) mais aucune de neurobiologie? Le retard que j’aurai dans ce domaine comparé à des L3 Neurosciences est-il rattrapable en autodidacte avant le Master?

    Voili voilou, pardonnez moi si tout cela est un peu brouillon, j’ai tellement de questions à l’esprit, j’ai essayé de structurer au mieux. Bon et puisque j’ai l’impression d’avoir mentionné beaucoup trop de domaines, je rappelle le mot clé de ma passion : la neuropharmacologie.

    En vous remerciant pour vos réponses.

    ps : J’ai bel et bien trouvé quelques discussions concernant les études de ce domaine mais ça n’ai jamais très loin, ou bien ce qui les ouvraient disposaient déjà de réponses que je n’ai pas encore..Concernant mes capacités, j'ai à peine atteint le 13 cette année, mais bon, après quatre ans d'interruption, il m'a fallu ré-apprendre certaines choses et adopter certaines méthodes de travail, qui sont acquises maintenant, et je compte bien reprendre tout depuis le début cet été afin de valider ce qui peut faire défaut dans mes connaissances..En gros, j'aime lire et travailler mes cours avec plaisir, avec passion, ainsi que me documenter sur des thèmes que je n'étudie pas forcément.

    -----

    Dernière modification par azael_lp ; 24/05/2013 à 14h11.

  2. Publicité
  3. #2
    azael_lp

    Re : Passion : neuropharmacologie, quelle L3, quel Master, quel métier?

    Personne dans le domaine, qui pourrait m'aiguiller un peu?

  4. #3
    azael_lp

    Re : Passion : neuropharmacologie, quelle L3, quel Master, quel métier?

    Je souhaiterai simplement savoir si pour travailler dans un domaine de la pharmaco bien précis, tel que la neuropharma, il faut mieux opter pour une Licence et un Master axés biochimie et chimie, ou s'il faut mieux se spécialiser en neurobio?

    Svp..

    Azaël


  5. #4
    vpharmaco

    Re : Passion : neuropharmacologie, quelle L3, quel Master, quel métier?

    Bonjour,

    Quelques commentaires:

    Citation Envoyé par azael_lp Voir le message
    Mes deux grandes passions sont la chimie organique et la neurobiologie, concrètement cela signifie que j’aime (souhaiterai) manipuler, transformer, synthétiser mais aussi acquérir de solides connaissances dans le domaine des neurosciences..pour résumer, disons que c’est la neuro-pharmacologie qui me botterai vraiment, tout en ayant bien conscience que je dois surement faire un choix entre manipuler et élaborer de nouvelles molécules ou bien étudier pleinement la neurobiologie. oui
    Puisque que je ne souhaite pas être chercheur, mais désirerai pouvoir travailler à leurs côtés, développer des bio-molécules qui seraient exploitées par les neurobiologistes, c’est donc plus la partie chimie/biochimie qui m’intéresse, que la partie comportementale (neuropsychologie)..mais c’est bien dans ce milieu ci que je souhaite travailler de manière à pouvoir m’épanouir personnellement. Ici, il faut faire intention. Il y a peu de postes à Bac+5 en recherche dans l'industrie pharma. On trouve essentiellement des postes de chercheurs (Bac+8) et des postes de techniciens (Bac+2/3).
    NB: Petite remarque de terminologie: On reserve en général le terme de biomolécules aux molécules du vivant (peptides, ANR, ADN,...). A distinguer des molécules à activité biologique comme les médicaments


    Mais sur ce dernier point, même si ce que je vais vous dire n’est peut-être pas très censé, sachez bien que j’étudie avant tout pour me nourrir l’esprit et m’épanouir personnellement dans ce qui me passionne, l’objectif professionnel n’étant que secondaire (ce qui ne veut pas dire qu’il est négligé, au grand dieu non, mais il passe après la simple acquisition de connaissances) et donc, même si je venais à ne pas trouver de débouchés dans ce domaine précis, je mise sur le fait que des études en biologie et en chimie m’ouvriront forcément certaines portes, que ce soit dans l’environnement ou bien en tant que technicien de laboratoire, tous domaines de la biologie et de la chimie organique confondus. Attention, le marché de l'emploi est réelement difficile pour les Bac+5 universitaires en chimie orga et bio (médicale), du fait de: 1/ faible quantité de débouchés et 2/ de la forte concurrence des diplomes d'école d'ingé.

    J’ai donc besoin de savoir :

    - Serait-il plus judicieux d’effectuer ma L3 à l’université de Montpellier, qui dispose de nombreuses UE de neurobiologie, neuropsychologie, neuroanatomie etc..alors que, comme dit précédemment, je souhaite avant tout synthétiser? Non. Si tu veux faire de la synthèse, il faut faire une L3 chimie avec de l'orga

    - Existent-ils des Masters qui marient à part entière chimie synthétique et neurobiologie, ou faut-il concevoir ces deux disciplines séparément? Il faut les concevoir séparément. Le mieux que tu puisses faire, c'est un master de chimie orga, avec tout tes stages portant sur des projets en neuro. Par contre, il faut que tu sois ouvert. Tu ne seras pas recruter pour bosser uniquement en neuro (sauf si tu integres une petite boite qui ne fait que çà, avec les risques qui vont avec). On attend d'un chimiste medicinal qu'il bosse aussi bien en neuro, q'uen cancero, anti-infectieux, etc;
    Si tu ne veux bosser qu'en neuro, mieux vaux te tourner vers la biologie (soit au niveau cellulaire, soit en pharmacologie)


    - Quel statut me verrai-je attribuer avec un Master dans ce domaine? Ingénieur? L’ingénieur manipule-il beaucoup, ou faut-il plutôt être technicien de laboratoire? (dans ce dernier cas, au-revoir les études passionnantes en neuro..non?) Comme précedemment, on trouve peu de postes en chimie orga au niveau Bac+5 en recherche. On les retrouve un peu plus en analyse, controle-qualité et production. Pour maniper, mieux vaut être technicien. -

  6. #5
    azael_lp

    Re : Passion : neuropharmacologie, quelle L3, quel Master, quel métier?

    Bonjour vpharmaco et merci beaucoup pour ces réponses précises,

    Je retiens donc que :

    - il faut mieux que je me tourne vers une L3 en Chimie Organique (je rentre en L2 Biologie l'an prochain, mais toujours avec pas mal d'UE Chimie).

    - peu de débouchés pour un Master, il faut mieux simplement une Licence pour être technicien ou bien un Doctorat pour faire de la recherche : c'est justement ce que je craignais, le problème c'est que doctorat, c'est peut-être un peu tard pour moi, et j'ai beau être très motivé et sacrifier beaucoup de temps à mes cours en ce moment, je ne pense pas que je le ferai assez pour un Doctorat. Mais ma question est, à quoi sert d'avoir un Master en Biologie Moléculaire, ou Biochimie, ou Chimie Organique alors? A t-on quasiment le statut d'ingénieur? Puis-je intégrer une école d'ingénieur après obtention de ma Licence?

    -Tu as surement compris que je ne voulais pas m'arrêter à une Licence Professionnelle, car lorsque je jauge la masse de connaissance qu'il me resterai à acquérir dans ce cas, c'est à dire le temps d'une L2 et la moitié d'une L3 (à cause des stages), et bien j'en veux plus !! Mais je fais peut-être erreur et dans ce cas n'hésite pas à me corriger.


    Dernière question : j'ai déjà pas mal regarder pour une L3 en chimie, spécialité Chimie Organique. Penses-tu que cela revienne au même de terminer ma L3 en Biologie mais en ne choisissant que les UE de Chimie? (même si il n'y a pas que de l'organique..)

    Les cours en L3 à l'UBS Vannes
    :

    Enseignements de la spécialisation Biologie appliquée (L3) :

    Semestre 5 :

    Unités d'Enseignements Obligatoires (UEO) :
    Biomolécules
    Biologie et génétique moléculaire

    Unités d'Enseignements de Parcours (UEP) : 3 à choisir parmi :
    Biologie cellulaire
    Techniques d'analyses
    Physiologie humaine intégrative
    Nutrition & toxicologie alimentaire
    Chimie organique
    Unités d'Enseignements de Culture Générale (UECG) obligatoire :
    Formation à l'environnement professionnel - Anglais - Projet scientifique

    Semestre 6 :

    Unités d'Enseignements Obligatoires (UEO) :
    Stage
    Virologie & Microbiologie
    Unités d'Enseignements de Parcours (UEP) : 3 à choisir parmi :
    Génie biologique
    Physiologie comparée des organismes
    Ingénierie des molécules biologiques
    Techniques séparatives

    Unités d'Enseignements de Culture Générale (UECG) obligatoire :
    Anglais & Traitement des données biologiques


    Avec de bons résultats, il est probable d'intégrer un Master en chimie organique ou Biochimie après ça?
    Dernière modification par azael_lp ; 27/05/2013 à 10h44.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    azael_lp

    Re : Passion : neuropharmacologie, quelle L3, quel Master, quel métier?

    Bon, je vais synthétiser un peu parce que j'ai tendance à partir un peu dans tous les sens des fois, désolé :

    - A quoi sert vraiment un Master (Biochimie ou Chimie organique)?
    - Intégrer une école d'ingénieur après une Licence réussie?
    - Commencer avec des boulots de technicien tout en ayant un Master et espérer progresser?
    - Sur ce dernier point, sache que je souhaite voyager au maximum après mes études, et donc travailler dans des pays étrangers pas vraiment "Occidentaux" avant de revenir en France, j'aurai peut-être plus de possibilités avec un Master là-bas?


    Voili voilou, c'est tout, merci d'avance à quiconque me répondra!

    Azaël
    Dernière modification par azael_lp ; 27/05/2013 à 10h59.

  9. #7
    chimhet

    Re : Passion : neuropharmacologie, quelle L3, quel Master, quel métier?

    Bonjour,
    Je suis d'accord avec vpharmaco.
    un master en chimie organique, ça ne sert à rien. ( sauf à faire de la banque)
    Pour faire de la synthèse orga, c'est licence pro ou doctorat et rien d'autre.
    En bio, je ne connais pas.

    Il y a aussi des licences L2 et L3 Biologie-Chimie
    par exemple ( a orsay) http://www.u-psud.fr/fr/les_formatio...ie_chimie.html
    il est possible de faire le L3 biochimie -chimie à partir - du L2 Biologie-Chimie ou du L2 Chimie mais pas du L2 Biologie.
    Donc attention à bien doser: en général faire plus de Chimie que de Bio.

    Allez directement discuter avec les étudiants et les responsables de la formation master qui vous intéresse.

  10. Publicité
  11. #8
    azael_lp

    Re : Passion : neuropharmacologie, quelle L3, quel Master, quel métier?

    Merci beaucoup pour vos réponses!

    chimhet : qu'appelles-tu "faire de la banque" ?

    Pour ce qui est de doser pour faire un max de Chimie, c'est effectivement ce que je fais avec les UE que l'on me propose (ils sont axés biochimie des algues et cosmétique à l'UBS, alors en chimie je suis plutôt bien servit pour une L1 Bio), et j'ai donc envoyé un mail à quelques enseignants pour savoir si la L3 qu'ils me proposent peut me permettre d'aller en Chimie Organique par la suite (que ce soit Licence 3, Master ou école d'Ingé) en supposant que j'aurai un dossier très solide d'ici là!

    Et le statut d'ingénieur alors, quelles différences? En supposant que mon dossier en L3 Biologie (ou à la limite Chimie Organique si j'arrive à changer de fac..) soit bien costaud comme il faut ^^, est-ce accessible? Plus de débouchés avec un diplôme d'ingénieur organicien? Les quels svp? Je sais que je serai surement moins sur la paillasse qu'un technicien de laboratoire, mais c'est gérable tout de même non?

    Merci encore

    Azaël
    Dernière modification par azael_lp ; 27/05/2013 à 21h55.

  12. #9
    chimhet

    Re : Passion : neuropharmacologie, quelle L3, quel Master, quel métier?

    Bonjour,
    "faire de la banque" veux dire que si l'on trouve du boulot ce ne sera pas dans la chimie orga (c'est mieux que caissière pardon hôtesse de caisse)
    Idem pour ingénieur organicien. Mais lui pourra être embauché comme ingénieur chimiste .
    L'orga, c'est uniquement licence pro ou bac+8. pas Bac+5 !

  13. #10
    azael_lp

    Re : Passion : neuropharmacologie, quelle L3, quel Master, quel métier?

    ^^ Ok, enregistré! Faut peut-être mieux faire une école d'ingénieur en fait, et pourquoi pas la compléter avec un Master de mon choix..Merci beaucoup!

  14. #11
    chimhet

    Re : Passion : neuropharmacologie, quelle L3, quel Master, quel métier?

    Oui, ingé + master c'est classique.
    Le master est juste une spécialisation en dernière année.

  15. #12
    tsuo0

    Re : Passion : neuropharmacologie, quelle L3, quel Master, quel métier?

    J ai un peu le meme parcours que toi:
    - 30 ans
    - une reprise d'etude à 26 ans
    - un loyer et un frigo a remplir aussi

    Pour le moment j ai fait un pseudo bts chimie avec l afpa (financé par pole emploi)
    Apres j'ai enchaîné deux ans de CDD dans l'environnement et j ai enquillé sur une licence pro que je viens de finir cette année,(Financé par un fongecif CDD)

    Moi aussi j aimerai bien bosser dans un labo recherche develloppement de l industrie pharma, à la croisée entre industrialisation synthèse et analyse.

    Et si c'était a refaire je ferais une licence pro chimie orga plutot qu analyse, j aurai eu plus de chance de trouver un job dans le créneau qui me branche , mais bon y avait pas à coté de chez moi et j avais pas les moyens de déménager et tout et tout...

    bref ... je compte quand même avancé dans ce sens. Y a un master de chimie orga par correspondance à Toulouse qui à l'air pas mal et qui pourrait intéressait aussi :
    http://masterchimead.univ-tlse3.fr/6...&RF=1358863621

    Pour l'aspect biologie ca fait tout un autre domaine a explorer. C'est vrai ça doit être passionnant mais je vois pas trop comment combiner ça avec la chimie ( toute suggestion sera accueilli avec enthousiasme )

Discussions similaires

  1. Réponses: 3
    Dernier message: 19/12/2012, 19h38
  2. Réponses: 2
    Dernier message: 03/01/2008, 13h10
  3. Quel métier après un master de géologie?
    Par tyuiop dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 3
    Dernier message: 12/09/2006, 21h34
  4. Quel école pour Quel métier
    Par IGABIVA dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 1
    Dernier message: 06/02/2006, 14h24
  5. Quel métier exerce-t-on avec un master pro...
    Par val17 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 1
    Dernier message: 14/08/2005, 16h24