Une petite question d'épistémologie concernant la mécanique classique
Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

Une petite question d'épistémologie concernant la mécanique classique



  1. #1
    Floris

    Une petite question d'épistémologie concernant la mécanique classique


    ------

    Chère Messieurs Dames, une petite question que voici.

    j'entend souvent dire qu'en méquanique classie on pouvais considérer une vitesse comma absolue!!

    Pourtent en méquanique classique on vois bien que la notion de vitesse n'a de sens que si l'on précise le référentiel, je ne vois donc pas pourquoi on dit ce genre de chose sur la méquanique clasique?

    Pourriez vous me préciser ce que sa signifie lorsque l'on évoque la notion de vitesse absolue, je ne comprend pas.

    Merci à vous.
    Salutations

    -----
    Seul les imbéciles sont bourrés de certitudes !

  2. #2
    invite455504f8

    Re : Une petite question d'épistémologie concernant la méquanique classique

    Citation Envoyé par Floris Voir le message
    Chère Messieurs Dames, une petite question que voici.

    j'entend souvent dire qu'en méquanique classie on pouvais considérer une vitesse comma absolue!!

    Pourtent en méquanique classique on vois bien que la notion de vitesse n'a de sens que si l'on précise le référentiel, je ne vois donc pas pourquoi on dit ce genre de chose sur la méquanique clasique?

    Pourriez vous me préciser ce que sa signifie lorsque l'on évoque la notion de vitesse absolue, je ne comprend pas.

    Merci à vous.
    Salutations
    il y a deux choses: d'une part on parle de vitesse absolue pour parler de la vitesse dans le référentiel particulier dans lequel on travaille et par rapport auquel on va repérer tous les mouvements (vus comme relatifs). C'est donc juste une façon de parler.
    D'autre part, lorsque l'on parle du mouvement des corps célestes (celui de la terre autour du soleil par exemple) sans s'intéresser aux corrections relativistes, on définit un repère (en définissant des axes dans la direction d'astres lointains) dit "absolu" (je crois qu'on l'appelle le repère de Newton, mais je ne suis plus trop sûr), de façon à pouvoir étudier les choses avec le point de vu d'un observateur privilégié. Voir par exemple les animations représentant le système solaire: en général c'est vu d'un point extérieur.
    Voilà, c'est en toute rigueur faux qu'il existe un repère privilégié, mais, localement ça peut être une bonne approximation, et surtout c'est utile.

Discussions similaires

  1. Petite devinette... concernant la mecanique quantique
    Par Evil.Saien dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 11/02/2010, 11h37
  2. petite question concernant le macbook
    Par invite3ec0e2c7 dans le forum Matériel - Hardware
    Réponses: 0
    Dernier message: 07/12/2006, 17h59
  3. Petite question de mécanique
    Par Floris dans le forum Physique
    Réponses: 23
    Dernier message: 24/08/2005, 16h27
  4. Question de mécanique classique
    Par invite11f2a3ff dans le forum Physique
    Réponses: 20
    Dernier message: 12/06/2005, 11h48
  5. Petite question concernant le fer brut
    Par invite144b646e dans le forum Chimie
    Réponses: 6
    Dernier message: 09/12/2004, 16h44