Discussion fermée
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 31

Théorie des vortex



  1. #1
    invite9321657

    Théorie des vortex


    ------

    Bonjour.

    Je viens ici pour exposer mes idées sur le temps. C'est une théorie. Vous êtes d'accord ou pas, mais rien ne vous empéche de la lire. Si vous êtes complétement contre rien ne vous empéche d'argumenter.
    L'idée est simple.
    La façon dont on regarde l'histoire, importe peut. La base de la science est l'idée que les lois de la physique sont les mêmes partout, tout le temps.

    Ma théorie est que l'univers est une structure fractale de dimension pi. Ce ne sont pas des élucubrations. C'est une structure mathématique parfaitement clair et définissable.
    On trace une fonction dans un espace 4D, qui donne pour chaque point une valeur, soit "Oui", soit "Non". Comme c'est une structure factale, il n'y a aucun volume plein.Comme il est de dimension "PI", il est quasiment vide, et il y a grosse modo 0,14.. point remplis pour 1-0,14.. point vide.

    L'espace rempli constitue une structure dans l'espace 4D, avec de nombreuse autosimilarité flou.
    La principale autosimilarité est les schémas que forme le trajet de l'information. L'information étant elle-même uniquement basé sur les symétries entre structure. Le plus fondamentale exemple est que si les lois de la physique sont la même partout tout le temps, ça signifie notamment que pour les mêmes conditions, les mêmes évenements vont se produirent partout. Il s'agit bien donc d'une symétrie. L'association volontaire de symbole avec la caractérisation de ses symétries est la science.
    Le trajet de l'information autours des objets forme des boucles "Action/Réaction". Chaque objet est lui même constitué d'élement plus petit formant également des boucles. Le changement d'échelle se produit par la globalisation des effets des éléments inférieur dans la réaction des éléments supérieur.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Coincoin

    Re : Théorie des vortex

    Salut,
    Sur quels faits d'expériences te bases-tu ?
    Ce ne sont pas des élucubrations
    Si.
    Encore une victoire de Canard !

  4. #3
    invite9321657

    Re : Théorie des vortex

    Citation Envoyé par Coincoin Voir le message
    Salut,
    Sur quels faits d'expériences te bases-tu ?
    Si.
    euh.. regarde.. nous vivons dans un univers en trois D ou simplement une partie du vide est remplis par la matiére. Chaque objet qui existe est, sous nos yeux, en perpetuelle interaction avec le reste et réagit en conséquence.
    Chaque objet est composé d'autre objet plus petit qui explique par leur comportement du grand. N'est ce pas de l'expérience ça ?

  5. #4
    Coincoin

    Re : Théorie des vortex

    Non. Il faudrait que tu mesures précisément une grandeur reliée à la dimension de l'espace-temps et que tu montres que ça correspond bien à une valeur de pi, avec des incertitudes suffisamment faibles pour pouvoir rejeter d=4.

    Et le fait que tout l'espace ne soit pas rempli ne change en rien sa dimensionnalité. L'espace n'est pas égal à son contenu.
    Encore une victoire de Canard !

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    invite9321657

    Re : Théorie des vortex

    Dans le fond, je ne fait qu'une simple généralisation du schéma "action/réaction" qui est quand même admis comme une base des sciences..
    Pour le chiffre "Pi", j'avoue, c'est un choix, une hypothése qui reste à vérifier.. l'indice le plus fort reste la loi de composition des vitesses relativiste
    en remettant les vitesses dans l'intervalle (0 .. 1) par rapport à c, on a..

    w=(v1+v2)/(1+racine(v1*v2))

    On obtient notamment de cette équation que le rapport entre distance et vitesse apparente du temps reste toujours dans un cercle de rayon 1.
    En gros quelque soit l'objet qu'on osberve, (dt)²+v²=1

    Si on applique cette équation à la position, avec l'effet de la vitesse de la lumière, en prenant "d" entre
    0 et 1 et "t" l'age de l'objet entre 0 et 1 (0 étant le bigbang et 1 l'age de l'osbervateur), on obtient facilement la même équation : t²+d²=1
    on obtient même en prime, à l'origine, l'accroissement rapide des distances qui correspond à l'hyper inflation originel..

  8. #6
    invite9321657

    Re : Théorie des vortex

    J'avais pas lu ton message, mais j'ai répondu à ta question.

  9. Publicité
  10. #7
    Coincoin

    Re : Théorie des vortex

    Cherche ce qu'est l'espace de Minkowski, au lieu d'essayer de réinventer la roue.

    Mais tu n'as toujours pas montré d'où vient la dimension fractale.
    Encore une victoire de Canard !

  11. #8
    invite9321657

    Re : Théorie des vortex

    merci je sais ce que l'espace de Minkowsky. L'espace de minkowksy est une transformation de l'espace euclidien de l'observateur (les x, y, z, et t) dans lequelle la distance devient x²+y²+z²-t². La transformation de Lorentz se produit d'un espace de coordonné cartésien à un autre. Le tout forme un espace non cartésien. Dont la transformation en espace de Minkowsky (quand t² devient -t², donne une projection cartésienne ou nous pouvons raisonné en terme de distance classique).

    Sinon j'ai été clair. Le nombre PI est un hypothése.
    Basé sur la structure de la relativité et sur d'autre chose.
    Si on cherche à définir l'espace temps détérministe comme espace de dimension fractale, alors on tombe entre un nombre entre 3 et 4. Lit MendelBrot. Prend une structure fractale de dimension entre 1 et 2. Par exemple une courbe de Peano prolongée indéfiniment, ou n'importe quelle partition du carré ou chaque partie pleine et redécoupé selon la même partition. Tu observe donc que la surface ainsi définit, permet un déplacement selon la dimension 1, mais pas selon la dimension 2, qui existe cependant comme définition de la géométrie, la topologie, de la structure.
    Eh bien tu pousse le raisonnement à un espace de dimension entre 3 et 4. ça correspond pile poile à un espace de dimension 3, avec une dimension 4 qu'on ne peut parcourir, mais qui existe dans la structure de la réalité. Un espace projetable dans un espace 4D (qui nous donne la notion d'Histoire, Minkowsky ou pas, les évement on bien une existence fixe).
    Je ne sais pas si c'est Pi, mais c'est mon meilleurs candidat à plus d'un titre.

  12. #9
    Coincoin

    Re : Théorie des vortex

    je sais ce que l'espace de Minkowsky
    C'est "Minkowski".
    L'espace de minkowksy est une transformation de l'espace euclidien de l'observateur
    Non, ce n'est pas une transformation de l'espace euclidien. C'est juste un autre type d'espace
    La transformation de Lorentz se produit d'un espace de coordonné cartésien à un autre. Le tout forme un espace non cartésien.
    Non, c'est toi qui choisis si tu prends des coordonnées cartésiennes ou pas. Ca n'a rien à voir avec l'espace.
    Le tout forme un espace non cartésien.
    Non. Tu mélanges "cartésien" et "euclidien". Ce n'est pas du tout la même chose...
    Si on cherche à définir l'espace temps détérministe
    Ce n'est pas l'espace-temps qui est déterministe. Ce sont les lois de la physique. (Et en l'occurence, en physique quantique, elles ne le sont pas.)
    on tombe entre un nombre entre 3 et 4
    C'est même 4 pile
    Lit MendelBrot
    Mandelbrot.

    Bref, tes élucubrations ne sont basées sur rien du tout. En l'état, c'est aussi vrai que de dire "un nounours vert tire au hasard un nombre entre 3 et 4 chaque matin et ça devient la dimension du jour".
    Rien ne permet de dire que l'espace-temps a une dimension différente de 4. Et si elle valait pi, ce qui est loin de 4 quand même, on le saurait.
    Encore une victoire de Canard !

  13. #10
    mariposa

    Re : Théorie des vortex

    Citation Envoyé par One Eye Jack Voir le message
    merci je sais ce que l'espace de Minkowsky. L'espace de minkowksy est une transformation de l'espace euclidien de l'observateur (les x, y, z, et t) dans lequelle la distance devient x²+y²+z²-t². La transformation de Lorentz se produit d'un espace de coordonné cartésien à un autre. Le tout forme un espace non cartésien. Dont la transformation en espace de Minkowsky (quand t² devient -t², donne une projection cartésienne ou nous pouvons raisonné en terme de distance classique).
    Bonjour,

    Désolé mais ta description d'un espace de Minkowski me parait extrèmement confuse. Le rapport entre espace Euclidien et espace de minkowski est franchement fantaisiste. Donc je réitère la remarque de coincoin, cherche a comprendre avant de te lancer dans toute considération fractale.

    Cordialement

  14. #11
    humanino

    Re : fumisterie des vortex

    'jour,
    Citation Envoyé par One Eye Jack Voir le message
    Lit MendelBrot. Prend une structure fractale de dimension entre 1 et 2. Par exemple une courbe de Peano prolongée indéfiniment
    Relit Mandelbrot toi même, c'est pas de bol mais la dimension d'une courbe de Peano est entière, et dans le cas que tu décris c'est exactement 2, pas "entre 1 et 2".

    "un nounours vert tire au hasard un nombre entre 3 et 4 chaque matin et ça devient la dimension du jour".
    Ah ben ça alors, la vache ! Moi qui croyait qu'elle était entre 10 et 11 selon le sens du vent à Princeton Je ne sais pas si Ed Witten apprécierait qu'on le traite de nounours vert !
    "Puisque toute ces choses nous depassent, feignons de les avoir organisees"

  15. #12
    invite9321657

    Re : Théorie des vortex

    Citation Envoyé par Coincoin Voir le message
    C'est "Minkowski".
    Non, ce n'est pas une transformation de l'espace euclidien. C'est juste un autre type d'espace
    Je me doutais qu'on allais en arriver là.
    Si tu prend un espace de coordonnée et que tu applique des équations différentes pour obtenir des grandeurs tel que la distance, tu obtient une transformation de cette espace.

    Citation Envoyé par Coincoin Voir le message
    Non, c'est toi qui choisis si tu prends des coordonnées cartésiennes ou pas. Ca n'a rien à voir avec l'espace.
    encore un probléme de language. Les points de l'espace sont décrits par des coordonées. Ce sont les propriétés qui définissent leurs différences.

    Citation Envoyé par Coincoin Voir le message
    Non. Tu mélanges "cartésien" et "euclidien". Ce n'est pas du tout la même chose...
    remplace tout les "cartésiens" par "euclidien", et considére que je parle des espaces dont la distance se mesure par la racine de la somme des carrés. Les autres propriétés découle de cette propriétés qui définit la courbure et la topologie.

    Citation Envoyé par Coincoin Voir le message
    Ce n'est pas l'espace-temps qui est déterministe. Ce sont les lois de la physique. (Et en l'occurence, en physique quantique, elles ne le sont pas.)
    Tu confond déterministe et détérminable. Quand tu reçoit un colie, tu ne peut pas déterminé ce qu'il y a dedans avant de l'ouvrir, ça ne signifie pas que ce qu'il y a dedans n'obéît pas à des régles déterministe.
    Le simple fait que l'histoire puisse être caractérisé (y compris pour les photons qui ont attéris sur un écran à un endroit précis) signifie que bien que nous soyons incapable de le prédire, l'évenement a finit par être unique et définit dans un espace détérministe.

    Citation Envoyé par Coincoin Voir le message
    C'est même 4 pile
    Mandelbrot.

    Bref, tes élucubrations ne sont basées sur rien du tout. En l'état, c'est aussi vrai que de dire "un nounours vert tire au hasard un nombre entre 3 et 4 chaque matin et ça devient la dimension du jour".
    Rien ne permet de dire que l'espace-temps a une dimension différente de 4. Et si elle valait pi, ce qui est loin de 4 quand même, on le saurait.
    "on le saurait" en voilà un argument scientifique !
    Tout espace dont les points sont définit par un nombre de coordonné égale à 4 est de dimension 4. La courbure n'a rien à voir avec le nombre de dimension.

    Si tu préfére même. je peux t'apporter la définition de la dimension fractale d'un objet.
    Un truc simple : c'est la formule
    D=log(rapport de la quantité de contenus) / log (rapport des distances).
    Il te suffit pour vérifier ma théorie de prendre les objets existant moyen, et de vérifier que par exemple, log(rapport de masse cellule/organisme)/log(rapport de taille entre cellule et organisme) tend vers PI.
    Si c'était 3, il n'y aurais pas de place pour le milieu extracellulaire et pour les divers milieu liquide qui ne sont pas dans les cellules. Il y a donc moins de cellule que dans un parfait pavage tridimensionnel. Donc la dimension fractale de la projection dans l'espace 3D d'un instant est entre 2 et 3. Plus on prend de gros organisme, plus la quantité d'espace extérieur au cellule est important, dans un rapport spécifique.
    Maintenant si tu te penche sur l'espace temps et non la description de l'instant, tu obtient une dimension entre 3 et 4. Il faut alors prendre la description d'un individu dans l'espace temps, en prenant la dimension temps comme une dimension d'espace..
    Il faudrait alors comparé le rapport entre le nombre de cellule qui a existé durant la vie d'un individu et le rapport de taille "spatio temporelle" mélange entre les rapport de durée de vie et de taille physique.

    Imagine aussi que tu veuille caractérisé la dimension fractale de la surface d'un corps. de manière exacte.. la surface d'un organisme est rugueuse.. exactement comme la cote bretonne chere à MendelBrot. La dimension fractale de la surface du corps n'est donc pas 2 car le surface, vu de prêt, est toujours rugueuse aussi petit que tu regarde... elle est donc entre 2 et 3.

    La dimension doit être mesuré comme le rapport entre les objets, la quantité de leurs composants et leur nombre, le tout sur toute ça durée de vie.

    Pour que ça marche, il faut extraire le vide.. Tout comme le plan avec la courbe de péano. Tu peut toujours pensé que la courbe est une ligne de dimension 1 et le plan qu'il remplie un espace de dimension 2.
    Pour mesuré la dimension de l'espace formé par la courbe prolongé à l'infinie, il te faut mesurer le taux de remplissement.. hors qu'elle est le taux de remplacement de l'espace temps ? Entre précisément un espace complétement plein (de densité d'énergie infinie) et un espace complétement vide, en ne se basé que sur la géométrie des structures ?

    Ce n'est peut être pas Pi. Mais il est évident que la dimension fractale de l'espace temps déterministe (tu peux te restreindre au passé si tu a peur du déterminisme) est entre 3 et 4. Simplement parce qu'on ne peut la projeté dans un espace de dimension 3, et qu'elle tiens dans un espace de dimension 4.

    Aprés tout ce n'est qu'une théorie..

  16. Publicité
  17. #13
    invite9321657

    Re : Théorie des vortex

    Ce qu'il faut comprendre, c'est que cette théorie tant à mesurer la structure de ce qui existe par rapport à ce qui n'existe pas. La structure purement géométrique..
    Nous remplissons l'espace temps de manière imcompléte. Il y a du vide (mais comme c'est fractale, il n'est jamais vraiement vide puisque lui même composé de plein et de vide)..

  18. #14
    humanino

    Re : Théorie des vortex

    Citation Envoyé par One Eye Jack Voir le message
    Je me doutais qu'on allais en arriver là.

    ...


    Si tu préfére même. je peux t'apporter la définition de la dimension fractale d'un objet.
    Un truc simple : c'est la formule
    D=log(rapport de la quantité de contenus) / log (rapport des distances).
    Ne t'étonne pas d'énerver les gens, tu passes ton temps à essayer d'expliquer des choses que nous savons déjà, et tu les expliques mal. C'est offensant et c'est une perte de temps pour tout le monde (toi y compris).
    "Puisque toute ces choses nous depassent, feignons de les avoir organisees"

  19. #15
    Gwyddon

    fumisterie qui me rappelle d'autres fumisteries du même bonhomme...

    Outre les diverses remarques de mes collègues, quel est le rapport avec les vortex ???
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  20. #16
    humanino

    Re : Théorie des vortex

    Citation Envoyé par One Eye Jack Voir le message
    Il te suffit pour vérifier ma théorie de prendre les objets existant moyen, et de vérifier que par exemple, log(rapport de masse cellule/organisme)/log(rapport de taille entre cellule et organisme) tend vers PI.
    Si c'est facile alors fais-le et publie !
    "Puisque toute ces choses nous depassent, feignons de les avoir organisees"

  21. #17
    invite9321657

    Re : fumisterie des vortex

    Citation Envoyé par humanino Voir le message
    'jour,
    Relit Mandelbrot toi même, c'est pas de bol mais la dimension d'une courbe de Peano est entière, et dans le cas que tu décris c'est exactement 2, pas "entre 1 et 2".
    Ok..peut être que la courbe de Peano infiniment prolongé rempli tout l'espace.. pas de bol effectivement.
    Prend alors le ligne brisé en triangle dans le tiers du milieu, et recommence l'opération avec chaque coté du dit triangle..
    Citation Envoyé par humanino Voir le message
    Ah ben ça alors, la vache ! Moi qui croyait qu'elle était entre 10 et 11 selon le sens du vent à Princeton Je ne sais pas si Ed Witten apprécierait qu'on le traite de nounours vert !
    j'aimerais pouvoir discuter avec des gens qui n'ont pas d'à priori..

  22. #18
    Gwyddon

    Re : Théorie des vortex


    Et nous on aimerait discuter avec des gens qui écoutent les interventions des gens qui en savent plus sur la question...

    Alors soit tu te calmes, soit je ferme
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  23. Publicité
  24. #19
    invite9321657

    Re : fumisterie des vortex

    Citation Envoyé par humanino Voir le message
    'jour,
    Relit Mandelbrot toi même, c'est pas de bol mais la dimension d'une courbe de Peano est entière, et dans le cas que tu décris c'est exactement 2, pas "entre 1 et 2".
    Ok..peut être que la courbe de Peano infiniment prolongé rempli tout l'espace.. pas de bol effectivement.
    Prend alors le ligne brisé en triangle dans le tiers du milieu, et recommence l'opération avec chaque coté du dit triangle..
    Citation Envoyé par humanino Voir le message
    Ah ben ça alors, la vache ! Moi qui croyait qu'elle était entre 10 et 11 selon le sens du vent à Princeton Je ne sais pas si Ed Witten apprécierait qu'on le traite de nounours vert !
    Je peux me tromper et vous pouvez ne pas faire d'effort pour comprendre ce que je raconte..
    si ça vous chante.

  25. #20
    mariposa

    Re : Théorie des vortex

    Citation Envoyé par One Eye Jack Voir le message
    Si tu prend un espace de coordonnée et que tu applique des équations différentes pour obtenir des grandeurs tel que la distance, tu obtient une transformation de cette espace.

    Non Coincoin a raison l'espace de Minkowski n'est pas une transformation de l'espace euclidien. c'est 2 choses différentes.
    .
    Si toutefois tu veux établir un passage entre les deux il faut partir d'un espace qui est le produit cartésien de l'espace euclidien par la droite temporelle muni de l'invariance galiléenne. De là tu as affaire un espace fibré (la base est le temps et la fibre est l'espace euclidien) de dimension totale 4.
    .
    A partir de là il faudrait démontrer que l'espace de Minkowski est en bijection avec l'espace fibré lorque les transformations boosts sont éliminés. Bof!!
    .
    En bref mieux vaut considerer les espaces selon le programme d'Erlangen, a savoir qu'un espace géométrique est défini par des opérations de groupes qui laissent invariant quelquechose. dans notre cas ce sont les métriques. (1 métrique pour Minkowski et 2 pour l'espace fibré).

  26. #21
    invite9321657

    Re : Théorie des vortex

    Je suis calme. c'est vous qui prenais mes idée pour des élucubration sans avoir réflechi une minute. Déjà vous avez censurer directement mon texte originel sur les vortex, qui était on ne peut plus simple et claire.
    C'est pas difficile d'imaginer les flux d'information dans l'espace 4D et de caractériser leur organisation en élément composé de sommes d'élément plus petit..
    Je me heurte à un mur alors que vous n'avez même pas chercher à comprendre.
    On est bien dans un espace 3D non ? il y a bien une dimension temps en plus qui n'est pas compléte au moins à l'échelle macroscopique ? L'espace temps lui, n'est pas plein non ?
    Notre espace est donc de dimension entre 3 et 4.
    On peut prendre une parfaite analogie. Si vous prenez un espace de dimension entre 2 et 3 comme la surface d'une montagne fractale. Vous appercevrais que si vous êtes dessus vous pouvez voyager dans 2 dimension mais pas dans la troisiéme, que dont vous ne ferez qu'observer les propriétés quand vous observerer la topologie de votre espace. C'est exactement ce qui se passe pour nous, dans un espace de dimension entre 3 et 4. On peut bouger dans 3 dimension, mais on observe les effets du temps que nous appelont physique. C'est extrémement simple. Je vois même pas pourquoi vous discuter.

  27. #22
    invite9321657

    Re : Théorie des vortex

    Citation Envoyé par Gwyddon Voir le message

    Et nous on aimerait discuter avec des gens qui écoutent les interventions des gens qui en savent plus sur la question...

    Alors soit tu te calmes, soit je ferme
    Je suis profondément en colére contre vos à priori. Je propose une théorie. J'en connais probablement moins que vous sur de nombreux domaine, néanmoins, j'aimerais bien que quand je tente de vous expliquer un truc vous essayez clairement de comprendre ce que je raconte avant de criez à l'élucubration. ça sens trop l'élitisme pour ne pas me mettre en colére..
    Par exemple. Si vous saviez exactement ce qu'est une dimension fractale, vous ne viendriez pas me parler de l'espace de Minkowki. L'espace de Minkoski, je le regrette, mais c'est uniquement une transformation de l'espace réél utilisé pour effectuer des calcules relativistes. Nous ne sommes pas dans l'espace de Minkowski. La grandeur "ds" est bien pratique pour faire des calcules, mais dans notre espace, ça correspond rigoureusment surtout à l'éloignement du cône d'espace temps où ds=0.
    Si vous saviez exactement ce que c'est vous ne viendriez pas m'en parler.

  28. #23
    invite9321657

    Re : Théorie des vortex

    Euh mariposa.
    Voilà. constuit moi une représentation de ton espace environnant dans l'espace de Minkowski.
    Prend n'importe quelle liste de coordonné d'évenement, est réalise le passage dans l'espace de Minkwski d'un des observateur. C'est pas une transformation ça ?

  29. #24
    invite9321657

    Re : Théorie des vortex

    De toute façon, si je puis me permettre, le produit cartésien d'un espace de dimension trois avec un espace de dimension 1, est un espace de dimension 4 ..
    En plus je me tu à vous dire que la réalité est un espace de dimension fractale projetable dans un espace de dimension 4.
    Donc tu va me prendre un espace euclidien de dimension 4 et me réaliser le projection de ton espace de Minkoswki dedans.
    Ce n'est pas une bijection. ça correspond parfaitement à la projection d'un espace fractale de dimension entre 3 et 4 dans un espace de dimension 4. Le simple fait que la dimension temps soit différent d'un espace de dimension 1 euclidien, est justement l'aspect fractale dont je parle.

  30. Publicité
  31. #25
    invite9321657

    Re : Théorie des vortex

    en plus.. je cherche à me renseigner sur la fameuse "invariance galiléenne".. aucun article de Wikipédia ne cite ces termes.. sur google, je trouve de quoi il s'agit..
    L'invariance galilééne correspond simplement à l'invariance de la réalité par une transformation de vitesse de translation uniforme..
    à croire que vous vous foutez litéralement de la tête des gens en sortant des termes pareilles pour dire des trucs aussi simple. La droite de dimension 1 avec l'invariance galilléenne lol..
    J'aimerais bien qu'on m'explique.

  32. #26
    invite9321657

    Re : Théorie des vortex

    et pour vous fournir un message qui ne sera pas censuré, laissez moi vous expliquer que ma théori s'occupe de la forme de l'espace temps une fois passé. L'invariance galilléén par exemple.
    Si vous prenez un espace selon lequelle les translations ne change pas les régles.. Reste que vous avez un espace qui, vu d'un seul observateur, est toujours décrit selon un espace 3D évoluant dans le temps. Même un type dans un vaisseau, qui évolue à c-1, que l'autre vois ralentie et compressé, l'autre le voit ralentie et compressé dans son espace 4D.
    Vouloir unifier les deux points de vue dans l'espace de Minkoswki, c'est justement ce que j'essaye de vous expliqué, ne donne pas un espace 3d. Pas un espace 4D, mais un espace de dimension intermédiaire. Peu importe comme vous prenez le probléme..
    Le fait est qu'en prenant la réalité déterministe, à savoir que les potentiels (comme les mouvements potentiel qui définissent à vos yeux les dimensions) n'a pas d'importance et seul compte ce qui existe ou existera, la structure finit de la réalité. Prenez simplement le passé si vous avez un doute. Prenez un film tridimensionnel avec des personnages dans un DVD. Le film représente un espace 4D, mais la structure des personnages représente un espace fractale de dimension inférieur.. Moi j'ai toujours vu l'espace temps avec la loi de composition des vitesses.. c'est simple.. alors oui, la réalité ressemble à un espace hyperbolique inversé, puisque la somme des vitesses et inférieur à la somme classique.. vous pouvez appelé ça l'espace de Minkowski pour caractériser l'apparent paradoxe et inventé une vision complexe valable partout.. ça sera son "espace de Minkoski"..
    . Mais vous pouvez quand même projeter le tout, ce qui arrive réélement et dont il fait partie et non ce qui est possible au yeux des régles qu'il a observé dans un espace 4D selon un plan propre à l'osbservateur. Exactement comme le type sur sa montagne fractale peut se demander pourquoi la topologie varie d'un endroit à l'autre.. et se sentir impuissant à changer la dimension temps... cela ne permet pas d'infirmé que le tout forme un espace de dimension fractale..

  33. #27
    humanino

    Re : Théorie des vortex

    One Eye Jack : tu ferais mieux d'approfondir ce que Mariposa t'a indiqué. Il a un certain recul sur le problème, et très franchement, il me semble que tu n'es pas en mesure de comprendre son message. Alors fais un effort, va te renseigner sur google/wikipédia plutôt que d'essayer vainement de contredire les indications qu'on te donne.

    Sais-tu ce qu'est un espace fibré ?
    Peux-tu définir l'invariance galiléenne, caractériser les générateurs du groupe ?
    Peut-être qu'après tu comprendras ce qu'on appelle "transformation" et l'origine du malentendu qui rend la conversation stérile à ce point.
    "Puisque toute ces choses nous depassent, feignons de les avoir organisees"

  34. #28
    invite9321657

    Re : Théorie des vortex

    Citation Envoyé par humanino Voir le message
    One Eye Jack : tu ferais mieux d'approfondir ce que Mariposa t'a indiqué. Il a un certain recul sur le problème, et très franchement, il me semble que tu n'es pas en mesure de comprendre son message. Alors fais un effort, va te renseigner sur google/wikipédia plutôt que d'essayer vainement de contredire les indications qu'on te donne.

    Sais-tu ce qu'est un espace fibré ?
    Peux-tu définir l'invariance galiléenne, caractériser les générateurs du groupe ?
    Peut-être qu'après tu comprendras ce qu'on appelle "transformation" et l'origine du malentendu qui rend la conversation stérile à ce point.
    c'est fait mais j'ai été censuré..
    j'ai cherché "invariance galiléén". je suis tombé sur un truc que je connais trés bien. C'est l'invariance des lois par variation de vitesse de translation
    (Donc déjà dans un espace de dimension 1, j'aimerais bien voir ce que ça donne.. )
    J'ai déjà réflechi il y a longtemps au probléme que ça pose. J'ai déjà compris que l'espace de Minkoswki est un espace mathématique dans lequelle les lois sont invariables et unifié malgrés cette translation. En prenant comme grandeur physique ds au lieu de la distance intuitive pour les évenements..
    Un espace qui unifie la vision d'un objet vu avec effet relativiste et les autres subissant d'autre effet.
    Mais bon.. tant que vous ne comprendrez pas que je ne cherche pas à caractériser les lois, mais la forme de leur résultat, ça risque pas de marcher..
    Ce que je vous dit, moi, c'est que la résultant de tout cela, forme une structure fractale.. Autrement dit, le passé le futur et le présent s'inscrit dans une série d'évenement qui n'arrive pas au hasard. Si on sort du temps on observe une structure : la structure de l'histoire. Je vous dit que cette structure forme un espace fractale. De toute façon, déjà, l'effet relativiste n'est qu'un effet de vu : la vision du temps ralentie qui vous pose tant de probléme s'explique bien par le transfert des photons.. Vous cherchez à comprendre comment le photon peut à la fois avoir un trajet temporelle d'un certain effet dans un repére de translation et un autre dans un autre.. Vous vous trompez. Le photon, est invariant dans le temps. Sont parcours temporelle n'a pas de sens que si il s'inscrit dans un ensemble de réaction. Autrement dit... vous voyez votre objet s'éloigné, compressé et ralentie. Vous vous dites zut les lois sont pas les mêmes ! elles sont ralentie ! Et l'espace de Minkowski permet de constuire un modéle autours de cette observation qui rend la série d'évenement invariante.. et vous permet de définir la position des évenements de manière stricte (c'est son but). Et alors ? la structure des liens entre les objets reste inchangé. On pourrait bien imaginé que je vois un vaisseau ralenti qui s'éloigne qui lui même vois un vaisseau qui s'éloigne ralenti. Le ralentissement apparent ne correspond pas pour lui et pour moi, et je ne vois pas la somme des deux.. pourtant, si le vaisseau revient, il n'y a pas pour autant de paradoxe des jumeaux.. car ce que nous voyions n'étaient que des images.. moi je continue à ne pas comprendre pourquoi ça vous pose tant de probléme alors que la vision la plus simple des choses est parfaitement cohérente.

  35. #29
    feldid

    Re : Théorie des vortex

    hum..moi je pense que la dimension c'est pas PI c'est
    quant à la remarque sur le nounours vert elle est fausse: en fait ce sont les lémuriens (dressés par les frères bogdanov) qui font le boulot...
    saviez-vous aussi que ce sont des anges qui peignent le ciel en bleu tous les matins? Les nuages c'est quand ils n'ont pas eu le temps de finir!

  36. #30
    invite9321657

    Re : Théorie des vortex

    barf.. un jour vous comprendrez que c'est parce que je n'est pas les outils nécessaires pour m'expliquer ou discuter avec vous, que ce que je dis est faux..
    En attendant bon courage.. continué d'unifier les lois dans des repéres différents.. quand vous aurez bien fait le tour de la question, vous comprendrez peut être ce que je raconte !

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. La théorie des cordes est-elle une théorie scientifique ?
    Par JPL dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 215
    Dernier message: 22/08/2011, 19h56