Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

L'âge de son logarithme ?



  1. #1
    H.Poincaré

    Arrow L'âge de son logarithme ?


    ------

    Bonsoir à tous,

    J'ai eu l'occasion d'entendre une conférence d'Albert Jacquard la semaine dernière. Il présentait son dernier livre que je vous recommande d'ailleurs "Mon Utopie".
    Cependant, il donnait certains exemples mathématiques lors de sa discution avec la salle.
    Ce qui a particulièrement retenu mon attention est lorsqu'il nous a expliqué que notre perception du déroulement du temps correspondait en fait au logarithme de notre âge. Et d'ajouter qu'un enfant de 10 ans (qui a donc un logarithme de 1) a vécu la moitié de la vie d'une personne de 100 ans (qui a donc un logarithme de 2). Donc que finalement plus on avance en âge, plus on a l'impression que le temps passe vite (d'où l'enfant qui a envie que le temps passe plus vite pour devenir adulte et l'adulte qui veut que le temps passe moins vite pour reste encore jeune).

    Je n'avais jamais entendu parler de cette approche logarithmique de la chose ... Pouvez-vous m'en dire plus et est-ce vraiment le résultat d'une étude scientifique ou une simple constatation (ou une invention jacquarienne ? ce dont je doute fortement) ?

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    sitalgo

    Re : L'âge de son logarithme ?

    "Et d'ajouter qu'un enfant de 10 ans (qui a donc un logarithme de 1) a vécu la moitié de la vie d'une personne de 100 ans (qui a donc un logarithme de 2)."

    Houlllla ! ça sent le fumeux.

    "Donc que finalement plus on avance en âge, plus on a l'impression que le temps passe vite."

    Ha bon ? Ben pas moi.

    "d'où l'enfant qui a envie que le temps passe plus vite pour devenir adulte et l'adulte qui veut que le temps passe moins vite pour reste encore jeune)."

    d'où : Ca c'est tout simplement se tromper de relation de cause à effet, tout en indiquant la bonne relation.
    Mais si t'as l'gosier, Qu'une armure d'acier, Matelasse. Brassens, Le bistrot.

  4. #3
    f6bes

    Re : L'âge de son logarithme ?

    Citation Envoyé par sitalgo Voir le message
    ..
    "Donc que finalement plus on avance en âge, plus on a l'impression que le temps passe vite."

    Ha bon ? Ben pas moi.

    .
    Bjr sitalgo.....
    Mais comme tu ne dis rien de ton age , on ne peut savoir pourquoi !!!!!
    Je dirais qu'effectivement arrivé à un certain age (ou un age plus tot certain !!) les choses du temps "s'accélerent".
    On trouve TOUJOURS que le temps va trop vite, lorsqu'on s'approche de l'échéance finale.
    Tant qu'on est jeune tout cela, "c'est LOIN".
    Certains dictons disent que les personnes agées ne dorment presque plus pour , inconsciemment, "vivre plus longtemps".
    Je trouve aussi pour ma part que la vitesse de mon nombre de révolutions autour du soleil , va de plus en plus vite !!

  5. #4
    invite19431173

    Re : L'âge de son logarithme ?

    Salut !

    J'ai beau n'avoir que 25 ans, je partage l'avis de f6bes. Les années passent beaucoup plus vite que quand j'étais tout petit (maternelle et début de primaire). Par contre, je me demande s'il n'y a pas 2 raisons à part celle citée dans le premier message (en ce qui me concerne)

    1- La consience du temps qui s'écoule, comprendre par là que depuis, j'ai appris à lire l'heure, les jours de la semaine etc... Donc je subis moins une année qui passe, je suis conscient d'où je suis dans le temps.

    2- Les activités et occupations qui augmente et qui contribuent à faire passer le temps plus vite. Personnellement, c'est quand je pars en vacance que le temps passe le plus lentement.

    Et enfin, malgré tout ça, je partage l'idée générale de H. Poincaré, sauf que je ne suis pas d'accord avec le logarithme. Le temps passe d'atant plus vite qu'on viellit, mais pas de façon logarithmique.

  6. #5
    humanino

    Re : L'âge de son logarithme ?

    Bonjour,

    ben moi je suis assez d'accord avec ce logarithme. On peut le justifier en disant que notre perception du temps qui passe se rapporte au temps qui s'est écoulé jusqu'à l'instant considéré. Ainsi, une "unité de temps perçu" devient de plus en plus longue, exponentiellement en temps réel. Je perçois le même temps entre 1 et 2 ans qu'entre 2 et 4, qu'entre 4 et 8, qu'entre 8 et 16, etc...

    Bof c'est juste une idée comme ça, y'a pas vraiment de théorie derrière
    "Puisque toute ces choses nous depassent, feignons de les avoir organisees"

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Baygon_Jaune

    Re : L'âge de son logarithme ?

    Il y a discontinuité en 0 ^^ Cela dit, on peut l'ignorer vu que la perception du temps jusqu'à 1 ou 2 ans est très relative ... on n'a pas les mots pour décrire ça précisément.

    Ensuite, je suis plutôt de l'avis de benjy, tant sur l'aspect pourquoi que sur l'aspect quantitatif : un log me semble carrément exagéré.
    « L'ennemi est bête : il croit que c'est nous l'ennemi alors que c'est lui ! » Desproges

  9. Publicité
  10. #7
    sitalgo

    Re : L'âge de son logarithme ?

    Il est bon que les scientifiques donnent, en plus des résultat objectifs, leur avis sur les conséquences plus ou moins prévisibles de ceux-ci. Cependant il y a une limite à la necessité d'expliquer un phénomène en voulant lui coller une équation.


    "On trouve TOUJOURS que le temps va trop vite, lorsqu'on s'approche de l'échéance finale."

    Oui, ça c'est un argument, mais à l'inverse, quand on est dans une salle d'attente on trouve TOUJOURS que le temps passe trop lentement. A l'inverse de Jacquard, je pense que la mort n'est pas le seul critère. La perception du temps se fait dans l'instant présent et dépend avant tout de ce qu'on attend et de la façon qu'on occupe ce temps. Cela se produit quel que soit l'âge de l'individu. Pour l'heure de la mort, le temps va évidemment passer trop vite mais si dans la seconde qui suit on pense à son estomac qui gargouille quand il est 11h30, le temps va subitement ralentir. Comment établir une relation dans ces conditions ?


    "Certains dictons disent que les personnes agées ne dorment presque plus pour , inconsciemment, "vivre plus longtemps"."

    Oui bon, c'est un forum scientifique ici.


    "Je trouve aussi pour ma part que la vitesse de mon nombre de révolutions autour du soleil , va de plus en plus vite !!"

    Je prends note de ton avis personnel qui n'est pas attaquable, pour ma part je n'ai cette impression que pour des délais relativement courts, sinon je n'ai pas la même perception : le temps passe imperturbablement et j'espère en passer un max sans être un boulet. Peut-être suis-je trop pragmatique. Pour info j'ai 51 ans.


    "Le temps passe d'atant plus vite qu'on viellit, mais pas de façon logarithmique."

    Complètement d'accord (puisque là on parle de la mort) et c'est surtout cela (le logarithme) que je trouve carrément déplacé venant d'un scientifique.
    Enfin il faut savoir, demandez à n'importe quel gérontologue, que beaucoup de personnes agées, du 4e âge comme on dit, se foutent pas mal du temps qui passe, ils n'ont pas d'échéance et n'ont pas peur de mourir le lendemain ou dans 2 ans. Quelle courbe Jacquard va-t-il inventer pour ceux-ci ?

    Et tant qu'on y est, j'extrapole : quand on mange une part d'une excellente tarte, on a l'impression que la masse qui reste diminue exponentiellement au fur et à mesure qu'on arrive à la fin. C'est complètement idiot mais là vous pouvez huer, ce n'est pas Jacquard qui l'a dit.
    Mais si t'as l'gosier, Qu'une armure d'acier, Matelasse. Brassens, Le bistrot.

  11. #8
    H.Poincaré

    Re : L'âge de son logarithme ?

    On pourrait distinguer deux perceptions du temps :

    - La première à court terme, lors d'une attente dans une salle du même nom, où l'impatience qu'on a à vouloir aller à tel endroit ou à attendre que tel CD sortent dans les bacs etc. Donc on a l'impression que tout va plus lentement et que le temps "n'avance pas"

    - La deuxième à long terme et même très long terme (tout une vie), où l'on a l'impression que le temps fuit (fugit irreparabile tempus comme disait l'autre) et va de plus en plus vite proportionnelement à notre âge.

    Jacquard n'avait pas totalement tord mais sa vision logarithmique ... n'est donc absolument pas scientifique ? ou même empirique ?

  12. #9
    deep_turtle

    Re : L'âge de son logarithme ?

    mais sa vision logarithmique ... n'est donc absolument pas scientifique ?
    Je ne pense pas qu'il voulait donner au sens "logarithme" un sens mathématique précis, mais plutôt qu'il voulait transmettre l'idée d'une accélération. En tout cas si c'était une affirmation scientifique, il faudrait l'étayer de mesures... Je n'y connais rien dans le domaine, quelqu'un sait si de telles mesures existent ?
    « D'avoir rejeté le néant, j'ai découvert le vide» -- Yves Klein

  13. #10
    H.Poincaré

    Arrow Re : L'âge de son logarithme ?

    Oui mais qu'il explique de cette façon là qui est peut être fausse ou très arbitraire à un public de non-matheux me semble tout de même un peu étrange...

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. L'âge de l'univers
    Par the psychonaut dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 5
    Dernier message: 20/01/2009, 00h44
  2. l'age de l'eau
    Par octopus vulgaris dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 9
    Dernier message: 25/10/2007, 11h33
  3. l'age
    Par RACHIDA dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 3
    Dernier message: 30/03/2007, 20h04
  4. L'âge du capitaine
    Par Dieu_fr dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 2
    Dernier message: 02/06/2006, 15h13
  5. L'âge du capitaine
    Par vanos dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 6
    Dernier message: 23/02/2005, 21h53