Discussion fermée
Affichage des résultats 1 à 16 sur 16

orbitales



  1. #1
    coconet

    orbitales


    ------

    au zero absolu (théorique)y a-t-il encore présence d'orbitales autour du noyau? merci

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    coconet

    Re : orbitales

    on pourrait peutètre définir le zéro absolu comme le niveau minimum d'interaction entre un noyau et le vide quantique.toute interaction entre un photon(phonon) et ce noyau ,impliquant une augmentation de ce niveau?

  4. #3
    coconet

    Re : orbitales

    le concept de liaison chimique a-t-il encore un sens a ce mème zero absolu?

  5. #4
    hterrolle

    Re : orbitales

    salut cocnet,

    Personne ne sait encore se qu'il se passe vraiment a T=0. Vue que l'on n'arrive pas encore a l'atteindre.

    ont sait juste que la structure atomique tant a devenir superfluide.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    coconet

    Re : orbitales

    en un mot,une orbitale peut apparement avoir une réelle existance physique sans pour autant ètre occupée par un électron. ?

  8. #6
    invite19431173

    Re : orbitales

    coconet : t'as pas l'impression de faire un monologue ?

  9. Publicité
  10. #7
    hterrolle

    Re : orbitales

    Pas facile de repondre sur le concept d'orbitale. Si la chronologie est bonne.Au depart cest Bhor qui donne vie a se concept dans le calcul du rayon electron/noyau pour l'atome d'hydrogene. Ensuite a partir de cela on en a deduit les longeur d'onde emise par l'atome d'hydrogene. La terme d'orbitale semble en général(mon capitaine) associer au calcul rms de bhor. C'est a dire la sphere ou est suceptible de venir se placer un electron. En fait c'est une quantification spatial pour les valeurs energetique de la constante de plank. Je crois qu'en MQ il trouve des oritales excentrés.

    J'espere ne pas dire trop de betises.

  11. #8
    mariposa

    Re : orbitales

    Citation Envoyé par hterrolle Voir le message
    salut cocnet,

    Personne ne sait encore se qu'il se passe vraiment a T=0. Vue que l'on n'arrive pas encore a l'atteindre
    .


    . Faux: On sait (en général) parfaitement ce qui se passe à T=0: le système se met dans l'état propre de plus basse énergie, tout simplement.




    ont sait juste que la structure atomique tant a devenir superfluide.
    .
    .
    Non pas du tout. Certains corps (et pas d'autres) effectuent (par exemple, et pas seulement) une transition de phase vers un état superfluide (ou supraconductrice) à une température finie. le challenge scientifico-technologique serait d'obtenir une transition de phase a une température pas trop loin de la température ambiante. Au moins 3000 chercheurs travaillent sur la question!!!!

  12. #9
    coconet

    Re : orbitales

    autre chose: la notion de chaleur n'existe pas dans le vide(?)(là on parle de lumière(?))dans la matière il y a les espaces interatomiques et les orbitales atomiques plus les noyaux.
    serait-il possible que dans les orbitales on ne puisse parler que de phonons(une orbitale pouvant ètre considérée comme un réservoir à chaleur)
    et comme on sait que les orbitales sont a géométrie variable suivant leur niveau d'excitation(cela entrainerait une variation de concentration de la chaleur dans l'orbitale et donc? de la température)
    cette réflexion ne vous semble pas pouvoir ouvrir une voie pour donner une explication quantique aux phénomènes thermodynamiques d'entropie enthapie et travail?

  13. #10
    coconet

    Re : orbitales

    bonjour moi
    imaginons deux atomes un chaud avec une orbitale de rayon 3,un froid avec une orbitale de rayon 1; si les deux orbitales se rencontrent et se thermalisent on obtient deux orbitales de rayon 2.5 ce qui provoque une répulsion entre les 2 atomes.(on obtient deux orbitales de rayon 2 ou moins cela provoque une baisse de pression)

  14. #11
    hterrolle

    Re : orbitales

    Salut coconet,

    est ce que tu peux faire un petit effort de reformulation. J'ai compris un truc, mais je n'en suis pas sur.

    Il me semble que la question puisses être interressante. Mais fait un second effort. C'est pas trop demandé

    A+

  15. #12
    coconet

    Re : orbitales

    bonjour hterrolle
    a vrai dire j'imagine une orbitale atomique ,un peu comme un piston dont la longueur varie avec la pression interne ;ou comme un ballon dont le volume varie avec la température(tout cela a la vitesse de la lumière).

    quelqu'un sait-il ,a combien de photons (moyens en énergie(suivant l'émission du corps noir par exemple)),par atome(d'hydrogène par exemple), correspond a une température de 300°k (par exemple)?
    la mécanique quantique explique telle le fonctionnement de la "moulinette"qui fait de photons ba

  16. Publicité
  17. #13
    hterrolle

    Re : orbitales

    Salut Coconet,

    Je n'ais malheureusement pas les competences pour repondre exactement a tes questions.

    Pour la pression et la temperature. C'est clair qu'il y a une relation avec les orbitales. Mais dans les deux cas tout depends du degre de liberté des electrons. Mais il est clair qu'un solide chauffé(auquel on ajoute de l'energie) voit sont volume augmenter ou sa pression si le volume reste constant. Le problème et de savoir si il y a augmentation du rayon des orbitale ou uniquement augmentation de la repulsion entre atome. Là encore c'est tres difficile pour moi de t'en dire plus que je n'en sais.

    Pour les hoton et le corps noir. Cela n'est pas encore coair pour moi. Donc pas de reponse possible encore.

  18. #14
    deep_turtle

    Re : orbitales

    Citation Envoyé par coconet
    a vrai dire j'imagine une orbitale atomique ,un peu comme un piston dont la longueur varie avec la pression interne ;ou comme un ballon dont le volume varie avec la température(tout cela a la vitesse de la lumière).
    Sans vouloir te décourager, c'est pas gagné... Une orbitale atomique a une définitino très précise en physique quantique, et elle n'a pas grand-chose à voir avec celles que tu proposes ! Je coonçois que ce sont des concepts difficiles, mais éluder la difficulté en se faisant ses définitions personnelles totalement déconnectées des définitions réelles ne t'aidera en rien, bien au contraire...

    Citation Envoyé par hterolle
    Je n'ais malheureusement pas les competences pour repondre exactement a tes questions.
    En effet, mais du coup ce n'est pas trop la peine d'induire coconet en erreur en essayant quand même de répondre !
    « D'avoir rejeté le néant, j'ai découvert le vide» -- Yves Klein

  19. #15
    coconet

    Re : orbitales

    peut-on s'amuser?
    imaginons que le vide quantique est un treillis a trois dimensions(x,y et z),dont la maille est de telle dimension quelle laisse passer facilement un petit noyau atomique ,mais pas un atome et sa (ou ses orbitales)
    imaginons un atome avec son orbitale plus ou moins remplie de photons(ou phonons)'( a moins que ce ne soit le noyau);orbitale qui ""s'allume ""et"" s'éteint""chaque fois qu'un phonon entre en "contact" avec le proton-neutron de son orbitale avant de se faire éjecter sous forme de photons
    imaginons qu'a une certaine température il y ait concordance(harmonicité) entre les mailles du filet quantique et la fréquence de battement de l'orbitale cela pourrait donner un phénomène de superfluidité??

  20. #16
    invite19431173

    Re : orbitales

    Bon allez, c'est du n'importe quoi, on ferme !

    Pour la modération.

Discussions similaires

  1. orbitales
    Par vananarb dans le forum Chimie
    Réponses: 0
    Dernier message: 24/11/2007, 21h27
  2. Orbitales
    Par Zelma dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 08/05/2007, 20h51
  3. Orbitales
    Par annecaille dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 12/02/2007, 15h34
  4. Orbitales
    Par Fajan dans le forum Chimie
    Réponses: 4
    Dernier message: 25/04/2005, 19h33
  5. orbitales.
    Par t.m dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 31/10/2003, 18h17