Discussion fermée
Affichage des résultats 1 à 12 sur 12

Effet doppler/Constante cosmologique



  1. #1
    toto2000

    Effet doppler/Constante cosmologique


    ------

    Bonsoir/bonjours à tous

    Sur quoi est basé le modèle standard du Big-Bang ?
    Et bien sur l’effet Doppler.
    Qu’est-ce qui peut influencer l’effet Doppler ?
    Et bien les interactions gravitationnelles (onde de densité), les champs électriques et magnétiques des milieux galactiques.
    L’univers se dilate en accélération, cela peut-il influencer l’effet Doppler ?
    Et bien on ne le sait pas.
    La célérité de C, pourrait-elle influencer l’effet Doppler ?
    Et bien oui, en raccourcissant les longueurs d’ondes et les fréquences.
    Alors la constante cosmologique serait faussée ?
    Et bien oui.

    Une onde électro travers une onde gravito ?
    Quels en sont les conséquences ?

    -----

  2. Publicité
  3. 📣 Nouveau projet éditorial de Futura
    🔥🧠 Le Mag Futura est lancé, découvrez notre 1er magazine papier

    Une belle revue de plus de 200 pages et 4 dossiers scientifiques pour tout comprendre à la science qui fera le futur. Nous avons besoin de vous 🙏 pour nous aider à le lancer...

    👉 Je découvre le projet

    Quatre questions à explorer en 2022 :
    → Quels mystères nous cache encore la Lune 🌙 ?
    → Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes 👩‍⚕️?
    → Comment nourrir le monde sans le détruire 🌍 ?
    → L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente 🤖 ?
  4. #2
    deep_turtle

    Re : Effet doppler/Constante cosmologique

    Salut,

    Sur quoi est basé le modèle standard du Big-Bang ?
    Et bien sur l’effet Doppler.
    Heu... Non. Faux départ...

    (honnêtement ça me fatigue...)
    « D'avoir rejeté le néant, j'ai découvert le vide» -- Yves Klein

  5. #3
    toto2000

    Re : Effet doppler/Constante cosmologique

    Citation Envoyé par deep_turtle Voir le message
    Salut,


    Heu... Non. Faux départ...

    (honnêtement ça me fatigue...)
    Et si tu étais un peut plus claire.

  6. #4
    deep_turtle

    Re : Effet doppler/Constante cosmologique

    Ben ce serait plutôt à toi d'être plus clair... Le Big-Bang est un modèle cosmologique basé sur la relativité générale, et voilà.

    Et ce qui me fatigue, ce sont ces messages péremptoires qui alignent des phrases qui donnent l'illusion d'être construites, mais en fait non. Aucun de tes enchaînements de phrase dans ton premier message n'a le moindre sens ! Il n'y a pas de logique, et on a l'impression que tu ne sais pas ce que veulent dire les mots que tu utilises.

    C'est plus clair ?
    « D'avoir rejeté le néant, j'ai découvert le vide» -- Yves Klein

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #5
    toto2000

    Re : Effet doppler/Constante cosmologique

    Citation Envoyé par deep_turtle Voir le message
    Ben ce serait plutôt à toi d'être plus clair... Le Big-Bang est un modèle cosmologique basé sur la relativité générale, et voilà.
    Et bien Non, ici mon sujet concerne l’effet doppler et non la relativité générale, mais bien de la constante de Hubble découverte en premier lieu en 1929, et qui fait référence à la vitesse de récessions des galaxies de manière exponentielles selon les distances

    Et ce qui me fatigue, ce sont ces messages péremptoires qui alignent des phrases qui donnent l'illusion d'être construites, mais en fait non. Aucun de tes enchaînements de phrase dans ton premier message n'a le moindre sens ! Il n'y a pas de logique, et on a l'impression que tu ne sais pas ce que veulent dire les mots que tu utilises.
    ? (Ca fait un peut prétentieux.)

    Voici ma question :

    Une onde électromagnétique qui travers une onde gravitationnelle ?
    Quelles en sont les conséquences ?

  9. #6
    deep_turtle

    Re : Effet doppler/Constante cosmologique

    Non, ici mon sujet concerne l’effet doppler et non la relativité générale, mais bien de la constante de Hubble découverte en premier lieu en 1929, et qui fait référence à la vitesse de récessions des galaxies de manière exponentielles selon les distances
    L'expansion de l'Univers est un effet de relativité générale. Toute tentative d'en discuter en se basant sur l'effet Doppler habituel est vouée à l'échec.

    ? (Ca fait un peut prétentieux.)
    Je reformule : ton premier message est incompréhensible.

    Une onde électromagnétique qui travers une onde gravitationnelle ?
    Quelles en sont les conséquences ?
    Elle est affectée, et c'est bien documenté. C'est d'ailleurs comme ça qu'on cherche à détecter directement les ondes gravitationnelles, dans des interféromètres géants (virgo, ligo, lisa, ...).
    « D'avoir rejeté le néant, j'ai découvert le vide» -- Yves Klein

  10. Publicité
  11. #7
    toto2000

    Re : Effet doppler/Constante cosmologique

    Je te pose la question en toute politesse, ne le prend pas mal, mais as-tu besoin que je te faste un dessin ?

    La question n’est pas trop difficile a saisire, les galaxies émets de la lumière, ceux-ci travers les espace intergalactique pour ce rendre jusqu’à nous. Pendant leurs trajets elles- travers différentes zones de densités gravitationnelle. Ces variations qui sont associé aux ondes gravitationnelles, aurons des effets sur l’aspect relativiste des ondes électromagnétiques.

    Pour une particule, ces effets ce résulteront par un accroissement d’énergie cinétique suivant la relation d’énergie impulsion de la relativité, mais pour une onde électromagnétique ces effets auront pour conséquence de réduire ou d’amplifier les longueurs d’ondes et donc avec le rapport sur l’effet Doppler-Fizeau.

  12. #8
    toto2000

    Re : Effet doppler/Constante cosmologique

    Elle est affectée, et c'est bien documenté. C'est d'ailleurs comme ça qu'on cherche à détecter directement les ondes gravitationnelles, dans des interféromètres géants (virgo, ligo, lisa, ...).
    Je n'avais pas vu cette dernière partie de ta réponse (qui a été en réédition je crois)

    Si la lumière suit la géodésique sur son trajet dans l'espace, (dilatation/compaction suivant les courbures géométrique traversées) qui nous dit que cela ne peut pas être interprété de façon différente de la manière dont on l'interprète dans le modèle standard ?

  13. #9
    deep_turtle

    Re : Effet doppler/Constante cosmologique

    Je te pose la question en toute politesse, ne le prend pas mal,
    OK, désolé, on va dire que je suis fatigué, et je te pris de m'excuser de m'être un peu emporté.

    Si la lumière suit la géodésique sur son trajet dans l'espace, (dilatation/compaction suivant les courbures géométrique traversées) qui nous dit que cela ne peut pas être interprété de façon différente de la manière dont on l'interprète dans le modèle standard ?
    De nombreuses expériences essaient depuis une cinquantaine d'années de détecter les ondes gravitationnelles de manière directe, sans succès. Celles-ci sont donc très faibles. En plus, une onde gravitationnelle "comprime puis dilate" l'espace-temps, si bien qu'au final un effet compense l'autre. L'effet des ondes gravitationnelles sur le trajet de la lumière est donc extrêmement faible, à un niveau que l'on na aucun espoir de mettre en évidence directement, et qui ne saurait remettre en cause l'interprétation que l'on fait de la lumière qu'on détecte.

    Pendant leurs trajets elles- travers différentes zones de densités gravitationnelle. Ces variations qui sont associé aux ondes gravitationnelles,
    Tu sembles confondre "champ gravitationnel" et "onde gravitationnel". Ce que traverse la lumière, ce sont des zones où le champ gravitationnel n'a pas partout la même valeur, mais ça n'a (presque) rien à voir avec les ondes gravitationnelles.

    Pour une particule, ces effets ce résulteront par un accroissement d’énergie cinétique suivant la relation d’énergie impulsion de la relativité
    Je ne comprends pas cette phrase.
    « D'avoir rejeté le néant, j'ai découvert le vide» -- Yves Klein

  14. #10
    toto2000

    Re : Effet doppler/Constante cosmologique

    Tu sembles confondre "champ gravitationnel" et "onde gravitationnel". Ce que traverse la lumière, ce sont des zones où le champ gravitationnel n'a pas partout la même valeur, mais ça n'a (presque) rien à voir avec les ondes gravitationnelles.
    Sauf si les angles sont transversaux ou orthogonaux et que l'une croise l'autre (dans les deux cas onde ou champs).

    Pour une particule, ces effets ce résulteront par un accroissement d’énergie cinétique suivant la relation d’énergie impulsion de la relativité
    Une particule qui travers des géométries de courbures variables (ce qui est équivalent à un apport d'énergie cinétique par accélération dans un champ gravitationnel), va acquérir des impulsions par accélération relative à la densité topologique des lignes traversées (soit dilater ou contracter). En relativité cela se traduit par la covariance des quadrivecteurs d'énergie impulsion pour un référenciel en déplacement. La particule reçoit un apport ou une diminution d'énergie cinétique (impulsion-vitesse) selon les cas. Pour une onde lumineuse, et bien c'est la longueur d'onde qui sera affecté.

    A la long, si on étale ça sur tout le parcours de l'onde (en plus des interactions avec les champs électrique et magnétique des galaxies et des milieux extra-galactiques). Et bien l'effet Doppler-Fizeau en prend tout un coût.)

  15. #11
    deep_turtle

    Re : Effet doppler/Constante cosmologique

    Une particule qui travers des géométries de courbures variables (ce qui est équivalent à un apport d'énergie cinétique par accélération dans un champ gravitationnel), va acquérir des impulsions par accélération relative à la densité topologique des lignes traversées (soit dilater ou contracter). En relativité cela se traduit par la covariance des quadrivecteurs d'énergie impulsion pour un référenciel en déplacement.


    C'est marrant, il me semble reconnaître ce style, à la fois limpide et lyrique...

    Petite vérification d'IP, je reviens...
    Dernière modification par deep_turtle ; 30/11/2006 à 17h22.
    « D'avoir rejeté le néant, j'ai découvert le vide» -- Yves Klein

  16. #12
    deep_turtle

    Re : Effet doppler/Constante cosmologique

    Bingo !!!



    Autocongratulations...

    Bon, glevesque/rr-rg-rq tu es démasqué, et décidément peu importe le pseudo, tu restes inimitable dans ton style...

    Du coup on va repartir dans la même perte de temps que les autres fois. J'ai calculé que j'ai perdu trois mois de vie à répondre à tes messages, je vais m'en épargner quelques heures de suite :

    discussion fermée, faut pas (trop) nous prendre pour des imbéciles.
    « D'avoir rejeté le néant, j'ai découvert le vide» -- Yves Klein

  17. Publicité

Discussions similaires

  1. constante cosmologique
    Par gdeb29 dans le forum Archives
    Réponses: 1
    Dernier message: 23/07/2007, 19h06
  2. Le problème de la constante cosmologique.
    Par mtheory dans le forum Archives
    Réponses: 0
    Dernier message: 31/12/2006, 13h21
  3. La constante cosmologique d'Einstein
    Par Le mystérieux inconnu dans le forum Physique
    Réponses: 5
    Dernier message: 10/01/2005, 11h35
  4. Constante cosmologique
    Par isozv dans le forum Archives
    Réponses: 1
    Dernier message: 12/01/2004, 16h22