Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

C'est de la balle !!



  1. #1
    Europa73

    Exclamation C'est de la balle !!


    ------

    Bonjour.

    Nous connaissons tous les principes de la force de Lorentz...

    Jusqu'à présent l'usage des missiles ou des obus comme système de défense (anti-missile) ou d'attaque est l'une des techniques les plus répandu mis à part les "chaffs" & "flares" en terme de défense ou les contre mesures electroniques (ecm)

    Ces missiles ou obus, utilisent de la poudre ou des réactions chimiques pour se mouvoir et ils (missiles) sont très onéreux !!!
    ex : 1 missile tomahawk = 1 million us $

    Imaginez que l'on puisse et ce grâce aux forces électromagnétiques, accélérer un projectile à la vitesse de 20,800 km/h soit 13.000 mph en 0,2 sec.

    http://www.military.com/soldiertech/...lGuns,,00.html

    Cela est devenu une réalité avec le "rail gun" de l'Us Navy !!!

    A Railgun is a type of Magnetic Accelerator Gun (MAG) that utilises an electromagnetic force to propel an electrically conductive projectile that is initially part of the current path. Sometimes they also use a movable armature connecting the rails. The current flowing through the rails sets up a magnetic field between them and through the projectile perpendicularly to the current in it. This results in the rails and the projectile pushing each other and in the acceleration of the projectile along the rails.

    http://www.answers.com/topic/railgun
    Un petit article :

    http://www.wtopnews.com/index.php?ni...1034966&page=1

    et l'explication physique à proprement parler :

    http://www.powerlabs.org/railgun2.htm
    http://www.glubco.com/weaponry/railgun.htm

    Pour résumer :

    Rien de nouveau, ces expériences remontent aux années '70 et la guerre froide ou le but était la destruction des missiles ballistiques en vol.

    Cependant, cette technologie reste tjs très séduisante de part son faible coût (1 projectile = - 1000 us $), son rayon d'action (200-250 nm soit env 400 km) et sa vitesse (+ mach 18).

    ex : la force d'impact d'un projectile de 3,2 kg lancé par un système électromagnétique de 8 megajoules à (V = + mach 18) est comparable à un véhicule de env 1,8 tonne (ford taurus) lancé dans un mur à près de 600 km/h !!!

    Donc pas besoin de charge militaire et ce grâce à V + m* (*masse).

    A la sortie du canon le projectile dépasse les
    + 100.000 g d'accélération donc impossible pour l'instant d'en faire des balles télécomandées et ce grâce à des ailerons, le r&d doit travailler dessus.

    En tirant à la verticale, le projectile de 3,2 kgs peut atteindre au sommet de sa trajectoire env 144 km d'altitude soit 500.000 pieds & ft.

    Les militaires pensent munir leurs bateaux de systèmes utilisant + 60 mégajoules !!!

    De quoi calmer les plus récalcitrants.

    Espérons que l'évolution des recherches sur la résistance aux G des composants électroniques puissent un jour nous aider à utiliser ces systèmes pour mettre en orbite de petits satelliteset ce à moindre frais mais aussi d'une manière plus écologique.

    Qu'en pensez vous ?

    Cordialement,
    Europa.

    -----
    Dernière modification par Europa73 ; 18/01/2007 à 16h04.

  2. Publicité
  3. #2
    humanino

    Re : C'est de la balle !!

    Bonjour,
    Citation Envoyé par Europa73 Voir le message
    Qu'en pensez vous ?
    La première chose que j'en pense, c'est qu'avoir intitulé ce message "c'est d'la balle", fallait oser... Chapeau !

    Au-delà, je me demande si la technologie ne sera pas tenue secrète par les militaires. En tout cas, c'est très interessant ! Cela doit coûter très cher cependant. Je n'ai pas trouvé (ni vraiment cherché) l'énergie dépensée pour accomplir de telles prouesses. Un évaluation disponibles ?
    "Puisque toute ces choses nous depassent, feignons de les avoir organisees"

  4. #3
    arkitect

    Re : C'est de la balle !!

    Mon prof de spé nous avez parlé d'utiliser un tel système pour projeter des objets.

    Je reste cependant dubitatif sur l'interférence du "coup de canon" magnétique sur l'environnement électromagnétique. ?!

    Puis accélérer 3kg de projectile, c'st bien, mais l'intéret d'une charge militaire (si les personnes bien pensantes m'autorisent ce vocabulaire) de missile (charge qui est composé de billes d'acier) est de frapper un certain volume à proximité de la cible et de répartir les dommages et ainsi endommager suffisement de systèmes embarqués différents pour anhiler la cible.

    Pour les satellites faut voir la compatibilité avec les G et le champ magnétique...
    Si le projectile lui fait un trou et continu sa course (cas d'une cible volante), ou bien s'il fait un trou très profond dans le sol (cas d'une cible terrestre), il n'aura pas le pouvoir destructif attendu par les militaires.

    Pour les misiles tomahawk dont tu parles (et bien d'autre missiles et bombes), le moteur est activé en phase terminale pour augmenter la vitesse et donc l'impact. Ici, l'objet tombera en chute libre avec les frottement de l'air, ca fera peut être pas si mal.

  5. #4
    Europa73

    Re : C'est de la balle !!

    Citation Envoyé par arkitect Voir le message
    Puis accélérer 3kg de projectile, c'st bien, mais l'intéret d'une charge militaire (si les personnes bien pensantes m'autorisent ce vocabulaire) de missile (charge qui est composé de billes d'acier) est de frapper un certain volume à proximité de la cible et de répartir les dommages et ainsi endommager suffisement de systèmes embarqués différents pour anhiler la cible.
    Bonjour.

    Tout à fait d'accord avec ton raisonnement, l'impact d'un projectile hypersonique et son pouvoir de destruction varie selon l'énergie cinétique & thermique de ce dernier seulement.

    Donc on peut s'attendre à ce qu'il faille tirer plusieurs
    coups sur la même cible (ex : batiment) avant de voir celle-çi s'effondrer.

    Concernant la mise hors-service d'un satellite, même problème mais encore plus complexe car il va falloir l'illuminer au laser(pour plus de précision), définir sa V relative et toutes les données ayant attrait à son orbite et pour compliquer le tout, il faudra connaître avec exactitude les capacités du projectile en tenant compte des conditions atmosphériques au moment donné, autant dire qu'un "super computer" sera nécessaire couplé à un satellite météo.

    nb : ce type de mise hors service n'est pas viable selon moi, car il augmente le nombre de débris spatiaux en orbite et tant que le projectile ne sera pas contrôlable, les chance de réussite seront très maigre.


    Pour résumé, pour un tir (tir sol - vleo / very low earth orbit) le temps de réaction est primordiale, ce qui implique une précalculation et un "monitoring" en temps réel très pointu capable de calculer les divergences et la marge d'erreur possible lié aux aléas du flux gravitationnel et des données météo.

    Quand au tir (sol - sol), cela sera plus simple même si
    la cible est mouvante, plus la cible est éloignée, plus la marge d'erreur sera grande par contre, car les conditions atmosphériques compliquerons l'équation finale. Quand au calcule du à la rotondité de la terre, on sait déjà faire, mais serons nous assez précis ?...
    (pour des tirs au delà de 100 nm sur petites cibles mouvantes ou pas)


    pour le tir (sol - air) on couplera le système de calcul télémétrique au radar comme c'est déjà le cas pour le système de tir Phalanx :
    http://en.wikipedia.org/wiki/Phalanx_CIWS

    A mon avis, ce système sera viable en premier temps pour des tirs sur de petites distances (- 25 nm) et des cibles non mouvantes.
    La cadence de tir étant très faible, il faudra utiliser plusieurs canons magnétiques en même temps pour escompter détruire un missile en vol à une grande distance en faisant un tir de barrage ou écran.

    Mais les différentes applications seront énormes à partir du moment ou l'on solutionne le problème de compatibilité entre les G et un quelquonque système de navigation ou de relais embarqué (cerveaux moteurs).
    Car cela ouvrira un nouvel horizon, celui des projectiles hypervéloces dirigeables (à l'aide de mini ailerons par ex).
    Ainsi on pourra gagner en précision et augmenter statistiquement et ce d'une manière considérable le taux de réussite / coup tiré.

    N'étant pas un expert, ce texte ne reflète que mon impression & déduction général suite à mes recherches personnelle.

    Cordialement,
    Europa.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Thrr-Gilag

    Re : C'est de la balle !!

    Espérons que l'évolution des recherches sur la résistance aux G des composants électroniques puissent un jour nous aider à utiliser ces systèmes pour mettre en orbite de petits satelliteset ce à moindre frais mais aussi d'une manière plus écologique.
    Ca m'étonnerai beaucoup qu'un quelquonque satellite puisse résister à la variation de champs magnétique que nécessite le tir, sans compter qu'il faut faire passer un courant de haute intensité dans le projectile pour lui faire subir la force de Lorentz (si je me suis pas planté).
    Si la matière grise était rose, on n'aurait plus d'idée noire (Pierre Dac)

  8. #6
    Europa73

    Re : C'est de la balle !!

    Citation Envoyé par Thrr-Gilag Voir le message
    Ca m'étonnerai beaucoup qu'un quelquonque satellite puisse résister à la variation de champs magnétique que nécessite le tir, sans compter qu'il faut faire passer un courant de haute intensité dans le projectile pour lui faire subir la force de Lorentz (si je me suis pas planté).
    Bonjour.

    Tu ne t'es pas planté, reste à savoir si à l'avenir, on pourra isoler les composants (hardware) de ce fameux
    champ magnétique et par la même occasion veiller à ce que tout reste en place suite à l'accélération.

    Facile à dire, peux être impossible à faire, je n'en sais rien à vrai dire.

    Cordialement,
    Europa

  9. Publicité

Discussions similaires

  1. Le gilet pare-balle?
    Par paranoyakeuh dans le forum Physique
    Réponses: 20
    Dernier message: 05/03/2015, 06h41
  2. l'enigme de la balle de fusil
    Par Rhedae dans le forum Physique
    Réponses: 25
    Dernier message: 15/06/2010, 18h14
  3. Boule vs balle
    Par Phenotype dans le forum Physique
    Réponses: 9
    Dernier message: 11/05/2007, 11h42
  4. Balle en plastique
    Par Tom789 dans le forum Chimie
    Réponses: 0
    Dernier message: 17/05/2006, 00h51
  5. Lancer de balle
    Par Tom789 dans le forum Physique
    Réponses: 11
    Dernier message: 06/04/2006, 15h00