Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Supraconductivité



  1. #1
    romain_meyer

    Wink Supraconductivité


    ------

    bonjour

    je m'appelle romain et j'ai 12 ans.Je fait beaucoups de fote .Je suis en train de mené 1 projet avec ma prof de physique.J'émeré en savoir plus sur la supraconductivité.J'ai un peu peur que quelqu'un qui si connait mieux que moi me pique ce projet c'est pourquoi je dirait rarement ce que s'est

    salut!!!!!!!!!!

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    invite19431173

    Re : bonjour, c'est moi !

    Discussion déplacée.

  4. #3
    Coincoin

    Re : bonjour, c'est moi !

    Salut,
    Il y a énormément à dire sur la supraconductivité. Fais une recherche sur le forum, et essaye de préciser tes questions.
    Encore une victoire de Canard !

  5. #4
    mariposa

    Re : Supraconductivité

    Citation Envoyé par romain_meyer Voir le message
    bonjour

    je m'appelle romain et j'ai 12 ans.Je fait beaucoups de fote .Je suis en train de mené 1 projet avec ma prof de physique.J'émeré en savoir plus sur la supraconductivité.J'ai un peu peur que quelqu'un qui si connait mieux que moi me pique ce projet c'est pourquoi je dirait rarement ce que s'est

    salut!!!!!!!!!!
    Le courant qui circule dans les métaux comme le cuivre est freiné et çà chauffe plus ou moins: On appelle ça la résistance.. il existe quelques rares métaux dont la propriété est de ne pas s'opposer au passage du courant: Ces métaux sont appelés supraconducteurs.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : Supraconductivité

    Citation Envoyé par romain_meyer Voir le message
    bonjour

    je m'appelle Romain et j'ai 12 ans. Je fais beaucoup de fote . Je suis en train de mener 1 projet avec ma prof de physique. J'aimerai en savoir plus sur la supraconductivité. J'ai un peu peur que quelqu'un qui si connait mieux que moi me pique ce projet c'est pourquoi je dirais rarement ce que c'est

    salut !
    Nan, mais là c'est pas "beaucoups de fotes", c'est une faute par mot. Fais un effort, c'est du je-m'en-foutisme, là.

    Ta dernière phrase est incompréhensible. Tu diras "rarement" (?) ce que c'est à qui ? On ne va pas te piquer le projet, rassure toi.

    La supraconductivité c'est l'abaissement brutal, en dessous d'une température dite critique, de la résistance éléctrique de certains matériaux (au départ des métaux, puis des céramiques) au passage du courant. L'effet a été découvert au début du XXe siècle, en 1911 sur le mercure (un métal, donc, de symbole Hg) à 4K (Kelvin), c'est à dire à 4 degré à peine au dessus du 0 des températures (-273 °C ou 0 K). La résistance électrique c'est le fait que quand tu mesure la tension U (en Volt) au deux extrémité d'un conducteur électrique, tu mesures qu'elle est normalement d'autant plus élevée que la quantité de courant qui traverse est grande, ce qu'on appel l'intensité du courant I, qui se mesure en Ampère (A).

    U = RI

    R étant justement la résistance

    Imagine que tu envois une foule de bonzhome traverser une foret d'une certaine largeur. Et quand ils ont fini, il peuvent revenir à travers champs et hop tu les renvois dans le bosquet, et ceci indéfiniment (tu as des amusement bizare, ceci dit). A cause des ronces, des arbuste, etc la vitesse des piétons dans le bosquet est limité. En permanence il y a le queue car pour rentrer et progresser dans les bois c'est difficile, le débit est limité. Evidemment, ils sont pressé d'entrer, donc il se poussent les unes les autres, de sorte que le débit augmente...

    Puis tu mesure le nombre de gens qui attendent d'entrer dans le bois et le nombre de gens qui, s'échappant se trouve a chaque seconde à l'orée du bois en fin de parcours. En fait y'a une densité de monde forte à l'entrée et presque personne à la sortie. Mais le nombre de personne qui rentrent et qui sorte à chaque seconde est le même.

    Imagine que chaque bonzhomme porte une charge électrique. La différence de densité de charge à l'entrée et à la sorte est très différente : c'est la tension. Et le nombre de bonzhomme qui parviennent à franchi la foret chaque seconde, c'est l'intensité. Et la difficulté qui fait qu'il y a plus de monde à l'entrée qu'à la sortie, c'est la résistance.

    Si en plus d'être épineux et denses, la végétation de la foret se met à danser de droite à gauche, la difficulté augmente. Ca représente l'effet de la température. Plus elle est grande, plus la résistance augmente. PLus elle baisse plus c'est facile.

    La bizarerie incroyable de la supraconductivité c'est que juste en dessus de la température critique, tu as des ronces des orties, des banches basses qui s'opposent encore au passage du courant et que juste au dessus, pof, c'est un peu comme si des couloirs dégagée comme des pistes de stades se dégageaient d'un coup et que les bonzhomme pouvaient sprinter à la vitesse maximal, de sorte qu'il n'y aurait plus de différence de densité entre la foule qui rentre et celle qui sorte : plus de tension.

    U = RI.

    Si R = 0, alors U est nul quel que soit I.

    a+

  8. #6
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : Supraconductivité

    oui alors je te reprend sur l'ortho mais y'a une telle densité de fotes dans ma première réponse que je la reprend ici.

    L'édition limitée à 5 minutes, c'est définitivement LA débilité fonctionnelle de ce forum

    Citation Envoyé par romain_meyer Voir le message
    bonjour

    je m'appelle Romain et j'ai 12 ans. Je fais beaucoup de fote . Je suis en train de mener 1 projet avec ma prof de physique. J'aimerai en savoir plus sur la supraconductivité. J'ai un peu peur que quelqu'un qui si connait mieux que moi me pique ce projet c'est pourquoi je dirais rarement ce que c'est

    salut !
    Nan, mais là c'est pas "beaucoups de fotes", c'est une faute par mot. Fais un effort, c'est du je-m'en-foutisme, là.

    Ta dernière phrase est incompréhensible. Tu diras "rarement" (?) ce que c'est à qui ? On ne va pas te piquer le projet, rassure toi.

    La supraconductivité c'est l'abaissement brutal, en dessous d'une température dite critique, de la résistance électrique de certains matériaux (au départ des métaux, puis des céramiques à partir de la fin du XXe siècle) au passage du courant. L'effet a été découvert au début du XXe siècle, en 1911 sur le mercure (un métal, donc, de symbole Hg) à 4K (Kelvin), c'est à dire à 4 degré à peine au dessus du 0 des températures (-273 °C ou 0 K). La résistance électrique c'est le fait que quand tu mesures la tension U (en Volt) au deux extrémités d'un conducteur électrique, tu t'aperçois qu'elle est normalement d'autant plus élevée que la quantité de courant qui traverse est grande, ce qu'on appelle l'intensité du courant I, qui se mesure en Ampère (A).

    U = RI

    R étant justement la résistance

    Imagine que tu envoies une foule de bonzhommes traverser une forêt d'une certaine largeur. Et quand ils ont finis, il peuvent revenir à travers champs et hop tu les renvoies dans le bosquet, et ceci indéfiniment (tu as des amusement bizarre, ceci dit). A cause des ronces, des arbustes, etc la vitesse des piétons dans le bosquet est limitée. En permanence il y a le queue car pour rentrer et progresser dans les bois, c'est difficile, le débit est limité. Evidemment, ils sont pressés d'entrer ! ils se poussent les uns les autres, de sorte que le débit augmente...

    Puis tu mesures le nombre de gens qui attendent d'entrer dans le bois et le nombre de gens qui, s'échappant en fin de parcours, se trouvent a chaque seconde à l'orée de la fin du bois. Bilan : y'a une forte densité de monde à l'entrée et presque personne à la sortie.

    Pourtant le nombre de personnes qui rentrent et qui sortent à chaque seconde est le même.

    Imagine que chaque bonzhomme porte une charge électrique. La différence de densité de charges à l'entrée et à la sortie est très différente : c'est la tension. Et le nombre de bonzhommes qui parviennent à franchir la foret chaque seconde, c'est l'intensité. Et la difficulté qui fait qu'il y a plus de monde à l'entrée qu'à la sortie, c'est la résistance.

    Si en plus d'être épineux et dense, la végétation de la forêt se met à danser de droite à gauche, la difficulté augmente. Ca représente l'effet de la température. Plus elle est grande, plus la résistance augmente. Plus elle baisse plus c'est facile.

    La bizarrerie incroyable de la supraconductivité c'est que juste en dessus de la température critique, tu as des ronces, des orties, des banches basses qui s'opposent encore au passage du courant et que juste au dessus, pof, c'est un peu comme si des couloirs dégagés comme des pistes de stades se dégageaient d'un coup et que les bonzhomme pouvaient sprinter à la vitesse maximal, de sorte qu'il n'y aurait plus de différence de densité entre la foule qui rentre et celle qui sort : plus de tension.

    U = RI.

    Si R = 0, alors U est nul quel que soit I.

    a+

  9. Publicité

Discussions similaires

  1. Supraconductivité
    Par moogwai dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 22/10/2007, 11h44
  2. Intro à la supraconductivité
    Par whirlwind dans le forum Physique
    Réponses: 5
    Dernier message: 21/05/2007, 20h01
  3. Supraconductivité
    Par Jack-Jack dans le forum Physique
    Réponses: 22
    Dernier message: 30/01/2007, 21h34
  4. supraconductivité
    Par Elek dans le forum Physique
    Réponses: 19
    Dernier message: 09/04/2006, 15h48
  5. supraconductivité
    Par mizo dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 3
    Dernier message: 27/07/2005, 01h02