Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 14 sur 14

Gaz dans la lumière



  1. #1
    EspritTordu

    Gaz dans la lumière


    ------

    Bonjour,

    Est-il possible d'enfermer dans une coque de lumière un gaz électrostatique?



    Merci d'avance.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Coincoin

    Re : Gaz dans la lumière

    Salut,
    C'est quoi une "coque de lumière" ?
    Encore une victoire de Canard !

  4. #3
    EspritTordu

    Re : Gaz dans la lumière

    Un espace fermé par un "film" de lumière.

  5. #4
    EspritTordu

    Re : Gaz dans la lumière

    C'est-à-dire par exemple, d'enfermer un gaz électrostatique dans un cône de lumière (dont la base est matérielle cependant)?

  6. #5
    feldid

    Re : Gaz dans la lumière

    Citation Envoyé par Coincoin Voir le message
    Salut,
    C'est quoi une "coque de lumière" ?
    salut,
    c'est quoi un gaz électrostatique?
    "Mathematics is the part of physics where experiments are cheap." VI Arnol'd

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    EspritTordu

    Re : Gaz dans la lumière

    Le gaz électrostatique est gaz ionisé.
    Gaz enfermé donc dans un espace conique. L'espace est limité par un cône, disons vertical, reposant sur sa base matérielle, mais dont les génératrices sont composées par la lumière.

    Est-ce possible de fermer un espace avec des ondes électromagnétiques comme dans le cas précédent, de manière tangentielle au lieu des prisons de lumière genre laser Megajoule? Si non, pourquoi s'il vous plaît?

  9. Publicité
  10. #7
    Sigmar

    Re : Gaz dans la lumière

    Citation Envoyé par EspritTordu Voir le message
    Le gaz électrostatique est gaz ionisé.
    C'est un plasma donc, non ?^^
    "I have to understand the world, you see." (Richard P. Feynman)

  11. #8
    Chip

    Re : Gaz dans la lumière

    Pour les "gaz électrostatiques" (??) je ne sais pas, mais pour les gaz atomiques neutres ultrafroids c'est possible : l'interaction entre les atomes du gaz et un (ou des) faisceau laser de fréquence bien choisie correspond à un potentiel attractif ou répulsif (selon la fréquence). La distribution d'intensité du faisceau laser donne la forme du piège.

  12. #9
    EspritTordu

    Re : Gaz dans la lumière

    Oui je suppose

  13. #10
    EspritTordu

    Re : Gaz dans la lumière

    C'est surprenant ! je ne m'attendais pas à ce que cela puisse être déjà testé et possible! Alors pardonnez-moi d'assaillir de questions, mais j'aimerais en savoir un peu plus !

    Le gaz "ultrafoid" est refroidi près du zéro absolu, n'est-ce pas? Pourquoi doit-il être réactif à cette température uniquement?

    Tous les gaz de quelconques natures peuvent être ainsi piégés?

    Avec ces gaz atomiques, peut-on envisager de larges pièges de plusieurs mètres de diamètre avec seulement un simple film de lumière?

    Les fréquences nécessaires doivent être très élevées et certainement dépasser la fréquence de la lumière pour aller titiller la bande X, non?

    La distribution d'intensité du faisceau laser donne la forme du piège.
    Ah oui?

    Si je mettais en avant un gaz ionisé pour mon exemple, c'était aussi pour conserver le caractère conducteur de l'électricité, mais celui-ci n'existe plus avec des gaz atomiques? Qu'en est-il de leur caractère photovoltaïque (le fait de produire de l'électricité à partir de photons... )?

  14. #11
    EspritTordu

    Re : Gaz dans la lumière

    Qu'est-ce ce potentiel attractif?

  15. #12
    mariposa

    Re : Gaz dans la lumière

    Citation Envoyé par EspritTordu Voir le message
    Bonjour,

    Est-il possible d'enfermer dans une coque de lumière un gaz électrostatique?

    Merci d'avance.
    Ca ressemble beaucoup à une expérience d'un esprit tordu!

  16. Publicité
  17. #13
    Chip

    Re : Gaz dans la lumière

    Citation Envoyé par EspritTordu Voir le message
    Le gaz "ultrafoid" est refroidi près du zéro absolu, n'est-ce pas? (...) Tous les gaz de quelconques natures peuvent être ainsi piégés?
    Les gaz ultrafroids se laissent assez facilement piéger dans ces pièges lumineux (appelés aussi "pièges dipolaires" ou "pièges optiques") car ils ont peu d'énergie cinétique et se laissent donc manipuler à l'aide de potentiels piégeants très faibles, ce qui est pratique (utilisation de lasers de faible puissance, peu de lumière diffusée, etc.). Le principe du piégeage optique est valable a priori pour tous les gaz, par contre on ne sait pour l'instant refroidir à des températures très basses (de l'ordre du microkelvin) que des gaz monoatomiques ayant une structure électronique simple.

    Ceci dit l'effet de piégeage optique ne concerne pas que les gaz ultrafrois : la technique de la "pincette optique" s'est développée depuis quelques années. Elle consiste à manipuler des objets microscopiques transparents (petites billes, cellules...) à l'aide de faisceaux lasers focalisés. Ces objets sont "piégés" dans la zone focale du faisceau laser. On peut ainsi les déplacer dans une solution avec une grande précision.

    Citation Envoyé par EspritTordu Voir le message
    Avec ces gaz atomiques, peut-on envisager de larges pièges de plusieurs mètres de diamètre avec seulement un simple film de lumière?
    On peut envisager de nombreuses géométries mais jusqu'à présent il s'agit essentiellement de pièges de petite taille (au maximum quelques millimètres).

    Citation Envoyé par EspritTordu Voir le message
    Les fréquences nécessaires doivent être très élevées et certainement dépasser la fréquence de la lumière pour aller titiller la bande X, non?
    La plupart du temps ce sont des lasers de longueurs d'onde visible ou infrarouge (jusqu'à 10µm) qui sont utilisés. Mais il y a aussi dans certains cas des effets analogues avec des fréquences plus basses (radiofréquences, microondes).

    Quelques exemples de pièges dipolaires :
    http://www.iota.u-psud.fr/~grangier/...oubleTrap.html
    http://www.lkb.ens.fr/recherche/atfr...s_pie_dip.html

    Exemples de pincettes optiques :
    http://www.st-andrews.ac.uk/~eutrap/tweezer.htm
    http://www.opticsexpress.org/abstrac...=OE-14-13-6342

  18. #14
    EspritTordu

    Re : Gaz dans la lumière

    Ca ressemble beaucoup à une expérience d'un esprit tordu!
    Apparemment d'autres y ont pensé avant moi!


    Le moins que l'on puisse dire, c'est que le piège est loin d'être large (quelques microns de rayon dans le lien)!

    Il faut refroidir le gaz pour réduire son énergie cinétique pour que les photons puissent retenir les atomes, mais que se passe-t-il si on augmente la fréquence? Peut-on alors obtenir de véritable planche de gaz piégé?

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Lumière dans la nuit...
    Par Lionel dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 8
    Dernier message: 20/07/2007, 16h19
  2. Lumière cendrée dans la brume
    Par astromarco dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 2
    Dernier message: 22/01/2007, 23h01
  3. lumière dans un train
    Par rirififiloulou dans le forum Physique
    Réponses: 98
    Dernier message: 31/05/2005, 17h04
  4. diffusion de la lumière dans le sang
    Par Osyris dans le forum Physique
    Réponses: 12
    Dernier message: 25/06/2004, 11h00