Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

DELTA(G*) en thermodynamique



  1. #1
    julien_4230

    DELTA(G*) en thermodynamique


    ------

    Bonsoir.

    "Soit l'équivalent d'une transformation réversible d'une mole d'un gaz parfait de l'état initial (Pi,T0) à l'état final (P0,T0). La transformation est monotherme monobare.

    Calculer le travail récupérable maximal."

    On a : (Wr)max = |Wu|max = -DELTA(G*).

    Or : DELTA(G*) = DELTA(U) + P0DELTA(V) - T0DELTA(S)

    1) DELTA(U) = 0
    2) DELTA(V) = RT0( 1/P0 - 1/Pi ).
    3) dU = 0 = TdS - PdV <=> dS = RdV/V
    => DELTA(S) = Rln(Pi/P0).

    Donc : (Wr)max = - RT0[1 - P0/Pi + ln(P0/Pi)].

    Où me suis-je trompé ?

    Merci !

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    pirlo21

    Re : DELTA(G*) en thermodynamique

    Bonjour
    ton raisonement est logique mais lorsque tu as reformule' la reponse final tu as oublie' que tu as factorise' avec -RT0
    soitWr)max = - RT0[P0/Pi - 1 + ln(P0/Pi)]

  4. #3
    Thrr-Gilag

    Re : DELTA(G*) en thermodynamique

    Si tu cherches le travail maximum récupérable, tu te places dans le cadre d'une transformation réversible... et donc ...

    D'ailleurs pourquoi supposer que ?

  5. #4
    Thrr-Gilag

    Re : DELTA(G*) en thermodynamique

    Au passage, on a bien :

    Comme dS = 0 (réversibilité) et isoT ==>

    On en déduit donc que

    et donc ce qui parait logique puisque ta seule source d'énergie est le changement de volume du gaz (ou alors j'ai mal compris l'énoncé ^^)

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Tifoc

    Re : DELTA(G*) en thermodynamique

    Bonjour,

    Thrr-Gilag : dans une isotherme, on a dU=0 et non dQ=0 ! Ne pas confondre température et chaleur...

  8. #6
    julien_4230

    Re : DELTA(G*) en thermodynamique

    Merci pour les réponses !
    J'ai 4 autres questions...

    1)-S = dG0/dT + nRln(P/P0)

    Or S = S0 + Cpln(T/T0) - nRln(P/P0) et donc
    dG0/dT = -S0 -nRln(T/T0).

    L'intégration conduit à (j'ai pas compris là) :
    G = Cp(T-T0) - CpTln(T/T0) + nRTln(P/P0) + H0 - TS0.

    2) On a S = nR[(1/[GAMMA-1])ln(T/T0) + ln(V/V0)] +S0.

    avec dU = TdS-PdV, on a (j'ai pas compris, notamment à cause de l'exponentiel) :

    U = nR/(GAMMA-1) exp[ (GAMMA-1)/(nR) (S-S0-nRln(V/V0)) ].

    3) T = (dronU/dronS)(V=cte) = U(dronlnU/dronV)(S=cte) [pas compris] = [GAMMA-1]U/nR.

    4) P = - (dronU/dronV)(S=cte) = -U(dronlnU/dronV)(S=cte) [pas compris] = (GAMMA-1)/V, soit
    U = PV/(GAMMA-1) [pas compris]...

    Merci de m'aider sur ces 4 points (5 points précisément)...

  9. Publicité

Discussions similaires

  1. [Thermique] Niagara delta
    Par Bretelles dans le forum Dépannage
    Réponses: 1
    Dernier message: 28/11/2007, 21h06
  2. extremums delta=0
    Par ms1428 dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 8
    Dernier message: 24/10/2007, 23h22
  3. delta?!?
    Par nadi-hidi dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 2
    Dernier message: 10/06/2007, 17h22
  4. Gilbert delta
    Par maion dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 1
    Dernier message: 05/07/2006, 22h40
  5. Delta G > 0 .
    Par 24.9 dans le forum Chimie
    Réponses: 0
    Dernier message: 17/06/2006, 14h46