Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Baisse de température : énergie ?



  1. #1
    Amon GAIA

    Baisse de température : énergie ?


    ------

    Salut, j'aurais voulu savoir si une baisse de température provoquait de l'énergie ?
    Que ce soit un objet qui moléculairement se transformerait (liquide-solide...), ou même l'air ?

    Je sais que l'on dira aussi que c'est la chaleur ou lumière qui produit de l'énergie, ok... mais bon à partir du moment où la transformation a eu lieu (même latransformation de température juste), j'imagine que tout changement d'un côté ou de l'autre du degré suppose une dépense d'énergie.
    Ceci dans le but de voir si on pourrait créer de l'énergie verte de la sorte ?

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    fderwelt

    Re : Baisse de température : énergie ?

    Bonsoir,

    Je suis nul en Thermodynamique. Mais intuitivement, si la température baisse, il me semble légitime de penser qu'il y a de la chaleur (oui, je sais, ce n'est pas du tout la même chose) qui doit sortir du truc qui se refroidit. Et donc, éventuellement, récupérable. J'attends d'autres réponses plus éclairées sur ce fil.

    -- françois
    Les optimistes croient que ce monde est le meilleur possible. Les pessimistes savent que c'est vrai.

  4. #3
    Sigmar

    Re : Baisse de température : énergie ?

    Effectivement c'est ça. Une formule simple pour s'en rendre compte :
    δQ = Cv·dT
    Je ne sais pas si tu as vu les différentielles.
    Basiquement, toute variation de température implique un transfert de chaleur. Cette chaleur, c'est déja de l'énergie, récupérable si transformée mécaniquement ou électriquement.
    C'est le principe utilisé dans tout système thermodynamique, ce qui inclue :
    -Moteurs thermiques
    -Turbines
    -Géothermie
    -Centrales nucléaires
    -etc.
    "I have to understand the world, you see." (Richard P. Feynman)

  5. #4
    Amon GAIA

    Re : Baisse de température : énergie ?

    Lorsqu'il gèle, l'air se refroidit...où part la chaleur alors ?

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Groumph

    Re : Baisse de température : énergie ?

    J'aurai tendance à dire dans l'univers....

  8. #6
    invité576543
    Invité

    Re : Baisse de température : énergie ?

    Bonjour,

    Citation Envoyé par Amon GAIA Voir le message
    Lorsqu'il gèle, l'air se refroidit...où part la chaleur alors ?
    Ca dépend! D'abord il n'est pas si clair que cela que l'air se refroidisse! Cela peut venir d'un mouvement de l'air, des vents donc. L'air présent dans une région en part (avec sa chaleur!) et une masse d'air froid arrive qui la remplace localement. Le gel est alors la conséquence de ce déplacement d'air.

    L'autre possibilité est celle indiquée par Groumph. En fait l'atmosphère perd de la chaleur en permanence, de par son émission de rayonnement infrarouge vers le reste de l'Univers. La chaleur perdue est dans, est la même chose que, le rayonnement infrarouge. En moyenne cette perte continuelle est compensée par l'apport continuel d'énergie qu'est le rayonnement solaire. Ce n'est qu'en moyenne. La nuit l'atmosphère se refroidit localement, et ce systématiquement. L'air au sol refroidit plus ou moins vite, selon la transparence aux infra-rouges de la totalité de l'atmosphère au-dessus. Ainsi, lorsque la couverture nuageuse est très forte le refroidissement est faible, mais si on voit un magnifique ciel étoilé, le refroidissement est plus rapide.

    Par ailleurs, quand de l'eau gèle, passe de l'état liquide à l'état solide, l'air autour en général se réchauffe. La chaleur latente de solidification peut passer dans l'air.

    Cordialement,

  9. Publicité
  10. #7
    bILLI

    Re : Baisse de température : énergie ?

    j'aime bien les exemples démonstratifs et éducatifs: dans le désert il ya peu d'eau dans l'air et quasiment rien sur le sol, de plus le ciel est dégagé.
    La température perçue et mesurée ne provient que du rayonnement , celui du soleil le jour , celui émis par le sol la nuit. Comme l'eau est quasi inexistante son changement d'état n'amortit pas les variations de température:
    le matin il n'y a pas d'évaporation qui rafraichit l'air
    le soir il n'y a pas de dépot de rosée qui réchauffe l'air
    la nuit il n'ya pas de formation de glace qui réchauffe aussi l'air
    Les températures sont un peu folles et capables de tous les excés, pour donner une image la temperature est comme une bille sur une table en marbre alors que sous nos climats la bille serait dans un bol.

Discussions similaires

  1. Réponses: 5
    Dernier message: 27/08/2007, 13h08
  2. Réponses: 1
    Dernier message: 22/01/2007, 12h30
  3. problème congélo température qui baisse
    Par thazard dans le forum Dépannage
    Réponses: 0
    Dernier message: 07/11/2006, 13h33
  4. température et énergie
    Par The Artist dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 02/08/2006, 16h13
  5. Relation entre Température-Rayonnement-Enérgie-Chaleur
    Par marzo dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 06/02/2006, 23h16