Répondre à la discussion
Page 2 sur 3 PremièrePremière 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 80

Voyage dans le temps



  1. #31
    invite6754323456711
    Invité

    Re : Voyage dans le temps


    ------

    Citation Envoyé par Gilgamesh Voir le message

    On dirait un dialogue de Star Treck.
    J'ai eu vu quelques épisodes dans ma jeunesse, mais l'état neuroprimitatif je n'ai pas souvenir de l'avoir entendu. Même Goooooooooogle n'a pas connaissance de cet état.

    C'est grave docteur ?


    Patrick

    -----

  2. Publicité
  3. #32
    stefjm

    Re : Voyage dans le temps

    Citation Envoyé par Gilgamesh Voir le message
    Disons le franchement : toute cette logorrhée est sans intérêt d'un point de vue scientifique.
    Perso, j'aime bien le "s" final pour l'accord des verbes du premiers groupe avec le pronom au pluriel placé avant. . (pour les appliquers)
    Ainsi que le "si nous pourrions".
    Moi ignare et moi pas comprendre langage avec «hasard», «réalité» et «existe».

  4. #33
    betatron

    Re : Voyage dans le temps

    Citation Envoyé par ù100fil Voir le message
    J'ai eu vu quelques épisodes dans ma jeunesse, mais l'état neuroprimitatif je n'ai pas souvenir de l'avoir entendu. Même Goooooooooogle n'a pas connaissance de cet état.
    C'est grave docteur ?
    Ben maintenant, il l'a, et grâce à FS!

  5. #34
    XM3GH

    Re : Voyage dans le temps

    Bonsoir Messieurs....comme bcp sur internet le but de mon message etait plus passionné que littéraire...mon message vous à plus fait réagir sur la syntaxe et erreurs que j'ai commise lors de ma rédaction que sur le contenu....celà étant...continuez dans vos réflexions qui sont à mon sens toutes ausi intelligente les unes que les autres et ceci n'est point de l'ironnie...ce site est très agréable....et celà fait plaisir de voir autant de gens passionnés par différents sujets aussi complexes...je vous souhaite une excellente soirée...et bonne continuation....

  6. #35
    stefjm

    Re : Voyage dans le temps

    Franchement, qu'y a-t-il a dire sur le contenu?
    Moi ignare et moi pas comprendre langage avec «hasard», «réalité» et «existe».

  7. #36
    invite6754323456711
    Invité

    Re : Voyage dans le temps

    Citation Envoyé par stefjm Voir le message
    Franchement, qu'y a-t-il a dire sur le contenu?
    Une maladie peut être grave pour la science nommé l'état neuroprimitatif qui permettrait de trouver des fonds pour développer apparemment la pseudo-science, mais n'ayant pas plus de précision que le contenu qui nous a été proposé il est difficile de faire un diagnostic ....

    Patrick

  8. Publicité
  9. #37
    XM3GH

    Re : Voyage dans le temps

    à l'échelle neuroprimitative (dont le terme devrait être prochainement reconnu dans la profession)

    En rouge la réponse à votre question..pourquoi ce terme n'est pas reconnu...ce terme est encore primaire et est utilisé pour traduire une observation qui se fait à une echelle proche de Planck. A l'echelle de Planck la physique que nous connaissons ne s'applique plus, nous rentrons dans le domaine mathématique...alors qu'a cette échelle la physique atteind ses limites mais s'applique toujours...ce qui rend observable certains phénomènes cités plus haut..

  10. #38
    invite6754323456711
    Invité

    Re : Voyage dans le temps

    Citation Envoyé par XM3GH Voir le message
    à l'échelle neuroprimitative (dont le terme devrait être prochainement reconnu dans la profession)
    Je ne sais pas de qu'elle profession vous parlez, mais n'auriez vous pas un contenu plus scientifique (des pointeurs sur internet) autre que du simple sophisme ? car la nous restons sur notre faim.

    Patrick

  11. #39
    betatron

    Re : Voyage dans le temps

    Devons-nous nous préparer à une invasion de chars... latents?

  12. #40
    pv

    Re : Voyage dans le temps

    En dehors du fait qu'on voyage dans le temps vers le futur à la vitesse de 3600s/h, le voyage auquel tu pense est incompatible avec quelques principes fondamentaux de la physique. Essentiellement le principe de causalité, mais aussi les conservations variées.

    Les principes ne sont pas un dogme, ils dérivent de l'observation. Si les voyages dans le temps deviennent possibles, c'est qu'on aura observé de nouveaux phénomènes ou ils ont lieu et on aura amélioré les principes.

    Ce n'est donc pas la technologie par elle même qui pourrait les rendre possible. Par contre, elle pourrait permettre d'accéder à des phénomènes encore inconnus. C'est le sens de machines comme le LHC.

    Ceci étant, rien n'a jamais été observé violant le principe de causalité.

  13. #41
    pithut

    Re : Voyage dans le temps

    bonjour,

    pour en revenir au voyage dans le temps, 2 cas :

    -voyage dans le passé: il y a paradoxe et principes physiques bafoués dans le cadre de notre physique actuelle, pour sa mise en place attendre une nouvelle physique, si il en existe une et si elle le permet...

    -voyage dans le futur: tout à fait possible d'après la relativité générale
    (paradoxe des jumeaux de langevin)
    plusieurs cas : 1-voyager à vitesse relativiste
    2-vivre dans un champs gravitationnelle très fort

    dans les deux cas:
    - il n'y a pas de saut instantanné vers une date ultérieur, c'est le rapport de la vitesse d'écoulement du temps qui change entre le voyageur et le monde extérieur...
    -pas de voyage dans le passé
    -il faut trouver le moyen de survivre au voyage

    dans le cas 1 : inventer une navette équipé d'une propulsion permettant d'atteindre une vitesse relativiste, tout en protégeant la santé de l'équipage(prendre autant de g pourrait s'avérer mortel)

    dans le cas deux: inventer une machine produisant un fort champs de gravitation dans laquelle on fait vivre un équipage, toujours meme chose, gare à la santé de l'équipage.

    alternative : vivre quelque temps dans le champs gravitationnel d'un trou noir...

    cordialement
    laclarténevientpasdecequel'onimagineleclairmaisdecequel'onprendconsciencedel'obscur.

  14. #42
    Castitatis

    Re : Voyage dans le temps

    dans le cas 1 : inventer une navette équipé d'une propulsion permettant d'atteindre une vitesse relativiste, tout en protégeant la santé de l'équipage(prendre autant de g pourrait s'avérer mortel)
    faut pas confondre vitesse et accélération, quelques heures d'accélérations à 1g suffisent pour atteindre des vitesses énormes

  15. Publicité
  16. #43
    pithut

    Re : Voyage dans le temps

    Citation Envoyé par Castitatis Voir le message
    faut pas confondre vitesse et accélération, quelques heures d'accélérations à 1g suffisent pour atteindre des vitesses énormes
    merci de le préciser, c'est exact...

    cordialement
    laclarténevientpasdecequel'onimagineleclairmaisdecequel'onprendconsciencedel'obscur.

  17. #44
    XM3GH

    Re : Voyage dans le temps

    La machine à remonter le temps est possible.
    J'ai moi même construit ce type de machine grâce à un vélo ancienne génération de type BMX sur lequelle j'ai réussi à pédaler suvisemment vite pour atteindre une vitesse relativiste de croisière.Il n'est pas donné à tout le monde de pédaler aussi rapidement. Le matin j'utilise golden grams.

  18. #45
    invite6754323456711
    Invité

    Re : Voyage dans le temps

    Citation Envoyé par XM3GH Voir le message
    La machine à remonter le temps est possible.
    J'ai moi même construit ce type de machine grâce à un vélo ancienne génération de type BMX sur lequelle j'ai réussi à pédaler suvisemment vite pour atteindre une vitesse relativiste de croisière.Il n'est pas donné à tout le monde de pédaler aussi rapidement. Le matin j'utilise golden grams.
    C'est l'effet neuroprimitative ?

    Patrick

  19. #46
    XM3GH

    Re : Voyage dans le temps

    Heureusement non.... neuro primitatif a été adopté de manière archaïque car d'où la définition "archaïque" très vieux très anciens....le but étant d'observer une particule à son état primitif "primitatif" et non primitif pour le terme car l' accélérateur de particule certe obsolète par rapport à celui utilisé par le CERN est un accélérateur appelé le tato-particle "tatif" pour définir que l'état observé a été effectué avec ce matériel.. déformation de primitif

  20. #47
    invite6754323456711
    Invité

    Re : Voyage dans le temps

    Citation Envoyé par XM3GH Voir le message
    le but étant d'observer une particule à son état primitif "primitatif" et non primitif
    En fait si je comprend bien c'est l'histoire de Coluche sur la lessive qui peut laver plus blanc que blanc non ?

    Patrick

  21. #48
    Fishbedfan

    Re : Voyage dans le temps

    Ce topic me rappelle un film.

  22. Publicité
  23. #49
    XM3GH

    Re : Voyage dans le temps

    oeuf dur...........

  24. #50
    invite6754323456711
    Invité

    Re : Voyage dans le temps

    Citation Envoyé par XM3GH Voir le message
    oeuf dur...........
    A cuire. La nature est pudique elle ne se laisse pas dévoiler aussi facilement que l'on pourrait naïvement le croire.

    Rien que l'oeuf dur interpelle pourquoi quand on chauffe un solide, il a tendance à fondre en absorbant de l'énergie ! Pourquoi alors quand on chauffe un oeuf à priori liquide à la base, durcit-il ?

    Patrick

  25. #51
    XM3GH

    Re : Voyage dans le temps

    Voilà ce que j'attendais ....une reflexion...

  26. #52
    XM3GH

    Re : Voyage dans le temps

    La physico-chimie de l’œuf explique pourquoi il durcit.

    Les protéines sont des molécules analogues à des longs fils, souvent repliées sur elles-mêmes en raison des forces qui s'exercent sur les atomes. Elles sont formées de plus de 60 acides aminés (macromolécules) liées chimiquement les unes aux autres par des liaisons hydrogènes peu résistantes.

    Quand on les chauffe, ces liaisons se brisent et, comme un atome ne peut pas rester avec une liaison non occupée, de nouvelles liaisons s'établissent avec des molécules voisines, créant ainsi un réseau. Si le chauffage se poursuit, l'eau de cuisson s'évapore et la masse coagulée se durcit.

    Comme la cuisson du jaune ressemble à celle du blanc, nous considérerons donc seulement le blanc d’œuf. On le chauffe en mesurant la température, et l’on observe que, vers 62°C, le liquide devient solide. On dit que l’œuf a coagulé, ou bien encore qu’il a cuit. Mais qu’est ce que cela signifie ?
    Le blanc d’œuf est composé d’eau et de molécule de protéines. Le blanc cuit est un gel, c’est-à-dire un réseau qui piège l’eau. Les protéines qui s’enchaînent forment le réseau.

    La coagulation des protéines est le premier phénomène de la cuisson, mais, à plus haute température, l’eau s’évapore : quand on fait l’expérience de cuire à 100°C, on voit la vapeur s’élever, et on voit aussi que le blanc cuit ainsi devient caoutchouteux, puis dur. En pesant, on peut démontrer que de l’eau est perdue.
    le blanc coagule à 60°C et le jaune à 68°C, le blanc absorbe l’énergie et sert d’isolant au jaune. Pour un œuf moyen, il faut 3 a 4 minutes pour que la surface du jaune atteigne la température de 68°C.

    Si l’on poursuit la cuisson à une température trop élevée, le jaune se cercle de vert .en effet les protéines de l’œuf libèrent leurs atomes de souffre qui vont s’associer à de l’hydrogène pour former de l’hydrogène sulfuré donnant une couleur verte caractéristique ainsi qu’une forte odeur désagréable « d’œuf pourri » pour éviter ce problème , il suffit de chauffer l’œuf plus longtemps à une température moins élevée : inférieur à 100°C (pour éviter l’évaporation de l’eau) et supérieur à 60°C (pour permettre la coagulation des protéines)

  27. #53
    invite6754323456711
    Invité

    Re : Voyage dans le temps

    Citation Envoyé par XM3GH Voir le message
    Voilà ce que j'attendais ....une reflexion...
    Ce n'est pas l'histoire du phénomène de coagulation qui nous intéresse, car cela fait belle lurette qu'il est connu, mais les nouveaux concepts scientifiques émergeant.

    Patrick

  28. #54
    XM3GH

    Re : Voyage dans le temps

    La science ne s'est pas trop attardée ces dernières années à essayer d'expliquer ou de découvrir de nouveaux concepts liés à l' oeuf dur.....

  29. Publicité
  30. #55
    iope

    Re : Voyage dans le temps

    bonjour ,
    Comme ce topic est récent dans ces dernieres interventions , et que l'on parle de temps et d'agitation moleculaire ....d'albumine , pourquoi quand on atteint presque les -273.15 C , avec tous les mouvements des molecules et des atomes stoppés , le temps ne serait il pas figé ?
    Puisque aucune reaction ne peut se produire , aucun mouvement , il n'y a pas d'evolution du systeme , pas d'usure , donc arret du temps localement !

    Donc voyages vers le futur plus envisageable que la fusee subluminique ou que d'aller chercher et trouver un horizon des evenements d'un trou noir .... Et puis en ces temps ecologiques.... ET de crise , le cout en energie est des milliards de fois inferieur !

  31. #56
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : Voyage dans le temps

    Non, le temps propre ne dépend en rien de la température. Par exemple, si tu prends une "horloge à radionucléide", où la mesure du temps se fait en mesurant la fraction de noyaux non désintégrés, elle va continuer de tourner comme si de rien n'était à 0+K.
    Parcours Etranges

  32. #57
    invite6754323456711
    Invité

    Re : Voyage dans le temps

    Citation Envoyé par Gilgamesh Voir le message
    Non, le temps propre ne dépend en rien de la température. Par exemple, si tu prends une "horloge à radionucléide", où la mesure du temps se fait en mesurant la fraction de noyaux non désintégrés, elle va continuer de tourner comme si de rien n'était à 0+K.
    J'adhère à ce point de vue ou le temps propre tel que défini dans le cadre de la relativité n'a rien à voir avec la notion de température.

    Maintenant en ce qui concerne le "temps thermique" l'analogie n'est pas à chercher dans le 0+K, mais dans une notion de changement d'état (le temps thermique n'est pas une température, c'est juste une analogie). Le temps propre est une définition idéale d'une notion de temps découlant d'une métrique, le temps thermique n'a rien avoir avec le temps propre.

    La vision conventionnelle de Poincaré permet de comprendre qu'une horloge quelconque (horloge atomique par exemple) peut très bien être utilisé d'un point de vue relationnel pour décrire l'évolution de phénomène et il n'est nul besoin d'utiliser une notion abstraite d'horloge idéale indéfiniment précise dépendant d'une métrique :





    Patrick

  33. #58
    iope

    Re : Voyage dans le temps

    Merci pour votre éclairage ,
    et a Gilgamesh : j'avais lu que tres proche de 0K les electrons s'arretaient de tourner , donc de là je me suis dis que les protons et neutrons s'etaient mis eux aussi au point mort ,.... ou au grand maximun , au ralenti ..... donc une radioactivité par desintégration des nucléons freinée ou meme stoppée ....STUPPEUR (!) ....et incomprehension de ne rien constater de cela ,....et illogique

    Pour U100fil je vais relire plusieurs fois ta reponse et rechercher car les tenseurs n'ont jamais ete abordés dans mes classes ;.

  34. #59
    invite6754323456711
    Invité

    Re : Voyage dans le temps

    Citation Envoyé par iope Voir le message
    Pour U100fil je vais relire plusieurs fois ta reponse et rechercher car les tenseurs n'ont jamais ete abordés dans mes classes ;.
    Tu peux aussi oublier ma réponse qui est hors sujet. C'est un quiproquo lié à une lecture trop rapide de ce fil.

    Patrick

  35. #60
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : Voyage dans le temps

    Citation Envoyé par iope Voir le message
    Merci pour votre éclairage ,
    et a Gilgamesh : j'avais lu que tres proche de 0K les electrons s'arretaient de tourner , donc de là je me suis dis que les protons et neutrons s'etaient mis eux aussi au point mort ,.... ou au grand maximun , au ralenti ..... donc une radioactivité par desintégration des nucléons freinée ou meme stoppée ....STUPPEUR (!) ....et incomprehension de ne rien constater de cela ,....et illogique

    Pour U100fil je vais relire plusieurs fois ta reponse et rechercher car les tenseurs n'ont jamais ete abordés dans mes classes ;.
    On peut même imaginer une assemblée d'atomes excités à 0+K (c'est juste que ça risque de pas durer longtemps car en général la désexcitation se fait en une fraction de nanoseconde, dans la plupart des cas, mais il existe des états métastables de durées arbitrairement longues, par exemple l'état responsable de la radiation à 21 cm de l'hydrogène neutre, qui a une durée de vie de 10 Ma dans le vide).

    En fait, pour en revenir à la notion de temps, c'est comme si la fonction d'onde avait sa propre évolution séparée dans un état interne au sens où ça se décrit comme une amplitude qui est un nombre complexe avec i le nombre imaginaire, w la pulsation (une vitesse angulaire, en rad.s-1) et t le temps. Ça décrit un vecteur tournant dans un espace dit interne (car complètement sans rapport avec l'espace physique usuel). Et ce vecteur ne s'arrête jamais. Tous les phénomène quantiques (l'état de l'électron autours du noyau en position ou vitesse, l'état désintégré ou non du radionucléide) se décrivent à l'aide de ce type d'écriture. Quoi qu'il se passe 'en dehors', dans l'espace physique, l'état interne fait sa petite révolution, comme un petit chronomètre qui revient tout le temps sur lui même, insoucieux du reste du monde (et de la température qui y fait).


    a+
    Dernière modification par Gilgamesh ; 14/11/2010 à 23h21.
    Parcours Etranges

Page 2 sur 3 PremièrePremière 2 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Le voyage dans le temps
    Par Supergogeta1990 dans le forum Archives
    Réponses: 170
    Dernier message: 08/12/2007, 08h04
  2. voyage dans le temps
    Par johnnyy dans le forum Physique
    Réponses: 22
    Dernier message: 29/11/2007, 10h39
  3. Le voyage dans le temps
    Par Hamster dans le forum Archives
    Réponses: 75
    Dernier message: 28/11/2006, 14h23
  4. Voyage dans le temps
    Par mike12z dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 07/08/2005, 23h40
  5. Le voyage dans le temps...
    Par invite78632345678 dans le forum Lectures scientifiques
    Réponses: 19
    Dernier message: 31/08/2004, 21h04