Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 1 sur 1

L'énergie rayonnante suite...



  1. #1
    Agel

    L'énergie rayonnante suite...


    ------

    L'énergie rayonnante suite …

    Re-prenons nos deux milieux (air, eau)
    Re-attribuons un coefficient de réfraction d'une valeur de : air n = 1, eau n0 = 1,33
    Gardons le même rayon lumineux d'une fréquence fx, qui "traverse" les deux milieux

    Re-définissons: (c), (λ), (e) pour chacun des deux milieux.
    avec : c célérité; λ longueur d'onde; e énergie de la fréquence fx; h constante de Planck

    Nous obtenons:

    - DANS LE VIDE (air)
    Célérité de la lumière : c = 299792458 m/s
    Longueur d'onde de notre onde : lambda0
    Fréquence correspondante : nu0 = c / lambda0
    Énergie correspondante : E0 = h.nu0 = h.c / lambda0

    - DANS L'EAU, INDICE OPTIQUE n = 1,33
    [B]Nouvelle célérité de notre onde : v = c / n
    Nouvelle longueur d'onde : lambda = lambda0 / n
    Nouvelle fréquence de l'onde : nu = v / lambda = c / lambda0 = nu0
    Énergie de l'onde : E = h.nu = h.nu0 = E0 (présentation mathématique Konrad)

    Comme nous le voyons, le changement de milieux produisent sur l'onde électromagnétique des modifications notables. En particulier, la chute de la célérité, et par voie de conséquences, de celle de la longueur d'onde. Mais mise à part la célérité, la réduction spatiale subie par l'onde électromagnétique ne semble pas modifier les fonctions fondamentales de l'énergie et de la durée. Tout se passe comme si l'onde électromagnétique "véhiculait", en toute circonstance, non seulement "son propre" temps interne apparemment immuable, mais aussi une vitesse invariable de mouvement, qui de plus est la constante de la célérité de la lumière dans le vide. Il apparaît ainsi que les événements (périodes) se succèdent au même rythme, et à la même vitesse. De toute apparence, l'onde "garde" ses caractéristiques quel que soit le milieu où elle se trouve.

    Une période de l'onde électromagnétique effectue donc, quel que le milieu où celle-ci ce situe, un mouvement à la vitesse constante de la lumière dans le vide sur une durée égale à l'inverse de la fréquence de l'onde électromagnétique. Cette propriété doit donc être valable pour toute fréquence, et en tout espace. Nous avons mis en évidence que les mouvements de l'onde électromagnétique s'effectuent à une vitesse qui est la constante universelle - 299792458 m/s - totalement indépendante de c. Ce mouvement (qui n'est semble t-il pas un déplacement) est apparemment potentiellement porteur de l'énergie de la fréquence.

    Au vue de ce qui précède :

    - Peut-on imaginer un "déplacement", porteur d'une énergie proportionnelle à la fréquence électromagnétique, sans "substance" à "déplacer" ?
    - Ou bien, peut-ont imaginer que ce "déplacement", qui s'effectue à vitesse constante de 299792458 m/s, "agite" une masse mx ?
    - Dans cette éventualité pourquoi cette "masse" qui, obéit a loi de la conservation masse énergie ne pourrait pas être définie par la relation :
    - e = (mx.c².f ) / f = e = mx c² soit mx = e / c² ?
    Avec: e = h = 6,626 10-34 j/s ; c = 299792458 m/s

    Nous obtenons : mx = e / c² = 6,626 . 10-34 / 299 792 4582 = 7,372 .10-51 Kg

    En supposant que cette hypothèse soit vérifiable et vérifié? Pourrat-ont alors dire!

    Que h n'est pas un grain d'énergie, mais l'énergie d'un grain de masse ?

    Lorsque ont sait que le vide réagit de façon non nulle à la permittivité, qu'il possède une susceptibilité magnétique qui donne le rapport d'aimantation d'une substance au champ magnétique qui la produit, les questions qu'ont se pose sont de la plus haute importance!

    - Quelle pourrait être la substance qui "remplie" le vide ?
    - Quels en serrait les effets, et les innombrable conséquences qui en résulteraient si tel était le cas ?


    Ceci est un travail de pure réflexion.

    -----
    Dernière modification par Agel ; 22/08/2004 à 12h12.
    Le savoir c’est bien, le comprendre c’est mieux.

    Agel

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. TPE : l'énergie éolienne peut elle devenir l'énergie du futur ?
    Par Manulkeupon dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 10
    Dernier message: 16/08/2006, 16h41
  2. chaleur rayonnante et poele de masse
    Par goyo dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 5
    Dernier message: 09/04/2006, 13h47
  3. suite de question sur l'energie nucléaire
    Par bendesarts dans le forum Physique
    Réponses: 0
    Dernier message: 23/01/2005, 18h34
  4. L'énergie rayonnante suite...
    Par Agel dans le forum Physique
    Réponses: 11
    Dernier message: 25/08/2004, 17h58
  5. l'énergie rayonnante.
    Par Agel dans le forum Physique
    Réponses: 34
    Dernier message: 20/08/2004, 11h24