Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

Vitesse de la lumiere constante



  1. #1
    Jackyzgood

    Vitesse de la lumiere constante


    ------

    Bonjour a tous

    On sait depuis un certain temps que la lumiere a une vitesse constante dans
    tous les referentiels. L'explication donné est que l'ecoulement du temps
    est prope a un referentiel. Mais en voyant l'equation E0µ0c²=1 je me demande
    si les carateristique du vide ne changeraient pas de facon a garder c
    constant. Y a t il deja eu des experience de faite sur la mesure de capacités
    ou de permeabilité en fonction de la vitesse ?

    Merci d'avance

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Konrad

    Re : Vitesse de la lumiere constante

    epsilon0 et µ0 sont des constantes du vide, qui comme leur nom l'indiquent au cas où on en douterait, sont des constantes

    L'équation epsilon0.µ0.c² = 1 ne fait pas que relier des grandeurs. En fait, la lumière étant une onde électromagnétique, epsilon0 et µ0 définissent sa vitesse de propagation, qui se trouve être c = 1 / RACINE(epsilon0.µ0).

    Pour être un peu plus pointilleux sur la théorie, toute onde décrite par une fonction f satisfait à l'équation de d'Alembert, où v est la vitesse de propagation de l'onde :

    d²f/dr² - (1/v).df/dt = 0

    Pour une onde électromagnétique, les champs électrique et magnétique satisfont à une telle équation : en remplaçant f par E et B on obtient deux équations ; ils y satisfont tous les deux car ils ne se propagent pas indépendemment l'un de l'autre, ils sont liés. Avec les équations de base de Maxwell, on arrive à montrer que ces équations peuvent s'écrire sous la forme :

    d²E/dr² - ( RACINE{epsilon0.µ0} ).dE/dt = 0
    d²B/dr² - ( RACINE{epsilon0.µ0} ).dB/dt = 0

    On en déduit donc la vitesse de propagation de la lumière dans le vide... Dans d'autres milieux, epsilon0 et µ0 ont des valeurs différentes, et donc v est différente.


    A ma connaissance ces deux constantes dépendent du milieu considéré, et non de la vitesse du référentiel
    "Un clavier AZERTY en vaut deux."

  4. #3
    invite76

    Re : Vitesse de la lumiere constante

    Bonjour,

    Je vais certainement dire une ânerie mais tant pis.
    Je dis les choses avec les mains. Ce n'est pas une affaire de calcul.

    Les équations de Maxwell montrent que c joue un rôle particulier, car elle ne sont pas invariantes par transformation "classique" (galiléenne) de référentiel. Elles sont donc un indice pour découvrir la relativité.
    Mais en fait c caractérise toute particule non massive. En fait il faudrait plutôt dire:"toute particule de masse nulle se déplace à la vitesse c". Donc le photon en particulier se déplace à c. Par conséquent, comme il est relié à la permittivitté et la perméabilité du vide, on a la relation idiquée. On doit l'avoir. C'est en quelque sorte une description à l'envers. Il existe une vitesse particulière, mais ce n'est pas dû à la nature électromagnétique de la lumière. Cela marche aussi pour le graviton (s'il existe) .
    Il n'y a donc pas de raison évidente que les constantes du vide changent.
    Ceci étant, rien n'est définitif en physique et on cherche toujours à mettre celle ci en défaut, donc envisager une telle expérience n'est pas ridicule. J'avais indiqué sur un autre fil que la mesure de l'isotropie de la vitesse de la lumière avait été testée (elle l'est à 10^-12). Bien que la théorie admise aujourd'hui le suppose, les physiciens l'ont vérifié.
    Amicalement
    JMDC

  5. #4
    gatsu

    Re : Vitesse de la lumiere constante

    Citation Envoyé par Konrad
    d²f/dr² - (1/v).df/dt = 0

    d²E/dr² - ( RACINE{epsilon0.µ0} ).dE/dt = 0
    d²B/dr² - ( RACINE{epsilon0.µ0} ).dB/dt = 0
    c'est pas une derivée seconde par rapport au temps au lieu d'une derivée simple?

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Konrad

    Re : Vitesse de la lumiere constante

    Sisi désolé, erreur de notation de ma part... c'est bien une dérivée seconde par rapport au temps
    "Un clavier AZERTY en vaut deux."

  8. #6
    Meumeul

    Re : Vitesse de la lumiere constante

    SAlut,

    et c'est 1/c2

  9. Publicité
  10. #7
    Konrad

    Re : Vitesse de la lumiere constante

    Houlà oui, je devais franchement pas être réveillé ce jour là... Je reprends mes équations :

    d²f/dr² - (1/v²).d²f/dt² = 0

    d²E/dr² - (epsilon0.µ0).d²E/dt² = 0
    d²B/dr² - (epsilon0.µ0).d²B/dt² = 0


    Voilà normalement cette fois y'a pas de fautes
    "Un clavier AZERTY en vaut deux."

  11. #8
    Jackyzgood

    Re : Vitesse de la lumiere constante

    [QUOTE=Konrad]epsilon0 et µ0 sont des constantes du vide, qui comme leur nom l'indiquent au cas où on en douterait, sont des constantes .....QUOTE]


    Bonjour

    Oui je veux bien mais tu sais quand j'ai commencé a faire des sciences on m'a bien dis que la masse etait constante et que le temps etait invariant ......

    La question que je me pose en fait c'est : ne serions nous pas simplement en train d'etudier un cas particulier d'un probleme beaucoup plus vaste qu'on ne pourrait imaginer !!!!

  12. #9
    Konrad

    Re : Vitesse de la lumiere constante

    C'est possible, comme ça pourrait être le cas de beaucoup de problèmes... Personnellement je n'ai clairement pas le niveau pour avoir une idée de ce que pourrait être ce "problème plus vaste", et encore moins pour commencer à en ébaucher une solution. Tout ce que j'ai, c'est de vagues notions de ce que dit la physique actuelle, et dans ce cadre-là il est clair que epsilon0 etµ0 sont bien considérées comme des constantes.
    "Un clavier AZERTY en vaut deux."

  13. #10
    invite76

    Re : Vitesse de la lumiere constante

    Bonjour,

    Sans faire du tout de philosophie, je dirais que l'on a toujours la même situation.
    - la physique est un modèle du monde où nous sommes.
    - elle est le modèle le plus simple pour expliquer au mieux. Ainsi Newton est il parfait pour la mécanique classique. Galilée est parfait pour la composition des vitesses des trains. Maxwell est parfait pour l'électromagnétisme.
    - dans ce cadre, les constantes sont des constantes (c, mu0 etc) dans le temps, l'espace et l'énergie
    - de temps en temps, la mécanique se grippe et on trouve, non pas un problème, mais une vision plus large, comme ce fut pour la relativité.

    Autrement dit, dans le modèle actuel et habituel, certaines choses sont admises comme étant constantes. De mon point de vue, comme je l'ai indiqué dans un post plus haut, je ne vois pas de raison que les constantes indiquées varient avec la vitesse, dans le cadre strict de la question, et selon des arguments comportementaux (physiques) et pas de calcul (les équations ne sont pas nécessaires -elles le sont pour relier epsilon, mu et c, bien sûr) mais je reste moi-même dans mon modèle d'univers.
    Toutefois, remettre les constantes en cause est d'une difficulté considérable. Il ne faudrait pas penser que l'on est le premier à avoir eu l'idée, mais se consoler en pensant en avoir eu une bonne.

    Amicalement

    JMDC

  14. #11
    Jackyzgood

    Re : Vitesse de la lumiere constante

    Bonjour

    Oui c'est bien ce que je pense, je ne dois pas etre le premier a y penser. Quelqu'un aurait il entendu parler d'experiences faite sur la charge de condensateur , ou des mesure de permeabilité en fonction de leur vitesse de deplacement?

    Merci

Discussions similaires

  1. Pourquoi la vitesse de la lumiére reste constante?
    Par Mark_Green dans le forum Archives
    Réponses: 55
    Dernier message: 31/12/2007, 14h43
  2. Réponses: 25
    Dernier message: 28/07/2007, 18h56
  3. la lumière vitesse constante
    Par tortuenaute dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 01/09/2006, 20h44
  4. La vitesse de la lumière, cette constante.
    Par Yatagan dans le forum Physique
    Réponses: 20
    Dernier message: 14/07/2006, 09h15
  5. pouquoi la vitesse de la lumière est constante?
    Par merou dans le forum Physique
    Réponses: 34
    Dernier message: 03/05/2005, 21h01