Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 12 sur 12

Les nombres complexes dans les circuits



  1. #1
    nolife1490

    Les nombres complexes dans les circuits


    ------

    électriques RLC, il paraît qu'on les utilise, avez-vous un lien ou des explications avec des schémas pour que je comprenne vraiement en quoi il simplifie les calculs.

    Merci d'avance, bonne soirée

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    benjy_star

    Re : Les nombres complexes dans les cricuits

    Bonjour.

    C'est dans le cas des oscillations électriques. Tu as quel niveau ?

  4. #3
    Ledescat

    Re : Les nombres complexes dans les cricuits

    Bonjour.
    L'utilisation des complexes est en effet très pratique pour étudier des circuits électriques en régime sinusoïdal.
    Une tension est par exemple caractérisée par son amplitude complexe ,avec l'amplitude, et la phase de ta tension.
    Il est extrêmement plus pratique de manipuler des exponentielles complexes plutôt qu'un
    On définit après d'autres grandeurs complexes, comme l'impédance Z (en ) qui vérifie: (U et I étant des amplitudes complexes).
    Avec ce petit attirail , on décrit assez facilement un comportement en régime sinusoïdal.
    Cordialement.
    Cogito ergo sum.

  5. #4
    nolife1490

    Re : Les nombres complexes dans les cricuits

    Merci, en fait, je suis en niveau terminale S.
    C'est un travail pour l'école

  6. #5
    Hash

    Re : Les nombres complexes dans les cricuits

    De plus, je rajouterais qu'en plus de simplifier les calculs (avec les complexes, pas besoin de s'embêter avec des formules trigonométriques compliquées), l'utilisation de la notation complexe permet de généraliser la loi d'Ohm.

    La loi d'Ohm pour des systèmes électriques continus (U=R*I), peut ainsi être généralisée aux systèmes électriques alternatifs, et la notion de résistance électrique peut être généralisée à la notion d'impédance. La notion d'impédance est beaucoup plus vaste, et elle permet de décrire d'autres composants simples de circuits électriques, par exemple des capacités/condensateurs ou des selfs/bobines.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    nolife1490

    Re : Les nombres complexes dans les cricuits

    Merci, hash, sinon, avez vous un lien expliquant tout cela ?

    Merci.

    Bonne soirée.

  9. Publicité
  10. #7
    Hash

    Re : Les nombres complexes dans les cricuits

    vous trouverez tout ce qu'il vous faut en cherchant un peu !

    en particulier dans wikipedia (cf. loi d'Ohm et notations complexes)...

  11. #8
    nolife1490

    Re : Les nombres complexes dans les circuits

    Merci bcp hash, d'autres conaisseurs ?

    Bonne journée.

  12. #9
    nolife1490

    Re : Les nombres complexes dans les circuits

    Voilà, j'ai trouvé un lien, mais je comprends pas trop
    http://licencer.free.fr/RLC.html#fresnelil
    Pouvez-vous m'expliquer ?

    Merci.

  13. #10
    nolife1490

    Re : Les nombres complexes dans les circuits

    Rebonjour, toujours pas d'amateur ?


    Bonne journée.

  14. #11
    nolife1490

    Re : Les nombres complexes dans les circuits

    Bonjour,
    Merci

  15. #12
    b@z66

    Re : Les nombres complexes dans les circuits

    Un des intérêts d'utiliser la notation complexe est de se débarrasser des opérateurs d'intégration (remplacé par une division) et de dérivation (remplacé par une multiplication) dans les expressions calculées. Il est en effet plus sympa de se retrouver avec des expressions utilisant les 4 opérateurs plutôt qu'avec des équations différentielles qui souvent sont plus dures à manier. A la base, la notation complexe est intéressante pour additionner des fonctions cosinus (ou sinus) ayant la même pulsation (ou fréquence) mais avec des déphasages ou des amplitudes différentes (cela se retrouve beaucoup en électronique avec les systèmes linéaires). Cette dernière remarque s'appuie sur la propriété suivante: la partie réelle (en cos) d'une somme de complexes est la somme des parties réelles (en cos) des complexes pris individuellement. Après cela, la notation complexe est aussi utilisé dans les notions d'impédance ou de fonction de transfert. Pour cette dernière utilisation, la propriété intéressante alors est que le rapport de deux nombres complexes représentant deux grandeurs donne immédiatement un rapport d'amplitude et un déphasage entre elles à travers le module et l'argument.
    Dernière modification par b@z66 ; 01/05/2007 à 13h39.
    La curiosité est un très beau défaut.

  16. Publicité

Discussions similaires

  1. Les Nombres complexes
    Par Tonin69 dans le forum Mathématiques du collège et du lycée
    Réponses: 3
    Dernier message: 19/01/2007, 10h11
  2. [Nombres complexes]Les arguments
    Par Seirios dans le forum Mathématiques du collège et du lycée
    Réponses: 3
    Dernier message: 06/12/2006, 18h40
  3. TermS : les nombres complexes
    Par Juju41 dans le forum Mathématiques du collège et du lycée
    Réponses: 9
    Dernier message: 04/11/2006, 14h34
  4. les nombres complexes
    Par Harmony dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 3
    Dernier message: 20/01/2005, 18h22
  5. les nombres complexes!!
    Par Harmony dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 3
    Dernier message: 19/12/2004, 12h47