Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Diffusion des rayons x par les coeurs d'un réseau



  1. #1
    gatsu

    Diffusion des rayons x par les coeurs d'un réseau


    ------

    Bonjour,

    Question peut être bête mais quand on fait une experience de diffraction de rayon x sur réseau, on suppose que chaque coeur du réseau diffuse la lumière reçu de façon isotrope (c'est ce qu'on dit dans le calcul pour la reflexion de bragg et cie en tout cas). Ce genre d'argument de diffusion lumineuse est assez bien expliqué par le modèle de l'électron élastiquement lié classiquement.
    En fait je me demandais comment est ce qu'on justife cette diffusion de façon quantique ?
    Il faut que cela corresponde à une résonance normalement non ?

    Merci pour d'avance pour vos réponses !!

    -----

  2. #2
    gatsu

    Re : diffusion des rayons x par les coeurs d'n réseau

    Personne n'a une idée ?

  3. #3
    philou21

    Re : diffusion des rayons x par les coeurs d'n réseau

    Qu'appelles-tu coeur du réseau ?

    Pour la diffusion tu n'as pas d'absorption de photon, il n'y a donc pas de résonance.

  4. #4
    gatsu

    Re : diffusion des rayons x par les coeurs d'n réseau

    Citation Envoyé par philou21 Voir le message
    Qu'appelles-tu coeur du réseau ?

    Pour la diffusion tu n'as pas d'absorption de photon, il n'y a donc pas de résonance.
    Coeur d'un réseau est ici un terme générique pour dire noyau, molécule, ion etc...
    Je veux bien qu'il n'y ait pas d'absorption de photon mais comment elle s'effectue la diffusion alors ?

  5. A voir en vidéo sur Futura
  6. #5
    philou21

    Re : Diffusion des rayons x par les coeurs d'un réseau

    La diffusion se fait (de façon prépondérante dans ce cas) sans échange énergétique. Il n'est donc nul besoin de considérer, pour l'objet diffusant, deux niveaux stationnaires ou un photon serait d'abord absorbé et ensuite réémis par fluorescence.

    Pendant le temps de l'interaction, le système se trouve simplement dans un état non stationnaire (puisqu'on rajoute un potentiel d'interaction périodique au système) et se retrouve dans son état initial une fois le photon diffusé.

    D'après moi, la description purement quantique du phénomène de diffusion de doit pouvoir être faite que si on quantifie le champ électromagnétique. Ce n'est pas dans mon domaine de compétence et j'aurais trop peur de raconter des bêtises...
    Mais il y a sur ce forum un tas de personnes qualifiées qui se feront un plaisir de te répondre...

  7. #6
    gatsu

    Re : Diffusion des rayons x par les coeurs d'un réseau

    Citation Envoyé par philou21 Voir le message
    La diffusion se fait (de façon prépondérante dans ce cas) sans échange énergétique. Il n'est donc nul besoin de considérer, pour l'objet diffusant, deux niveaux stationnaires ou un photon serait d'abord absorbé et ensuite réémis par fluorescence.

    Pendant le temps de l'interaction, le système se trouve simplement dans un état non stationnaire (puisqu'on rajoute un potentiel d'interaction périodique au système) et se retrouve dans son état initial une fois le photon diffusé.

    D'après moi, la description purement quantique du phénomène de diffusion de doit pouvoir être faite que si on quantifie le champ électromagnétique. Ce n'est pas dans mon domaine de compétence et j'aurais trop peur de raconter des bêtises...
    Mais il y a sur ce forum un tas de personnes qualifiées qui se feront un plaisir de te répondre...
    Bon ba avis aux experts alors

  8. #7
    gatsu

    Re : Diffusion des rayons x par les coeurs d'un réseau

    Citation Envoyé par philou21 Voir le message
    La diffusion se fait (de façon prépondérante dans ce cas) sans échange énergétique. Il n'est donc nul besoin de considérer, pour l'objet diffusant, deux niveaux stationnaires ou un photon serait d'abord absorbé et ensuite réémis par fluorescence.

    Pendant le temps de l'interaction, le système se trouve simplement dans un état non stationnaire (puisqu'on rajoute un potentiel d'interaction périodique au système) et se retrouve dans son état initial une fois le photon diffusé.

    D'après moi, la description purement quantique du phénomène de diffusion de doit pouvoir être faite que si on quantifie le champ électromagnétique. Ce n'est pas dans mon domaine de compétence et j'aurais trop peur de raconter des bêtises...
    Mais il y a sur ce forum un tas de personnes qualifiées qui se feront un plaisir de te répondre...
    En fait je viens de trouver dans "quantum theory of light" (Oxford) que la section efficace de diffusion était en quantique une somme sur des termes résonants du type
    Quand on regarde pour on trouve un terme indépendant de \omega qui est proportionnel à Z² (où Z est le nombre d'électrons dans l'atome) et au carré du rayon classique de l'électron.
    A l'inverse quand on regarde pour , on retrouve les résultats de la diffusion Rayleigh c'est à dire que

Discussions similaires

  1. Actu - Les rayons cosmiques observés par l'effet Cerenkov
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 05/12/2007, 09h35
  2. déviation des rayons lumineux par le soleil
    Par alouet dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 15/10/2006, 16h35
  3. IDF : vers 80 coeurs par puce chez Intel ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 18
    Dernier message: 06/10/2006, 23h51
  4. diffusion musique par les dents
    Par tedoot dans le forum Biologie
    Réponses: 6
    Dernier message: 09/08/2006, 10h32
  5. Réponses: 1
    Dernier message: 19/04/2006, 16h15