Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

Infiniment et infiniment petit + antimatière



  1. #1
    N°1 et l'Astronomie

    Post Infiniment et infiniment petit + antimatière


    ------

    Bonjours a tous

    Quand on regarde de près un atome, on s'apercoit qu'il est composé d'un noyau avec des électrons qui gravitent autour et du vide. Mais si on regarde le Système Solaire, on peut voir la même analogie: le Soleil au milieu et les planètes qui gravitent autour de lui et toujours du vide. Est-ce une coïncidence ou je me trompe complètement?

    Si c'est une réelle analogie, est-ce lié à la création de l'Univers? Puisque les atomes constitue la matière que nous connaissons, on peut imaginer que les systèmes planètaires sont les "atomes" de l'Univers. Et celui-ci est composé essentiellement de vide comme la matière ordinaire.

    Et depuis quelques années, les Mathématiques nous laissent penser que l'Antimatière existe. Je suppose que, comme son nom l'indique, qu'elle est constituée essenciellement de plein et un tout petit peu de vide, donc très dense. Alors je me suis fais cette déduction (qui est peut-être complètement fausse): Les Trous Noirs qui sont des objets extrèmement denses, pourrait être constitués d'antimatière et peut-être que les objets qui y tombent explosent au contact de la matière et de l'antmatière...

    Affaire à suivre...

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    P-plum

    Re : Infiniment et infiniment petit + antimatière

    Hypothèse interressante, même si pour la ressemblance entre un atome et le système solaire à une explication simple : la force d'attraction.
    Une différence, cependant: je n'ai jamais entendu dire que les planètes sont chargées négativement...
    Quant aux trous noirs, il se pourrait que tu n'ais pas tort. En tout cas, je trouve ça plausible.

  4. #3
    N°1 et l'Astronomie

    Smile Re : Infiniment et infiniment petit + antimatière

    Oui, pour la gravité, mais il se pourrait que tous soit lié lors de la création de l'Univers (tu remarquer que je n'aime pas trop le Big-Bang. J'y ai laissé un message dans le forum qui parle de l'Astrophysique).
    Sinon, je suis tout à fait d'accord avec la charge des planète, en effet elle ne sont chargées négativement. Pour les trous noirs, j'ai quand même un doute, comment la matière de l'étoile peut se transformer en antimatière? Peut-être que quand celle-ci se contracte, elle transforme la matière en antimatière, mais je n'y crois pas trop.
    Cordialement N°1 et l'Astronomie

  5. #4
    P-plum

    Re : Infiniment et infiniment petit + antimatière

    Je crois que au début, il y avait autant de matière que d'antimatière. Mais à cause d'un certain Boson de Higgs (je crois), le taux d'antimatière à diminué; c'est justement pour ça que notre univers, la terre, etc, est composé de matière et non d'antimatière.
    peut-être que dans les trous noirs, la symétrie a évolué différemment. Donc est formé de plus d'antimatière. Et peut-être aussi que dans ces trous noirs, il y une brisure de symétrie (d'après mes souvenirs, je crois que c'est ça) active.

    C'est un peu flou dans ma tête, mais j'ai lu un truc de ce genre y plusieurs mois, et je crois que ça peut-être possible.

  6. #5
    mach3

    Re : Infiniment et infiniment petit + antimatière

    hello,

    bon mettons fin au délire tout de suite...

    Quand on regarde de près un atome, on s'apercoit qu'il est composé d'un noyau avec des électrons qui gravitent autour et du vide. Mais si on regarde le Système Solaire, on peut voir la même analogie: le Soleil au milieu et les planètes qui gravitent autour de lui et toujours du vide. Est-ce une coïncidence ou je me trompe complètement?
    c'est juste que dans les deux systemes (atomes ou systeme solaire) les objets qui gravitent sont soumis a une force centripete exercée par l'objet centrale. Il ne s'agit néanmoins pas de la meme force : pour un systeme planetaire il s'agit de l'interaction gravitationnelle, qui fait que 2 objet ayant une masse (ou charge gravitationnelle) s'attire; pour l'atome, il s'agit de l'interaction electromagnétique (et ici plus précisement la force de coulomb) qui fait que de particule de charge electriques opposés s'attirent. classiquement parlant, dans les deux cas, la seule maniere pour les electrons ou les planetes d'etre stables autour du noyau ou d'une étoile c'est d'accomplir une trajectoire elliptique. cependant, ce n'est pas vraiment le cas pour l'atome qui ne suis pas la mécanique classique en réalité. dire que les electrons gravitent autour du noyau n'est qu'une image vulgaire pour permettre la compréhension sans trop entrer dans les détails. l'electrons n'a pas de trajectoire dans l'atome, seulement une orbitale : c'est une fonction mathématique qui permet d'obtenir la probabilité de présence a tel ou tel endroit dans l'atome.
    l'analogie entre atome est systeme planetaire n'a de sens que dans une optique strictement classique (donc éronnée) de la physique.

    Et depuis quelques années, les Mathématiques nous laissent penser que l'Antimatière existe. Je suppose que, comme son nom l'indique, qu'elle est constituée essenciellement de plein et un tout petit peu de vide, donc très dense. Alors je me suis fais cette déduction (qui est peut-être complètement fausse): Les Trous Noirs qui sont des objets extrèmement denses, pourrait être constitués d'antimatière et peut-être que les objets qui y tombent explosent au contact de la matière et de l'antmatière...
    C'est Dirac (je crois, la faut verifier ou demander a un expert...) dans les années 1920 qui a supposé le premier l'existence de l'antimatiere a cause de l'equation relativiste de l'electron qui avait une solution double, donc ca fait un bail en fait. Deja petite precision sur l'antimatiere, c'est pas du plein avec un petit peu de vide, mais c tout comme la matiere, "du vide avec un petit peu de plein". l'antimatiere est analogue à la matiere, mais a certaines de ces propriétés inversées, dont la charge électrique (l'antielectron et tout comme un electron, sauf qu'il a une charge positive et d'autres petites différence dont je n'ai pas le souvenir). Les trous noirs n'ont donc rien a voir avec l'antimatiere.

    pour finir, l'antimatiere est plus qu'une hypothèse, c'est une réalité, on a déjà réussi a fabriquer quelques antiatomes dans les accélerateurs de particule (un antielectron qui "gravite" autour d'un antiproton : l'antihydrogène)

    m@ch3

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Neust

    Re : Infiniment et infiniment petit + antimatière

    A propos de l'anti-matière, cela fait longtemps que je n'ai pas suivit de débat là dessus, mais les scientifiques n'ont toujours pas d'hypothèse su le fait que l'on n'en retrouve pas dans l'univers (enfin ce que nous en connaissons) ?

  9. Publicité
  10. #7
    Félix

    Re : Infiniment et infiniment petit + antimatière

    Si elle s'annihile immédiatement avec la matière....

  11. #8
    mach3

    Re : Infiniment et infiniment petit + antimatière

    si il existait des régions formées uniquement d'antimatiere dans l'univers, je crois qu'elles ne passeraient pas inapercues: a la frontiere avec la matiere les annihilation produire enorméments de rayonnements caractèristique. De plus je doute de la durée de telle zone soit suffisante pour exister encore actuellement...

    a part cela on peut evidemment trouvé facilement de l'antimatiere : dans les rayons cosmiques ou le vent solaire, c'est plein d'antineutrino et de pions (contiennent un antiquark) la dedans.

    m@ch3
    Dernière modification par mach3 ; 11/09/2004 à 16h19. Motif: phrases incompréhensibles...

  12. #9
    Neust

    Re : Infiniment et infiniment petit + antimatière

    Oui mais il n'y a pas vraiment d'hypothèse sur leur presque totale disparition ?

  13. #10
    mach3

    Re : Infiniment et infiniment petit + antimatière

    ya pas encore d'explication bien solide, mais ya de plus en plus d'avancées experimentales sur la question, voir ici :

    http://www.techno-science.net/index....=news&news=154

    m@ch3

  14. #11
    neutrinoman

    Re : Infiniment et infiniment petit + antimatière

    Citation Envoyé par N°1 et l'Astronomie
    Bonjours a tous


    Et depuis quelques années, les Mathématiques nous laissent penser que l'Antimatière existe.

    Affaire à suivre...
    Juste une précision on ne pense pas que l'antimatière existe on en est sûr puisqu'on en fabrique tous les jours dans de très nombreuses expériences de physique.
    Je ne reviens pas sur l'analogie atome système solaire mach3 l'a bien expliquer.
    Désolé pour N°1 en Asrto et P-plum mais va falloir vous documenter un peu plus.

    Par contre pour la préférence de l'univers pour la matière et pas pour l'antimatière il y a une explication qui est validée mais encore testée sur des systèmes particule-antiparticule : il s'agit de la violation de CP. Pour les novices : l'opération C est la conjugaison de charge c'est-à-dire la symétrie faisant passer d'une particule à son antiparticule. Et l'opération P est la parité c'est-à-dire la symétrie faisant passer d'un référentiel direct à un réferentiel indirect. Les vecteurs qui dépendent du référentiel sont alors inversés (comme l'impulsion mais pas le spin, par exemple)

    Nous sommes également sûr qu'il n'y a plus d'antimatière car sinon il y aurait encore eu des annihilations qui aurait empécher la matière de rester formée.

Discussions similaires

  1. Th. moment cin pour un infiniment petit
    Par Gpadide dans le forum Physique
    Réponses: 5
    Dernier message: 24/11/2006, 20h05
  2. arbre infiniment rigide
    Par crici dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 20/11/2006, 11h45
  3. Nouvelle plateforme pour sonder la matière, de l'infiniment petit à l'homme
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 24/11/2005, 06h51
  4. particules ponctuelles = infiniment petites ?
    Par Quantic star dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 02/10/2005, 18h17
  5. Infiniment petit ?
    Par felixlechat dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 8
    Dernier message: 20/09/2005, 21h16