Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 15 sur 15

Cordes...



  1. #1
    Rammstein43

    Cordes...


    ------

    Bonjours,
    Alors voilà, d'après la théorie des cordes, les cordes dont parle la théorie sont les plus petits composants de la matière...
    Mais pourquoi ces cordes là ne seraient-elles pas elle aussi constituées d'éléments plus petits encore ?

    Merci de vos réponses.

    -----
    Justice Is Lost, Justice Is Raped. Pulling Your Strings, Justice Is Done.

  2. Publicité
  3. #2
    Ledescat

    Re : Cordes...

    Bonjour,

    Comme tu le dis ça reste avant tout une théorie.
    L'idée de l'infiniment fractionnable, c'est-à-dire d'une matière toujours constituée de (...),eux-même constitués de (...) etc, n'est pas physiquement pensable (je n'ai pas dit impossible). D'où la volonté de chercher les "éléments minimaux" () constituant notre univers.
    Après je ne vais pas m'avancer dans la théorie des cordes, on a déjà du pain sur la planche dans les applications du quotidien.
    Cogito ergo sum.

  4. #3
    Rammstein43

    Re : Cordes...

    Ha ok, mais bon...
    Justice Is Lost, Justice Is Raped. Pulling Your Strings, Justice Is Done.

  5. #4
    Rammstein43

    Re : Cordes...

    Hé, je profite de mon topic pour vous demandé, héhé, parce que j'ai oublié, qu'es ce qui compose les protons ? Et, ca je ne le sait pas, mais qu'es-ce qui compose les électrons ?
    Merci des réponses.
    Justice Is Lost, Justice Is Raped. Pulling Your Strings, Justice Is Done.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    humanino

    Re : Cordes...

    Citation Envoyé par Rammstein43 Voir le message
    Hé, je profite de mon topic pour vous demandé, héhé, parce que j'ai oublié, qu'es ce qui compose les protons ?
    Les quarks
    Et, ca je ne le sait pas, mais qu'es-ce qui compose les électrons ?
    Rien : les electrons sont fondamentaux, ponctuels.
    "Puisque toute ces choses nous depassent, feignons de les avoir organisees"

  8. #6
    H0bb3s

    Re : Cordes...

    Salut,

    Les protons sont composés de Quarks comme les neutrons enfait, il y a plusieurs familles de Quark je crois

  9. Publicité
  10. #7
    Karibou Blanc

    Re : Cordes...

    L'idée de l'infiniment fractionnable, c'est-à-dire d'une matière toujours constituée de (...),eux-même constitués de (...) etc, n'est pas physiquement pensable (je n'ai pas dit impossible).
    si si, c'est physiquement pensable. Si on se rappelle qu'une théorie physique sera valide uniquement pour des phénomènes impliquant une énergie inférieure à (disons) E, alors il ne sera pas utile de considérer des objets plus petits que 1/E (en unité naturelle), ainsi on pourra considérer les objets de taille 1/E comme fondamentaux dans cette théorie. Maintenant si on s'intéresse à des énergies E'>E alors il est fort probable que la composition interne (si elle existe) des constituants dits élémentaires précédemment (de taille 1/E) soit nécessaire pour comprendre ce qui se passe. Exemple : il est difficile de comprendre la propagation de la chaleur dans les métaux si mes "particules" élémentaires dans mon modèle ont la taille d'une voiture ! Par contre, des petites billes chargées de la taille d'un atome (en gros) fera beaucoup mieux l'affaire. Par ailleurs si je veux comprendre le traffic routier dans une ville, mes "particules" élémentaires "voiture" feront parfaitement l'affaire, pas besoin de regarder les constituants plus petits de la dite voiture.

    En physique des particules c'est exactement la meme chose. Aujourd'hui on fait des expériences à des énergies qui sont relativement faibles pour qu'on puisse comprendre ce qui se passe avec des objets élémentaire que sont les quarks et les leptons (e,mu,tau). A des énergies encore plus basses, on peut meme laissé tomber les quarks et considérer les hadrons comme élémentaire.

    En gros plus on augmenter l'énergie plus on est susceptible de mettre en évidence une structure interne jusque là encore inconnue. En revanche on ne peut dire à l'avance si celle-ci existe avec certitude. Encore que, si nos théories actuelles ont des problèmes à rendre compte de certains résultats expérimentaux (et ce sera toujours le cas par nature de la physique), alors une possibilité à ne pas négliger pour comprendre un peu mieux est d'envisager une structure interne.
    Well, life is tough and then you graduate !

  11. #8
    Gwyddon

    Re : Cordes...

    Citation Envoyé par humanino Voir le message
    Rien : les electrons sont fondamentaux, ponctuels.
    Dans le cadre actuel de nos théories et à ce jour montré par l'expérience, précisons-le bien
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  12. #9
    Karibou Blanc

    Re : Cordes...

    les electrons sont fondamentaux, ponctuels.
    Dans le cadre actuel de nos théories et à ce jour montré par l'expérience
    D'ailleurs expérimentalement la "ponctualité" des particules dites élémentaires (à ne pas confondre avec le fait que certaines d'entre elles peuvent se faire attendre) est testée jusqu'à 10^(-17)m (soit environ 1/200 GeV). Cela signifie que si structure interne il y a, alors il doit etre plus petite que 10^(-17)m.
    Well, life is tough and then you graduate !

  13. #10
    Barmecides

    Re : Cordes...

    Citation Envoyé par Karibou Blanc Voir le message
    En gros plus on augmenter l'énergie plus on est susceptible de mettre en évidence une structure interne jusque là encore inconnue.
    A noter que si l'on admet les fluctuations quantiques alors meme a des energies inferieures a l'apparition d'une nouvelle structure, on peut observer les effets de cette nouvelle structure via de petites corrections. Le prix a payer c'est une plus grande precision des mesures, mais c'est parfois plus simple (et moins couteux) que de monter en energie. En pratique on aime bien faire l'un (mesures precises) puis l'autre (recherche directe a de grandes energies).

    ps:question aux specialistes/connaisseurs des cordes : comment apparait la supersymmetrie dans de nombreuses theories des cordes ? Est-ce du a la corde, aux extra-dimenssions, a autre chose ?

  14. #11
    Karibou Blanc

    Re : Cordes...

    A noter que si l'on admet les fluctuations quantiques alors meme a des energies inferieures a l'apparition d'une nouvelle structure, on peut observer les effets de cette nouvelle structure via de petites corrections. Le prix a payer c'est une plus grande precision des mesures, mais c'est parfois plus simple (et moins couteux) que de monter en energie. En pratique on aime bien faire l'un (mesures precises) puis l'autre (recherche directe a de grandes energies).
    exactement, oui.

    ps:question aux specialistes/connaisseurs des cordes : comment apparait la supersymmetrie dans de nombreuses theories des cordes ? Est-ce du a la corde, aux extra-dimenssions, a autre chose ?
    la supersymétrie est imposée dès le début. Il n'apparait pas suite à un mécanisme impliquant la corde ou des dimensions supplémentaires. C'est un ingrédient de base. En fait, si tu n'imposes pas la supersymétrie sur la corde, tu n'as pas de fermion dans la théorie, ce qui est tres génant...
    Well, life is tough and then you graduate !

  15. #12
    Barmecides

    Re : Cordes...

    Citation Envoyé par Karibou Blanc Voir le message
    la supersymétrie est imposée dès le début. Il n'apparait pas suite à un mécanisme impliquant la corde ou des dimensions supplémentaires. C'est un ingrédient de base. En fait, si tu n'imposes pas la supersymétrie sur la corde, tu n'as pas de fermion dans la théorie, ce qui est tres génant...
    Merci Karibou,

    cette question me turlupinait depuis un certain temps car a ma connaissance les cordes sont le seul modele d'unification (il faut dire qu'il n'y en a pas des masses de modeles d'unification) qui fait explicitement apparaitre la supersymmetrie.
    Mais pourquoi dit on parfois qu'il existe des theories de corde sans supersymmetrie ? Ou est elle alors cachee a des energies tres elevees ?

  16. Publicité
  17. #13
    Karibou Blanc

    Re : Cordes...

    les cordes sont le seul modele d'unification (il faut dire qu'il n'y en a pas des masses de modeles d'unification) qui fait explicitement apparaitre la supersymmetrie.
    J'ai peur de ne pas avoir été assez clair, la supersymétrie est imposée à la main dans la théorie des cordes, elle n'apparait donc pas comme une conséquence de la théorie.

    ainsi, la réponse à cette question est triviale :

    Mais pourquoi dit on parfois qu'il existe des theories de corde sans supersymmetrie ?
    parce que la supersymétrie est totalement indépendante d'un système de cordes quantifié, donc on peut choisir de l'imposer ou non.
    Et la raison pour laquelle on choisit d'ajouter à la main la supersymétrie est qu'une corde n'a que des dégrés de liberté bosoniques, donc pas de matière.

    Ou est elle alors cachee a des energies tres elevees ?
    La supersymétrie est présente à toute les échelles d'énergies quand on l'introduit au début dans la théorie des cordes. Ensuite vient le probleme de la compactification des dimensions supplémentaires de la théorie et de la brisure de la supersymétrie. C'est un passage obligé puisque ni les unes ni l'autre n'ont été observé à basses énergies. ces deux opérations (compactification et brisure de SUSY) sont encore deux grands mystères de la théorie aujourd'hui. Le plus frustrant pour la théorie des cordes est celui de la compactification car il conduit au nombre pharaonique de vides possibles (10^500) pour la théorie quantique. La brisure de SUSY elle est plus importante d'un point de vue physique car le MSSM semble être une des extensions les plus naturelles du modèle standard. Néanmoins cela fait 30 ans qu'on cherche comment briser la supersymétrie, sans grand succes.
    Well, life is tough and then you graduate !

  18. #14
    Barmecides

    Re : Cordes...

    Citation Envoyé par Karibou Blanc Voir le message
    J'ai peur de ne pas avoir été assez clair, la supersymétrie est imposée à la main dans la théorie des cordes, elle n'apparait donc pas comme une conséquence de la théorie.
    Ok, je n'avais pas compris. C'est dommage (pour la supersymmetrie).

    La brisure de SUSY elle est plus importante d'un point de vue physique car le MSSM semble être une des extensions les plus naturelles du modèle standard. Néanmoins cela fait 30 ans qu'on cherche comment briser la supersymétrie, sans grand succes.
    Je croyais justement que les modeles d'extra-dimenssions introduisaient naturellement un secteur cache capable de briser la SUSY.

  19. #15
    Karibou Blanc

    Re : Cordes...

    Je croyais justement que les modeles d'extra-dimenssions introduisaient naturellement un secteur cache capable de briser la SUSY.
    On peut en effet envisager de séparer le secteur du MSSM du secteur caché brisant SUSY en les localisant en des points différents d'une dimension supplémentaire compacte. La brisure est ensuite véhiculée du secteur caché vers le MSSM au moyen de champ pouvant se propageait dans la dimension supplémentaire. Je ne connais pas les tenants et aboutissants d'une telle construction en détails, malheureusement.
    Well, life is tough and then you graduate !

Discussions similaires

  1. les cordes
    Par bashad dans le forum Physique
    Réponses: 0
    Dernier message: 25/11/2007, 14h09
  2. les cordes
    Par doralexploratrice dans le forum Physique
    Réponses: 5
    Dernier message: 15/07/2007, 12h44
  3. pb de cordes
    Par GrisBleu dans le forum Archives
    Réponses: 13
    Dernier message: 06/01/2006, 14h51
  4. Cordes cosmiques
    Par neutrinoman dans le forum Physique
    Réponses: 5
    Dernier message: 20/09/2004, 19h30