Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

constante de planck



  1. #1
    bret

    constante de planck


    ------

    Salut tous.

    Puisque nombres de sujet de discussion gravite autour de ces fameuses constantes dont certains tirent une discretisation de l'espace. J'aimerais savoir non pas ce qu'on peu où non en déduire mais d'où elles sortent.
    Est-ce les limites de validité du modèle quantique pour l'étude de phénomènes? (Probabiliste pour ce que j'en connais il doit en avoir?)
    Sinon si quelqu'un pouvait très succintement m'en décrire les grandes lignes (exemple: une telle théorie basé sur tel postulat permet de déduire que ...)
    Je me doute que ce sujet doit en gaver quelque un puisque récurrent mais je n'ai pas trouver ce que je cherchais dans les archives alors en attente de réponses précises merci d'avance

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Konrad

    Re : constante de planck

    Sans décrire en détail d'où elle vient, la constante de Planck h a la dimension d'une action ; en gros elle est associée aux phénomènes quantifiés. Par exemple, l'énergie des états liés (dans un atome, une molécule, un solide...) est quantifiée : elle vaut un nombre entier de fois h, il n'y a pas de valeur intermédiaire. Cette constante a donc pris une position importante et est présente partout en théorie quantique. Ce n'est donc pas une "limite de validité" de la physique quantique.

    PS: si je ne détaille pas plus c'est plus par flemme vu l'heure qu'il est... je veux bien reprendre la discussion plus tard à tête reposée
    "Un clavier AZERTY en vaut deux."

  4. #3
    Agel

    Re : constante de planck

    Citation Envoyé par bret
    Puisque nombres de sujet de discussion gravite autour de ces fameuses constantes dont certains tirent une discretisation de l'espace. J'aimerais savoir non pas ce qu'on peu où non en déduire mais d'où elles sortent.
    Salut,

    La constante de Planck, est née de l'un des ces cas typiques de découvertes fortuites si nombreux sur le long chemin de la science. Planck au tout débuts de XXe siècle - il a alors la quarantaine - effectuait des expériences sur le rayonnement des corps noirs. À cette époque là, il était généralement admis par la communauté scientifique que l'énergie "s'écoulait" linéairement. Or Planck constata qu'entre deux raies d'énergie il subsistait un palier. Il mesura l'écart de température entre ces deux "paliers d'énergie" et en détermina la valeur. Il constata alors que chacune des raies d'énergie était composée d'un multiple entier de la valeur précédemment définie par l'expérience.

    Planck ne possède pas une grande culture mathématique (à vingt ans il répudie ses deux profs de math Helmholtz et de Kirchhoff et s'autodidacte dans cette discipline). En physique la guerre de l'éther fait rage. Mais comme la découverte qu'il vient de réaliser est, d'après lui, un constat sans équivoque il affirme alors en 1900, dans sa théorie: " … l'énergie rayonnante a, comme la matière, une structure discontinue". Il ajoute : "Dès lors, l'énergie ne peut exister que sous la forme de "grains". Planck définit alors toute énergie comme étant composée d'un paquet de grains d'énergie, lui même composé d'un multiple du grain d'énergie précédemment découvert. Planck établit alors en toute bonne foi, puisque évidente, que l'énergie d'une onde électromagnétique est composée d'un nombre de "grains" égal à la fréquence de celle-ci. Plus tard, ce "grain" sera nommé quantum, et le "paquet" quanta.

    Sans commentaires sur les interprétations actuelles !
    Le savoir c’est bien, le comprendre c’est mieux.

    Agel

  5. #4
    Coincoin

    Re : constante de planck

    Salut,
    Konrad, je crois que Bret ne parle pas de la constante de Planck mais des constantes de Planck.
    Ces constantes sont en fait une longueur, un temps et une masse obtenus en combinant les constantes fondamentales que sont G, c et h. La physique quantique actuelle étant limitée, on s'attend à ce qu'une théorie la complète et à ce que la limite d'application de la théorie actuelle soit donnée par les constantes de Planck (de même que la mécanique newtonienne est valable pour des vitesses petites devant c par exemple).
    Encore une victoire de Canard !

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Coincoin

    Re : constante de planck

    Agel, si je ne m'abuse l'interpération de la relation de Planck en termes de quanta vient plutôt d'Einstein et de son interprétation de l'effet photoélectrique.
    composée d'un nombre de "grains" égal à la fréquence de celle-ci
    Pas égal, mais inversement proportionnel...
    Plus tard, ce "grain" sera nommé quantum, et le "paquet" quanta
    Euh... "quanta" est simplement le pluriel de "quantum"
    Encore une victoire de Canard !

Discussions similaires

  1. Constante de Planck
    Par FrB dans le forum Physique
    Réponses: 7
    Dernier message: 25/11/2007, 08h31
  2. De l'unicité de la constante de Planck...
    Par WeinbergJr dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 21/09/2007, 11h22
  3. Constante de Planck
    Par Ludwig dans le forum Physique
    Réponses: 48
    Dernier message: 28/02/2005, 06h37
  4. Constante de Planck
    Par Fulcanelli dans le forum Physique
    Réponses: 5
    Dernier message: 12/06/2004, 20h11
  5. Constante de Planck...
    Par allan_ dans le forum Physique
    Réponses: 7
    Dernier message: 25/08/2003, 01h13