Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Emission d'un photon



  1. #1
    invite21348749873
    Invité

    Emission d'un photon

    Bonjour à tous
    J'étudie en ce moment la MQ avec le bouquin de RP FEYNMANN.
    Il démontre que la probabilité d'apparition d'un photon au milieu de n photons est Pn= (n+1) a**2 ou a est l'amplitude d'apparition (d'émission par un atome) d'un photon completement isolé
    De meme la probabilité de disparition (d'absorption) est (n-1)a**2
    Mais que vaut exactement a?

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    invite21348749873
    Invité

    Re : Emission d'un photon

    pas (n-1)a**2 mais na**2 ;

  4. #3
    invite21348749873
    Invité

    Re : Emission d'un photon

    Citation Envoyé par Arcole Voir le message
    Bonjour à tous
    J'étudie en ce moment la MQ avec le bouquin de RP FEYNMANN.
    Il démontre que la probabilité d'apparition d'un photon au milieu de n photons est Pn= (n+1) a**2 ou a est l'amplitude d'apparition (d'émission par un atome) d'un photon completement isolé
    De meme la probabilité de disparition (d'absorption) est (n-1)a**2
    Mais que vaut exactement a?
    Rebonjour a tous
    Je me permet de reposer ma question;

  5. #4
    WeinbergJr

    Re : Emission d'un photon

    Citation Envoyé par Arcole Voir le message
    Rebonjour a tous
    Je me permet de reposer ma question;
    Bonjour ^^ héhé disons que la philosophie de l'ouvrage de M. Feynman, on ne cherche pas trop à donner de sens à la réelle valeur de a...

    Je vous propose malheureusement d'être patient si vous débutez en MQ... La vériable réponse se trouve dans le coeur de ce ue l'on appelle la théorie quantique des champs. Malheureusement, si vous débutez en MQ, une explication rigoureuse risque de vous apporter plus de sources de confusions qu'autre chose... Cela dit, si vous êtes curieux, je pourrais à votre sollicitation tenter une explication veinale de ce qu'est précisément ce "a"...

    Cordialement,
    "[In science] Ignorance is no shame"... E Zee, "QFT in a Nutshell".

  6. #5
    invite21348749873
    Invité

    Re : Emission d'un photon

    Citation Envoyé par WeinbergJr Voir le message
    Bonjour ^^ héhé disons que la philosophie de l'ouvrage de M. Feynman, on ne cherche pas trop à donner de sens à la réelle valeur de a...

    Je vous propose malheureusement d'être patient si vous débutez en MQ... La vériable réponse se trouve dans le coeur de ce ue l'on appelle la théorie quantique des champs. Malheureusement, si vous débutez en MQ, une explication rigoureuse risque de vous apporter plus de sources de confusions qu'autre chose... Cela dit, si vous êtes curieux, je pourrais à votre sollicitation tenter une explication veinale de ce qu'est précisément ce "a"...

    Cordialement,
    Bonjour
    Et merci d'avoir pris la peine de me répondre.
    La patience fait heureusement partie de mes bagages.
    Et la curiosité aussi; je serais donc heureux si vous pouvez éclaircir ce "a".
    Meme sommairement.
    Cordialement

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    WeinbergJr

    Re : Emission d'un photon

    Citation Envoyé par Arcole Voir le message
    Bonjour
    Et merci d'avoir pris la peine de me répondre.
    La patience fait heureusement partie de mes bagages.
    Et la curiosité aussi; je serais donc heureux si vous pouvez éclaircir ce "a".
    Meme sommairement.
    Cordialement
    eh bien, grosso modo, disons que la théorie de l'électromagnétisme propose l'existence d'ondes électromagnétiques. Ces ondes sont le résultat de deux champs qui se propagent - le champ électrique et le champ magnétique. En outre, ces champs eux-mêmes constituent l'onde électromagnétique.

    Quand on prend par exemple le champ électrique vu comme une onde qui se propage, on peut la décomposer en sommes d'ondes planes (principe de linéarité). A partir de là, chacune de ces ondes planes est caractérisée entre autre chose par une amplitude.

    le "a" est, à peu de choses près, cette fameuse amplitude... et le carré de "a" représente donc grosso modo l'énergie associée à l'onde plane constituante de l'onde totale. La somme des carrés de "a" représnete alors grosso modo l'énergie totale de l'onde (cf l'égalité de Parseval-Plancherel dans les décompositions de Fourier).

    NB : tous les grossos modos employés sont là pour dénoncer le fait qu'il manque des coefficients de proportionnalité afin de retrouver les bonnes unités des grandeurs. De plus, il vaut mieux considérer la décomposition de Fourier du potentiel vecteur, non pas du champ électrique ; la raison est malheureusement un peu trop complexe à expliquer si vous ne connaissez pas bien la version lagrangienne de la mécanique (ie la mécanique analytique).

    Cordialement,
    "[In science] Ignorance is no shame"... E Zee, "QFT in a Nutshell".

  9. Publicité
  10. #7
    invite21348749873
    Invité

    Re : Emission d'un photon

    Merci à vous
    Je sais que le carré de l'amplitude d'une onde plane est proportionnel à l'energie qu'elle transporte.
    Toutefois, le "a**2" représente ,dans le pb qui m'occupe une probabilité.
    J'imagine donc ce "a" de la forme exp**if(t,r)
    Ma question est de savoir si cela est exact.
    Cordialement
    PS: je ne connais pas ou tres peu la mécanique analytique; connaissez vous un bon livre d'initiation?

  11. #8
    WeinbergJr

    Re : Emission d'un photon

    Citation Envoyé par Arcole Voir le message
    Merci à vous
    Je sais que le carré de l'amplitude d'une onde plane est proportionnel à l'energie qu'elle transporte.
    Toutefois, le "a**2" représente ,dans le pb qui m'occupe une probabilité.
    J'imagine donc ce "a" de la forme exp**if(t,r)
    Ma question est de savoir si cela est exact.
    Cordialement
    PS: je ne connais pas ou tres peu la mécanique analytique; connaissez vous un bon livre d'initiation?
    Bonjour,

    représente une amplitude [de probabilité] - conforme à ce que vous dîtes quand vous écrivez que est une [densité] de probabilité...

    vous faîtes une erreur : serait plutôt un terme de phase, pas une amplitude... L'amplitude serait, dans le cas d'une onde plane le terme de l'expression :



    Il faut ausi tenir compte qu'une région contenant des photons est assimilable à une région occupée par un champ électromagnétique, ce dernier étant une superposition d'ondes planes.

    Je n'aurais peut-être pas dû employer l'expression "grosso moso" ... En réalité, dans la version quantique, représente l'amplitude de transition vers un état photonique de vecteur d'onde sachant qu'il n'y avait à l'origine pas de photon occupant cet état (j'ai négligé le "spin" du photon dans l'histoire, afin de ne pas trop aloudir de raisonnement). Remarquez la disparition de la variable dans la version quantique : elle n'apparaît plus car l'on s'intéresse à la physique d'une telle transition de manière globale. Autrement dit, peu nous importe où exactement une telle transition aura lieu...

    Pour en revenir à nos moutons, il se trouve que cette amplitude de transition "correspond" à ce que je vous ai expliqué dans mon post précédent. Malheureusement, le raisonnement à faire pour cosntater qu'il s'agit de la même chose est long, technique et assez complexe. Mieux vaut que vous preniez la voie de la philosophie feynmanienne ; la valeur de n'est, en outre, pas réellement indispensable pour exploiter le reste du cours (surtout : le rayonnement du corps noir).

    Pour terminer, en ce qui concerne la mécanique analytique : je peux vous conseiller le lien en flash suivant : http://e-mecatronique.bretagne.ens-c.../M10/index.swf

    Vous trouverez aussi des choses intéressantes sur (pdf) http://lpsc.in2p3.fr/atlas/cours/MLH.pdf

    d'un autre côté, cela m'ennuie profondément de vous montrer ces deux liens (par exemple), et ceci pour deux raisons :
    1. vous avez l'air d'être en BAC+2 (fac ou prépa). Cela risque de vous disperser par rapport à vos cours
    2. vous ne comprendrez certainement pas le lien entre la question de votre post et l'exploitation de la mécanique analytique à des fins de quantification du champ électromagnétique

    Cordialement,
    "[In science] Ignorance is no shame"... E Zee, "QFT in a Nutshell".

  12. #9
    invite21348749873
    Invité

    Re : Emission d'un photon

    Bonjour
    Encore merci pour votre réponse et les liens qui l'accompagnent.
    En fait je suis ingenieur ESIM spécialisé dans l'electrotechnique, mais je m'interesse ,entre autres , à la mécanique quantique.
    Evidemment, dans la démonstration de Feynmann sur le rayonnement du corps noir, le "a" s'élimine dans les équations, et on n'en sait pas plus.
    Je vais approfondir les liens que vous donnez et réflechir à toutes ces questions.
    Cordialement

  13. #10
    WeinbergJr

    Re : Emission d'un photon

    Citation Envoyé par Arcole Voir le message
    Bonjour
    Encore merci pour votre réponse et les liens qui l'accompagnent.
    En fait je suis ingenieur ESIM spécialisé dans l'electrotechnique, mais je m'interesse ,entre autres , à la mécanique quantique.
    Evidemment, dans la démonstration de Feynmann sur le rayonnement du corps noir, le "a" s'élimine dans les équations, et on n'en sait pas plus.
    Je vais approfondir les liens que vous donnez et réflechir à toutes ces questions.
    Cordialement
    bonne idée !

    Je vous souhaite bon courage dans votre entreprise en tout cas !

    Cordialement,
    "[In science] Ignorance is no shame"... E Zee, "QFT in a Nutshell".

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Réponses: 5
    Dernier message: 05/12/2007, 15h25
  2. Emission d'un corps noir.
    Par Gpadide dans le forum Physique
    Réponses: 14
    Dernier message: 13/04/2007, 22h58
  3. Emission/Reception IR à l'aide d'un PIC16F630 (PIC BASIC)
    Par 10025327 dans le forum Électronique
    Réponses: 0
    Dernier message: 26/03/2007, 00h38
  4. Réponses: 13
    Dernier message: 15/01/2006, 11h57
  5. Emission d'un photon
    Par invite21348749873 dans le forum Physique
    Réponses: 6
    Dernier message: 25/11/2005, 14h53