Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 14 sur 14

Corps liquide entre -130°C et +130°C



  1. #1
    gimini

    Corps liquide entre -130°C et +130°C

    Bonjour,

    Je recherche des corps qui restent liquides entre -130°C et +130°C. La plage de température peut être plus large.
    Auriez-vous déjà entendu parler de tel produits? et si oui à quelle occasion.

    Je vous remercie d'avance

    Cordialement

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    mbochud

    Re : Corps liquide entre -130°C et +130°C

    Bonjour,

    Je ne pense pas que cela existe (même sous hautes pressions), la plage de température me parait très élevée.

  4. #3
    mach3

    Re : Corps liquide entre -130°C et +130°C

    Le limonène est déjà pas mal, mais insuffisant : liquide de -74°C à 176°C
    Il y a peut-être des chances de trouver
    L'acétate d'amyle ou celui d'hexyle sont pas mal aussi : respectivement -71°C 149°C et -80°C 168°C
    Le pentane gèle à -130°C, mais bout à 36°C

    peut être faut il plutôt chercher un mélange par contre, on peut tirer parti d'un eutectique et d'un azéotrope à maximum pour élargir la plage de température de l'état liquide. Evidemment ça devient plus dur à trouver... ceci dit un mélange d'acétate d'hexyle et d'amyle se solidifiera plus bas que -80°C avec de la chance (c'est à dire pas de cocristaux, mais il est possible que la température d'ébulition chute, pas de prévision possible...)

    Le probleme est qu'il faut chercher au hasard car il difficile d'estimer la taille de la plage de température ou un composé est liquide (sachant que la taille de cette plage dépend en plus de la pression... )

    mais c'est pourquoi faire en fait?

    m@ch3
    Never feed the troll after midnight!

  5. #4
    Codi19
    Invité

    Re : Corps liquide entre -130°C et +130°C

    Le fonctionement de fusé nécéssite
    une pompe accélératrice pour les comburant gazeux qui perde en préssion
    pendant leur expention (refroidissement oblige)
    Peut être faut il regarder dans ces domaine d'apli
    rien ne t'enpèche de demander à l'aerospacial ou la nasa envoie un mail
    La nasa au moins eux il sont cool ils te répondront.
    Sinon il y a des palier en bronze ou autre matière ayant un moment élastique très grand le téflon aussi.
    Ou alors sinon les champs magnétique là au moins pas trop de problème en températures.

  6. #5
    gimini

    Re : Corps liquide entre -130°C et +130°C

    Bonjour à tous,
    Je travail pour une entreprise du domaine spatial...

    Ta reponse est .. interessante Codi19. Tu fais quoi dans la vie?

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    mbochud

    Re : Corps liquide entre -130°C et +130°C

    Il y a toujours un moyen possible. Au lieu de prendre un liquide, prendre un gaz à très haute pression, au dessus de son point critique.

  9. Publicité
  10. #7
    gimini

    Re : Corps liquide entre -130°C et +130°C

    Oui, j'y est pensé mais il s'agit d'une application industrielle et je suis limité par l'encombrementy et la masse. L'isolation necessaire à ce type de solution ne peut pas me convenir.
    En plus, le reservoir dans lequel se trouve le liquide n'est pas rigide...

  11. #8
    jecario

    Re : Corps liquide entre -130°C et +130°C

    A quelle pression travaille tu ?

    Est ce que ca serait un fluide caloporteur ?

    Avec quels materiaux serait il en contact (gaz, solide), comme les parois ou l'atmosphere ?

  12. #9
    gimini

    Re : Corps liquide entre -130°C et +130°C

    Salut

    Je travaille avec des pressions de 40 bars max.
    Le reservoir est en metal. Le fluide ne sert qu'à transmettre un effort, il n'y a donc aucun probleme de circulation.

  13. #10
    Codi19
    Invité

    Re : Corps liquide entre -130°C et +130°C

    Citation Envoyé par gimini Voir le message
    Salut
    Je travaille avec des pressions de 40 bars max.
    Le reservoir est en metal. Le fluide ne sert qu'à transmettre un effort, il n'y a donc aucun probleme de circulation.
    Bon aparament utilise un liquide c'est mal partie
    déjà que le C0² est solide à -130 ainsi que pas mal d'autre reste plus que des gaz pure.
    LA solution d'un solite est je pense la seul.
    Il faut qu'il ai un grande déformation élastique entre -130 et 130
    IMPOSIBLE.

    Bon alors dans tout ça je dit le graphit le seul qui me semble valable.
    C'est ultra tendre et fondant a la fois Hummm!
    J'ai regardé des aliages cuivre très chargé en étain, du plomb
    mais dans la plus par des cas il se réorganisent tous en cristaux
    y'en a aucun vraiment dans le déordre à -130 en plus si il y a beaucoup d'inertie thermique la y'aura vraiment des cristaux en refroidissant.
    C'est pourquoi je dit "GRAPHIT" mais y a intéret à faire qq chose d'assé étanche car super friable il faut le retenir et le contraindre
    et a prévoir un cycle d'entretien régulié.

    Nota: Ich bin technicien en électronique Rien a voir avec la RDM
    Avec l'orthographe non plus,mais plutôt l entropie

    Une solution eficasse est basé sur un plus grand nombre de pts de vue
    Bonne chance en est un

  14. #11
    gimini

    Re : Corps liquide entre -130°C et +130°C

    Merci pour vos reponses...

    J'ai trouvé un corps qui repond à mo, problème, il s'agit de 2,3,5 trimethylhexane liquide entre -128°C et +131°C.
    Ce produit a un inconvenient: aucun fournisseur ne le possede.

    Je cherche donc d'autres produits... Je suis ouvert à toutes les solutions.

    Merci encore

  15. #12
    mach3

    Re : Corps liquide entre -130°C et +130°C

    En partant sur cette piste, on y est presque :

    2-methylheptane : -109°C / 116°C

    2,5-Dimethylhexane : -91°C / 110°C

    tous deux disponibles chez acros. Je n'ai pas le temps de chercher mais il y a bien un fournisseur qui aura un alcane long et ramifié qui conviendrait (vu que ce type de composé à l'air d'aller le mieux). Par contre fait attention à l'inflammabilité et à la toxicité de ces produits.

    m@ch3
    Never feed the troll after midnight!

  16. Publicité
  17. #13
    gimini

    Re : Corps liquide entre -130°C et +130°C

    oui, merci.

    Effectivement, ce produit est inflammable mais c'est une contrainte "acceptable".
    Par contre, il est ni nocif, ni corrosif. Ce sont deux contraintes importantes...

    Merci pour tes recherches, comment as-tu eu ces données? Dans quelle litterature car comme je suis mecanicien, je fais des recherches "aleatoires" sur internet et c'est pas evident (en plus je suis obligé de constament verifier mes sources...)

  18. #14
    mach3

    Re : Corps liquide entre -130°C et +130°C

    je surfe sur les sites de divers catalogues de produits, surtout acros. Ils donnent le plus souvent les températures de changement d'état sur chaque fiche produit. Apres le souci c'est "que taper dans la recherche?" (il faut entrer des noms de composés), ca va être moins évident si tu n'es pas chimiste.

    Sinon tu parles de 40bars max? ton système reste toujours sous pression ou non? car la pression déplace les températures de fusion et d'ébulition. La température de fusion augmente avec la pression, mais c'est assez faible, par contre la température d'ébullition augmente et de façon significative avec la pression.

    m@ch3

    PS: ta question aurait p-t plus de succès en section chimie
    Dernière modification par mach3 ; 05/10/2007 à 17h59.
    Never feed the troll after midnight!

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Réponses: 15
    Dernier message: 12/12/2007, 22h11
  2. celestron astromaster 130 eq
    Par nagasan dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 11
    Dernier message: 26/11/2007, 16h25
  3. Lune au 130 du 21/05/07
    Par Microquasars dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 10
    Dernier message: 23/05/2007, 12h38
  4. difference skywatcher 130/900 - Orion 130/900
    Par waves2211 dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 8
    Dernier message: 27/01/2007, 17h11
  5. Skywatcher 114 ou 130 ?
    Par pat hibulaire dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 11
    Dernier message: 31/08/2006, 00h00