Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 26 sur 26

Recherche confirmation formule de calcul



  1. #1
    ttessmi

    Question Recherche confirmation formule de calcul


    ------

    bonjour,
    je cherche rapidement une personne qualifiée capable de confirmer ma méthode de calcul pour trouver la force d'impact au sol d'un objet tombant à la vertical d'une hauteur de 4m 10 et d'un poids de 35 kg.
    En fait il s'agit de démontrer aproximativement la force en NEWTON ou le poids d'impact d'un panneau de bois de 35 kg qui m'est tombé sur la tête et le dos lors d'un accident de travail, en considérant que j'étais agenouillé au sol, et que le panneau( 2m x 0.4m)était fixé verticalement sous une charpente métalique avec une hauteur à sa base de 4m10 et qu'il est tombé à peu près verticalement, sans tenir compte de la résitance de l'air et du volume de l'objet.
    j'ai procédé comme ceci:
    Poids 35 kg, hauteur de chute 4m10 ( à la base), ( j’étais accroupi au sol au moment de la chute)
    Pression atmosphérique 9.81 Newton = plus ou moins 10 NEWTON
    Force exercée par la masse= F= m x a ( m étant la masse 35 kg, et a étant l’accélération au m= 10 m/s)
    F = 350 newton
    Vitesse au moment de l’impact : 10m/s x 4m10 = 41 m/s
    P= m x v
    Pression au moment de l’impact : P= 35 x 41= 1435 kg /m/s
    ce calcul est il exact et dois_je exprimer P en kg ou en newton. MERCI DE ME REPONDRE RAPIDEMENT

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    mbochud

    Re : Recher confirmation formule de calcul

    Bonjour,

    La pression atmosphérique n’a aucune importance.
    L’énergie de l’impact est mgh soit 35*9,8*4,1 = 1,4 kJoule.
    La vitesse au moment de l’impact est de 9m/s
    L’impulsion de l’impact est 317 kgm/s
    La force maximum n’est pas facile à déterminer car elle dépend de la flexibilité de l’ensemble qui subit l’impact. Il existe des normes spécifiquement pour le crane d’adulte ou d’enfant en fonction des dommages. La position du panneau au moment de l’impact est également très importante.

  4. #3
    ttessmi

    Re : Recher confirmation formule de calcul

    Citation Envoyé par mbochud Voir le message
    Bonjour,

    La pression atmosphérique n’a aucune importance.
    L’énergie de l’impact est mgh soit 35*9,8*4,1 = 1,4 kJoule.
    La vitesse au moment de l’impact est de 9m/s
    L’impulsion de l’impact est 317 kgm/s
    La force maximum n’est pas facile à déterminer car elle dépend de la flexibilité de l’ensemble qui subit l’impact. Il existe des normes spécifiquement pour le crane d’adulte ou d’enfant en fonction des dommages. La position du panneau au moment de l’impact est également très importante.
    merci de votre réponse,
    mais je vous prie d'excuser mon ignorance, j'ai compris la formule m*g*h et la résultante de 14 Kjoules, mais comment vous avez procédé pour trouver 9 m/s et l'impulsion de 317kg/m/s.
    tenez vous compte de l'accélération lorsque le panneau à chutté de 4m 10?
    Les 317kg/m/s ne sont elle pas réellement 317kg/m/secondes au carré
    l'impulsion corespond t-elle a la pression en kg qu'à subit ma tête et colonne vertébrale?
    Dans le détail le panneau aurait bien chuté au début verticalement mais était en position oblique au moment de l'impact et à glissé le long de mon dos, heureusement pour moi sinon je serais mort.
    Ce que je ne comprends pas, c'est que les médecins m'on parlé d'un choc équivalent à plusieurs tonnes sur mes vertèbres après mon coma, et nous nous ne trouvons que 317kg ( ce qui me parait déja énorme) mais j'ai besoin d'un résultat aproximatif mais plausible pour une procédure judiciaire.
    merci de votre aide

  5. #4
    mbochud

    Re : Recher confirmation formule de calcul

    L’énergie potentielle mgh se transforme en énergie cinétique 1/2mv2 donc la vitesse au moment de l’impact est v = (2gh)1/2.
    L’impulsion mécanique de l’impact est le changement de la quantité de mouvement lors de cet impact donc 35kg *(9-0)m/s soit 317kg m/s.

    « L’impulsion correspond t-elle a la pression en kg qu'à subit ma tête et colonne vertébrale? »
    Non, c’est la force * la durée de l’impact (plus précisément l’intégrale d’une force qui peut varier sur le temps ; ou autrement dit la surface sous la courbe de la force en fonction du temps).
    Ni la durée ni la force n’est bien connue mais l’impulsion est bien définie.

    « …. plusieurs tonnes sur mes vertèbres après mon coma, et nous nous ne trouvons que 317kg m/s »
    Ce 317 n’est pas la force max qui peut effectivement donner un gros chiffre si la durée de l’impact est courte.

    Là je ne suis pas spécialiste mais il me semble que le danger de fracture est fonction de la pression maximum alors que les blessures en général dépendent de l’énergie.
    Pour les dangers de fracture, il existe des tables de données liant la pression max et les fractures pour le crane en tout cas. Dans cet exemple la durée d’impact dépend surtout de la position du panneau au moment de l’impact. Un impact dans l’axe de la tranche est beaucoup plus court que sur le coté où le panneau a plus de flexibilité.

    Pour aller plus loin il faudrait faire une reconstitution sur un ….(le mot me manque) et faire la mesure à partir d’accéléromètre ou capteur de force.

    Fort heureusement, votre charpente est solide.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    ttessmi

    Re : Recher confirmation formule de calcul

    merci beaucoup

  8. #6
    ttessmi

    Re : Recher confirmation formule de calcul

    Citation Envoyé par ttessmi Voir le message
    merci beaucoup
    merci à nbochud,
    je ne met pas en doute son savoir et ses compétences,
    mais est ce que quelqu'un d'autre peut me confirmer les calculs et m'apporter des éléments supplémentaire clairs et précis pour avoir l'impact réel ( ou plutot la force maxi en kg) du panneau de bois de 35 kg qui à heurter ma tête en considérant que celui ci à heurter le sol en béton après une chute de 4m 10 à la verticale.
    merci à vous

  9. Publicité
  10. #7
    obi76
    Modérateur*

    Re : Recher confirmation formule de calcul

    Il est impossible de déterminer la force maximale si nous n'avons pas (désolé du barbarisme de ce que je vais dire) les coefficients visco-elastiques de votre corps.
    Vous comprendrez bien que si le panneau tombe sur un matelas ou sur un sol en béton la force maximale qu'il exercera sera bien différente.
    Nous ne pouvons qu'approximer, ou tout du moins borner.
    Si nous disons par exemple que l'impact a eu une durée maximale de 1/2s (je pense que cette valeur est acceptable pour majorer), nous pouvons en déduire la force MOYENNE que le panneau a exercé sur vous.
    En admettant que le choc a duré maximum 0,5s, et que celui-ci fut entierement non-elastique (absorption de votre dos, vous n'avez pas restitué l'énergie au panneau sinon ça aurai été encore pire. Ici nous minimisons la force qui a été appliquée), alors F = 2*317 = 634 N (minimum). Cela correspondrai à une masse de 60kg environ.
    Il sagit là de la force MINIMALE qui s'est exercée. Si la durée d'impact était 10fois moins importante, ça aurai été 10 fois plus... Maintenant il faudrai estimer le temps d'impact et le type d'impact pour être plus précis.
    A ce stade nous ne pouvons que borner (je me répète en ce moment).


    Et tout ça si on admet que le panneau n'a touché que vous et a rebondit sur vous. Peut-être une partie du panneau a-t-elle touché le sol, en quel cas celui-ci (le sol) aura contribué à l'absorption d'énergie.
    En tous cas je confirme, 35kg de 4m de haut si vous êtes encore là pour en parler c'est que vous êtes solide...
    Cordialement

  11. #8
    obi76
    Modérateur*

    Re : Recher confirmation formule de calcul

    Personnellement (je ne prends aucun engagement), j'approximerai l'impact à environ 0,1s, ce qui donnerai vers les 3000 N (300kg pour la masse équivalente).

    Cordialement

  12. #9
    ttessmi

    Re : Recher confirmation formule de calcul

    Citation Envoyé par obi76 Voir le message
    Personnellement (je ne prends aucun engagement), j'approximerai l'impact à environ 0,1s, ce qui donnerai vers les 3000 N (300kg pour la masse équivalente).

    Cordialement
    merci à obi76,
    je précise à obi76 que je suis peut être solide,mais j'ai fait un petit coma. Mais 2 ans après mon AT qui date de déc 2000, de 2002 à 2004 j'ai perdu 4 cm sur ma taille (hauteur, je précise) 3 ans après j'ai subi un ablation discale lombaire avec mise en place d'une prothèse en thitane + cage métalique+ Greffe osseuse. j'ai des tassements discaux cervicaux, dorsaux, et lombaires détectés dans la même période que ma perte de taille, et que tous ces problèmes sont considés en maladie étant donné que j'avais eu une consolidation peut de temps auparavant. je ne peu évidemment plus travailler, la sécu me verse 6 euro par jour et voila.
    Ca fait 5 ans que je suis en procédure faute inexcusable, procédure que j'ai gagné en 1ère instance et en appel,pour rien obtenir car un médecin expert désigné à prétendu que je n'avais pas de séquelles imputable à l'accident!
    Je ne vais pas raconter ma vie, vous comprendrez que le résultat de nos calcul est important, et finalement si on arrive à pofiner les résultats je suis preneur.
    je m'excuse, mais je n'ai pas compris dans F= 2* 317 , que représente 2 ?
    J'ai pas compris non plus ( c'est grave docteur) pourquoi si la durée d'impact est 10 fois moins importante, ca représente un choc 10 fois plus grand, ca devrait être le contraire?
    si j'ai bien compris vous confirmez le calcul de nbochud pour la force exercée au moment de l'impact, c'est à dire 317 kg/m/s.
    merci de me répondre et excusé le pauvre ignare que je suis.

  13. #10
    mbochud

    Re : Recher confirmation formule de calcul

    J’admets volontiers l’estimation d’obi76 pour un impact d’environ 0,1s, ce qui donne 3000 N.
    « je n'ai pas compris dans F= 2* 317 , que représente 2 »
    On sait que F = ma =m v /t
    Or v =9m/sec (sans rebondissement, il me paraît peu probable)
    Et t = 0,5sec pour l’exemple d’obi76
    Donc F= 35 *9 / 0,5 =630N
    Si le t est 0,1 sec on obtient 3150N
    « si j'ai bien compris vous confirmez le calcul de mbochud pour la force exercée au moment de l'impact, c'est à dire 317 kgm/s »
    Ce 317 n’est pas la force mais la variation d’impulsion. La force max dépend de la durée estimée. C'est le 317 divisé par la durée de cette impulsion.

    L’expertise du médecin liant la cause et l’effet me parait fondamentale.

  14. #11
    obi76
    Modérateur*

    Re : Recher confirmation formule de calcul

    Ben après avoir lu ça ça confirme bien ce que je pense des experts (personnellement j'ai une dent contre les expert électriciens mais bon, il faut croire que c'est une maladie généralisée entre eux).
    Bref, sans polémiquer je vous souhaite bon courage...

    Disons que mon approximation est sans doute recevable, mais elle ne constitue en rien une preuve de la "force" de l'impact. On pourrai procéder d'une autre manière qui je pense serai plus précise.
    Vous étiez agenouillé d'après ce que vous avez dit. Je suppose qu'après le choc vous étiez allongé. La méthode serai d'estimer la hauteur du point d'impact entre le moment ou vous étiez à genou et le moment ou vous étiez allongé, ce qui nous donnerai la distance d'arrêt de la plaque.
    En procédant de manière similaire on pourrai déterminer de manière beaucoup plus précise la force moyenne.
    Donc pour continuer et sans rentrer dans les détails anatomique, pourriez vous vous faire mesurer à genou entre le sol et le point d'impact et allongé entre le sol et le même point ?

    Si vous nous fournissez cette donnée on pourrai à priori donner quelque chose à mon sens plus recevable.

    Cordialement

    EDIT : oui je confirme le résultat de Mobchud.

  15. #12
    ttessmi

    Re : Recher confirmation formule de calcul

    Citation Envoyé par obi76 Voir le message
    Ben après avoir lu ça ça confirme bien ce que je pense des experts (personnellement j'ai une dent contre les expert électriciens mais bon, il faut croire que c'est une maladie généralisée entre eux).
    Bref, sans polémiquer je vous souhaite bon courage...

    Disons que mon approximation est sans doute recevable, mais elle ne constitue en rien une preuve de la "force" de l'impact. On pourrai procéder d'une autre manière qui je pense serai plus précise.
    Vous étiez agenouillé d'après ce que vous avez dit. Je suppose qu'après le choc vous étiez allongé. La méthode serai d'estimer la hauteur du point d'impact entre le moment ou vous étiez à genou et le moment ou vous étiez allongé, ce qui nous donnerai la distance d'arrêt de la plaque.
    En procédant de manière similaire on pourrai déterminer de manière beaucoup plus précise la force moyenne.
    Donc pour continuer et sans rentrer dans les détails anatomique, pourriez vous vous faire mesurer à genou entre le sol et le point d'impact et allongé entre le sol et le même point ?

    Si vous nous fournissez cette donnée on pourrai à priori donner quelque chose à mon sens plus recevable.

    Cordialement

    EDIT : oui je confirme le résultat de Mobchud.
    merci à tous,
    vous me confortez par votre aide et ça prouve qu'il à encore des gens solidaire dans ce monde.
    pour répondre à une de vos questions, lorsque j'étais agenouillé au sol, j'étais en train de prendre une mesure et j'étais environ à 50 cm du sol, mais cela ne change rien à la hauteur de chute de plaque, puisque la base était située à 4.10m et l'impact à du se produire pratiquement au centre du panneau. après rflexion et avoir relu le rapport de gendarmerie, la plaque me serai tombé dessus avec une légère inclinaison mais pratiquement à plat, mais du fait de ma position inclinée, à glissé le long de ma tête et mon dos, le choc m'a immédiatement plaqué au sol, et m'a fait perdre connaissance. j'ai surtout eu l'impression d'un grand boum sur ma tête et surtout la sensation d'une décharge électrique au niveau dorsal,( peu être que la moelle épinière à été légèrement comprimée) je présise que j'avais une plaie du cuir chevelu à l'arrière de la tête qui était d'environ 2 cm².
    je vous communique ci joint le calcul que m'a fait un professeur de math de mes relations et qui concorde avec les votres avec des comparaisons interessantes pour exprimer l'ampleur de la pression.
    Calcul des énergies:

    Lors de la chute, la plaque perd de l'énergie potentielle Ep=mgh qui se convertit en énergie cinétique Ec=1/2mv²
    Ces deux énergies sont en fait la même, donc mgh=1/2mv² et gh=1/2v² (je simplifie par m, cela montre que la vitesse ne dépend pas de la masse de la plaque !). de cette dernière égalité on déduit que v²=2gh et v=(2gh)1/2 (lire "racine carrée de 2gh")
    calculs numériques:
    Ep = mgh = 35 x 10 x 4.10 = 1435 J (joules)
    v = (2gh)1/2 = (2 x 10 x 4.10)1/2 = 9.05 m/s (soit 32.6 km/h)

    calcul de la force : (attraction terrestre)

    F = mg = 35 x 10 = 350 N

    Pression sur le crâne : en prenant comme surface d'impact S = 2 cm² = 0,0002 m²

    P = F/S = 350 / 0,0002 = 1 750 000 Pa ( pascals ) cequi correspond à environ 17,5 bars ! soit l'équivalent de la pression supportée par un plongeur qui descendrait à une profondeur de 175 m sous l'eau

    Impulsion mécanique (je ne fais que reprendre le calcul que tu as trouvé sur le forum, je ne connaissais pas cette notion, même si je suis sûr que l'unité est bien kg m/s, parce qu'on multiplie une masse (kg) par une vitesse (m/s) , parceque l'auteur fait référence à la notion de quantité de mouvement )
    donc on fait :
    m x v = 35 x 9.05 = 316,75 soit environ 317 kg m/s

    Enfin, je te rappelle que la pression atmosphérique n'intervient pas du tout dans aucun des calculs.
    merci de me donner votre opinion

  16. Publicité
  17. #13
    obi76
    Modérateur*

    Re : Recher confirmation formule de calcul

    La personne qui vous a communiqué ces résultats s'est trompé. Comme nous l'avons dit il est impossible de déterminer la force de l'impact sans avoir l'une de ces 2 données :
    Soit le temps de l'impact (estimation faite plus haut)
    Soit la "distance" de l'impact, c'est à dire de combien s'est déplacé le point d'impact lors du choc.

    Le premier élément est difficilement déterminable, mais le second si par la méthode que je vous ai donné.
    Il faudrai que vous mesuriez la distance au sol du point d'impact agenouillé ainsi qu'allongé. Cette distance permettra moyennant un calcul simple de déterminer avec une grande précision la force moyenne qu'a exercé la plaque sur vous.

    Une fois que nous aurons cette valeur alors nous pourrons faire toutes les comparaisons que vous souhaitez (déterminer la pression, l'équivalent en profondeur etc etc).

    Mais j'insiste : il nous faut absolument ces 2 valeurs : distance point d'impact sol (distance des fameux 2cm² jusqu'au sol agenouillé et allongé).
    Tant que nous n'avons pas cette valeur nous ne pourrons rien faire.

    Cordialement

    EDIT : j'aurai été à votre place j'aurai été bien content qu'on m'aide

  18. #14
    obi76
    Modérateur*

    Re : Recher confirmation formule de calcul

    (suite que j'ai oublié de mettre).

    En estimation, si le point d'impact était à 50cm lors du choc et qu'allongé il se situe à 10cm, cela fait 0,4m pour la distance d'arrêt.

    Donc F = 1400/0,4 = 3500 N (à peu près 350 kg, ce qui correspond à la fourchette que nous avons trouvé plus haut).
    Pour la pression ça ferai 125 bar (pour la comparaison, une plongée de 1250 m).

    Bref, il sagit là d'estimations. Si vous voulez un résultat le plus précis possible, mesurez les 2 éléments dont nous avons besoin, càd distance sol -> point d'impact agenouillé et la distance sol -> point d'impact allongé.

    On y est presque ^^

    Cordialement

  19. #15
    obi76
    Modérateur*

    Re : Recher confirmation formule de calcul

    Dernière chose, le résultat que l'on vous a donné serai le résultat SANS chute de la plaque de bois. Si on l'avais posé sur vous cela donnerai le résultat que vous nous avez fourni. Pour prendre en compte la chute il nous faut nécessairement ces éléments cités au dessus.

  20. #16
    ttessmi

    Re : Recher confirmation formule de calcul

    Citation Envoyé par obi76 Voir le message
    Dernière chose, le résultat que l'on vous a donné serai le résultat SANS chute de la plaque de bois. Si on l'avais posé sur vous cela donnerai le résultat que vous nous avez fourni. Pour prendre en compte la chute il nous faut nécessairement ces éléments cités au dessus.
    merci encore à vous,
    je confime:
    distance sol/point d'impact agenouillé: entre de 50 à 55cm( prendre 55cm pour éviter litige)
    distance sol/point d'impact allongérécisément 25 ou 26cm
    à bientôt de vous lire et bon courage

  21. #17
    obi76
    Modérateur*

    Re : Recher confirmation formule de calcul

    Ca nous fait donc 30cm d'amortissement, soit une force MOYENNE (elle a donc à sa valeur maximale été supérieure) : 4666 N, soit 475,70 kg équivalents (4750m pour la profondeur).

    J'estime la précision du résultat à environ 5 à 10% dans le cas "idéal" (voir par là pas trop d'éléments approximés ou ignorés).
    Si vous voulez on peut refaire la démonstration exacte pour la suite de votre procédure.

    Cordialement

  22. #18
    ttessmi

    Re : Recher confirmation formule de calcul

    MERCI, je vais abuser de votre bonne volonté, mais j'aurais aimé que l'on résume tout cela depuis le début dans un même tableau avec formules et unités corepondantes car je suis un peu perdu. Et la comparaison en plongée me parait bien appropriée.
    Par contre il yà un "bémol", j'ai reçu un coup de fil cet après midi du chirurgien qui m'a opéré en 2004 et à qui j'avais exposé mon problème;il avait planché la dessus sans trop de résultats et nous avons vérifiés les données que vous m'avez apportés; il n'a pas contesté le calcul, par contre il ma dit que tout cela était un peu scientifique et non vraiement vérifiable et que le tribunal ne prendra jamais en compte ces données et qu'ils peuvent imputer ma perte de taille à bien d'autres raisons. Lesqu'elles? ca ma un peu cassé, mais tant pis je continu, je n'ai pas le choix.
    mais il ne faut pas que je me plante sur mes données.
    je ne sais comment vous remercier!

  23. Publicité
  24. #19
    ttessmi

    Re : Recher confirmation formule de calcul

    je recommence car mon message avait disparu?
    MERCI, je vais abuser de votre bonne volonté, mais j'aimerais que l'on puisse résumer tout cela dans un même tableau avec les formules et les unités appropriées, et je trouve que la comparaison avec la plongée est bien appropriée.
    Par contre j'ai un"bémol" le chirurgien qui m'a opéré en 2004 ma téléphoné cet après midi car je lui avais exposé mon problème. il avait planché la dessus sans trop de résultat et je lui ai expliqué vos calculs; il ne les à pas rejetés et semblait être d'accord sur les chiffres et formules, par contre il m'a un peu cassé le moral en me disant que tout ca c'était un peu scientifique et non vérifiable, que le tribunal ne tiendrai pas compte de cela et que l'on pouvait m'atribuer ma perte de taille à toutes sortes de causes.LESQUELS?
    tant pis je continu sans son aide, car il ne veut pas se mouiller à mon avis. par contre j'ai intérêt a ne pas me planter dans mes données.
    je ne sais comment vous remercier! à plus.

  25. #20
    obi76
    Modérateur*

    Re : Recher confirmation formule de calcul

    un peu trop scientifique.... le chirurgien a probablement fait une fillière S je pense quand même qu'il voit de quoi on parle...

    Bref, pour résumer :
    La masse de la plaque : 35 kg
    Hauteur de chute : 4,10 m
    Accélération :
    Distance d'arrêt de la plaque sur vous : 0,3 m
    Surface de l'impact : 2cm²

    la plaque était à 4,10 m du sol quand elle est tombée. Elle avait donc une énergie potentielle de Joules.
    Quand elle est tombée, l'intégralité de cette énergie potentielle (aux frottements de l'air près) s'est transformée en énergie cinétique.
    Lors de l'impact, l'intégralité de l'énergie cinétique de la plaque s'est transféré à vous.
    Or, l'énergie qu'elle vous a donné, c'est la force qu'elle a exercée fois la distance sur laquelle cette force s'est exercée.
    Or, la distance sur laquelle elle s'est exercée est d'environ 30cm = 0,3 m.
    Donc la force que l'on cherche vérifie cette équation :
    .
    (Le 1,4 kJ que l'on vous avait donné c'est l'énergie de la plaque avant impact = .)
    La pression c'est la masse équivalente en kg sur la surface en cm².
    4692,45 N est équivalent à une masse de , la pression a donc été de .


    Si le tribunal ne veut pas comprendre ça, c'est qu'il y met vraiment de la mauvaise volonté....
    Pour plus de détails n'hésitez pas, il n'y a aucun problème.

    Bon courage

    Cordialement.

  26. #21
    ttessmi

    Re : Recher confirmation formule de calcul

    merci 1000 fois
    je donnerais des nouvelles
    ttessmi

  27. #22
    mbochud

    Re : Recher confirmation formule de calcul

    Et je confirme les chiffres d’obi76 .La démonstration est solide. Le seul point qui peut être contesté est la surface 2cm2, mais même à 4 cm2 ça fait encore 120bar.

    Bonnes chances.

  28. #23
    mbochud

    Re : Recher confirmation formule de calcul

    Encore un point .
    La valeur « 239bar » constitue une valeur minimale (si l’on fait abstraction de la question de la surface de contact) car le calcul « F*L » est basé sur une force constante durant la désaccélération . En réalité cette force n’était pas constante et sa valeur max. est donc au minimum égale ou probablement plus élevée.

  29. #24
    obi76
    Modérateur*

    Re : Recher confirmation formule de calcul

    Oui on peut même démontrer que la force a été à un moment ou un autre supérieure à ça... si ça leur suffit pas.

    Cordialement

  30. Publicité
  31. #25
    ttessmi

    Re : Recher confirmation formule de calcul

    bonjour,
    vous êtes tous les deux très sympatiques et vous m'avez été d'un grand secour, et je vous en remercie. Pour les données de calcul je crois que ce que vous avez fait est plausible et tout à fait suffisant, ce n'est pas la peine d'aller plus loin. Je vous contacterais si notre formule est remise en cause( mais je ne sais pas trop comment faire: il faut sans doute réouvrir une discution sur le forum?) apparement je n'ai pas le droit de vous communiquer mon E MAIL. je crois que cela va être maintenant une bataille d'expert pour relier la cause à effets. Comme mes problèmes de santé ont commencé à paraitre vraiement sur les clichés radiographique 2 ans après mon accident, ils vont trouver le moyen de contester! à ce propos, j'ai trouvé un site d'étude sur la perte de taille et les tassements discaux, je vous donne le lien, vous verrez que mon problème est justifié dans ces textes. D'ailleur je suis à la recherche d'autres éléments d'étude scientifique pour pofiner mes revendications. Ce qu'il me manque c'est que je n'ai rien trouvé sur la résistance maxi de la colonne vertébrale et du crâne avant fracture. Je comptais sur mon chirurgien mais apparemment il se défile! http://www.sur-la-toile.com/mod_News...e_2817___.html
    Perte de taille et risque de maladies cardio-vasculaires
    http://www.sur-la-toile.com/mod_News...e_2817___.html

    Sources : Imaginascience, Science Daily

    newtoon a écrit : Les hommes qui vieillissent et perdent pas mal de hauteur dans le processus ont un risque accru de maladies liées à une défaillance du coeur et un risque supérieur de décès précoce.

    La perte de hauteur doit être de trois centimètres au moins. Les causes de cette perte de hauteur sont connues : des modifications dans les os, les muscles et les tendons font que hommes et femmes rapetissent en vieillissant.

    Si une petite perte de hauteur est parfaitement normale et n'est probablement associée à aucun problème particulier sur le plan de la santé, il n'en est pas de même en cas de perte plus importante. Cela peut en effet affecter les fonctions respiratoires et digestives conduisant à des habitudes assez pauvres en termes d'alimentation et à une perte de muscles et de poids par conséquent.

    L'étude a consisté à suivre 4213 hommes sur 20 ans. A la fin de l'étude, les hommes avaient entre 60 et 79 ans. Suite à l'étude, les hommes ont rempli un questionnaire à propos de leur style de vie et leur passé médical. Ils devaient décrire leur statut de santé : excellent, bon, moyen ou mauvais et devaient dire si leur médecin avait découvert des maladies cardio-vasculaires ou d'autres problèmes. On avait aussi les tailles et poids des participants au début et 20 ans après. On les a encore suivis pendant 5 ans pour noter le nombre d'hommes qui manifestaient une maladie cardio-vasculaire ou qui décédaient.

    En moyenne, entre les deux mesures, les hommes avaient perdu 1,67 cm. Les chercheurs ont alors divisé les hommes en 4 groupes selon l'importance de perte de hauteur. 1471 avaient perdu moins de 1 cm, 1330 avaient perdu entre 1 et 1,9 cm, 807 entre 2 et 2,9 cm et 605 avaient perdu plus de trois centimètres.

    Durant les cinq années suivantes, 750 hommes sont morts. Le risque de décès croit avec la perte de hauteur et était manifestement bien plus important chez ceux qui avaient perdu plus de 3 centimètres : 54 % de risque de plus que pour ceux qui avaient perdu moins de 1 centimètre. De même, il s'avéra que la perte de taille était liée à l'apparition de maladies cardio-vasculaires, même après ajustements suite aux questionnaires.

    On ne sait pas encore bien quels sont les mécanismes responsables de cette association entre perte de hauteur, maladies et décès. On sait déjà que l'ostéoporose accroît le risque de décès et pourrait jouer un rôle. Le risque de décès était avéré même après avoir tenté d'exclure les hommes qui avaient perdu plus de quatre centimètres. Il pourrait aussi exister un mécanisme sous-jaçent qui contribue à la perte de matière osseuse et conduisant à la perte de hauteur et, entre-autres, aux maladies coronariennes
    ______________________________ _____________
    Extraits études médicales relevés sur internet :

    http://ist.inserm.fr/basisrapports/l...lgie_chap3.pdf

    Âge et colonne vertébrale
    La structure et les capacités fonctionnelles du disque intervertébral se modifient
    au cours de l’avancée en âge. Au niveau macroscopique, le disque se
    fendille, son contenu en eau et son épaisseur diminuent et sa capacité d’amortissement
    s’altère avec l’âge (Andersson, 1998). Au niveau moléculaire, le
    vieillissement du disque se traduit par l’apparition de glycoprotéines de poids
    moléculaire plus faible (Johnstone et Bayliss, 1995), ce qui entraîne une
    diminution progressive de l’hydratation du nucléus, ainsi que l’effacement de
    la zone de transition entre le nucléus et l’annulus (Oegema, 1993). Ces
    modifications expliquent la réduction des capacités d’amortissement du disque
    et la diminution de hauteur de l’espace intervertébral. Ces altérations
    anatomiques et fonctionnelles entraînent des remaniements osseux réactionnels
    tels que l’ossification en « bec de perroquet » des corps vertébraux et une
    arthrose des articulations postérieures. Les facettes articulaires postérieures
    supportent en effet la diminution de la souplesse et de la hauteur du disque
    intervertébral (Moore et coll., 1999). Visibles à la radiographie, ces remaniements
    sont d’apparition très progressive et ne se traduisent pas directement
    par des lombalgies mais peuvent limiter la mobilité vertébrale (Cassar-
    Pullicino, 1998).

    Étiologies biomécanique et physiopathologie
    des douleurs et lésions lombaires
    http://ist.inserm.fr/basisrapports/l...lgie_chap3.pdf

    Une lésion du rachis peut être provoquée soit par un traumatisme brutal qui
    induit un dépassement des résistances d’une ou de plusieurs structures anatomiques,
    soit par des contraintes répétées et/ou prolongées (Andersson, 1992 ;
    Brinckmann et coll., 1998 ; Burdorf et Sorock, 1997). Ces lésions concernent
    le plus souvent le disque intervertébral. Lorsque ces contraintes sont trop
    importantes ou répétées, l’anneau fibreux du disque s’altère : une zone de
    moindre résistance apparaît qui peut se traduire soit par un débordement
    anatomique sans rupture (appelé protrusion discale), soit par une déchirure
    permettant au matériel discal de faire hernie dans le canal rachidien. Selon
    leur localisation, leur volume, et le diamètre du canal rachidien, la protrusion
    ou la hernie peut irriter voire comprimer les racines nerveuses et être alors à
    l’origine d’une sciatalgie ou d’une lombo-sciatalgie. D’aiguës, ces douleurs
    peuvent dans certains cas évoluer vers des lombalgies chroniques. En effet, les
    lésions du disque intervertébral, même minimes, entretiennent des processus
    inflammatoires (Doita et coll., 1996 ; Saal, 1995). Dans d’autres cas, un
    processus de réinnervation périphérique du disque (Freemont et coll., 1997)
    pourrait être à l’origine de ces douleurs chroniques. Enfin, dans un modèle
    animal, la stimulation des terminaisons nerveuses périphériques des disques
    ou des articulations intervertébrales réduit l’activité des muscles paravertébraux
    de façon prolongée (Indhal et coll., 1997). L’interaction neuromusculaire
    ainsi mise en évidence démontre la complexité des régulations mises en
    oeuvre au niveau de la colonne vertébrale et l’intrication des lésions à l’origine
    des douleurs.


    CES ETUDES NE METTENT T-ELLES PAS EN EVIDENCE LA NATURE ET L’IMPORTANCE DE MES PROBLEMES DE SANTE ?

  32. #26
    obi76
    Modérateur*

    Re : Recherche confirmation formule de calcul

    Quoiqu'il en soit, Newton c'est largement dépassé en tous point (c'était un joli précurseur, mais citer quelqu'un de quelques siècles ça ne fait pas très sérieux, surtout quand la plupart de ses théorie on subit de grandes améliorations depuis).

    Tout ce que je peux dire c'est qu'après un choc pareil, que vous n'ayez rien de cassé (entendre : pas de rupture de la colonne) c'est pas miraculeux mais en tous cas extrêmement chanceux... Je pense que ça aurai largement suffit à rendre paralytique plus d'une personne...

    Pour la suite je suis physicien, pas biologiste / médecin. Mais ne pas confondre : rapetissement naturel et mortalité avec rétrécissement du à un accident et mortalité. Si un rapetissement est une conséquence d'une maladie, le fait que ce soit un accident qui vous ait rapetissé ne veut pas dire que vous ayez développé une quelconque pathologie suite à votre rétrécissement (voir les pilote d'avion de chasse qui perdent 5cm d'un coup, c'est pas pour ça qu'ils ont les mêmes maladies que ceux qui en perdent 5cm naturellement...).

    Cordialement
    Dernière modification par obi76 ; 20/10/2007 à 00h09.

Discussions similaires

  1. formule de calcul de litrage
    Par suzanneh dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 18
    Dernier message: 27/01/2008, 21h09
  2. [Formule] Recherche d'une formule ( Umoy )
    Par Misoss dans le forum Électronique
    Réponses: 11
    Dernier message: 17/12/2007, 07h40
  3. Confirmation d'un calcul d'impédance
    Par Vinsse dans le forum Électronique
    Réponses: 1
    Dernier message: 22/11/2007, 14h58
  4. Excel Formule De Calcul
    Par mag2304 dans le forum Logiciel - Software - Open Source
    Réponses: 3
    Dernier message: 01/11/2006, 17h54
  5. calcul débit erreur de calcul ou de formule
    Par valent dans le forum Physique
    Réponses: 13
    Dernier message: 06/07/2006, 09h58