Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Énergie de liaison



  1. #1
    Condensat_B-E

    Énergie de liaison


    ------

    Bienvenue à tous,

    Vous n'êtes pas sans savoir que l'énergie de liaison correspond à l'énergie nécessaire pour séparer les neutrons et les protons d'un noyau atomique. La même quantité d'énergie est libérée lorsque de telles particules s'associent pour former un noyau, ceci avec une petite perte de masse.

    Donc, je me dis que la masse manquante est transformée en énergie, celle-ci étant devenue l'énergie de liaison, puisqu'il en faut pour retenir les nucléons entre-eux.
    Ce qui m'embête, c'est que si cette énergie devient de l'énergie de liaison, pourquoi la fusion nucléaire produit-elle de l'énergie, puisque cette dernière est déjà utilisée en tant qu'énergie de liaison?

    -----
    La religion doit suivre la même glissade vers la désuétude que l'alchimie médiévale a connue.

  2. Publicité
  3. #2
    deep_turtle

    Re : Énergie de liaison

    Alors ton premier paragraphe est parfait, en effet

    l'énergie de liaison correspond à l'énergie nécessaire pour séparer les neutrons et les protons d'un noyau atomique. La même quantité d'énergie est libérée lorsque de telles particules s'associent pour former un noyau, ceci avec une petite perte de masse.
    De l'énergie est libérée quand on associe par exemple deux neutrons et deux protons pour former un noyau d'Hélium. Tu réponds toi-même à ta question

    pourquoi la fusion nucléaire produit-elle de l'énergie ?
    Maintenant, dans ton deuxième paragraphe tu fais l'erreur de penser que l'énergie de liaison est en quelque sorte "stockée" dans le noyau. Non, la masse du noyau d'Hélium est plus faible que celle des neutrons et protons qui le composent si on les isole, et la différence d'énergie correspondant à cette différence de masse a été libérée lors de la formation du noyau !

  4. #3
    Condensat_B-E

    Re : Énergie de liaison

    Merci pour cette réponse deep_turtle,
    Néanmoins je trouve ce concept un peu difficile à assimiler. Je m'explique, si l'on prend 4 H qui fusionnent ensemble, on obtient un He4. La somme des masses des nucléons de He4 est plus faible que la somme des masses des 4 protons de H. La masse manquante correspond au défault de masse . La masse manquante s'est tranformée en énergie -jusqu'à là, cela ne me cause pas de problème-.
    La question: y-a-t-il une partie de l'énergie qui sert d'énegie de liaison pour maintenir les nucléons ensembles et une autre partie de l'énergie est expulsée hors de l'atome (en fait, comment cette énergie est-elle répartie)?

    Amicalement Condensat_B-E
    La religion doit suivre la même glissade vers la désuétude que l'alchimie médiévale a connue.

  5. #4
    Rincevent

    Re : Énergie de liaison

    Citation Envoyé par Condensat_B-E
    y-a-t-il une partie de l'énergie qui sert d'énegie de liaison pour maintenir les nucléons ensembles et une autre partie de l'énergie est expulsée hors de l'atome ?
    une énergie "de liaison" est toujours négative. C'est le "défaut de masse" si tu le convertis en unités d'énergie par la formule E=mc². Toute l'énergie supplémentaire libérée dans une réaction comme ça est évacuée sous forme de particules et rayonnement (ici des photons et des neutrinos).

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Cha%C3%AEne_proton-proton
    Ceux qui manquent de courage ont toujours une philosophie pour le justifier. A.C.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    melchisedec

    Re : Énergie de liaison

    Citation Envoyé par Rincevent
    une énergie "de liaison" est toujours négative. C'est le "défaut de masse" si tu le convertis en unités d'énergie par la formule E=mc². Toute l'énergie supplémentaire libérée dans une réaction comme ça est évacuée sous forme de particules et rayonnement (ici des photons et des neutrinos).

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Cha%C3%AEne_proton-proton
    Et une énergie négative par hasard est-ce que ça n'antigraviterait pas ?

  8. #6
    deep_turtle

    Re : Énergie de liaison

    Dans les noyaux, cette "énergie négative" s'ajoute toujours à l'énergie de masse des nucléons, qui est positive et qui domine toujours... Au total, l'énergie des noyaux est donc positive.

    Le noyau lié engendre un champ gravitationnel plus faible que celui que donneraient les nucléons isolés, et dans ce sens on pourrait voir la diminution comme la contribution de l'énergie de liaison, négative.

  9. Publicité
  10. #7
    Condensat_B-E

    Re : Énergie de liaison

    Merci bien à tous, particulièrement à Rincevent pour ce lien qui résume assez bien la situation.

    Amicalement Condensat_B-E
    La religion doit suivre la même glissade vers la désuétude que l'alchimie médiévale a connue.

Discussions similaires

  1. Réponses: 12
    Dernier message: 18/08/2009, 18h54
  2. energie de liaison
    Par alice21 dans le forum Chimie
    Réponses: 5
    Dernier message: 31/10/2006, 18h18
  3. Energie de liaison
    Par gun dans le forum Chimie
    Réponses: 7
    Dernier message: 21/09/2006, 21h34
  4. Energie de liaison
    Par Floris dans le forum Physique
    Réponses: 20
    Dernier message: 27/05/2005, 12h56
  5. energie liaison K-S
    Par camatridam dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 15/12/2004, 13h36