Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

Lumière blanche



  1. #1
    Petithassane

    Lumière blanche


    ------

    Bonjour.
    La lumière blanche contient toutes les longueurs d'ondes chromatiques du rouge au violet. Les longueurs d'ondes varient de manière continuent. Si l'on se met on niveau des photons, l'énergie de ceux ci varient aussi de manière continue selon leur longueur d'onde. L'énergie du rayonnement est donc continue et ne varie pas par sauts quantiques.
    Il y aurait donc là un signal continu venant de la réalité. Non? et ceci est valable même en dehors du spectre du visible.
    Car beaucoup disent qu'on ne peut pas trouver un signal continu physique à cause des quantas.
    Qu'en pensez-vous?

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    calculair

    Re : Lumière blanche

    Citation Envoyé par Petithassane Voir le message
    Bonjour.
    La lumière blanche contient toutes les longueurs d'ondes chromatiques du rouge au violet. Les longueurs d'ondes varient de manière continuent. Si l'on se met on niveau des photons, l'énergie de ceux ci varient aussi de manière continue selon leur longueur d'onde. L'énergie du rayonnement est donc continue et ne varie pas par sauts quantiques.
    Il y aurait donc là un signal continu venant de la réalité. Non? et ceci est valable même en dehors du spectre du visible.
    Car beaucoup disent qu'on ne peut pas trouver un signal continu physique à cause des quantas.
    Qu'en pensez-vous?
    J'aurais tendance à dire c'est une question d'echelle.

    Ton plan de travail te parait continu et plein. Poutant si tu le grossis avec un microscope tu verras des irrégularité de surface

    Si tu grossis encore plus tu verras la stucture granulaire de la matière. Les atomes

    Si tu grossis encore tu diras que ce plan de travail est plein de vide quelques noyaux d'atome et des electrons très loin.

    Pour la lumière c'est pareil.

  4. #3
    fab_79

    Re : Lumière blanche

    Bonjour, je ne sais pas si je vais pouvoir répondre à ta question mais le spectre visible est créé au centre du soleil par les réactions thermonucléaires, les photons créés lors ces réactions ont une énergie bien définis et quantifiée mais ces photons subissent des collisions incessantes avant de sortir du soleil ce qui a pour effet de modifier la longueur d'onde des photons (étalement du spectre en fréquence) et on obtient donc un spectre continue en longueur d'onde et en fréquence,
    Je ne sais pas si ce que je dis est clair,

    Cordialement,

  5. #4
    fab_79

    Re : Lumière blanche

    Comme le dit calculair, le spectre parait continu mais si on capte les photons émanant sur une échelle de temps assez courte, on verra peut-etre que le spectre est discontinu. Il parait continu à notre échelle cad sur une echelle de temps et de distance assez grande, mais que ce passe t'il aux petites échelles de temps et d'espace ?

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    calculair

    Re : Lumière blanche

    Je crois savoir que le spectre du soleil est en fait un spectre discontinu, mais avec enormement de raies reparties dans toutes les longueurs d'ondes du spectre.
    Avec un spectroscope rudimentaire ( un simple prisme ) le spectre est continu

    Avec un spectroscope à haute resolution le spectre est discontinu

    Tout ça c'est une question de finesse d'analyse...

    Nous pourrions renvoyer cette question vers le forum astronomie si il faut affiner la reponse

  8. #6
    mariposa

    Re : Lumière blanche

    Citation Envoyé par Petithassane Voir le message
    Bonjour.
    La lumière blanche contient toutes les longueurs d'ondes chromatiques du rouge au violet. Les longueurs d'ondes varient de manière continuent. Si l'on se met on niveau des photons, l'énergie de ceux ci varient aussi de manière continue selon leur longueur d'onde. L'énergie du rayonnement est donc continue et ne varie pas par sauts quantiques.
    Il y aurait donc là un signal continu venant de la réalité. Non? et ceci est valable même en dehors du spectre du visible.
    Car beaucoup disent qu'on ne peut pas trouver un signal continu physique à cause des quantas.
    Qu'en pensez-vous?
    Bonjour
    .
    Si tu prends une longueur d'onde isolée les quantas d'énergie c'est relativement a cette longueur d'onde. A savoir qi si w =2.pi.f est la pulsation, l'énergie de cet onde ne peut-être qu'un multiple n.h.w
    .
    Avec n entier c'est la quantification
    h est la constante de Plank
    w est la pulsation (la fréquence a 1 facteur pres).
    .
    Par contre tu peux avoir 2 longueurs d'onde infiniment voisine comme c'est le cas de la lumière blanche. Chacune d'elle sera quantifiée selon la procédure ci-dessus.

  9. Publicité
  10. #7
    Petithassane

    Re : Lumière blanche

    Merci pour vos réponses.

    Puisqu'il s'agit d'une question d'échelle, je vais poser la question de la continuité de grandeur de l'énergie électromagnétique comme celle de la continuité des nombres réels.
    A savoir : si quelque soit deux photons de valeur énergétique très proches, on peut toujours trouver un photon intermédiaire ?

  11. #8
    calculair

    Re : Lumière blanche

    Citation Envoyé par Petithassane Voir le message
    Merci pour vos réponses.

    Puisqu'il s'agit d'une question d'échelle, je vais poser la question de la continuité de grandeur de l'énergie électromagnétique comme celle de la continuité des nombres réels.
    A savoir : si quelque soit deux photons de valeur énergétique très proches, on peut toujours trouver un photon intermédiaire ?

    Un spécialiste de mecanique quantique pourra peu être repondre à cette question de physique fondamentale

  12. #9
    Deedee81
    Modérateur

    Re : Lumière blanche

    Bonjour,

    Citation Envoyé par calculair Voir le message
    Un spécialiste de mecanique quantique pourra peu être repondre à cette question de physique fondamentale
    Je ne suis pas "THE" spécialiste, mais je peux répondre

    Oui, à ce qu'on en sait (faut toujours le dire), le spectre d'énergie des photons est continu. Ce n'est pas propre aux photons d'ailleurs, le spectre d'énergie d'un électron autour d'un proton (atome d'hydrogène) est quantifié puis continu (au dessus de l'énergie d'ionisation).

    Une théorie plus fondamentale pourrait remettre ça en cause (granularité à l'échelle de Planck). En gravité quantique à boucles (par exemple) les longueurs sont quantifiées et donc les longueurs d'onde et donc l'énergie des photons. Mais pour des énergie "commune" la différence entre deux valeurs est infime (l'opérateur longueur en gravité quantique à boucle est très "serré" au delà de quelques longueurs de Planck). Totalement inaccessible à l'expérience.
    Keep it simple stupid

Discussions similaires

  1. Composition de la lumière blanche
    Par chaptal18 dans le forum Physique
    Réponses: 0
    Dernier message: 30/12/2007, 17h47
  2. Réponses: 1
    Dernier message: 08/10/2007, 11h52
  3. Lumière blanche pour photos comment choisir ?
    Par ameisen dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 5
    Dernier message: 15/08/2007, 21h45
  4. Réponses: 9
    Dernier message: 15/08/2006, 22h21
  5. continuité du spectre de la lumière blanche
    Par Latouffe dans le forum Physique
    Réponses: 28
    Dernier message: 08/09/2005, 15h21