Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 12 sur 12

Lumière prisonnière ?



  1. #1
    Glamdrell

    Lumière prisonnière ?

    Alors j'ai une question concernant les miroirs et la réflection de la lumière. Supposons que je fabrique une pièce dont les murs seraient des miroirs et que j'allume la lumière pour l'éteindre par la suite... Ma question est de savoir ce qu'il arrivera au rayonnement lumineux, va-t-il disparaître instantanément, ou va-t-il subsister à cause de la nature des miroirs? En d'autres mots, la pièce restera-t-elle éclairée? (la pièce est évidemment vide)

    Personnellement, je pense que pour que rayonnement subsiste, il faudrait que les murs soient des miroirs parfait (dépourvus d'imperfections).Et ensuite, je ne suis pas un expert, mais il me semble que la matière absorbe habituellement le rayonnement lumineux, alors je suppose qu'au bout d'un moment, meme s'il y a réflection, le rayonnement cessera, ma question serait alors de savoir si les murs en mirroirs feront accroitre le temps que la pièce sera éclairée.

    Merci d'avance!

    -----

    Dernière modification par Glamdrell ; 05/05/2008 à 05h41.

  2. Publicité
  3. #2
    humanino

    Re : Lumière prisonière?

    Bonjour,

    bienvenue sur FS. Habituellement, en particulier c'est indique dans la charte de bon usage du forum que tu as du accepter, les formules de politesses font regle explicitement.

    La question etant tres interessante, je me permets d'apporter quelques elements a discuter, un peu en vrac. Si les miroirs sont parfaitement reflechissant, la lumiere qui porte une certaine quantite d'energie ne peut pas disparaitre spontanement, ni meme lentement. L'energie peut neanmoins se transformer. En particulier, les miroirs s'ils ne sont pas parfaits peuvent absorber et re-emettre au moins une partie a une longueur d'onde plus faible. Un autre aspect interessant est de savoir si la lumiere est toujours la, en placant un observateur par exemple. Evidemment, toute la lumiere que l'obseraveur percoit n'est plus disponible dans la piece. Un observateur humain emet aussi un rayonnement dans l'infrarouge d'ailleurs.

    En compliquant un peu les choses, on peut considerer une cavite d'une certaine taille, donnant une liste discrete des longueurs d'ondes possibles dans la piece, et imaginer que l'on a construit les miroirs dans un materiau qui ne peut pas absorber ces longueurs d'ondes, pour essayer de realiser de tels miroirs parfaitement transparents. Evidemment dans la pratique on va se heurter a des complications multiples parce que le spectre d'abosrption n'est pas vraiment discret, parce que les miroirs ne sont jamais parfaitement immobiles... mais la question est tres interessante.
    "Puisque toute ces choses nous depassent, feignons de les avoir organisees"

  4. #3
    calculair

    Re : Lumière prisonière?

    Faisons à ta question 2 reponses;

    La 1° est purement théorique
    La 2° correspond à ce qui est experimentalement faisable.

    1° reponse

    Les miroirs sont parfaitement reflechissant, il n'y a pas de pertes d'energie à la reflexion.

    Les photons ou les ondes vont se reflechir indefiniment sur les miroirs.La lumière ne s'eteint pas.

    Remarque: Si une telle cavité etait réalisable, il faudrait faire attention de ne pas laisser la lampe allumée trop longtemps car l'energie emprisonnée dans la cavité ne cesserait d'augmenter.........


    2° Reponse

    Malheureusement on ne sait pas faire de miroirs parfaits, il y a toujours une perte d'energie à la reflexion. Ceci creé un amortissement, tout à fait comparable a l'amortissement d'un circuit RLC. La lumière va donc s'eteindre en un temps dependant de cet amortissement

    Si les miroirs ont un coefficient de reflexion de 99,5% cela signifie que la perte d'energie est de 5/1000 par reflexion

    en supposant que les miroirs sont à 1m l'un de l'autre il y a une reflexion toute les 0,003 micro seconde soit 300 reflexions par microseconde

    En 1 micro seconde il ne reste plus que 22% de la lumière initiale
    en 10 micro secondes il ne reste plus que 0,00003% de la lumière initiale

    Au dela de ce temps il faudrait baisser la temperature pour ne pas être gené par le rayonnement thermique naturel

    En conclusion, la presence des miroirs allonge trés lègèrement la durée d'extinction de la lumière mais cela n'est pas perceptible à l'oeil. En faisant des mesures precises cela doit être detectée.

    Maintenant en eloignant les miroirs on doit augmenter le temps, mais on va se heurter à des problèmes d'absortion du milieu traversé et à la diffraction des rayons.

    L'emission stimulée des lasers utilise des cavités lumineuses avec un amortissement suffisament faible pour obtenir l'emission laser.

    Donc formellement tu as raison, la presence des miroirs augmente la durée de presence de la lumière aprés extinction de la lampe. Mais il faut bien avoir en tête les durées correspondantes

  5. #4
    sitalgo

    Re : Lumière prisonière?

    B'jour,

    On peut faire avec des miroirs mais il suffit que les parois soient parfaitement blanches. Dans tous les cas d'absoption nulle des fréquences utilisées, comme l'a dit humanino..
    Mais si t'as l'gosier, Qu'une armure d'acier, Matelasse. Brassens, Le bistrot.

  6. #5
    obi76

    Re : Lumière prisonière?

    Autre chose : la forme des miroirs n'a aucune importance à partir du moment ou c'est une surface fermée.
    Encore autre chose : si la pièce est carrée, une partie des photons pourraient se voir interférer...

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    humanino

    Re : Lumière prisonière?

    Citation Envoyé par obi76 Voir le message
    Encore autre chose : si la pièce est carrée, une partie des photons pourraient se voir interférer...
    Il me semble que c'est loin d'etre evident. Mettant a part la thermalisation rapide du systeme, qui tue tout espoir de coherence, il faut que les deux ondes aient ete creees ensemble, suivent deux chemins optiques de longueur presque identiques (ce que je veux bien concevoit dans une piece caree, mais il est facile de montrer en principe que cela marche en general pour une piece fermee (concave) quelconque) et se retrouvent dans un volume d'espace-temps inferieur a leur temps-longueur de coherence. Le point faible est surement que les deux ondes n'ont pas ete creees ensemble.
    "Puisque toute ces choses nous depassent, feignons de les avoir organisees"

  9. Publicité
  10. #7
    obi76

    Re : Lumière prisonière?

    Cela ne veut pas dire qu'il est impossible, après avoir parcouru pas mal de chemin, pouvoir interférer à un moment ou à un autre.

    Je pense (sans conviction ) que c'est aussi une perte...

  11. #8
    invite34596000666

    Re : Lumière prisonière?

    Et vos miroirs, ils sont à une certaine température ? Ils émettent donc naturellement dans la pièce : pas besoin d'ampoule

  12. #9
    humanino

    Re : Lumière prisonière?

    Citation Envoyé par guerom00 Voir le message
    Et vos miroirs, ils sont à une certaine température ? Ils émettent donc naturellement dans la pièce : pas besoin d'ampoule
    Oui, cela a ete mentionne il me semble. Nous n'avons pas parle de Casimir non plus.
    "Puisque toute ces choses nous depassent, feignons de les avoir organisees"

  13. #10
    invite34596000666

    Re : Lumière prisonière?

    Citation Envoyé par humanino Voir le message
    Oui, cela a ete mentionne il me semble. Nous n'avons pas parle de Casimir non plus.
    Que vient faire ce gentil dinosaure dans cette histoire ?

  14. #11
    Glamdrell

    Re : Lumière prisonière?

    Salut!

    Casimir c'est cette histoire d'énergie du vide ( hélas je suis en physique de secondaire 5 alors ne vous moquez point de mon inculture!)

  15. #12
    Deedee81

    Re : Lumière prisonière?

    Citation Envoyé par Glamdrell Voir le message
    Casimir c'est cette histoire d'énergie du vide ( hélas je suis en physique de secondaire 5 alors ne vous moquez point de mon inculture!)
    Salut,

    Ne prend pas la mouche, guerom faisait juste un bon mot, parfois pour parler de l'effet Casimir je parle de l'effet gros bonhomme orange, faut bien détendre l'atmosphère, la physique c'est austère
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  16. Publicité

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. La lumière
    Par bastiest dans le forum Physique
    Réponses: 8
    Dernier message: 04/05/2007, 07h55
  2. Lumière
    Par MagStellon dans le forum Physique
    Réponses: 16
    Dernier message: 26/11/2006, 17h52
  3. lumière
    Par wolring dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 29/11/2005, 11h39
  4. la lumiere a la vitesse de la lumiere ?
    Par kingsmo dans le forum Physique
    Réponses: 10
    Dernier message: 24/10/2005, 21h43
  5. Lumière
    Par Penangol dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 19/10/2005, 19h00