Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

caractérisation des surfaces



  1. #1
    tilia03

    caractérisation des surfaces

    Bonjour,

    J'ai reçu des résultats de tests effectués sur des stylos.
    Il s'agit par exemple de test de pliage, à la sueur synthétique, de résistance à l'abrasion, d'épaisseur de couche.

    En fait, mon souci est de savoir pourquoi mon stylo ne passe pas à la majorité des tests. Par exemple pour les test de pliage et de quadrillage, il ne passe pas car la peinture adhère mal sur le stylo.

    Je ne comprends pas d'où vient le fait que par exemple ma laque (peinture) change de couleur après un test à la sueur synthétique, et surtout comment faire pour y remédier???

    Il y a encore plein d'autres tests, mais chaque chose en son temps...

    Merci d'avance

    -----

    Tilia

  2. Publicité
  3. #2
    LPFR

    Re : caractérisation des surfaces

    Bonjour.
    On serait tenté de vous dire "changez de sueur".
    Mais c'est peut-être plus simple de changer de peinture.
    Si la laque change de couleur c'est parce qu'elle n'est pas chimiquement assez résistante. Il faut changer de composition chimique de laque.
    C'est quoi de test de "quadrillage"?
    Au revoir.

  4. #3
    tilia03

    Re : caractérisation des surfaces

    test de quadrillage:
    à l'aide d'un cutter avec plusieurs lames (un peu comme un peigne)
    on réalise des découpes de laque une fois dans un sens puis perpendiculairement dans l'autre sens. Ce qui forme un quadrillage de petits carrés. Avec un adhésif on essaie d'enlever ces petits carrés si ils ne partent pas c'est qu'il y a une bonne ahérence.

    Pour ce qui est du test de résistance à l'abrasion, il ne passe pas non plus.
    Comment peut'on faire pour que la laque résiste, est-ce aussi une histoire de composition? Faudrait'il modifier uniquement la surface?

    merci
    Tilia

  5. #4
    LPFR

    Re : caractérisation des surfaces

    Re.
    L'adhérence d'une peinture dépend du support et de la peinture. Il dépend, évidemment, de la propreté et de la couche de surface du support. Mais même avec des supports propres et même décapés la peinture n'adhère pas toujours. Certains supports, comme aluminium ou le zinc des objets galvanisés, on besoin d'une couche de peinture adéquate qui adhère à ces supports: un "primer".
    Mais d'autres supports sont beaucoup plus difficiles à peindre. Sur le PTFE (teflon) rien ne colle. Sur le polyéthylène (sacs de supermarché) ils arrivent à imprimer des écrits mais je ne sais pas comment.
    Vôtre stylo doit être fait dans une matière difficile et seule une peinture spéciale peut fonctionner.
    Il faut se renseigner cher les fabricants de peinture pour plastiques.
    Au revoir.

  6. #5
    tilia03

    Re : caractérisation des surfaces

    le stylo en question est en or avec un petit pourcentage de nickel, ce n'est pas du plastique.
    Vous avez l'air LPFR de vous y connaître en peinture, je me trompe?
    Tilia

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    LPFR

    Re : caractérisation des surfaces

    Re.
    Vous vous trompez. Je vous ai étalé presque toutes mes connaissances sur la peinture.
    Si le stylo est métallique c'est plus facile. Surtout avec de l'or il suffit que la surface soit dégraissée.
    Mais cela dépend aussi de la laque. Je vous conseille de faire un essai avec un "primer". Il faut aller chez un marchand de peinture qui vende aux peintres professionnels (on ne trouve pas ça dans les magasins de bricolage). Si me souvenirs (anciens) son bons il doit coûter de l'ordre de 10 euros le litre.
    A+

  9. Publicité
  10. #7
    tilia03

    Re : caractérisation des surfaces

    c'est ce qu'on appelle faire de l'impression, ou appliquer une couche de fond
    en effet ceci résoudrait mon pb d'adhérence, je suis d'ailleurs partie là dedans, mais aussi sur du décapage chimique à la place du sablage pour augmenter la rugosité et améliorer le nettoyage de la pièce

    mon souci réside surtout au niveau des tests que l'on pourrait qualifier de chimiques. Par exemple ma laque ne résisterait pas à l'immersion dans l'acétone ou dans l'éthanol, problème de bulles et de décoloration...
    Tilia

  11. #8
    LPFR

    Re : caractérisation des surfaces

    Re.
    Je ne me souviens pas si le seul "primer" que j'ai utilisé était soluble ou non dans de l'acétone une fois sec. Mais actuellement on fait des peintures à base de polyuréthane qu'une fois sèches (polymérisées plutôt) ne sont pas attaquées par aucun solvant "classique". Par exemple, l'émail de fils de cuivre émaillé ou les vitrificateurs des parquets. Ils supportent presque tout (acétone, alcool, essence, etc.) Il faut des solvants très spéciaux pour les attaquer.
    Mais je répète, j'ignore si les "primers" sont aussi résistants.
    Les peintres n'appellent pas cela "couche de fond", comme pour un mur ou une peinture anti-rouille. Ils appellent cela "primaire".
    Je ne crois pas qu'un traitement mécanique ou chimique soit plus efficace, dans le cas de l'or, qu'un simple dégraissage. Mais il est vrai que je n'ai jamais essayé de peindre de l'or!
    A+

  12. #9
    tilia03

    Re : caractérisation des surfaces

    Ah la la la la....
    le coup de la résine polyuréthane, pas mal!!!

    en effet, ça me fait penser que on utilise une résine acrylique, peut être moins résistante aux produits chimiques.
    mais il me semble que les résines acryliques sont plus facilement polissables que les polyuréthanes... Peut être une assoc des 2??...

    merci LPFR,
    c'est parfois dur de réfléchir seule dans son coin, au bout d'un moment on tourne en rond!!!
    Tilia

  13. #10
    LPFR

    Re : caractérisation des surfaces

    Re.
    Ce type de peinture ne nécessite pas de polissage. La tension superficielle se charge de lui donner une finition spéculaire. Regardez un parquet neuf ou un fil de cuivre émaillé. Ils n'ont pas été polis.
    Il me semble (mais là, je prends des risques) que les résines acryliques sont beaucoup moins résistantes aux solvants que les polyuréthanes. En tout cas, les peintures acryliques des murs se dissolvent à l'alcool.
    A+

  14. #11
    tilia03

    Re : caractérisation des surfaces

    dans mon cas, le rendu (ou tendu, je ne sais pas trop comment on dit) doit être parfait, rien à voir avec l'aspect d'un sol ou d'un mur. Le fait de polir rend la surface complètement nickel, et c'est ce qu'il faut. Si jamais il y a des effets de vague en surface lors du pistolage du vernis polyuréthane, on est vraiment obligé de polir...

    äïe aïe aïe, ça a être dur de passer les tests

    en tous cas merci pour ton aide, et si tu as encore de l'inspiration, tu seras le bienvenu
    je ne sais pas si tu as vu que je postais souvent des topics, si des fois tu tombes dessus, je suis sure que tu auras autant d'idée qu'aujourd'hui!...
    Tilia

Discussions similaires

  1. caractérisation du groupe des quaternions
    Par rhomuald dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 29
    Dernier message: 27/02/2008, 16h06
  2. L'effet des feuilles de Lotus pour des surfaces autonettoyantes !
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 8
    Dernier message: 18/07/2007, 00h21
  3. Caractérisation des ions Mg2+
    Par frailghost dans le forum Chimie
    Réponses: 6
    Dernier message: 16/05/2007, 09h22
  4. Critères de caractérisation des montures équatoriales
    Par invite78632345678 dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 8
    Dernier message: 10/04/2006, 17h09
  5. Caractérisation des fonctions harmoniques
    Par GuYem dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 6
    Dernier message: 30/06/2005, 17h26