Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 13 sur 13

théorie des cordes



  1. #1
    MagicienX11

    théorie des cordes


    ------

    Bonsoir , juste une petite question : en étant objectif , c'est à dire en prenant en compte les progrès des nanotechnologies et de la croissance expoonentielle de la puissance de calcul ( classique , adn et quantique ) dans combien de temps pourra t'on valider ou invalider expérimentalement la théorie des cordes ?

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    PHENIXian

    Re : théorie des cordes

    J'avoue ne pas être DU TOUT expert dans le domaine, mais en matière de physique fondamentale, n'est on pas plutot limité par la technologie des accélérateurs plutôt que la puissance de calcul ?

    Quand on parle de masses d'unification à des énergies extrement élevées.... et quand on voit la taille des accélérateurs actuels pour atteindre la masse du higgs (qui n'est supposée être QUE de 160 Gev environ)...
    "All your base are belong to us"
    OLFQJTLM

  4. #3
    MagicienX11

    Re : théorie des cordes

    Ben en fait l'accélrateur du CERN qui va entré en service en 2007 ne servira pas à grand chose sans sa grille de calcul virtuel pour traiter l'immense volume de données receuillit dans les expériences , et plus il y a de collisions ( donc de puissance ) plus il y a de données à traiter ( demande confirmation d'un expert car j'ai un léger doute ) .

  5. #4
    PHENIXian

    Re : théorie des cordes

    Je peux te parler un peu du traitement des données dans un gros accélérateur comme RHIC à Brookhaven, qui ressemble en gros (ca va faire hurler certains) au LHC au niveau du traitement des données, même si chacun a ses programmes propres.

    Par exemple l'une des expériences de RHIC, équivalente à ALICE, prend environ 10 Go de données à la minute, pendant 6 mois de faisceau je te laisse faire le calcul. Alors oui ensuite il faut les traiter et cela prend du temps (6 mois environ) et les technologies vont améliorer ce délai, mais dans l'absolu pour peu que l'on soit patients on aura des résultats.

    Alors oui, le volume de données dépend de pas mal de choses : luminosité du faisceau (donc le nombre d'évènements par seconde) et énergie (plus l'énergie est élevée plus tu produits des paticules, donc plus cela en fait à détecter), résolution voulue du détecteur (plus tu veux etre précis, plus tu dois ajouter des canaux de détection, donc plus de données tu dois prendre...), mais aussi de contraintes techniques comme la vitesse d'écriture des données, qui évidemment limite le tout aussi...


    Mais tout cela n'est que des problèmes techniques indépendants de la physique, qui elle nécessite des énergies de plus en plus élevées pour valider les théories. Dans l'absolu, si on était capable d'atteindre les énergies voulues pour aller chercher au delà de 200 GeV par exemple, en sachant qu'il faudrait 3 ans de traitement à cause des limitations informatique, letemps de processing serait évidemment gênant, mais pas un problème fondamentals
    "All your base are belong to us"
    OLFQJTLM

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    neutrinoman

    Re : théorie des cordes

    Je ne vois pas pourquoi on parle de puissance de calcul pour valider la théorie des cordes (moi non plus je ne suis pas un expert). Il faudrait déjà trouver (peut-être que c'est déjà fait) un moyen expérimental pour le faire, l'informatique vient ensuite et je crois aussi que ce n'est pas un facteur limitant.

    J'aimerais bien savoir comment on peut (ou pourrait) valider expérimentalement la théorie des cordes ?
    La preuve que les extra-terrestres existent est qu'ils ne sont jamais venus nous voir !
    [OLFQJTLM]

  8. #6
    Coincoin

    Re : théorie des cordes

    Salut tout le monde,
    J'avais entendu un chercheur dire que pour atteindre les domaines d'énergie où la théorie des cordes fait des prédictions "expérimentales", il faudrait construire un accélérateur de la taille de la Voie Lactée ! C'est justement parce que cette théorie semble invérifiable expérimentalement que certains la considèrent plus comme métaphysique que comme réellement physique (la base des sciences, c'est l'expérience).
    Mais il faut quand même voir que pour décrire les premiers instants de l'Univers, la théorie des cordes serait indispensable, et peut-être qu'elle permettra de tirer comme conséquences certaines propriétés observables (rayonnement fossile, ...)
    Encore une victoire de Canard !

  9. Publicité
  10. #7
    mtheory

    Re : théorie des cordes

    Citation Envoyé par MagicienX11
    Bonsoir , juste une petite question : en étant objectif , c'est à dire en prenant en compte les progrès des nanotechnologies et de la croissance exponentielle de la puissance de calcul ( classique , adn et quantique ) dans combien de temps pourra t'on valider ou invalider expérimentalement la théorie des cordes ?
    En fait ça dépend essentiellement d'autre chose que notre puissance de calcul,ça dépend au minimum de la masse de Planck effective et sinon des détails de la compactification des cordes et de la brisure de la supersymétrie.
    Bien évidemment dans l'hypothèse ou cordes et supersymétrie sont des théories correctes.
    On a découvert depuis 1998 environ que la masse de Planck pourrait ne pas être aussi élevée que prévue et dans ce cas un accélérateur grand comme la Galaxie ne serait pas nécessaire pour prouver DIRECTEMENT la théorie des cordes.

    Le LHC pourrait suffire et courant 2007/2008 on aura la réponse.

    Dans le cas contraire ,disons une masse de Planck supérieure à 20 Tev, et bien soit les théoriciens trouvent enfin le moyen de retrouver les valeurs des différents paramétres du modèle standard à partir de la théorie des cordes et ce n'est pas une question d'accélérateurs,soit qq effets indirects des cordes, et des modèles de brisure de suzy qui leurs sont propres, se trouvent associés dans les corrections radiatives de certains observables dans les réactions que l'on observera au LHC et effectivement la masse de données prises entrera en jeu pour avoir la précision suffisante.
    Donc dans l'ordre ça dépend:
    -la masse de Planck.
    -l'intelligence et les connaissances mathématiques des théoriciens.
    -la puissance des accélérateurs
    -la puissance informatique.

    Donc soit qq années seront suffissantes soit la question ne sera pas tranchée avant des siècles.
    Une chose est sûr,si le LHC ne montre aucun signe de supersymétrie alors même si cela ne réfutera pas la théorie des cordes cela la rendra improbable et presque tout le monde arretra de s'occuper des cordes pour se tourner dans d'autres directions de recherche.

  11. #8
    El Gringo

    Re : théorie des cordes

    Bonjour tout le monde,

    Tant que nous sommes dans ces questions là, j'en aurais aussi quelques unes à poser!

    Je comprends bien comment on pourrait identifier la signature éventuelle de particules supersymétriques dans les réactions créées dans les accélérateurs. Mais dans les théories cordistes, on entend souvent qu'il faut rajouter plus de dimensions, qu'elles seraient soit infinies, soit compactées, etc...

    Seulement voilà, comment en détecter l'existence dans les accélérateurs? Quel(s) sont le(s) effet(s) attendus ? Le LHC pourra-t-il nous donner quelques indices? des limites inférieures ?

    Merci d'avance
    Nous sommes faits de la même étoffe que les songes et notre petite vie, un sommeil la parachève

  12. #9
    mtheory

    Re : théorie des cordes

    Citation Envoyé par El Gringo
    Bonjour tout le monde,

    Tant que nous sommes dans ces questions là, j'en aurais aussi quelques unes à poser!

    Je comprends bien comment on pourrait identifier la signature éventuelle de particules supersymétriques dans les réactions créées dans les accélérateurs. Mais dans les théories cordistes, on entend souvent qu'il faut rajouter plus de dimensions, qu'elles seraient soit infinies, soit compactées, etc...

    Seulement voilà, comment en détecter l'existence dans les accélérateurs? Quel(s) sont le(s) effet(s) attendus ? Le LHC pourra-t-il nous donner quelques indices? des limites inférieures ?

    Merci d'avance
    Ok,si il y a des dimensions supplémentaires elles prédisent qu'ils existent des excitations dites de Kaluza Klein comme des gravitons massifs chargés,les dimensions suplémentaires sont nécessaires pour les cordes et impliquent l'existence des différents groupes de symétries,le nombre de familles de particules, les masses et les constantes de couplages etc...
    Si la masse de Planck est de l'ordre de qq Tev alors on verra au LHC les gravitons massifs chargés de KK ,les particules du modèle standard ex électrons,quarks montreront leur structure de corde avec de nouveau niveau de masses et de spins et par conséquent des modifications des taux de réactions habituels(sections efficaces de diffusions,corrections radiatives).
    Beaucoup mieux,si la masse de Planck est de qq Tev on aura des MINIS TROUS NOIRS au LHC!!!!
    Leur évaporation et les différentes signatures précédentes nous donneront alors des renseignements sur les dimensions supplémentaires et éventuelement sur l'existence d'un monde parallèle,sans parler de la naissance de l'Univers.
    On a déjà des limites venant de LEP 2, des supernovae et des rayons cosmiques.
    Certains modèles sont exclus.
    Je peux donner des références très précises si besoin.

  13. #10
    PHENIXian

    Re : théorie des cordes

    Mais une masse de Planck aussi "faible", ca signifie quoi concrètement ?
    Cette masse n'est pas une limite fondamentale ? Je dois dire une énorme betise je pense, mais j'aimerais bien avois un peu plus de précisions sur les conséquences théoriques et expérimentales de ça....
    "All your base are belong to us"
    OLFQJTLM

  14. #11
    MagicienX11

    Re : théorie des cordes

    euh mthéroy quand tu dis mini trous noirs ça veut dire qu'on va enfin savoir ce qu'il y a dans un trou noir , dans une singularité? Puis ne passant ça ne sera pas dangereux , ils sont pas assez bêtes au LHC pour tous nous faire aspirer hein?

  15. #12
    mtheory

    Re : théorie des cordes

    Citation Envoyé par PHENIXian
    Mais une masse de Planck aussi "faible", ca signifie quoi concrètement ?
    Cette masse n'est pas une limite fondamentale ? Je dois dire une énorme betise je pense, mais j'aimerais bien avois un peu plus de précisions sur les conséquences théoriques et expérimentales de ça....
    No problèmo!
    d'après ce que je crois savoir de toi (X) tu ne devrais pas avoir de difficultés avec ça:

    http://xxx.soton.ac.uk/abs/hep-ph/0106219

    et avant:
    http://xxx.soton.ac.uk/abs/hep-ph/9804398

    http://xxx.soton.ac.uk/abs/hep-ph/9807344

    Bon c'était l'intro mais il y a maintenant une littérature assez large,des thèses et des développements techniques poussés de ce genre:

    http://xxx.soton.ac.uk/abs/hep-ph/0006190

    Bien sûr l'expérience doit trancher donc attendons les résultats du LHC ou d'Auger.

  16. Publicité
  17. #13
    mtheory

    Re : théorie des cordes

    Citation Envoyé par MagicienX11
    euh mthéroy quand tu dis mini trous noirs ça veut dire qu'on va enfin savoir ce qu'il y a dans un trou noir , dans une singularité?
    Peut être!

    Puis ne passant ça ne sera pas dangereux , ils sont pas assez bêtes au LHC pour tous nous faire aspirer hein?
    Non!ces minis trous noirs s'évaporent TRES VITE,il n'y a aucun risque.

Discussions similaires

  1. La théorie des cordes est-elle une théorie scientifique ?
    Par JPL dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 215
    Dernier message: 22/08/2011, 19h56
  2. La théorie des cordes
    Par gaya 14 dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 1
    Dernier message: 21/06/2006, 09h35
  3. théorie des cordes
    Par davidtripo dans le forum Physique
    Réponses: 12
    Dernier message: 28/09/2004, 20h12
  4. Théorie des cordes et théorie M
    Par JFK dans le forum Physique
    Réponses: 5
    Dernier message: 06/07/2003, 20h22