Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Résistance interne



  1. #1
    G0D

    Résistance interne


    ------

    Bonjour,
    je me questionnais sur la résistance interne d'un appareil, car dans tout circuit il y a résistance aussi infime qu'elle soit. Mais le P=RI² est-il toujours applicable lorsqu'un appareil est arrêté? Il reste sous tention etc. sauf que le courant ne passe pas. Conclusion, serait-il préférable de fermer (voir débrancher) un appareil énergivore si on pard en vacance ou simplement pour économiser de l'énergie?
    Je serais surpri si la réponse est oui mais bon... le doute persiste

    -----
    La vie est une maladie mortelle sexuellement transmissible.

  2. #2
    f6bes

    Re : Résistance interne

    BJr à toi,
    Reste à savoir comment est défini ton mot "arrété".
    Meme si tu ne t'en sert pas, il peut etre en veille (consomme de l'énergie),mais il
    n'est pas............arrété électriquement parlant.
    Si le ciruit est OUVERT, il n'y a pas de consommation, donc pas de perte !
    Mais il faut , bien sur ,que ce soit le circuit sur le réseau EDF et pas un autre circuit servant au "fonctionnement".
    Un transfo qui ne comporte pas d'interrupteur dans son circuit primaire (mais disons seulment dans le secondaire), consomme donc de l'énergie.
    A+

  3. #3
    Ravjulbespar

    Re : Résistance interne

    Bonjour,

    Pour moi, tu as la réponse dans la formule :
    Mais le P=RI² est-il toujours applicable lorsqu'un appareil est arrêté?
    Cette formule est toujours valable ; lorsque I = 0 A, alors, la puissance dissipée est nulle ! Il suffit donc de couper le courant dans tous les circuits (attention aux circuits primaires et secondaires des transformateurs !) pour qu'aucune dissipation ne se produise !
    Comme le dit F6bes, un appareil en veille consomme ; voici un lien avec quelques exemples.

    A+

    Ravjul

  4. #4
    LPFR

    Re : Résistance interne

    Bonjour.
    D'accord avec ce qui vient d'être dit.
    La plupart des fois, la résistance interne d'un appareil n'est pas une vraie résistance physique (composant). C'est seulement un modèle pour décrire le comportement de l'appareil. Par exemple, le fait que la tension de sortie d'une alimentation dépend du courant qu'elle fournit.
    Cela n'empêche, que le terme RI² est là et correspond à une puissance perdue. Mais n'oubliez pas que le courant I est celui qui passe aussi dans la charge. Donc, quand vous ne débitez rien, la puissance perdue dans la résistance interne est zéro.

    D'autre part, tous les appareils consomment plus ou moins quand ils sont en veille. Il y a même qu'ils sont toujours en veille même quand ils sont sur OFF.
    Je pense que c'est une bonne idée de les couper ou même de débrancher, quand on part en vacances. Même si leur consommation électrique n'est pas très grande.
    En particulier les adaptateurs secteur et les chargeurs.
    Au revoir.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Résistance interne
    Par Sophiasymptote dans le forum Électronique
    Réponses: 4
    Dernier message: 12/11/2006, 07h57
  2. Résistance interne d'une source?!
    Par super_teufel dans le forum Physique
    Réponses: 5
    Dernier message: 11/11/2006, 15h19
  3. Résistance interne d'une inductance
    Par SpintroniK dans le forum Électronique
    Réponses: 2
    Dernier message: 11/12/2005, 15h43
  4. Résistance interne d’un générateur et tension.
    Par Floris dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 15/02/2005, 00h31
  5. Resistance interne d'un panneau solaire
    Par diwee01 dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 09/04/2004, 15h04