Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

basique RLC



  1. #1
    Fudebu

    basique RLC


    ------

    Salut,

    J'ai des questions qui necessitent une réponse franche genre oui/non ^^

    1-
    Un RLC est en regime d'oscillation libre quand le second menbre de l'équation differentielle est égale à zéro ?

    2-
    Pourtant pour qu'il y ait oscillations, il faut forcement que le condensateur soit blindé d'énergie donc..pour la charge le second menbre de l'eq diff est égale à e (= fem du générateur). Peut on dire que le RLC est en régime forcé ? Il oscille à la fréquence imposé par le gbf ?

    3-
    cette fois j'étudie le RLC en forcé et j'observe son comportement en fonction de la frequence..
    Il y a résonnance en intensité pour W=Wo..pourquoi ?
    en tension (Uc) pour une valeur de W=Wa (qui est la frequence d'oscillation pseudo periodique).....pourquoi ??????

    (me répondez pas oui)

    4-
    Quand on ecrit, à la résonnance en tension au borne de Uc,
    on verifie Uc= Q*e
    e:fem generateur
    Q:coeff de surtension = coeff de qualité

    Ca vient d'ou cette histoire ??

    Merci à vous

    -----
    FUDEBU prend son temps, car la précipitation entraine la formation d'un précipité.

  2. #2
    stefjm

    Re : basique RLC

    Citation Envoyé par Fudebu Voir le message
    Salut,

    J'ai des questions qui necessitent une réponse franche genre oui/non ^^

    1-
    Un RLC est en regime d'oscillation libre quand le second menbre de l'équation differentielle est égale à zéro ?
    Oui.

    Citation Envoyé par Fudebu Voir le message
    2-
    Pourtant pour qu'il y ait oscillations, il faut forcement que le condensateur soit blindé d'énergie donc..pour la charge le second menbre de l'eq diff est égale à e (= fem du générateur). Peut on dire que le RLC est en régime forcé ? Il oscille à la fréquence imposé par le gbf ?
    Je ne comprend pas la question.

    En régime libre, il faut une condition initiale non nulle genre tension du condo non nulle.
    S'il y a un géné de tension, oui, c'est lui qui impose la fréquence.

    Citation Envoyé par Fudebu Voir le message
    3-
    cette fois j'étudie le RLC en forcé et j'observe son comportement en fonction de la frequence..
    Il y a résonnance en intensité pour W=Wo..pourquoi ?
    Parce que!
    RI + jLwI + 1/(jCw)I=E

    Il y a résonnance lorsque la partie imaginaire est nulle :
    Lw0 = 1/(Cw0)
    LCw02=1



    Citation Envoyé par Fudebu Voir le message
    en tension (Uc) pour une valeur de W=Wa (qui est la frequence d'oscillation pseudo periodique).....pourquoi ??????
    Là, j'ai rien capté.


    Citation Envoyé par Fudebu Voir le message
    4-
    Quand on ecrit, à la résonnance en tension au borne de Uc,
    on verifie Uc= Q*e
    e:fem generateur
    Q:coeff de surtension = coeff de qualité

    Ca vient d'ou cette histoire ??



    A la résonnance :


    Déphasé de pi/2
    et comme on a w0, je te laisse finir...

    Citation Envoyé par Fudebu Voir le message
    Merci à vous
    Dis, je l'aurais mon diplaumme?
    Moi ignare et moi pas comprendre langage avec «hasard», «réalité» et «existe».

  3. #3
    Fudebu

    Re : basique RLC

    Citation Envoyé par stefjm Voir le message
    Oui.
    Merci

    Citation Envoyé par stefjm Voir le message
    Je ne comprend pas la question.

    En régime libre, il faut une condition initiale non nulle genre tension du condo non nulle.
    S'il y a un géné de tension, oui, c'est lui qui impose la fréquence.
    Oui..ce que je voulais dire c'est que j'alimente le RLC par une tension carré je me demandais si quand j'ai U=E j'etais en regime forcé...?
    Ca n'a plus d'interet que ca mais c'est des ptites questions que je me pose...

    Citation Envoyé par stefjm Voir le message
    Parce que!
    RI + jLwI + 1/(jCw)I=E

    Il y a résonnance lorsque la partie imaginaire est nulle :
    Lw0 = 1/(Cw0)
    LCw02=1

    C'est vrai que l'intensite est max quand l'impedance est min..
    Mais je voyais plutot "il y a résonnance quand la derivé de l'intensite par rapport à la frequence est nulle" mais ca revient au meme... Autant aller à l'essentiel




    Citation Envoyé par stefjm Voir le message
    Là, j'ai rien capté.
    Je parlais de la resonnance en tension au borne de Uc...


    Citation Envoyé par stefjm Voir le message



    A la résonnance :


    Déphasé de pi/2
    et comme on a w0, je te laisse finir...
    Ah ok..je vois le truc..ca me donne des idées..
    par contre le soucis c'est qu'a priori la resonnance en tension ce fait pas pour W=Wo mais plutot pour W=Wa qui est decalé vers la gauche par rapport à Wo.
    Plus Q augmente et plus Wr se rapproche de Wo..
    Qu'est ce t'en dis ??
    Note que je tente pas de te contredire mais bien d'avancer dans ma comprehension du phenomene..
    (je voudrais pas que tu me prennes en gripe comme LPFR)

    Citation Envoyé par stefjm Voir le message
    Dis, je l'aurais mon diplaumme?
    Je sais pas ..qu'est ce tu vaux en chimie ?
    FUDEBU prend son temps, car la précipitation entraine la formation d'un précipité.

  4. #4
    stefjm

    Re : basique RLC

    Citation Envoyé par Fudebu Voir le message
    Oui..ce que je voulais dire c'est que j'alimente le RLC par une tension carré je me demandais si quand j'ai U=E j'etais en regime forcé...?
    Je dirais que oui. Régime forcé.
    Le régime libre, c'est le retour à 0. (on dit aussi la relaxation)

    Citation Envoyé par Fudebu Voir le message
    C'est vrai que l'intensite est max quand l'impedance est min..
    Mais je voyais plutot "il y a résonnance quand la derivé de l'intensite par rapport à la frequence est nulle" mais ca revient au meme... Autant aller à l'essentiel
    Pour le courant, oui, parce que c'est plus simple.

    Citation Envoyé par Fudebu Voir le message
    Ah ok..je vois le truc..ca me donne des idées..
    par contre le soucis c'est qu'a priori la resonnance en tension ce fait pas pour W=Wo mais plutot pour W=Wa qui est decalé vers la gauche par rapport à Wo.
    Plus Q augmente et plus Wr se rapproche de Wo..
    Qu'est ce t'en dis ??
    Que t'as raison!
    Tu prends le module de

    Tu dérives par rapport à w. (Juste le dénominateur. Là, je crois bien que tu n'y coupes pas)
    Tu annules la dérivée pour trouver le max.

    Citation Envoyé par Fudebu Voir le message
    Note que je tente pas de te contredire mais bien d'avancer dans ma comprehension du phenomene..
    (je voudrais pas que tu me prennes en gripe comme LPFR)
    Ca ne risque pas!
    Le débat scientifique n'est pas un débat polémique.
    Je change d'avis sans aucun état d'âme aux vues des arguments que l'on me propose.
    Par contre, je suis beaucoup moins présent que LPFR, mais il me semble que j'ai plus d'ancienneté que lui sur la toile. Je sais qu'on peut s'engueuler en étant d'accord sans s'en rendre compte.

    Pas la peine d'en faire un drame.


    Citation Envoyé par Fudebu Voir le message
    Je sais pas ..qu'est ce tu vaux en chimie ?
    J'ai de très vieux souvenirs, juste assez pour faire une fusée, un explosif, un fumigène, une boule puante, enfin tous ces trucs que font les ados désoeuvrés dans leurs banlieues...
    Merde, me voilà repéré par Echelon et fiché par la police de mon pays comme jeunes de 13 ans susceptible de nuire à l'ordre public.
    Moi ignare et moi pas comprendre langage avec «hasard», «réalité» et «existe».

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Rlc
    Par lizoo dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 06/05/2007, 17h03
  2. RLC parallèle
    Par Herr_Moncef dans le forum Physique
    Réponses: 9
    Dernier message: 16/04/2007, 18h04
  3. Circuit RLC/ LC
    Par hakim34 dans le forum Électronique
    Réponses: 1
    Dernier message: 03/04/2007, 08h12
  4. Circuit RLC
    Par Bulkilol dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 02/12/2006, 13h40
  5. dipoles RLC et RC
    Par Alexis C. dans le forum Physique
    Réponses: 9
    Dernier message: 30/05/2005, 13h44