Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 15 sur 15

Le blanc est une couleur qui n'existe pas ?



  1. #1
    James de Paris

    Le blanc est une couleur qui n'existe pas ?


    ------

    Oui , le blanc est bien une couleur qui n'existe pas ?
    c'est une illusion d'optique : les seules couleurs qui existent dans la nature sont le rouge , le vert , le bleu etc. et le "blanc" que l'on voit est simplement la somme de toutes ces couleurs .
    Le noir non plus n'existe pas mais en tant qu'absence de rouge , vert , bleu etc. parvenant à nos yeux .
    C'est bien cela , ces 2 couleurs n'existent pas ?

    -----
    Dernière modification par James de Paris ; 27/08/2008 à 10h42.

  2. Publicité
  3. #2
    obi76

    Re : Le blanc est une couleur qui n'existe pas ?

    Citation Envoyé par James de Paris Voir le message
    c'est une illusion d'optique : seul existe dans la nature le rouge , le vert , le bleu etc. et le "blanc" que l'on voit est simplement la somme de toutes ces couleurs .
    Le noir non plus n'existe pas mais en tant qu'absence de rouge , vert , bleu etc. parvenant à nos yeux .
    C'est bien cela , ces 2 couleurs n'existent pas ?
    Le blanc et le noir c'est assez particulier. On pourrait définir le noir comme absence de toutes les couleurs, et le blanc comme la présence de toutes les couleurs. Maintenant je ne considère pas ça comme une couleur bien spécifique mais effectivement de toutes les couleurs.

    Je ne sais pas si une encyclopédie serai du même avis que moi par contre

  4. #3
    Quintilio

    Re : Le blanc est une couleur qui n'existe pas ?

    Citation Envoyé par James de Paris Voir le message
    c'est une illusion d'optique : les seules couleurs qui existent dans la nature sont le rouge , le vert , le bleu etc.
    Bonjour,

    En toute rigueur, dans la nature, les couleurs n'existent pas.
    Elles n'existent que dans notre tete
    "Toute nouvelle vérité naît malgré l'évidence." Gaston Bachelard

  5. #4
    invite34596000666

    Re : Le blanc est une couleur qui n'existe pas ?

    Nan, la couleur qui n'existe pas c'est le magenta

  6. #5
    invité576543
    Invité

    Re : Le blanc est une couleur qui n'existe pas ?

    Autant de messages, autant de sens distincts au concept "une couleur existe".

    Cordialement,

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Quintilio

    Re : Le blanc est une couleur qui n'existe pas ?

    Vu tout ce qui se dit sur un autre fil sur le concept "un photon existe", je pense qu'on a de la marge
    "Toute nouvelle vérité naît malgré l'évidence." Gaston Bachelard

  9. Publicité
  10. #7
    predigny

    Re : Le blanc est une couleur qui n'existe pas ?

    Si on la perçoit, c'est qu'elle existe ! La plupart des couleurs de la nature sont des "mélanges" de couleurs fondamentales (celles qui correspondent à la sensibilité de nos récepteurs de la rétine, cônes et bâtonnets) et il y a souvent plusieurs moyens d'obtenir une même sensation colorée, par exemple le jaune peut être un mélange de rouge et de vert ou une radiation monochromatique. Si notre oeil voit blanc le mélange de certaines couleurs (pas de toutes !) c'est parce que notre rétine et cerveau sont "programmés" voire "éduqués", pour considérer ce mélange comme blanc. La perception des couleurs est un phénomène physiologique complexe assez éloigné de la physique des "longueurs d'ondes".

  11. #8
    invite34596000666

    Re : Le blanc est une couleur qui n'existe pas ?

    Citation Envoyé par predigny Voir le message
    Si on la perçoit, c'est qu'elle existe !
    Non. Lis le lien que j'ai posté. Le magenta n'existe pas (pas de fréquence associée). C'est une couleur « inventé » par le cerveau pour faire un pont entre le rouge et le violet, les deux extrémités du spectre visible.

  12. #9
    invité576543
    Invité

    Re : Le blanc est une couleur qui n'existe pas ?

    Citation Envoyé par guerom00 Voir le message
    Non. Lis le lien que j'ai posté. Le magenta n'existe pas (pas de fréquence associée). C'est une couleur « inventé » par le cerveau pour faire un pont entre le rouge et le violet, les deux extrémités du spectre visible.
    Toi et prédigny utilisez des mots à des sens différents.

    Soit le terme "couleur" signifie une perception, auquel cas le magenta "existe". Soit cela signifie "fréquence" (=couleur monochromatique), auquel cas le magenta n'est pas une couleur.

    Maintenant, j'ai lu maintes choses sur les couleurs, et il me semble qu'utiliser "couleur" pour parler uniquement de perception est la meilleure chose. (Même la notion de rouge vert bleu monochromatiques qui serait une "base" des couleurs est fausse.)

    Ensuite, le débat sémantique entre couleur au sens de perception de "couleur" qui n'est pas sur l'axe des gris, et dire autre chose (quoi d'ailleurs?) pour parler de la perception quand ça tombe sur l'axe des gris, c'est uniquement une discussion de mot, une pure convention. Si on veut parler physique ou biologie, c'est plus simple d'inclure l'axe des gris (dont le blanc, qui est un gris, comme chacun sait ) dans les couleurs, ça évite tout un tas de paraphrases totalement inutiles.

    Il y a aura toujours des "puristes" pour passer leur temps à défendre mordicus l'acception de vocabulaire qui est la leur, mais c'est un problème sans rapport avec des discussions constructives sur la physique et la biologie de la perception visuelle.

    Cordialement,

  13. #10
    predigny

    Re : Le blanc est une couleur qui n'existe pas ?

    Citation Envoyé par guerom00 Voir le message
    Non. Lis le lien que j'ai posté. Le magenta n'existe pas (pas de fréquence associée). C'est une couleur « inventé » par le cerveau pour faire un pont entre le rouge et le violet, les deux extrémités du spectre visible.
    C'est bien ce que j'ai dit et que Michel(mmy) a bien interprété : les couleurs perçues sont bien plus nombreuses que celles proposées par l'arc-en-ciel. On pourrait aussi discuter longuement des couleurs "interférentielles" produites par les anneaux de Newton et autres interférences comme la couleurs de certains insectes.

  14. #11
    obi76

    Re : Le blanc est une couleur qui n'existe pas ?

    Citation Envoyé par predigny Voir le message
    C'est bien ce que j'ai dit et que Michel(mmy) a bien interprété : les couleurs perçues sont bien plus nombreuses que celles proposées par l'arc-en-ciel. On pourrait aussi discuter longuement des couleurs "interférentielles" produites par les anneaux de Newton et autres interférences comme la couleurs de certains insectes.
    Ces couleurs sont créées par interférence, n'en reste pas moins que c'est extrêmement monochromatique, je ne vois pas (façon de parler) en quoi cela pourrai ne pas rentrer dans le cadre de couleurs naturelles.

    C'est sur c'est pas un corps noir qui va faire ça, mais sur ce qui est perçu...

  15. #12
    Le petit belge

    Re : Le blanc est une couleur qui n'existe pas ?

    Bonjour!

    Tant qu'on parle de couleurs, j'aimerais juste poser une petite question: A quoi correspond une anti-couleur? (par ex, l'anti-rouge). Que donne le mélange entre couleur et anti-couleur? (rouge et anti-rouge).

    (je fais évidemment allusion au modèle des quarks...)

    Merci de votre réponse!

  16. Publicité
  17. #13
    termitor

    Re : Le blanc est une couleur qui n'existe pas ?

    bin les couleurs de l'art en ciel sont au nombre de 7 donc le bleu vert rouge ne suffit pas a interprete cela ! mais bon je vais donnée quelle precision

    comme dit plus haut nous avons cones et batonnée,

    Les batonnées pour la luminosité donc la balance blanc/noir mais bien sur les batonnées son sensible a toutes les couleurs du spectre visible par l'homme

    Les cones eux, sont specialiste balance rouge/vert balance bleu/jaune

    donc suivant que le signal est au dessus ou en dessus d'une frequence precise, le cone va le noté plus ou moins bleu ou jaune et idem pour le rouge vert

    bien sur ce n'est pas la meme frequence!

    le cerveau opere des difference aussi entre ces different signaux

    alors quelle couleur existe ? si on parle en terme de longeur d'onde monochromatique on en voie un paquet , si on parle en terme de specificité batonnée cone , devrais t'on dire que la luminosité est une couleur ?

    beaucoup d'espece animal n'ont qu'un type de cone, voir pas du tous,

    et quelle rare on 3 type de cone , l'aigle, pouvais vous imaginer les couleurs qu'il peut voir ? (non je ne crois pas)

  18. #14
    termitor

    Re : Le blanc est une couleur qui n'existe pas ?

    Citation Envoyé par Le petit belge Voir le message
    Bonjour!

    Tant qu'on parle de couleurs, j'aimerais juste poser une petite question: A quoi correspond une anti-couleur? (par ex, l'anti-rouge). Que donne le mélange entre couleur et anti-couleur? (rouge et anti-rouge).

    (je fais évidemment allusion au modèle des quarks...)

    Merci de votre réponse!
    hum la chromodynamique , fait reference au faite qu'il y a 3 charges dans l'interaction forte , et qu'un baryon est toujours en noir et blanc, soit blanc noir voir antiblanc,
    ou qu'il a les trois type de charge a egalité , ou alors si tu as un type de charge tu aussi son anticharge dans le baryon.

    pour rouge antirouge, ou vert antibleu , car un gluon change la couleur d'un quarks donc si le quark passe de bleu a rouge , il faut enleve du bleu et ajoute du rouge , donc le gluon qui en part prend le bleu et perd du rouge (les charges sont des grandeur invariante) donc si tu ajoute quelle part tu enleve autre part
    ce qui fait un gluon bleu-antirouge

    c'est clair ?

  19. #15
    Le petit belge

    Re : Le blanc est une couleur qui n'existe pas ?

    Citation Envoyé par termitor Voir le message
    hum la chromodynamique , fait reference au faite qu'il y a 3 charges dans l'interaction forte , et qu'un baryon est toujours en noir et blanc, soit blanc noir voir antiblanc,
    ou qu'il a les trois type de charge a egalité , ou alors si tu as un type de charge tu aussi son anticharge dans le baryon.

    pour rouge antirouge, ou vert antibleu , car un gluon change la couleur d'un quarks donc si le quark passe de bleu a rouge , il faut enleve du bleu et ajoute du rouge , donc le gluon qui en part prend le bleu et perd du rouge (les charges sont des grandeur invariante) donc si tu ajoute quelle part tu enleve autre part
    ce qui fait un gluon bleu-antirouge

    c'est clair ?
    HAHAHAHA!^^ J'ai compris le 2eme paragraphe. En revanche pour le 1er...
    Les baryons sont-ils blancs ou noirs? et a quoi correspond l'anti-couleur? Juste au retrait de la couleur? oO^^

Discussions similaires

  1. Qu'est ce qui est responsable de la couleur du béton
    Par jalalcharaf dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 11/08/2008, 15h31
  2. Cherche composant qui n'existe pas...
    Par fderwelt dans le forum Électronique
    Réponses: 6
    Dernier message: 28/11/2006, 09h15
  3. Réponses: 0
    Dernier message: 02/09/2006, 15h37
  4. Révision de Bac Blanc, ce qui est bon à savoir?
    Par n0unours dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 5
    Dernier message: 05/02/2006, 08h38
  5. HELP Epson 830 qui imprime pas en Noir&Blanc
    Par JP dans le forum Matériel - Hardware
    Réponses: 3
    Dernier message: 07/09/2003, 22h37